Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Zieleński Mikołaj
v. 1550-v. 1615

Zieleński [Zelenscius] Mikołaj

Biographie Bibliographie Catalogue des œuvres Discographie 

Né à Warka (Sud de Varsovie) vers 1550, mort vers 1615.

En 1604 Stanisław Kijewski, un aristocrate lui cède un domaine à Gromino, près de Pułtusk. De cette date à 1606, il est au service du diocèse de Plock, où il apparaît comme organiste dans les archives du chapitre.

Il se marie en 1611, avec Anna Feter. Il est alors, et jusqu'à sa mort, organiste et maître de chapelle de l'archevêque de Gniezno, primat de Pologne depuis 1608, Wojciech Baranowski (1548-1615), à Łowicz.

Cette charge était attachée à la chapelle privée du prélat à la cour de Łowicz. On ne sait pas si elle concernait le service de la cathédrale de Gniezno.

Dans une de ses dédicaces (unique source biographique), Mikołaj Zieleński remercie l'archevêque qui par ses libéralité et générosité a permis l'impression de ses œuvres (à Venise), qui étaient, la première fois pour un Polonais, d'une nouvelle manière.

Ses Offertoria et Communiones sont deux cycles monumentaux pour les offices de l'année (120 compositions). L'Offertoria comprend 56 compositions dont 44 offertoires, à 7 ou 8 voix à double chœur, même un magnificat à 12 parties pour triple chœur, soutenus par les instruments et un continuo d'orgue (dénombrement variable selon les variantes et parties a alternatives).

Les Communiones, moins spectaculaires, comprennent 66 compositions dont 53 sont des communions ou des antiphons, à voix solistes avec accompagnement, trois fantaisies instrumentales, des pièces à troix, quatre, cinq et six voix.

 

Bibliographie

Szczepańska Maria (1900-1962), O dwunastogłosowym “Magnificat” Mikołaja Zieleńskiegoz r. 1611 (sur le Magnificat à 12 parties de 1611). Dans « Polski rocznik muzykologiczny » (I), 1935, p. 28-54.

Dunicz Jan Józef (1910-1945), Do biografii Mikołaja Zieleńskiego (vers une biographie de Mikołaj Zieleński). Dans « Polski rocznik muzykologiczny » (II), 1936, p. 95-7.

Malinowski Władysław, Partitura pro organo w Offertoriach MikołajaZieleńskiego. « Prace naukowe Instytutu muzykologii Uniwersytetu warszawskiego » (I), 1961, p. 1-54 ; Polskie Wydawn. Muzyczne, 1981.

——, Polifonia Mikołaja Zieleńskiego. Polskie Wydawn. Muzyczne, Kraków 1981.

Perz Mirosław, W sprawie dokumentacji fantazji Mikołaja Zieleńskiego (sur la documùentation des fantaisies de Zieleński). Muzyka (xxxvi/3) 1991, p. 83-4.

Andrzej Jazdon, Zaginionych “Fantazji” Mikołaja Zieleńskiego dokumentacji ciąg dalszy (les fantaisies de Zieleński’s fantasias : autre documentation), Muzyka (xxxviii/1) 1993, p. 103-105.

Catalogue des œuvres

Offertoria totius anni, quibus in festis omnibus Sancta Romana Ecclesia uti consuevit … aliquot sacrae simphoniae cum Magnificat, 7, 8 voix et instruments et 12 voix (magnificat). Venice, 1611.

Communiones totius anni quibus in solennioribus festis Sancta Romana Ecclesia uti consuevit ad cantum organi, cum … vocis resolutione, quam Itali gorgia vocant … aliquot simphoniae, et tres fantasiae. Venice, 1611.

Discographie

Mikołaj Zieleński, Rosarium Virginis Mariae, La tempsta, sous la direction de Jakub Burzyński. Divox 2018 (CDX 71401-6).

 

 

 

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Jeudi 14 Juin, 2018