rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

 

 

bandeau bio

S'abonner au bulletin
Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |
| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

 

Perrault Charles
1628-1703

Né à Paris le le 12 janvier 1628, mort à Paris le 16 mai 1703.

Il est issu d'un milieu de la bourgeois parlementaire favorable au jansénisme.

Il effectue des études de droit civil, puis s'établit comme avocat à Orléans.

En 1653, il participe aux Les Murs de Troie, poème collectif composé avec ses frères, dans un style burlesque qui moque l'Antiquité.

Il est commis de Pierre Perrault, son frère, receveur général des Finances de Paris.

De 1663 à 1683, il est au service de Colbert.

IL est commis, puis contrôleur général des Bâtiments.

En 1672, il est académicien.

Il veille à la propagande royale (avec Jean Chapelain), supervise les éloges à la politique du roi, répartit les gratifications aux artistes, œuvre dans les académies naissantes.

Il compose les devises latines relatives aux réalisations royales.

En 1683 il est renvoyé sous la pression d'opposants dont Racine, Boileau, Louvois.

Il publie Saint Paulin, une œuvre moralisante, en 1687, Le Siècle de Louis le Grand, poème qui ranime la querelle des Anciens et des Modernes. Il tente de regagner les grâces royales dans l'éloge de la modernité contre le barbarisme antique.

En 1688-1696, il publie Le Parallèle ; en 1691, Griselidis, en 1694, Les Souhaits ridicules Peau-d'Âne. En 1695, il écrit une préface à ces trois contes pour vanter les histoires modernes, dégagées du paganisme antique.

En 1695, il rédige La Belle au bois dormant, Le Petit Chaperon rouge, La Barbe-Bleue, Le Chat botté, Les Fées (riche copie manuscrite), contes qu'il publie en 1697, avec Cendrillon, Riquet à la houppe, Le Petit Poucet.

La même année, il commence Les Hommes illustres qui ont paru en France pendant le XVIIe siècle (éloge du siècle de Louis XIV)

En 1699, son fils qui vient d'être impliqué dans un meurtre et qui est condamné à payer une lourde amende, meurt.

En 1757, les Mémoires de ma vie sont publiées à titre posthume(texte authentique publié en 1909). Certains passages des Hommes illustres sont consacrés à des musiciens

Écrits relatifs à la musique

Critique de l'opéra ou examen de la tragédie intitulée Alceste ou le Triomphe d'Alcide

  • Paris, C. Barbin 1674 (1 exemplaire conservé : Critique, F : Paris, Bibliothèque nationale) [facsimilé numérisé, bibliothèque nationale de France]
  • Paris, L. Billaine, 1674 (1 exemplaire conservé :  - F : Paris, Bibliothèque de l'Opéra)
  • Dans les «Œuvres posthumes». Köln, P. Marteau 1729 (1 exemplaire conservé)

Les hommes illustres qui ont paru en France pendant ce siècle, avec leur portrait au naturel

  • Paris, Antoine Dezallier 1697-1700 [2 v.]

Autres écrits

  • Mémoires de ma vie. Notes de Paul Bonnefon), précédé d'un essai d'Antoine Picon (1861-1922). Paris, Macula 1993 [276 p.] [facsilmilé numérisé de l'édition de 1909]
  • Memoirs of my life. Éd. et traduit par Jeanne Morgan Zarucchi (1955-....), Columbia (Mo.), University of Missouri Press 1989 [V-138 p.]

Bibliographie

  • MALARTE CLAIRE-LISE, Perrault à travers la critique depuis 1960 : bibliographie annotée. Seattle, Papers on French seventeenth century literature 1989 [83 p.]
  • GAUTIER JEAN-LUC, Jalons pour une bibliographie des œuvres de Charles Perrault: les éditions parues jusqu'en 1676 (mémoire). École nationale supérieure de bibliothécaires 1980, J.-L. Gautier 1980 [105 f.]
  • MORGAN JEANNE (1955-....), Perrault's morals for moderns. American University studies (2), Romance languages and literature. New York, Berne, Frankfurt/M., Peter Lang 1985 [179 p.]
  • LEWIS PHILIP E, Seeing through the Mother Goose tales: visual turns in the writings of Charles Perrault. Stanford (Cal.), Stanford University Press 1996 [300 p.]
  • MOTHE JEAN-PIERRE, Du sang et du sexe dans les contes de Perrault. « L'œuvre et la psyché » l'Harmattan, Paris 1999 [196 p.]
  • PERROT JEAN (dir.), Les grands contes du XVIIe siècle et leur fortune littéraire. Dans «Tricentenaire Charles Perrault», Paris, Press éditions [389 p.,

 

Jean-Marc Warszawski
4 avril 2011


Références / musicologie.org 2011