bandeau bio

S'abonner au bulletin (courriel vide)
Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |
| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

 Pasquini Bernardo
1636-1710

Né à Massa di Valdinievole le 7 décembre 1636, mort à Rome le 21 novembre 1710.

Il fréquente l'école d'Uzzano. Il est à Rome en 1648.

Il étudie à Rome avec Loreto Vittori (1604-1670) qui a aussi la reine Christine de Suède comme élève, et (Pietro) Antonio Cesti (1623-1669 ; Antonio = prénom de religion)

De 1661 à 1663 il est organiste de la Chiesa Nuova, en 1664 de Sainte-Marie en Aracoeli (sur le Capitole).

De 1664 à 1685, il est premier organiste de l'Oratoire du SS. Crocifissosio. Il est Organiste de Sainte-Marie-Majeure en 1665-1667, Saint-Louis-des-Français en 1673-1675.

La Chiesa Nuova de Rome

Très prisé par les milieux aristocratiques, il est vers 1699 claveciniste du  prince Giambattista Borghese et réside dans son palais jusqu'à sa mort.

Il dirige et interprète les musiques des concerts de la reine Christine de Suède, du prince Colonna, des cardinaux Pamphili et Ottoboni.

Il est maître de clavecin au Théâtre Capracina et met en scène de nombreux spectacles pour Ferdinand de Médicis.

En 1664, il est à Paris dans le suite du cardinal-légat Flavio Chigi et se produit à la cour de Louis XIV. Il se produit également  à celle de Léopold Ier à Vienne.

Il est membre de l'académie littéraire et musicale « Arcadia » avec Arcangelo Corelli, Alessandro Scarlatti, Andrea Adami.

Il a de nombreux élèves dont Johann Kaspar Kerll (1627-1693), Adam Krieger (1633-1666), Georges Muffat (1653-1704), Azzolino Bernardino Della Ciaja (1671-1744), Domenico Zipoli (1688-1726), peut-être Alessandro Scarlatti, Francesco Gasparini (1668-1727), Andrea Adami (1663-1742), Francesco Durante (1684-1755), Tommaso Gaffi (vers 1670-1744)

Il est surtout connu pour ses œuvres pour clavier, particulièrement ses toccatas. On en fait le précurseur de Domenico Scarlatti.

Il laisse 24 toccatas, 18 partitas, 11 suites, des concertos, des sonates pour 1 et 2 clavecins, une quinzaine d'opéras, autant d'oratorios, des cantates, des motets. Il a aussi rédigé deux ouvrages de théorie musicale : Saggi di contrappunto et Regole per ben sonare il cembalo o organo [perdu].

Pasquini d'après le tableau d'Andrea Pozzo

Partitions à télécharger (IMSLP)

Catalogue des œuvres

Pasquini Bernardo : Œuvre pour clavier  (avec un CD audio enregistré par Emer Buckley), présenté par Emer Buckley [2 volumes]. Éditions Fuzeau, 2005 (Réf. 5919 – 5920 – 5904)

Œuvre pour orgue et clavecin : Pasquini a réuni ses compositions pour orgue et pour clavecin en 4 livres, soit en tout près de 780 pages de musique, composées entre 1690 et 1705. Elles sont conservées  Berlin et à Londres.

    I — Staatsbibliothek, Berlin, manuscrit L. 215 (426 pages). 24 Toccatas, 18 Partitas et variations, 11 suites, 3 passacailles, Canzonen et Ricercares, 2 Fantaisies, 1 Caprice, 1 Fugue, phrases de danses, airs.

    II — London British Museum, manuscrit Add. 31501/1 (156 pages). 14 Sonates pour clavecin, pièces pour clavecin.

    III — London British Museum, manuscrit Add. 31501/2 (110 pages). 1 Passacaille, 1 variation sur la Follia, 12 airs, 1 Responsorial en basse continu sur tous les tons, 102 Versets en basse continues pour répondre au chœur, 104 versets

    IV — London British Museum, manuscrit Add. 31501/3 (84 pages). 108 Versets, de nobreuses «Accadenze», quelques airs

  • 1672, Il Tirinto, overo La sincerità con la sincerità , opéra. Créé en 1672 à Ariccia, Academie degli Sfaccendati [partition]
  • 1673, L'Alcasta, overo L'Amor per vendetta, opéra sur un livret de G. F. Apolloni. Créé en 1673 à Rome au Teatro Tor di Nona. En partie publié, dédicacé à la reine Christine de Suède)
  • 1675, Agar, oratorio. Créé le 17 März 1675 à Rome à l'oratoire della Pietà in S. Giovanni de' Fiorentini [perdu]
  • 1675, Assuero, oratorio. Créé le 15 avril 1675 à Rome à l'oratoire della Pietà in S. Giovanni de' Fiorentini [perdu]
  • 1676, La Donna ancora è fedele, opéra sur un livret de D. F. Contini. Créé en 1676 à Rome au Palazzo Colonna [partition]
  • 1677, Sant'Agnese, oratorio sur un texte de B. Pamphili. Créé en 1677 à Rome [partition]
  • 1678 (avant 1678), Sant'Eufrasia. Oratorio créé à Rome avant 1678 [texte seul conservé]
  • 1678, L'Artide, opéra sur un livret de G. D. de Totis, à Rome au Palazzo Colonna [publication partielle, inachevé]
  • 1679 (ou plus tôt), La forza d'amore, opéra sur un livret de G. F. Apolloni [partition]
  • 1679, Aplauso musicale, cantate à 5 voix [partition]
  • 1679, Dov' è amore è pietà , opéra. Créé en 1679 à Rome au Teatro Capranica [livret conservé, dédicacé à Donna Flaminia Pamphili)
  • 1680, L'Idalma, overo Chi la dura la vince, opéra. Créé en 1680 à Rome au  Teatro Capranica [partition]
  • 1681, Il Lisimaco, opéra sur un livret de G. Sinibaldi (sous l'anagramme de Comagio Baldosini). Créé en 1681 à Rome [édition partielle, dédicacé à la reine Christine de Suède)
  • 1681, Salutazione Angelica, oratorio [texte imprimé à Messine en 1681] [texte seul conservé]
  • 1682, Divae clarae triumphus, oratorio sur un texte de A. F. Noceto. Créé en 1682 à Rome à  l'oratoire de SS. Crocifisso [livret conservé]
  • 1682, Erminia in riva del Giordano, Cantate sur un texte de B. Pamphili. Créé en 1682 à Rome [partition]
  • 1683, Alessandro amante
  • 1683, La sete di Cristo, oratorio. Créé à Rome en 1683 Rom [partition]
  • 1683, La Tessalonica, opéra sur un livret de N. Minato. Créé en 1683 à Rome [édition partielle, dédicacé à Donna Laurentia de la Cerda Colonna, Principessa di Paliano]
  • 1684, Comédie en musique (titre inconnu) sur un livret de B. Pamphili. Créé en 1684 à Rome au Palazzo Pamphili [perdu]
  • 1684, David trionfante contra Goliath, oratorio [Livret imprimé à Florence en 1694] [perdu]
  • 1685, L'Arianna, opéra. Créé en 1685 à Rome au Palazzo Colonna [livret et quelque arias conservés]
  • 1686, L'Idolatria di Salomone, oratorio. Créé en 1686 à Rome, au Collegio Clementino [texte seul conservé]
  • 1687, Accademia per musica, cantate sur un texte d'A. Guidi. Créé en 1687 à Rome au Palazzo Riario
  • 1687, I fatti di Mosè nel deserto, oratorio sur un texte de G. B. Giardini [livret imrimé à Modène en 1687] [partition]
  • 1687, Il Martirio dei Santi, oratorio sur un texte de D. F. Contini [livret imprimé à modène en 1687] [partition]
  • 1687, Santa Dinna, opéra (en collaboration avec Atto Melani et Alessandro Scarlatti) sur un livret de B. Pamphili 1687 Rome Palazzo Pamphili), verschollen (vgl. Montalto)
  • 1687, Sant'Alessio, oratorio sur un texte de Bernini [texte imprimé à Modène en 1687] [partition]
  • 1689, Il colosso della costanza, cantate. Créée à Rome au Seminario Romano [dédicacé à James II d'Angleterre]
  • 1690, La caduta del regno dell' Ammazzoni, Opéra sur un livret de G. D. de Totis. Créé à Rome en 1690 Rome pour le mriage de Charles II d'Espagne avec Marianna, Contesse Palatine [édition partielle, identité avec l' Article]
  • 1692, L'Eudossia, opéra. Créé en 1692 à Rome au Seminario Romano [Livret conservé]
  • 1693, L'Ismaele, oratorio [livret imprimé à Florence en 1693] [livret seul conservé]
  • 1693, Seleuco, opéra
  • 1696, Radamisto, opéra
  • sd. Environ 200 airs avec basse continue
  • sd. Environ 50 cantates pour voix seule et basse continue peuvent être attestées
  • sd., 3 motets pour vois seule et basse continue
  • sd.,  Arsace, opéra
  • sd., Fermate, onde del Tebro, cantate à 5 voix avec instruments.
  • sd., O voi che in questa vita, oratorio à 5 voix. [édition partielle, Rome, sans date]
  • sd., S. Filippo Neri, oratorio sur un livret de D. F. de Rossi.Créé à Rome. [partition]
  • sd., Sovra un'accesa pira, cantate pour soprano, 2 violon et basse continue [partition].

Écrits

  • Saggi di contrappunto. 1695 (manuscrit L. 214, Staatsbibliothek Berlin)
  • Regole per ben suonare il Cembalo ò Organo [Münster, Sammlungen Santini]

Bibliographie

  • Rusquet Michel, Bernardo Pasquini. Dans « Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte », musicologie.org 2013.
  • BASTIANNELLI G., G. Frescobaldi e Bernardo Pasquini. Dans « Musicisti d'oggi e di ieri »Milan 1914
  • BECHERINI BIANCA, Le partite diverse di follia di Bernardo Pasquini. Dans «Rassegna Musi-cale Italiana» (11) 1938
  • BOGHEN FELICE, Bernardo Pasquini. Dans «Musica d'oggi», avril-mai 1922
  • BONAVENTURA ARNALDO (1862-1952), Bernardo Pasquini. Ascoli Piceno 1923
  • MONTALTO LINA, Un meccenate in Roma Barocca: il cardinale Benedetto Pamphili, 1653-1730. Firenze, Sansoni 1955
  • NEWMAN WILLIAM S., The Sonata in the Baroque Era. Chapel Hill, University Press 1959 [448 p., ill., 23 cm]; Chapel Hill, University of Nord Carolina Press 1966 [xvi-463 p., 24 cm]
  • VAN DEN BORREN CHARLES (1874-1966), Note sur Bernardo Pasquini et ses œuvres. Dans «Bulletin de la société de Musicologie» (4) 1921
  • WESSELY-KROPIK HELENE, Lelio Colista, ein römischer Meister vor Corelli; Leben und Umwelt. Vorgelegt in der Sitzung am 22. Februar 1961. Vienne, H. Böhlaus Nachf., Kommissionsverlag der Österreichischen Akademie der Wissenschaften 1961

Jean-Marc Warszawski
14 janvier 2006

À propos du site Statistiques du site S'abonner au bulletin Liste musicologie.org Collaborations éditoriales


© Références / musicologie.org 2006

rectangle

 

rectangle_actu

 

rectangle

 

rectangle