À propos du site
Statistiques du site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Iconographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Universités au monde
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale


S'abonner au bulletin
Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |
| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

 Salminger Sigismund
v. 1500-v. 1554

Né à Munich vers 1500 – mort à Augsbourg en 1554

Ancien frère Franciscain à Munich, il quitte son ordre sous l'influence de la Réforme, et se marie avec Anna Hallerin.

Il gagne Augsbourg en 1526. Adhère au mouvement anabaptiste. Il est baptisé par le  prédicateur anabaptiste Hans Hut, et lui succède en 1527.

Il est incarcéré en septembre 1527, pour des raisons religieuses, et se rétracte par écrit et dans une confession publique le 17 décembre 1530. Ne pouvant payer sa « pension », il reçoit l'injonction de quitter la ville en mars 1931, à laquelle il oppose son état de santé et l'inclémence du temps. Il obtient un délai, mais à son expiration, il se dit incapable de quitter la ville, et propose ses services à la municipalité.

On ne sait rein de plus, jusqu'en 1537, où il est maître d'école à Augsbourg, a la protection d'une puissante famille de marchands et de banquiers, les Fugger.

En octobre 1539, il a un privilège impérial, pour l'édition de ses œuvres.

Il est éditeur et auteur de plusieurs ouvrages mystiques

Érits sur la musique

Gradatio, sive scala principorium, artis musicae, pro tyronibus, iam primum incipientibus. Ain Gesanglaitter, darmit die anfänger der Music leichtlich mögen in die Kunst gefürt werden [...] Dispositum per Sigismund Salminger

  • Augsburg, Philipp Ulhard v. 1545 (1 exemplaire conservé : D : München, Musiksammlung der Bayerische Staatsbibliothek)

Bibliographie

  • Epiney-Burgard G.& Backus I., La mystique allemande et l'anabaptisme à Augsbourg, ca. 1526-1561. Une analyse de certains éléments de la mystique rhénane du 14 siècle transmis dans la production littéraire de Sigmund Salminger (ca. 1562). Dans « Revue de Théologie et de Philosophie » (116, n° 1) Lausanne 1984, p. 13-28
  • Jacoby S. D., The Salminger Anthologies (thèse). Ohio State University 1985
  • Backus Irena,   Sigmund Salminger. Dans « Bibliotheca Dissidentium » Baden-Baden 1985.

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995 - 10 janvier 2009


Références / musicologie.org 2008