rectangle

À propos du site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau bio

S'abonner au bulletin
Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |
| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

Pacioli Luca

Luca di Borgo

1445-v. 1510

Né à Borgo San Sepolcro (Romagne) vers 1445, mort à Rome en 1517. Mathématicien.

Il étudie d'abord à Borgo où il fréquente l'atelier du peintre Piero della Francesca. Il continue ses études à Venise, avec Domenico Bragadino, et entre en apprentissage chez un marchand, Antonio Rompiasi, qui lui confie l'éducation de ses trois fils. Il rédige son premier livre de mathématiques, dédié à son employeur.

Il entre chez les franciscains de San Francisco della Vigna de Venise en 1470. 

Après la mort d'Antonio Rompiasi, il s'installe à Rome en 1471, chez Leon Battista Alberti, un secrétaire de la Curie papale. Il entame des études de théologie, entre chez les frères mineurs, il est est ordonné prêtre et développe une carrière de professeur de mathématiques.

De 1476 à 1480, il est professeur de mathématiques à l'Université de Perugia (Pérouse), où il rédige un second ouvrage de mathématiques.

Pui il est à Zara (Zadar, possession vénitienne en Croatie), il y écrit un troisième ouvrage de mathématiques qui est publié. Il est de nouveau à Pérouse, et porte le titre de magister.

Il enseigne encore à l'Université de Naples, deux  années à Rome, à Borga san Sepolcro, où il se consacre à la rédaction de son livre le plus important, qui reprend ses ouvrages précédents, la Summa de arirhmetica, geometria, proportioni et proportionalita, qui paraît en 1494.

En 1496, il est invité à Milan par le duc Ludovico Sforza «  Il Moro ». À cette occasion, il rencontre, et il devient un ami intime de Léonard de Vinci. En 1499, le siège de la ville par les troupes de Louis XII, les pousse à fuir. Il s'installe à Mantoue (avec Leonard de Vinci ?).

En 1500, il enseigne à l'Université de Pise, et de 1501 à 1502, à l'Université de Bologne.

Il est élu ministre provincial des Franciscains de Romagne.

En 1506, il réside au couvent de Santa Croce de Florence, où il enseigne à l'Université. En 1508, il est à Venise, il y publie en 1509, sa Divina proportione. En 1510, il enseigne de nouveau à Pérouse, à partir de 1514, il est à Rome, puis peu avant sa mort, il s'installe à Borgo..

Il est un des mathématiciens milanais à avoir influencé Léonard de Vinci, auquel il rend hommage dans sa Divina proportione (illustré par Léonard de Vinci), et rédigé lors de son séjour milanais. La « divina proportion » est issue de la série de Fibonacci, où chaque terme est la somme des deux précédents : 1 ; 1 ; 2 ; 3 ; 5 ;8 ; 13 ; 21 [...]. Il est à l'origine de la notation moderne du calcul sur papier, alors qu'on inscrivait les calculs dans de la poudre étalée sur une planchette.

Il est un grand vulgarisateur des méthodes de Comptabilité financière.

Écrits relatifs à la musique

Divina proportione, opera a tutti gl'ingegni perspicaci e curiosi necessaria ove ciascun sudiosi di philosophia, prospectiva pictura, sculptura, architectura, musica, e altre mathematice, suavissima, sottile, e admirabile doctrina conseguira, e delectarassi da Brescia (illustrations de Léonard de Vinci)

  • Venezia, Paganino Paganini da Brescai 1509 (9 exemplaire conservés)
    • Localisations : D : München, Musiksammlung der Bayerische Staatsbibliothek - F : Paris, Bibliothèque nationale - GB : Cambridge, Fitzwilliam Museum - Cambridge, University Library - London, British Museum - I : Firenze, Biblioteca nazionale centrale - US : General Collections, Library of Congress, Washington D.C-

Éditions modernes

  • Divine proportion: œuvre nécessaire à tous les esprits perspicaces et curieux (traduction de G. Duchesne et M. Giraud, avec la collaboration de M. T. Sarrade). Éditions du Compagnonnage, Paris 1980 [fac-similé de l'édition originale]

Bibliographie

 

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995-4 mai 2010


Références / musicologie.org 2010