Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Mizler von Kolof Lorenz Christoph
1711-1778

Né à Heidenheim, 25 juillet 1711, mort à Varsovie, en mars 1778.

Il est le fils de Johann Georg Mizler, greffier du margrave d'Ansbach à Heidenheim, et de Barbara Stumpf de Saint-Gall

Il a d'abord étudié à Heidenheim avec N. Müller, puis à l'âge de 13 ans, il entre pour six années au lycée d'Ansbach, sous la direction du recteur Oeder et de Johann Matthias Gesner. Il suit des cours de violon et de composition avec avec le directeur musical Ehrmann.

Il intègre l'Université de Leipzig le 30 avril 1731, où il étudie la théologie et prend des cours de clavecin et de composition avec Johann Sebastian Bach.

Après une maladie et une convalescence à Altdorf, il complète ses études, passe sa licence en décembre 1733, la maîtrise le 4 mars 1734, avec la thèse Quod musica ars sit pars eruditionis philosophicae, publiée plus tard, avec une dédicace à Mattheson.

Il voyage à travers l'Allemagne, puis s'installe à Wittenberg en 1735 pour étudier le droit et la médecine.

Il est de nouveau à Leipzig en 1736 où il présente la thèse De usu atque praestantia philosophiae in theologia, jurisprudentia, medicina.

De 1738 à 1753, il publie un mensuel, la « Neu eröffnete musikalische Bibliothek », qui fait écho à la vie musicale, alimenté par la la « Correspondierende Societät der musicalischen Wissenschaften », réseau de correspondants créé en même temps que la revue, avec le soutien du comte Giacomo de Lucchesini et du maître de chapelle de la cour d'Ansbach, Georg Heinrich Bümler (1669-1745.)

En 1743, il est précepteur en Pologne au service du comte Małachowski de Końskie.

En 1747, il passe son doctorat de médecine à l'Université d'Erfurt et s'installe à Varsovie, où il est médecin de la cour du roi Auguste III en 1752.

En 1754, il crée une maison d'édition, la « Mizlerischer Bücherverlag », domiciliée à Varsovie et à Leipzig. Il édite des revues scientifiques. Il est élu à l'Académie des sciences d'Erfurt en 1757, est anobli en 1768.

Catalogue des œuvres musicales

1737, Musikalisches Vergnügen, bestehend in einer Sammlung von verschiedenen Oden und einer moralischen Cantate (annoncé, inédit)

1740-17436, Sammlung auserlesener moralischer Oden, zum Nutzen und Vergnügen der Liebhaber des Claviers, 3 volumes. Un volume iv annoncé, inédit.

s.d., 4 Sonatinen, pour flûte, hautbois, violon (perdu).

1741, Correction du concerto pour flûte de Lucchesini.

 

Écrits relatifs à la musique

Anfang-Gründe des General-Basses, nach mathematischer Lehr-Art abgehandelt, und vermittelst einer hierzu erfundenen Maschine auf das deutlichte vorgetragen von Lorenz Mizlern

Lusus ingenii de praesenti bello augustissimi atque invictissimi imperatoris Caroli VI cum foederatis hostibus ope tonorum musicorum illustrato a Laurentio Christophoro Mizlero

Musikalischer Staarstecher, in welchem rechtschaffener Musikverständigen Fehler bescheiden angemerket, eingebildeter und selbst gewachsener so genannten Componisten Thorheiten aber lächerlich gemachet werden. Als ein Anhang ist des Herrn Riva, damals des Herzogs von Modena Residenten zu London [...] Nachricht vor die Componisten und Sänger beygefüget, und aus dem Italienischen ins Deutsche übersetzet von Lorenz Mizlern A. M. Erstes [-siebendes] Stück

Lorenz Mizlers [...] Neu eröffnete Musikalische Bibliothek. oder Gründliche Nachricht nebst unpartheyischen Urtheil von musikalischen Schriften und Büchern [...] Erster Band

Bibliographie

BERNHOLD JOHANN B., (praeses), Quaestiones Ex Antithetica Theologia De Gemino Exena-nitionis Et Exaltationis Statu ItemqueTergemino Officio D. N. Jesus Christi [...] respondente, Laurentius Christophorus Mizler [...] Altdorf, Mayrus 1733.

MATTHESON JOHANN, Grunlage einer Ehren-Pforte, Hambourg 1740; Rééd. par M. Schneider, Berlin 1910 [avec l'autobiographie de Mizler].

KALETA ROMAN, Prekursorzy Opswiecenia. Wroclaw, Zaklad Norodowi im. Ossolipn-skich 1953.

WÖLKHE FR., Lorenz Christoph Mizler (thèse). Berlin 1940.

SCHERING ARNOLD, Musikgeschichte Leipzigs (III). 1941.

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Mercredi 7 Novembre, 2018