bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Mompou Federico

1893-1987

 

|| bibliographie || catalogue des oeuvres || discographie ||

 

 

Né à Barcelone 16 avril 1893, mort à Barcelone le 30 juin 1987.

Il est issu d'une famille aisée catalane avec des racines françaises. Un de ses grands-parents est propriétaire d'une fonderie de cloches (les cloches Dencausse).

Il reçoit ses premières leçons de piano d'une de ses tantes. Il fréquente l'école française de Barcelone et suit des études musicales à l'Orfeo Barcelonais avec Pedro Serra.

Il donne son premier concert public le 4 mai 1908 et profite de l'occasion pour abandonner l'école.

Ricardo Viñes {BnF
L. Diemer en 1919 {BnF
Isidore Philipp {BnF
Émile Pessard 

Il semble que l'envie de composer lui est venue de l'audition du Quintette pour piano et cordes en fa de Fauré interprété par le compositeur en avril 1909 à la Salle Mozart de Barcelone.

Le début de son recueil les Impressions intimes date de 1911 et fixe définitivement son style d'improvisation notée.

Recommandé par Granados auprès de Fauré alors directeur du Conservatoire de Paris, de Louis Diemer (1843-1919) et d'Isidore Philipp qui y sont professeurs, ainsi qu'auprès de Ricardo Viñes par un violoniste de connaissance, il s'installe à Paris en octobre 1911 dans le but de poursuivre ses études musicales.

Il suit des cours de piano avec Diemer et de composition avec Émile Pessard, mais renonce à entrer au Conservatoire.

Isidore Philipp le recommande à Ferdinand Motte-Lacroix qui fait alors une belle carrière de pianiste et enseigne dans les années 1920 au Conservatoire de Strasbourg. Il suit sans intérêt et sans succès quelques cours d'harmonie avec Samuel Rousseau.

Il passe l'été 1912 à Bercelone, de retour à Paris il s'installe à Montmartre, continue ses études avec Motte-Lacroix, retourne faire son service militaire en Espagne.

Il est rapidement réformé, renonce à la carrière de pianiste, ébauche quelques pages de théorie esthétique et achève les Impressions intimes en 1914.

En 1915 il compose Jeux sur la plage et les Scènes d'enfants. La même année il fait la connaissance du compositeur Manuel Blancafort (1897-1987) dont dont le père qui fabrique des rouleaux pour des instruments mécaniques (la firme Victoria), est propriétaire de l'établissement thermal de La Garriga.

Mompou passe une jeunesse dorée. Il rencontre Manuel de Falla ou Prokofiev au cours de réceptions organisées par sa mère dans la grande maison familiale. Il rencontre aussi Arthur Rubinstein avec lequel il fait le tour des cafés et cabarets de la ville.

En 1920, sur l'intervention du pianiste Agustin Quintas, l'Unión Musical Española édite ses Chants magiques dédiés à Motte-Lacroix, qui connaissent un certain succès.

En 1920 il revient à Paris, où Motte-Lacroix et Vuillermoz lui assurent une bonne publicité, mais avant de rencontrer Vuillermoz qui a préparé un entretien, il entre précipitamment à Barcelone.

Il est de nouveau à Paris en 1921 pour un concert de Motte-Lacroix qui a mis de ses oeuvres à son programme. C'est un succès qui l'introduit dans les salons parisiens.

En 1923 il a une liaison avec Maria ***, une femme mariée dont il gère les biens. En 1924 il crée une société de chocolats glacés en Espagne qui fait rapidement faillite.

À Paris, il tente sans y réussir d'écrire un quatuor à cordes et transcrit le premier concerto de Paganini pour violon et piano à la demande du violoniste Ramon Borras.

En 1927 il passe l'été à Dinard avec son amante et commence la composition de ses Préludes. Il passe également l'été 1928 à Dinard avec sa famille et une ami de sa mère Lluis Duran I Ventosa..

En 1931 il se joint à quelques compositeurs catalans au sein d'un groupe des « Compositeurs Indépendants de Catalogne » qui ne survit pas à un premier concert à Barcelone.

Jusqu'en 1937, sujet à de nouvelles crises de neurasthénie, il n'e compose plus. Son frère est atteint de Tuberculose, son père décède en mars 1935, et sa mère se remarie avec  Lluis Duran I Ventosa en octobre 1938. Il les accompagne en voyage de noces en Italie, mais reste à Paris, puis gagne Biarritz avec son amante quand la guerre éclate, alors que sa famille rejoint Barcelone, qu'il regagne lui-même en 1941 et s'y fixe définitivement.

La même année, à l'occasion d'un concours de piano, il rencontre une jeune candidate, Carmen Bravo, avec laquelle il lie une longue et fructueuse amitié qui aboutira à un mariage en 1957.

Il compose à nouveau, retrouve la notoriété et reçoit des reconnaissances officielles tant de la France que de l'Espagne. Sa musique a un grand succès en Angleterre.

En 1955, la création d'un ballet sur plusieurs de ses compositions est un triomphe.

Dans les années 1950 avec Francis Poulenc (à droite)

Il est invité par Ségovia à donner des conférences à l'Académie d'été de Santiago de Compostelle. En 1962, il compose la Suite Compostelana dédiée à Ségovia.

Une hémorragie cérébrale met fin a ses activités en 1978.

FEDERICO MOMPOU (1895 [sic]), a écrit des pièces de piano d'un raffinement exquis dans leur simplicité et d'une étonnante puissance d'évocation. Ses Chants magiques contiennent des sortilèges inanalysables qui possèdent de mystérieuses vertus incantatoires. Ses Faubourgs, ses Charmes, ses Fêtes lointaines, ses Scènes d'Enfants révèlent chez cet inspiré une aptitude singulière à traduire l'intraduisible et à transposer dans le domaine des sons des sensations et des impressions qui semblaient devoir échapper par définition à toute notation musicale. Ses oeuvres de poète et de visionnaire présentent une élégance et une distinction rares dans une forme dont la concision et la liberté sont très caractéristiques.

ÉMILE VUILLERMOZ, Histoire de la musique. Fayard, Paris 1949, p. 422

Catalogue des œuvres

  • 1911-1914, Impresiones Intimas (Planys I-IV), pour piano (Unión Musical Española) [ La barca y Secreto, Cuna, Gitano]
  • 1914-1917, Pessebres : [ L'Ermita, 1914 ; El pastor, 1915 ; Dansa, 1917] pour piano (Unión Musical Española)
  • 1915, L'Hora grisa, chant et piano, sur un texte de Manuel Blancafort (Unión Musical Española)
  • 1915, Muntanya, pour piano (Boileau)
  • 1915-1918, Scènes d'enfants [ Cris dans la rue ; Jeunes filles au jardin, 1918 ; Jeux I-III, 1915], pour piano (Salabert)
  • 1916-1917, Suburbis (Faubourgs) , pour piano  [ El carrer, et guitarrista i el vell cavall, 1917 ; Gitana I, II, 1917 ; La cegueta ; L'home de l'Aristó, 1916] (Salabert)
  • 1917-1919, Cants màgics, pour piano (Unión Musical Española)
  • 1918-1924, 1918 Canción y Danza II, (Salabert)
  • 1920, Fêtes lointaines, pour piano (Salabert)
  • 1920-1921, Charmes, pour piano [I. Pour endormir la souffrance, II. Pour pénétrer les âmes, III. Pour inspirer l'amour, IV. Pour les guérisons, V. Pour évoquer l'image du passé, VI. Pour appeler la joie] (Eschig)
  • 1921 Canción y Danza I, (Salabert)
  • 1921, Trois Variations, pour piano (Eschig)
  • 1923, Dialogue I-II, pour piano (Eschig)
  • 1925, Cuatro melodias, chant et piano, sur un texte de Federico Mompou (Salabert)
  • 1926 Canción y Danza III, (Salabert)
  • 1926, Cançoneta incerta, chant et piano, sur un texte de Josep Carner (Unión Musical Española)
  • 1926, Comptines I-III, chant et piano [ Dalt d'un cotxe ; Margot la Pie ; J'ai vu dans la lune] (Salabert)
  • 1927-1928, Préludes 1 à 4, pour piano (Heugel)
  • 1928, Canción y Danza IV, (Salabert)
  • 1928, Le nuage, chant et piano, sur un texte de  Mathilde Pomès (Salabert)
  • 1929, Altitud, pour violon et piano (Editorial de musica espanola contemporanea)
  • 1930-1944, Préludes 5 à 10, pour piano (Salabert)
  • 1937, Souvenirs de l'exposition  [I. Entrée ; II. Tableaux de statistiques ; III. Planétaire ; IV. Pavillon de l'élégance], pour piano (Eschig)
  • 1938-1957, Variaciones sobre un tema de Chopin, pour piano (Salabert)
  • 1942, El Pont, pour piano (inédit)
  • 1942-1947, Paisajes  [I. La fuente y la campana, 1942 ; II. El lago, 1947] pour piano (Salabert)
  • 1942-1948, Combat del Somni, chant et piano, sur un texte de  José Janès (Salabert)
  • 1943, Comptines IV-VI, chant et piano [ Aserrín, aserrán ; Petite fille de Paris ; Pito, pito, colorito] Roy (Salabert)
  • 1945, Dos melodias, chant et piano, sur un texte de  Juan Ramon Jiménez (Salabert)
  • 1948-1962, Chanson et Danse 14, pour piano (Editorial de musica espafiola contemporanea)
  • 1949, Canço de la fina, chant et piano, sur un texte de Tomas Garces (Salabert)
  • 1951, Aureana do Sil, chant et piano, sur un texte de  Ramon Cabanillas (Salabert)
  • 1951, Canción de cuna, pour piano (Pierre Noël, Paris)
  • 1951, Cantar del alma, chant et piano, sur un texte de  saint Jean de la Croix (Salabert)
  • 1951, Cantar del alma, pour chœur à 4 voix mixtes et orgue (Salabert)
  • 1952, Prélude n° 11, pour piano (inédit)
  • 1953, Dos cantigas de Alfonso X et Sabio, pour chœur (Salabert)
  • 1955, Perlimplinada, ballet (inédit)
  • 1958, Ave Maria, pour chœur (Salabert)
  • 1959, Musica callada, pour piano, I - Rosa del camí (Salabert)
  • 1960, Chanson et Danse n° 13, pour guitare (Editorial de muca espafiola contemporanea)
  • 1961, Sant Marti, chant et piano, sur un texte de  Pere Ribot (Tenora)
  • 1961, Sant Marti, pour chant et orchestre (Tenora)
  • 1962, Canto de Ultreia, pour chœur (Salabert)
  • 1962, Musica callada, pour piano, II. Cortina de fullatge (Salabert)
  • 1963, Impropères, pour choeur et orchestre (Salabert)
  • 1964, Primeros pasos, chant et piano, sur un texte de  Clara Janès (Salabert)
  • 1965, Combat del Somni, pour chant et orchestre (Salabert)
  • 1965, Musica callada, pour piano, III. Incertitud (Salabert)
  • 1966, Vida interior (Salabert)
  • 1967, Musica callada, pour piano, IV. Neu (Salabert)
  • 1970, Becquerianas, chant et piano, sur un texte de  Gustavo Adolfo Bécquer (Tenora)
  • 1970, L'ocell daurat, cantate pour enfants (inédit)
  • 1972, Cinq mélodies sur des textes de Paul Valéry, chant et piano (Eschig)
  • 1972, Pastoral, Chanson et Danse n° 15, pour orgue ( (1972), Editorial musica espafiola contemporanea)
  • 1972, Suite compostelana, pour guitare (Salabert)
  • 1973, Propis del temps d'Advent, pour chœur et orgue (inédit)
  • 1976, Bali rodo, pour chœur (Federacion catalan de entidades corales)
  • 1976, El pont, pour violoncelle et piano (Editorial de musica espafiola contemporanea), hommage à Pablo Casals, repris de l'esquisse pour piano de 1942
  • 1978, La vaca cega, pour chœur et orgue (inédit)
  • 1983, Mira, Quina, Resplendor, chant et piano (inédit)
  • sd., El nino mudo, chant et piano, sur un texte de Federico Garcia Lorca (inédit)
  • sd., Prélude n° 12, pour piano (inédit)

Bibliographie

  • AUBRY J., La Musique et les Nations. Paris 1922
  • BARGE, BONET, COMELLAS, MILLET, Frederic Mompou. «Colleccio compositors catalans» (3), Boileau, Barcelone 1993.
  • BASTIANELLI JÉRÔME, Federico Mompou (1893-1987) : À la recheche d'une musique perdue. Payot, Lausanne 2003
  • BENDEL CRISTINE, An analytical and stylistic study of « Canciones y danzas » for piano., University of Northern Colorado 1983.
  • BRUYR J., L'écran des musiciens. Paris 1933
  • CHAMFRAY C., Mompou et sa doctrine. Dans «Beaux Arts» Paris 27 mars 1936
  • CHASE G., The Younger Genius of Spain. Dans « in Musica America» septembre 1936
  • —— CHASE G., La Música en España. Buenos Aires 1943
  • COLLET HENRI, L'Essor de la Musique Espagnole au XXe siècle. Paris 1929
  • DIEGO G., SOPEÑA F. ET RODRIGO J., Diez años de música en España. Madrid 1949
  • GAVOTY BERNARD et  LESURE DANIEL, Pour ou contre la musique moderne ? Paris 1957
  • GEORGI W., Klavier-Musik. Berlin 1941
  • HUOT JOANNE MARIE, The piano music of Federico Mompou. Univeristy of Washington 1965.
  • IGLESIAS ANTONIO, Federico Mompou (su obra para piano). Alpuerto, Madrid 1976
  • JANÈS CLARA, Federico Mompou : Vida, textos y documentos. Fundacion Banco exterior, Madrid 1987
  • JANKELEVITCH VLADIMIR, La Présence lointaine. Seuil, Paris 1983
  • KASTNER SANTIAGO, Federico Mompou. Madrid 1946
  • ——, Contribución a la Música Española y Portuguesa. Lissabon 1941
  • —— , Federico Mompou. Consejo superior de investigaciones cientificas, Madrid 1945.
  • MEEÙS NICOLAS, Federico Mompou. Influences populaires et technique savante. Université catholique de Louvain, Institut supérieur d'archéologie et d'histoire de l'art 1967
  • MELLERS WILFRID,   Le Jardin retrouvé. Fairfax Press, York 1990.
  • MOREUX S., Federico Mompou. Dans «La Revue Française» (1950)
  • PREVEL ROGER, La musique et Federico Mompou. Ariana, Genève, 1976
  • ROSA T. la, Estudios de Música Española Contemporánea. Dans «Estafeta Literaria» (11) août 1944
  • SACRE GUY, La musique de piano (2). R. Laffont, Paris 1998
  • SARDIN CLARA, L'oeuvre pour piano de Federico Mompou. Université de Paris-Sorbonne 1985
  • SOPEÑA F., Historia de la Música Española Contemporánea. Madrid 1958
  • —— , La Música Europea Contemporánea. Madrid, 1953
  • STARKIE W., Homenaje a F. Mompou. Dans «Revista Música» (26) Madrid.
  • TEICHMÜLLER R. et HERMANN K., Internationale Moderne Klavier-Musik. Leipzig -Zürich 1927
  • VALLS MANUEL, La música catalana contemporánia. Barcelona 1960
  • —— , Mompou. Nou Art Thor , Barcelone 1983.
  • VUILLERMOZ ÉMILE, Musiques d'aujourd'hui. Paris 1923

Discographie

01 / 91
Federico Mompou
Piano music by Federico Mompou

Stephen Hough, piano

Hypérion, GAW 21963

1.  Canzion y Danza 7 — 2.  Prelude 1 — 3.  Cants Magics 1 — 4.  Cants  Magics 2  — 5.  Cants Magics 3 — 6.  Cants Magics 4 — 7.  Cants Magics 5 — 8.  Canzion y Danza 5 — 9.  Prelude 5 — 10.  Charmes 1 —  11.  Charmes 2 —  12.  Charmes 3 —  13.  Charmes 4  —  14.  Charmes 5  —  15.  Charmes 6  —  16.  Canzion y Danza 8 —  17.  Prelude 7 —   18.  Trois Variations 1 —  19.  Trois Variations 2  —  20.  Trois Variations 3 —  21.  Trois Variations 4  —  22.  Canzion y Danza 3  —  23.  Prelude 9 —  24.  Dialogues I — 25.  Dialogues II —  26.  Canzion y Danza 1 —  27.  Prelude 10 —  28.  Paisajes 1 —   29Paisajes 2 — 30.  Paisajes 3 —  31.  Canzion y Danza 9 —  32.  Prelude 6 

 

Jean-Marc Warszawski
Révision 10 janvier 2004

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 23 Décembre, 2014 14:59

musicologie.org

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle