musicologie

Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Scarlatti Domenico
1685-1757

Né à Naples le 26 octobre 1685, mort à Madrid le 23 juillet 1757.

Il est le sixième enfant d'Antonia Anzalone et d'Alessandro Scarlatti (1660-1725) dont il reçoit sa formation musicale. Il a comme marraine la princesse de Colobrano, et le comte Maddaloni comme parain.

En 1701 il est compositeur et organiste à la chapelle royale de Naples.

En 1702 il fait un cour séjour avec son père à la cour de Toscane à Florence, puis il le rejoint à Rome. En 1703 il crée son premier opéra, l'Ottavia ristituita al trono et   Il Giustino à la cour de Naples. En 1705  il se perfectionne à Venise auprès de F. Gasparini. Il fait la connaissance de Vivaldi, de Händel et de Thomas Roseingrave qui le soutiendra activement à Londres. Son père le recommande auprès du prince Ferdinand de Médicis à Florence.

Je l'ai obligé à quitter Naples, où il y avait de la place pour son talent, mais où son talent n'était pas à sa place. Je le renvois à présent de Rome, puisque Rome n'a pas de toit pour abriter la musique, qui vit ici comme une mendiante. Mon fils est un aigle dont les ailes ont poussé : il ne faut pas qu'il reste oisif dans son nid et il ne m'appartient pas de l'empêcher de prendre son envol.

Comme il se trouve que le chanteur napolitain Nicolino fait également le voyage d'ici à Venise, j'ai décidé d'envoyer mon fils avec lui : et accompagné de son seul talent (il a grandement évolué depuis qu'il a pu avec moi partager l'honneur de servir votre Altesse royale en personne voici trois ans), il part comme un vagabond qui va saisir toutes les occasions qui se présentent à lui pour se faire un nom : on ne peut pas en espérer ici à Rome.

 

Palazzo Zuccari à Rome

João V, par Jean Ranc, 1729.

Maria Barbara de Braganzia, par G. Domenico Duprá 

Fernando VI.

De 1709 à 1714, il est maître de chapelle de la reine Maria Casimira de Pologne, à Rome. il compose des opéras pour le petit Théâtre du Palazzo Zuccari situé Piazza della Trinità de Monti. Les livrets sont de C. S. Capeci et les décors de l'architecte Filippo Juvarra (1678-1736). En 1711 il crée Tolomeo, en 1712, Tetide in Sciro. En 1713 il est assistant à Saint-Pierre. La même année il crée Ifigenia in Aulide et Ifigenia in Tauri en 1714, Amor d'un ombra. La même année, la reine quitte Rome. En 1714 il est maître de chapelle du Marquis de Fontes ambassadeur du Portugal auprès du pape. De 1714 à 1719 il est maître de chapelle à Saint-Pierre. C'est peut-être à ce poste qu'il compose son Miserere et son Stabat Mater à dix voix.

En 1715, pour le Teatro Capranica, il est le premier à mettre le drame de Shakespeare en musique dans l'opéra Amleto et la même année compose la Dirindina, un intermezzo sur un livret de Girolamo Gigli. En 1718 il écrit l'opéra Berenice. Ce sont ses dernière œuvres lyriques.

En 1719 il est en Angleterre où l'on reprend Narciso. En 1720 il est à Lisbonne au service de JoãoV pour lequel il compose surtout de la musique sacrée. Il est professeur de musique du frère du roi, Don Antonio et de l'infante Maria Barbara de Braganza, future reine d'Espagne.

En 1724 il obtient un congé et se rend en Italie. Le 15 mai 1728 il se marie en Italie avec Maria Catalina Gentili. Ils ont 5 enfants. 

En 1729 il se rend à Séville dans la suite de Maria Barbara qui épouse le prince Fernando d'Espagne à  Badajoz. Séjourne à la cour de Séville puis en 1733 il est à Madrid avec la cour princière.

En 1738, il publie à Londres le recueil de 30 Essercizi per gravicembalo. Malgré les déplacements saisonniers de la cour, il  habite un appartement à Madrid. Il reçoit de João V l'odre de Santiago des Chevaliers du Portugal. Maria Catalina meurt en 1739.

Vers 1740-1742 il épouse Anastasia Maxarti Ximenes. Ils ont 4 enfants.

En 1746, il nommé maître de musique des rois catholiques quand le prince Fernando accède au trône (Fernando VI). En 1754 il compose la Messe et en 1756 le Salve Regina. Il laisse plus de 550 pièces de clavecin. Ces dernières sont peu publiées de son vivant, pas du tout en Espagne ou en Italie. Les manuscrits sont très beaux et sont peut-être de la main de Carlo Farinelli, le célèbre chanteur. Les manuscrits ne sont pas datés, aucun n'est autographe. Beaucoup d'oeuvres lui ont été attribuées à tort.

Il a de nombreux élèves dont Antonio Soler.

Catalogue des œuvres

Les 555 sonates pour clavecin selon le classement chronologique Kirkpatrick (K) avec les correspondance des catalogues Longo (L) et Pestelli (P)

Essercizi per Gravicembalo. London 1738 [K. 1-30]

XLII Suites de Pieces Pour le Clavecin [2 v] . Édition Thomas Roseingrave, Cooke, London 1739 [K. 31-42]

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1742 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1749] V. XIV, 1742 [K. 43-93]

Manuscrit n° 88, Bibliothèque universitaire, Coimbra. Contient Tocata 10, dont quatre mouvements K. 85, 82, Giga du K. 78 et K. 94 [K. 94]

Pieces Pour le Clavecin. Boivin, Le Clerc, Corrette, Brotonne, Paris v. 1742-1746 [K. 13, 14, 12, 35, 34, 29, 1, 10, 5, 6, 20, 3, 7, 22, 19, 95, 66]

Pieces Pour le Clavecin III. Boivin, Le Clerc, Castagnerie, Paris v. 1742-1746 [K. 49, 33, 96, 97, 55, 48]

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1749. Volume XV, 1749, K. 98-138

Manuscrit Add. 31553, British Museum, London, daté après 1746 (appartenait à John Worgan), 1 volume, 44 sonates [ 43, 44, 46-50, 53-57, 68, 96, 98-101, 104-123, 139-144] K. 139-144

Manuscrit 32 F 13, Fitzwilliam Museum, Cambridge, 1 voliume. (R. Fitzwilliam, 1772), 24 sonates [K. 1, 10, 16, 22, 44, 51, 54, 100, 101, 109, 110, 124, 125, 127, 128, 130, 132, 133, 138, 145, 146, 174, 183, 184]. K. 145, 146

Manuscrit 3964-3968, Münster, Bischöfliche Santini- Bibliothek (5 volumes) Tardif, 349 sonates. Volume V, K. 147

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1749] Volume  I , K. 148-176

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1752 et 1749] volume II, K 177 - 201

Manuscrit  Sezione Musicale A G 31406-31420, Biblioteca Palatina, Parma.  [15 volumes contanant 463 sonates]  En grande partie de la même main que les volumes i-XIII de Venise. Daté  I-V 1752, VI-VIII 1753, IX-XI 1754, XII 1755, XIII-XIV 1756, XV 1757. Volume IV, 1752, K. 202-205

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1752 et 1749] Volume III, 1753, K 206-235

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1752 et 1749]Volume IV, 1753, K 236-265

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume V, 1753, K. 266-295

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume VI, 1753, K. 296-325

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume VII, 1754, K. 326-355

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume VIII, 1754, K. 358-387

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume  IX, 1754, K. 388-417

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume  X, 1755, K. 418-451

Manuscrit 3964-3968, Münster, Bischöfliche Santini- Bibliothek (5 volumes) Tardif, 349 sonates. Volume II, K. 452, 453

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume  XI, 1756, K. 454-483

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume XII, 1756, K. 484-513

Manuscrit 9770-9784 Biblioteca Marciana, Venezia [était la propriété de la reine Maria Barbara d'Espagne, 15 volumes qui contiennent 496 sonates - Volumes I à XIII, datés de 1752 à 1757 ; deux volumes non numérotés datés de 1742 et 1759] Volume XIII, 1757, K. 514-543

Manuscrit  Sezione Musicale A G 31406-31420, Biblioteca Palatina, Parma.  [15 volumes contanant 463 sonates]  En grande partie de la même main que les volumes i-XIII de Venise. Daté  I-V 1752, VI-VIII 1753, IX-XI 1754, XII 1755, XIII-XIV 1756, XV 1757. Volume IX, 1754, K. 356, 357

Manuscrit  Sezione Musicale A G 31406-31420, Biblioteca Palatina, Parma. [15volumes contanant 463 sonates]  En grande partie de la même main que les volumes i-XIII de Venise. Daté  I-V 1752, VI-VIII 1753, IX-XI 1754, XII 1755, XIII-XIV 1756, XV 1757. Volume XV, 1757, K. 544-555

Manuscrit VII 28011, Bibliothek Gesellschaft der Musikfreunde, Wien (appartenait à Johannes Brahms), 7 volumes, 299 sonates en grande partie de la main de Santini.

Bibliographie

Discographie

Domenico Scarlatti, Sonates et Fandango, Cristiano Holtz (clavecin). Hortus 2016 (HORTUS 129).

Lire la présentation de Jean-Marc Warszawski

 

 

 

09/00
Domenico Scarlatti
Sonates

Aline Zylberajch, pianoforte

Sonates K 481 ; 386 ; 282 ; 43 ; 308 ; 49 ; 133 ; 93 ; 45 ; 32 ; 517 ; 144 ; 391 ; 490 ; 220 ; 216 ; 291

Ambronay Edidions, AMY 002, 2005 / distribution  Harmonia Mundi.

01 / 135
Domenico Scarlatti
Stabat Mater à dix voix

Ensemble William Byrd
Graham O'Reilly, dir.

01-09. Stabat Mater dolorosa à dix voix - 10. Alessandro Sarlatti, O Magnum Mysterium pour doule chœur - 11-15. Messa breve "La Stelle" pour double chœur - 16-17. Te deum laudamus pour double chœur - 18. Iste confessor
Enregistré en 1999 à l'abbaye Saint-Michel-en-Thiérache

Disques Pierre Verny PV 799111

02 / 135
Domenico Scarlatti
Stabat Mater a dieci voci

Concerto Italiano
Rinaldo Alessandrini, dir.
01-10. Stabat Mater - 11-16. Missa quatuor vocum

Enregistré en 1999 au Centro Giovanni XIII° à Frascati.

OPUS111, OP 30248 / Naïve 2002 

03 / 135
Domenico Scarlatti Sonatas Vol. I

Andreas Staier, clavecin

01. Sona ta K 141 Allegro — 02. Sonata K 118 Non presto — 03. Sonata K 119 Allegro — 04. Sonata K 454 Andante spirituo — 05. Sonata K 455 Allegro — 06. Sonata K 198 Allegro — 07. Sonata K 203 Vivo non molto  — 08.Sonata K 501 Allegretto — 09. Sonata K 502 Allegro — 10. Sonata K 518 Allegro — 11. Sonata K 519 Allegro assai — 12. Sonata K 516 Allegretto — 13.Sonata K 517 Prestissimo — 14.Sonata K 108 Allegro — 15. Sonata K 490 Cantabile  — 16. Sonata K 491 Allegro — 17. Sonata K 492 Presto
Enregistré le 18-21 décembre 1990 à Lindlar en Allemagne.

Deutsche Harmonia Mundi RD 77224, 1991  

04 / 139
Alessandro & Domenico Scarlatti
Concerti & Sinfonie

Europa Galante
Fabio Biondi, dir.

01-04. Alessandro Scarlatti, Sinfonia avanti la Serenata "Clori, dorino e Amore" - 05-07. Domenico Scarlatti, Sinfonia in C major - Alessandro Scarlatti, Sei Concerti in sette parti : 08-11. Concerto grosso n° 1 in F minor ; 12-14, Concerto grosso n° 2 in C minor ; 15-19, Concerto grosso en F minor ; 20-22, concerto grosso n° 4 in G minor ; 23-26, Concerto grosso n° 5 in D minor ; 27-30, concerto grosso n° 6 in E major - Domenico Scarlatti : 31-33, Sonfonia a 3 in G major ; 34-35, Sinfonia in A minor - Alessandro Scarlatti : 36-40, Sonata (Concerto IX) in A minor

Enregistré à Parme, à labbaye Saint-Jean l'Évangéliste les 5-9 juillet 2001, Virgin / Veritas5 45495 2 6 

05 / 135
Domenico Scarlatti
Sonates
Duo de guitares Isabelle Chomet et Bertrand Cazé

sonates K 54 —  K 87 —  K 169 —  K 186 —  K 227 —  K 238 —  K 241 —  K 284 —  K 300 —  K 336 —  K 341 —  K 397 —  K 466 —  K 491 —  K 498 —  K 519

disques  Mandalan MAN 4 902, 1996 

06 / 141
Domenico Scarlatti
Sonatas

Andreas Staier, Clavecin

K 69 —  K 113 —  K 114 —  K 115 —  K 116 —  K 208 —  K 209 —  K 215 —  K 216 —  K 246 —  K 247 —  K 394 —  K 395 —  K 414 —  K 415 —  K 426 —  K 427 —  K 513.

Teldec 0630-12601, 1995

07 / 141
Domenico Scarlatti
Intégrale des Essercizi : 30 sonates pour clavecin, 1738-1739

Scott Ross, Clavecin

K 1 —  K 2 —  K 3 —  K 4 —  K 5 —  K 6 —  K 7 —  K 8 —  K 9 —  K 10 —  K 11 —  K 12 —  K 13 —  K 14 —  K 15 —  K 16 —  K 17 —  K 18 —  K 19 —  K 20 —  K 21 —  K 22 —  K 23 —  K 24 —  K 25 —  K 26 —  K 27 —  K 28 —  K 29 —  K 30

Disques STIL, 0809 SAN 76 et 1409 SAN 76, 1976 ; 1987 [2 volumes]

08 / 141
Domenico Scarlatti
Sonates pour guitare

Stephan Schmidt, guitare

sonates K 146 —  K 162 —  K 176 —  K 177 —  K 178 —  K 202 —  K 208 —  K 209 —  K 391 —  K 466 —  K 467 —  K 513.

Disques Valoi / Auvidis V 4750, 1995

09 / 110
Domenico Scarlatti
10 sonates pour clacvecin

Gustav Leonhardt, clavecin

Sonata en mi majeur K. 215 - Sonateen mi majeur K. 216 - Sonate en mi mineur K. 263 - Sonate en mi majeur K. 264 - Sonate en ré mineur K. 52 - Sonate en ré majeur K. 490 - Sonate en ré majeur K. 491 - Sonate en ré majeur K. 492 - Sonate en do majeur K. 308 -  Sonate en du majeur K. 309

DHM 74321-32324-2

13 sonates

Dubravka Tomsic, piano

L366 ré mineur - L349 sol majeur - L383 fa mineur - L396 si majeur  - L103 sol majeur - L487 sol majeur - L413 ré mineur - L104 do majeur - L352 do mineur - L387 sol majeur - L021 mi majeur - L118 fa mineur - L391 la majeur

Movie Play, CTT 604, 1988 Domenico Scarlatti

23 / 142
Bach
Englische Suiten 2 & 3

Scarlatti
4 Sonaten

Ivo Pogorelich
piano

Bach : 01-06. Suite anglaise n° 2 en la maineur — 07-12 Suite anglaise n° 3 en sol mineur — Sonate K 380 en mi majeur — 14. Soate K 87 en si mineur — 15. Sonate K 450 en sol mineur — 16. Sonate K 135 en mi majeur

Enregistré à la Chaux de Fonds en Suisse en octobre 1985

Deutsche Grammophon 445 573

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
▉ À propos - contact
▉ S'abonner au Bulletin
▉ Analyses musicales
▉ Cours d'écriture en ligne
▉ Petites annonces
▉ Téléchargements
▉ Presse internationale
▉ Universités françaises
▉ Collaborations éditoriales
▉ Soutenir musicologie.org

ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2016

Mercredi 25 Octobre, 2017 13:35