Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Treiber Johann Philipp
1675-1727

Né à Arnstadt, 26 février 1675, mort le 19 août 1727.

Son père, Johann Friedrich Treiber, est maître d’école.

Il intègre l'Université de Jena en 1695, où il obtient son magister, et devient auxiliaire d'enseignement en philosophie. Mais sa liberté de ton quant à la religion, son incrédulité quant à la bible, le mène aux arrêts pour blasphème. Libéré, il obtient son doctorat en 1700.

Il se serait rendu à Hain, dans le Gothaischen, où son cousin est pasteur, pour exercer dans les cours nobles de Wangenheim. Mais un de ses écrits (Cinq mois), contre les écrits antiques de l'Église blessant la raison, mène à son arrestation à Gotha en 1703. Il est libéré après 6 mois de détention en faisant le serment de ne plus aborder ces questions.

Il revient dans la maison paternelle d'Arnstadt, mais harcelée par le clergé, il se fixe à Erfurt et s'y convertit au catholicisme.

Il y fait une carrière de juriste, d'avocat. Il est trésorier, maître de conseil, puis huissier de justice au Conseil municipal en 1711, professeur de droit en 1715.

En 1713, il reçoit du comte von Boineburg la dignité de comte palatin.

Il est nommé au Conseil de Saxe-Weimar.

Écrits relatifs à la musique

Der accurate Organist im General-Bass. Das ist: neue, deutliche und vollständige Anweisung zum General-Bass, worinne, statt der Exempel, nur zweene geistliche General-Basse, nemlich die von denen Choralen: Was Gott thut, das ist wohlgethan [...] und Wer nur den lieben Gott läst walten [...] durch alle Tone und Accorde dergestalt durchgeführet sind, daß in denenselben zweyen Exempeln alle Griffe, mithin die Signaturen aller Clavium, anbey die bequemsten Vorthel zur Faust gewiesen werden

D. Johann Philipp Treibers [...] Sonderbare Invention: eine Arie in einer einzigen Melodey aus allen Tonen und Accorden, auch jederley Tacten zu componiren, so dass sie in dem härtesten Accord anfängt, in dem weichsten auffhöret und dem Auffmercker dennoch die Abwechselung derer Accorde nicht frembde vorkommet. Von welcher Invention der Autor, besage der Vorrede [...] in nachfolgender Arie, worinne die Regirung Gottes und der Obrigkeit mit der Music verglichen wird, eine Probe abgeleget

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Samedi 5 Janvier, 2019