Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Touchemoulin Joseph
1727-1801

Touchmolin, Dousmoulin, Dousmolin, Tusmolé, Duschmalui

Né à Chalon-sur-Saône le 23 octobre 1717, mort à Regensburg le 25 octobre 1801.

Violoniste et compositeur. Il est le fils de Louis Touchemoulin, Hauboïste municipal, et de Jeanne Roulot.

Le plus ancien document conservé le concernant date du 11 mars 1753. Touchemoulin y est présenté comme violoniste dans l'orchestre du prince électeur Clemens August I de Bavière (1723-1761) à Bonn.

Au début des années 1750, il est envoyé à Padoue, en Italie, sous la protection du prince, pour se perfectionner auprès de Giuseppe Tartini (il est présenté comme élève de Tartini sur la page-titre de son opus 2). Il est de retour à Bonn en 1753. En mars, ses gages son élevés de 900 à 1000 guldens.

Une de ses symphonies a été jouée au Concert spirituel à Paris le 15 août 1754. Ses seules œuvres imprimées, les symphonies opus 1 en 1661 et Concertos opus 2 en 1775, le furent à Paris, où il a séjourné.

Le 4 février 1761, il est nommé maître de chapelle de la cour, après le décès de son prédécesseur Joseph Zudoli, ce qui choque le chanteur Ludwig van Beethoven (le grand-père du compositeur) qui estime être l'homme de la situation.

Deux jours plus tard, Clemens August décède. Son successeur, Maximilian Friedrich von Königsegg-Rothenfels, réduit de moitié les gages des musiciens. Touchemoulin démissionne, Beethoven est nommé maître de chapelle le 16 juillet 1761.

Touchemoulin est engagé comme violoniste à la cour du prince de Thurn und Taxis, à Regensburg (Ratisbonne). Après la mort de Joseph Riepel (23 octobre 1782), il reprend la charge de maître de chapelle qu'il conserve jusqu'à sa mort.

Il a eu trois enfants. Une fille fut pianiste, et un fils, Egidius ou Ludwig (1759-1830), violoniste dans l'orchestre de son père vers 1777, en prit la direction en 1787.

Concerto en majeur. Les Inventions, Daniel Sepec (violin), sous le dirction de Patrick Ayrton.

Catalogue des œuvres

Jean-Marc Warszawski
Révision de la mise en page, 22 octobre 2017

TéléchargementsPresse internationale - Universités.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, 06 06 61 73 41

Références / musicologie.org 2016


ISSN 2269-9910

Jeudi 6 Juillet, 2017 1:37