Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Le Jeune Claude
v. 1530-1600

On pense, sans document à l'appui que Claude Le Jeune a été formé dans une maîtrise du Nord de la France.

La liste de ses oeuvres compte plus de 600 numéros. Son nom apparaît en 1552 dans une anthologie de chansons publiée à Louvain (avec des chansons de Clemens non Papa, Crecquillon, Waelrant).

Compositeur de la réforme, il bénéficie vers 1560, de la protection de nobles parmi lesquels François de La Noue, le duc de Bouillon, le prince Guillaume d'Orange, Henri de Turenne, Agrippa d'Aubigné et Henri de Navarre (Henri IV).

Il est peut être Paris en 1564. Il publie dix psaumes dédicacés à François de la Noue et Charles de Téligny.

Claude Le Jeune, « Quelle eau, quel air, quel feu », Ensemble Ensemble Clément Janequin.

En 1570, il participe aux expériences de l'Académie de poésie et de musique initiée par Antoine de Baïf et Courville, protégée par Charles IX, et en 1581, il participe avec Baïf, Ronsard et d'Aubigné à l'organisation des festivités du mariage du duc de Joyeuse et de Marie de Lorraine.

En 1582 il est maître de musique du duc d'Anjou. Selon Mersenne, Le Jeune aurait écrit contre le ligue catholique et tenté de fuir Paris durant le siège de 1590.

Ses oeuvres manuscrites, saisies par les gardes de la porte Saint-Denis sont sauvées du feu grâce à l'intervention de son ami (catholique) Jacques Mauduit. Le Jeune se réfugie peut être à La Rochelle où son Dodecacorde est publié en 1598. En 1596, un privilège lui accorde la charge de compositeur du roi, Henri IV de Navarre

Claude Le Jeune, « Ce n'est que fiel», The Scholars of London 

Bibliographie

Discographie

Le Jeune
Messe du manuscrit de Savoie
Missa ad Placitum
Psaumes
Ensemble Sagitarius, Michel Lapleine dir. Enregistré en 1991-199. Disque Erato MusiFrance 2292-45825-2.
Le manuscrit de savoie, Kyrie Gloria ;  Credo ; Sanctus & Benedictus ; Agnus Dei I ; Agnus Dei ; Misericorde au pauvre vicieux (Psaume) ; Hélas ! Seigneur, je te prie sauve-moi ! (Psaume 69) I ; Hélas ! Seigneur, je te prie sauve-moi ! (Psaume 69) II ; Toutes gens loués le Seigneur (Psaume 117) ; Ad Placitum Missa Kyrie ; Gloria ; Credo ; Sanctus & Benedictus ; Agnus Dei I ; Kyrie

Claude Le Jeune
Le Printans
Chansons en vers mesurés à l'antique
Textes de Jean-Antoine de Baïf (1532-1589)
Huelgas Ensemble, Paul Van Nevel. dir. Enregistré en 1995. Disque Sony Vivarte, SK 68 259.
R evecy venir du printans, n° 2 à 2, 3, 4 & 5 ; Voicy le verd et beau May, n° 8 à 4 & 6 ; O Rôze reyne dés fleurs, n° 10 à 3, 4 & 5 ; Ie l'ay, ie l'ay la belle fleur, n° 14 à 3 & 5 ; Cigne ie suis de candeur, n° 17 à 3 & 5 ; Perdre le sens devant vous, n° 19 à 3 & 5 ; La brunelette violette reflorit, n° 26 à 3 & 5 ; L'un émera le violét, n° 27 à 3 & 5 ; D'un coeur fier le refus cruél, n° 30 à 3 & 5 ; Que null' étoille sur nous, n° 31 à 3 & 5 ; Ces amoureus n'ont que douleur et tourment, n° 34 à 3 & 5 ; La Béle gloire, le bél honeur doner, n° 38 à 3 & 5 

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 9 juin 2007

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Samedi 18 Août, 2018