bandeau actu

 

Actualités musicales
lundi 1er avril 2013

buffet

1er avril 2013Antoine Reicha, compositeur et théoricien

Université Paris 4 Sorbonne/Patrimoines et Langages Musicaux (PLM, EA4087) ; Institut de Recherche sur le Patrimoine Musical en France (irpmf/cnrs) ; Université Jean Monnet (Saint-Etienne) /UMR 5611 LIRE

Colloque international Printemps 2013, à Paris (Université Paris-Sorbonne)

En 1936, profitant des célébrations à Paris du centenaire de la mort d'Antoine Reicha (1770-1836), Maurice Emmanuel publie ce qui est resté à ce jour la seule monographie du compositeur. Si l'ouvrage a le grand mérite de proposer le premier travail d'envergure sur Reicha – couronnant ainsi le regain d'intérêt pour le compositeur amorcé dans les années 1920 –, son orientation participe également à fixer pour longtemps l'image du compositeur. Essentiellement axé sur l'étude approfondie des traités de Reicha et quelques-unes de ses compositions les plus excentriques, se contentant en revanche de lister le reste de ses partitions, le travail de Maurice Emmanuel esquisse ainsi le portrait d'un théoricien prolixe et visionnaire, d'un pédagogue émérite, mais d'un compositeur peu marquant. Ce jugement, étayé par les attaques de Fétis en son temps, ou le fait que Reicha ne reconnut jamais Beethoven, son ami de jeunesse, comme un compositeur de génie, a sans nul doute contribué à masquer les éloges adressés au maître par ses élèves compositeurs ou instrumentistes.

À l'occasion de la publication des Écrits inédits de Reicha et de récents enregistrements de sa musique instrumentale, le colloque international « Antoine Reicha, compositeur et théoricien », premier colloque consacré au compositeur, entend donc à la fois approfondir notre connaissance de ses écrits, fondamentaux dans le paysage théorique européen, repenser ses relations avec ses contemporains, mais aussi découvrir et étudier ses compositions dans une perspective analytique et historique.

Les axes suivants seront privilégiés :

I.Sources et modèles germaniques et/ou français des écrits théoriques On s'intéressera notamment aux orientations suivantes :

- Les traités de Formenlehre germaniques de la deuxième moitié du XVIIIe siècle et le Traité de mélodie et le Traité de haute composition

- Le lien avec les théories ramistes dans le Cours de composition

II. Présence et réception des écrits théoriques dans

la musicographie du XIXe siècle (Fétis, Berlioz, etc.)

- les traités de la seconde moitié du XIXe siècle (A. B. Marx, d'Indy, etc.)

- les écrits, les méthodes et les traités des professeurs du Conservatoire de Paris (instrumentistes compris)

III. Reicha, ses prédécesseurs immédiats, ses contemporains et ses élèves

IV.Les œuvres musicales

Ce dernier axe vise à permettre de resituer les œuvres de Reicha dans leur contexte historique et esthétique : comment furent-elles perçues ? En quoi s'inscrivent-elles/se détachent-elles des pratiques de l'époque ? Quels sont les problèmes éditoriaux et d'interprétation que posent ces œuvres aujourd'hui ? On pourra également mettre en lien ces compositions et les écrits théoriques de Reicha (dans les domaines du contrepoint et de la fugue, de la phraséologie, de la forme, de l'harmonie, etc.).

Les œuvres pourront être choisies aussi bien dans la musique instrumentale que vocale, on s'intéressera notamment à la musique pour piano seul, la musique de chambre, la musique dramatique, les œuvres symphoniques.

Les propositions de communication sont à adresser par courriel avant le 20 mai 2012 conjointement à :
jean-pierre.bartoli@paris-sorbonne.fr
louise.bernard_de_raymond@paris-sorbonne.fr

Ces propositions, dans l'une des trois langues du colloque (français, anglais et allemand) seront accompagnées d'un titre et d'un résumé d'une longueur comprise entre 250 et 500 mots et suivies d'une très courte notice biographique de l'auteur incluant l'affiliation et l'adresse de courriel. Elles seront examinées par le comité scientifique composé de Hervé Audéon (cnrs/irpmf), Jean-Pierre Bartoli (Université Paris-Sorbonne), Louise Bernard de Raymond (Université Paris-Sorbonne), Peter Bloom (Smith College), Muriel Boulan (Université Paris-Sorbonne), Alban Ramaut (Université Jean Monnet) et Herbert Schneider (Université de la Sarre).

Il est prévu de publier les actes du colloque selon des modalités qui seront précisées ultérieurement

1er avril 20137th Annual Lyrica Dialogues at Harvard, 2013

 

The Lyrica Society for Word-Music Relations is pleased to welcome proposals and abstracts for its annual Dialogues at Harvard, scheduled for late April 2013.

Next year's conference theme will be:

Scandinavian and Baltic Identities in Flux Topics must focus on word-music relations and may address individual or inter-disciplinary issues pertinent to Scandinavia and the Baltic countries: Finland is included among the countries to be represented: Denmark, Estonia, the Faroe Islands, Greenland, Iceland, Latvia, Lithuania, Norway and Sweden.

Language, linguistics, literature, mythology, cultural dependency and nationalism, regional expressions of nationalism, organology, and ethnomusicology.

Abstracts must be no longer than 150 words in length and be sent to lyricasociety at aol.com by December 21, 2012 with 2013 Dialogues in the subject line.

We look forward to hearing from you and to welcoming you at our AMS session on"Ariadne".

Cordially,

Paul-André Bempéchat, President
Lyrica Society for Word-Music Relations
pabempec at fas.harvard.edu

 

1er avril 2013Maurice Ohana ou la musique de l'énergie

 

Casagrande Christophe, Maurice Ohana ou la musique de l'énergie (préface par Jésus Aguila, postface par Guy Reibel). Éditions Ædam Musicæ, Chäteau-Gontier 2013 [210 p. ; ISBN : 978-2-919046-14-0 ; 20 €]

maurice Ohana

L'énergie, pour Maurice Ohana, est la matière première de ses créations. Il en étend l'exigence jusque dans les moindres pores de l'écriture dont il dissémine l'aplomb du matériau tout en intensifiant son expansion. (+) lire la suite

 

1er avril 2013La musique en Picardie du XIVe siècle au XVIIe siècle.

 

Cavicchi Camilla, Colin Marie-Alexis, Vendrix Philippe (direction), La musique en Picardie du XIVe siècle au XVIIe siècle. « Epitome musical », Breepols, Turnhout 2012 [456 p. ; ISBN 978-2-503-53666-8 ; 100 €]

lamusique en Picardie

Voici un très très beau livre, dont le luxe typographique et iconographique pourrait dispenser d'en lire le contenu — parce qu'il vaut pour sa belle réalisation ou par peur de l'écorner —, sans compter le poids, 2,279 kg.

Ce livre est accompagné d'un très bon cédé, O gente brunette, des chants d'église des XVe et XVIe siècles, de compositeurs liés aux grands centres religieux de Picardie, par l'ensemble vocal Odecathon dirigé par Paolo Da Col. (+) lire la suite

 

1er avril 2013 Revue de presse musicale du 1er avril 2013

(La Presse, Québec) Takács : reprise d'un Beethoven de 1893

(Midi Libre) Couacs à l'Orchestre de Montpellier

(Nouvelles d'Arménie) Le célèbre musicien et pianiste turc Ferdi Ozbegen était d'origine arménienne

(Le Progrès) Aix-en-Provence : un violon pour l'avenir

(Le Point) Un album des Beatles vendu 290 500 dollars aux enchères

(Culture fr) Les Grandes Eaux Musicales de Versailles

À propos . S'abonner au bulletin  Liste musicologie.org  Collaborations éditoriales

logo musicologie
©musicologie.org 2013

 avril 2013 

L

M

M

J

V

S

D

1

2

3

4

5

6

7

8

9

10

11

12

13

14

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

28

29

30

flux rss

Presse internationale

Petites annonces

Recherche dans musicologie.org

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

 

 

rectangle

 

rectangle