rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

 

Thomas d'Aquin

1227-1274

 

Théologien. Élève à l'abbaye du Mont Cassin. Il étudie chez les Dominicains à Naples, la  grammaire, les sciences naturelles, la science arabe et la philosophie grecque.

En 1243, il est reçu chez les novices dominicains. Mais sa famille s'y oppose, et le fait enlever alors qu'il est en route pour gagner Paris.

En 1245, il étudie à Paris avec Albert le Grand, qu'il suit à Cologne en 1248. En 1250, il est ordonné prêtre. En 1252, il enseigne à Paris, il ese maître en théologie en 1256. En 1259, il quitte Paris et se rend en l'Italie, et se plonge dand l'étude d'Aristote.

En 1265, il entreprend la rédaction de sa Summa Theologica (1273). En 1268, il reprend son enseignement à Paris, et combat l'averroïsme.

Il décède sur le chemin du concile de Lyon en 1274. Son œuvre est condamnée en 1277, mais il est canonidé en 1323, fait docteur de l'Église en 1537. Des passages de son œuvre sont consacrés à la musique : Summa Theologica, Commentaires d'Aristote, Commentaires de la Bible.

Il existe aussi, dans les manuscrits, un « Pseudo Tomaso Aquino », musicographe.

Pour Thomas, le but de la philosophie n'est pas de savoir ce que les hommes ont pensé, mais d'atteindre la vérité des choses. Il tente de concilier Aristote et les écritures, la raison et la foi, la nature et la révélation.

La musique doit chanter la louange du Créateur. Seule la musique vocale le permet, car la musique instrumentale ne flatte que les sens. L'art est lié à une activité rationnelle productive qui n'implique pas seulement la connaissance. La musique consiste à produire avec la raison des mélodies. Cette attitude est révélatrice de la doctrine de la double vérité qui avec la raison apporte tant à l'université, mais dont la foi est celle de Saint Bernard :

     ... L'une qui est celle de la révélation... l'autre qui est celle de la simple philosophie est de la raison naturelle. Lorsqu'un conflit se produira nous dirons donc simplement: Voici les conclusions auxquelles me conduit ma raison en tant que philosophe, mais puisque Dieu ne peut mentir, j'adhère à la vérité qu'il nous a révélée et je m'y attache par la foi.

Manuscrits

  • Ms. lat. 4357, Roma, Biblioteca Vaticana, origine française ou italienne, fin XIIIe ou début XIVe siècle; Ms. Aldini 450, Pavia, Biblioteca Universitaria

Éditions

Musique
  • AMELLI GUERRINO D., Thomae Aquinatis de arte musica nunc primum ex codice bibliothecae Universitatis Ticinensis edidit et illustravit. Milano 1880 [le pseudo du Ms. de Pavie]
  • BUSA ROBERTUS, S. Thomae Aquinatis opera omnia (7). Stuttgart-Bad Canstatt 1980, p. 811-813 [reprise des pseudos de Pavie et de Rome]
  • MARTINO MARIO DI, S. Tommaso d'Aquino: Ars musice. Trattato inedito illustrato e trascritto. Napoli 1933 [Ms. de Pavie et de Rome, deux versions du pseudo Thomas]
Œuvres
  • Édition complète des œuvres par la Fundación Tomás de Aquino (accès le 12 mars 2009)
  • Traductions en française des  œuvres de thomas d'Aquin
  • Opera omnia. (éd. dite Piana du nom du pape Pie V) (18 v.), Roma 1570-1571,
  • Opera Omnia (reprise de l'éd. Piana en 25 v.) 1862-1873; Paris (34 v.), éd. Vivès 1871-1880 et 1889-1890
  • Opera omnia (éd. Léonine, 30 v. parus), Rome, depuis 1882
  • Œuvre. Édition latin-français (dite de la Revue des jeunes, 61 v.) Paris 1925-1972
  • Œuvre. Retraduction de l'éd. de la Revue des jeunes par A. Roguet et A. Raulin, en 4 v. (français seul) Paris 1984
  • Summa contra Gentiles (I). Trad. de R. Bernier et M. Corvez, Paris 1961; (II), trad. de M. Corvez et L. J. Moreau 1954; (III), trad. de M. J. Gerlaud 1951; (IV) trad. de R. Bernier et F. Kerovanton 1957
  • L'Être et l'essence (De ente et essentia ). Trad. de Capelle, Paris 1965, 2e éd. 1972

Bibliographie

Études musicales
  • BÄUMKER WILHELM, Sind zum Lobe Gottes auch Gesänge zulässig?. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (2) 1887, p. 62-64
  • BURBACH HERMANN-JOSEF, Studien zur Musikanschauung des Thomas von Aquin. Bosse, Regensburg 1966
  • BRUYNE EDGARD DE, Études d'esthétique médiévale (3). Brugge 1946, p. 310; Genève, Slatkine 1975; Paris, Albin Michel 1998
  • BUSA ROBERTO, La nomenclatura musicale in Tommaso d'Aquino. Dans «Verum et certum. Studi di storiografia filosofica in onore di Ada Lamacchia», Bari 1998, p. 97-118
  • FELLERER KARL GUSTAV (*1902), Zur Kirchenmusikpflege im 13. Jahrhundert. Dans «Kirchenmusikalisches Jahrbuch» (28) 1933, p. 7-9
  • GIESEL HELMUT, Studien zur Symbolik der Musikinstrumente im Schrifttum der alten und mittelalterlichen Kirche. Dans «Kölner Beiträge zur Musikforschung» (94), Regensburg 1978
  • JANSSEN L., Der Heilige Gesang nach Thomas von Aquin. Dans «Pastor Bonus» (V), Trèves 1893
  • KOVACH FRANCIS JOSEPH, Die Ästhetik des Thomas von Aquin. Berlin 1961
  • RAYMOND L., Le chant sacré dans l'Église romaine. Étude philosophique d'après Saint Thomas d'Aquin. Dans «Revue Thomiste» (20), Toulouse 1912; (21) 1913
  • SCHMID P. TH., Das Kunstschöne in der Kirchenmusik den Prinzipien der Summa theologica des heiligen Thomas von Aquin. Dans «Caecilien-Kalender» (8-10), Regensburg 1883-1885
  • SELLA NELSON, Estetica musicale in S. Tommaso d'Aquino. Turino, Istituto superiore di magistero del Piemonte 1930
Études
  • BRÉHIER ÉMILE, La philosophie au Moyen Âge. Dans «L'évolution de l'humanité», Albin Michel Paris 1971 (1937)
  • BRETON STANISLAS, Saint Thomas d'Aquin. Paris, Seghers 1965
  • CHENU MARIE-DOMINIQUE (*1895), Introduction à l'étude de Saint Thomas d'Aquin. Montréal, Institut d'études médiévales 1950; 1974; Vrin, Paris 1976
  • —, Saint Thomas d'Aquin et la Théologie. Paris, Seuil, collection Maîtres spirituels (17) 1959
  • —, La théologie comme science au XIIIe siècle. Paris 1957
  • CLÉMENT ANDRÉ (*1930), La Sagesse de Thomas d'Aquin. Nouvelles éditions latines, Paris 1983
  • CONGAR YVES (1904-1995), La Foi et la théologie. Paris 1962
  • DONDAINE ANTOINE (1898-1987) & SCHLÜTER D. & PESCH OTTO HERMANN (*1931), Thomas von Aqui. Dans «Lexikon für Theologie und Kirche» (X), Fribourg-en-Brisgau 1965 (bibl. jusqu'en 1965)
  • DUFEIL MICHEL-MARIE (1922-1991), M., Guillaume de Saint-Amour et la polémique universitaire parisienne (1250-1259). Paris 1972
  • ECKER P., Thomas von Aquino, Interpretation und Rezeption. Studien und Texte. Mainz 1974
  • FABRO CORNELIO, Participation et causalité selon saint Thomas d'Aquin. Louvain-Paris 1961
  • GEIGER LOUIS-BERTRAND (*1906), La Participation dans la philosophie de saint Thomas d'Aquin. Paris, 2e éd. 1953
  • GILSON ÉTIENNE (1884-1978), Le Thomisme. Introduction à la philosophie de saint Thomas d'Aquin. Paris 1922; 1965 (6e éd.)
  • GRABMANN MARTIN (1875-1949), Thomas von Aquin: eine Einführung in seine Persönlichkeit und Gedankenwelt. München 1946 (7e éd.)
  • GEENEN G., Article Thomas d'Aquin. Dans Vacant Alfred (1852-1901), Mangenot Eugène (1856-1922) & Amann Émile (1880-1948), Dictionnaire de théologie catholique. Paris, Letouzey et Ané 1903-1950
  • LE GOFF JACQUES, Les intellectuels au Moyen Âge. Paris, Seuil, Collection Points-Histoire (H78) 1968
  • MANDONNET PIERRE (1858-1936), Siger de Brabant et l'averroïsme latin. Louvain 1911
  • MANDONNET PIERRE (1858-1936) & DESTREZ JEAN, Bibliographie thomiste. Paris 1921; continuée dans le Bulletin thomiste, Paris, depuis 1924
  • MARITAIN JACQUES (1882-1973), Distinguer pour unir, ou les Degrés du savoir. Paris 1932; 1963 (8e éd.)
  • PESCH OTTO HERMANN (*1931), Thomas d'Aquin. (Thomas von Aquin, 2e éd. 1989), traduction de J. Hoffmann, Cerf, Paris 1994
  • PRÜMMER D. & LAURENT M. H., Fontes, vitae S. Thomae Aquinatis. 5 fasc., Toulouse 1912-1937
  • RUELLO FRANCIS, La Christologie de Thomas d'Aquin. Beauchesne, Paris 1987
  • SECKLER MAX, Le Salut et l'histoire. La Pensée de saint Thomas d'Aquin sur la théologie de l'histoire (Das Heil in der Geschichte. Geschichtstheologisches Denken bei Thomas von Aquin, 1964), Paris 1967
  • SERTILLANGES ANTONIN GILBERT (*1863), Saint Thomas d'Aquin. Paris, Flammarion 1931; Paris, Montaigne 1940 [2 v.]
  • VERBEKE GÉRARD (*1910), & VERHELT D., Aquinus und Problems of his time. Dans «Medialvalia Lovaniensia» (5), Louvain-La Haye 1976
  • WEISHEIPL JAMES ATHANASIUS (1923-1984), Friar Thomas d'Aquino, his life, Tought and Works. Oxford 1974; Frère Thoma d'Aquin : sa vie, sa pensée, ses œuvres. Traduit de l'an-glais pas Christian Lotte et Joseph Hoffmann, Paris, Éditions du Cerf 1993

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995 - 13 mars 2009

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Mardi 13 Janvier, 2015 15:28