rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Le Jeune Claude

v. 1530-1600

 

 

On pense, sans document à l'appui que Claude Le Jeune a été formé dans une maîtrise du Nord de la France.

La liste de ses oeuvres compte plus de 600 numéros. Son nom apparaît en 1552 dans une anthologie de chansons publiée à Louvain (avec des chansons de Clemens non Papa, Crecquillon, Waelrant).

Compositeur de la réforme, il bénéficie vers 1560, de la protection de nobles parmi lesquels François de La Noue, le duc de Bouillon, le prince Guillaume d'Orange, Henri de Turenne, Agrippa d'Aubigné et Henri de Navarre (Henri IV).

Il est peut être Paris en 1564. Il publie dix psaumes dédicacés à François de la Noue et Charles de Téligny.

Chargement de la vidéo


Claude Le Jeune, « Quelle eau, quel air, quel feu »
Ensemble Ensemble Clement Janequin

En 1570, il participe aux expériences de l'Académie de poésie et de musique initiée par Antoine de Baïf et Courville, protégée par Charles IX, et en 1581, il participe avec Baïf, Ronsard et d'Aubigné à l'organisation des festivités du mariage du duc de Joyeuse et de Marie de Lorraine.

En 1582 il est maître de musique du duc d'Anjou. Selon Mersenne, Le Jeune aurait écrit contre le ligue catholique et tenté de fuir Paris durant le siège de 1590.

Ses oeuvres manuscrites, saisies par les gardes de la porte Saint-Denis sont sauvées du feu grâce à l'intervention de son ami (catholique) Jacques Mauduit. Le Jeune se réfugie peut être à La Rochelle où son Dodecacorde est publié en 1598. En 1596, un privilège lui accorde la charge de compositeur du roi, Henri IV de Navarre


Claude Le Jeune, « Ce n'est que fiel »
The Scholars of London 

Bibliographie

  • CANDÉ GÉRARD DE, Claude Le Jeune : Le Printemps. Dans Gérard de de Candé, « Les Chefs-d'œuvre de la musique » [2 v.], Éditions du Seuil, Paris 1990, I. p. 266-269
  • BLUTEAU OLGA, L e cantus firmus dans les Fantasies de Claude Le Jeune. Dans «Itinéraires du cantus firmus (IV) : De l'église à la salle de concert», Paris, PUPS 2001, p. 103-124
  • —, Le cantus firmus Je suis déshéritée : N. Gombert, E. Du Caurroy, Cl. Le Jeune. Dans «Itinéraires du cantus firmus (V) : Réminiscences, référence et pérennité», Paris, PUPS 2001, p. 95-112
  • BONNIFFET PIERRE, Un ballet démasqué : l'union de la musique au verbe dans Le printans de Jean-Antoine de Baïf et Claude Le Jeune. Paris & Genève 1988
  • —, Le cantus firmus dans le Dodécacorde de Claude Le Jeune. Dans « Itinéraires du cantus firmus» 1994, p. 113-126
  • —, Le cantus firmusdans le second livre des Meslanges de Claude Le Jeune (1612) : diversité humaine et harmonie céleste. Dans « Itinéraires du cantus firmus» ( II) 1995, p. 99-113,
  • —, Les psaumes polyphoniques de Claude Le Jeune. Libre Sens, 1997, p. 168-173,
  • —, Liste provisoire des oeuvres profanes de Claude Le Jeune (v. 1530-1600) mises en lumière de son vivant (1552 - 1598). Dans «Histoire, Humanisme et Hymnologie», 1997, p. 57-70,
  • —, Le cantus firmus et le chant commun dans la musique de Claude Le Jeune. Dans «Itinéraires du cantus firmus» (IV) : De l'église à la salle de concert», Paris, PUPS 2001, p. 79-102
  • DOUEN O., Clément Marot et le psautier huguenot. Paris, 1878
  • FREEDMAN R., Claude Le Jeune, Adrian Willaert, and the Art of Musical Translation. Dans  «Early Music History» (13) 1994, p. 123-148
  • HIS ISABELLE, Les Mélanges de Claude Le Jeune (thèse). Université de Tours 1990
  • —, Les modèles italiens de Claude Le Jeune. Dans «Revue de musicologie» (72) 1991, p. 25-58
  • —, Claude Le Jeune et le rythme prosodique : la mutation des années 1570. Dans «Revue de musicologie» (79) 1993, p. 201-206
  • —, I talianism and Claude Le Jeune. Dans «Early Music History» (13) 1994, p. 149-170
  • —, Sous lesquels ont esté mises des paroles morales : un cas de contrafactum de psaumes entre 1598 et 1618. Dans «Revue de musicologie» (85) 1999, p. 189-225  
  • —, Claude Le Jeune 1530-1600. Un compositeur entre Renaissance et baroque. Actes Sud, [512 p., 13 cm x 24 cm; ISBN 2742728910]
  • LABELLE N., Les différents styles de la musique religieuse en France. Henryville (Pan.) 1981
  • LAMOTHE D. R., Claude Le Jeune, le psautier huguenot et la musique religieuse à la cour pendant les règnes de Charles IX, Henri III et Henri IV (thèse). Université de Strasbourg 1980
  • LESURE FRANçOIS & WALKER D. P., Claude Le Jeune and musique mesurée. Dans «Musica Disciploina» (3) 1949, p. 151-170
  • LEVY K., The Chansons of Claude Le Jeune (thèse). Princeton University 1955
  • WALKER D. P., The Aims of Baïf's Académie de poésie et de musique. Dans «Journal of Renaissance and Baroque Music» 1946-1947, p. 91-100
  • —, The Influence of musique mesurée à l'antique, particularly on the airs de cour of the Early Seventeenth Century. Dans «Musica Disciplina» (2) 1948, p. 141-163
  • —, Some Aspects and Problems of musique mesurée à l'antique: the Rhythm and Notation of musique mesurée. Dans «Musica Diciplina» (4) 1950, p. 163-186
  • YATES F. A.,   The French Academies of the Sixteenth Century. London 1947
  • —, Poésie et musique dans les Magnificences au mariage du duc de Joyeuse, Paris, 1581. Dans «Musique et poésie au XVIe siècle», Paris 1953, p. 241-264

Discographie

Le Jeune
Messe du manuscrit de Savoie
Missa ad Placitum
Psaumes
Ensemble Sagitarius, Michel Lapleine dir. Enregistré en 1991-199. Disque Erato MusiFrance 2292-45825-2.
Le manuscrit de savoie, Kyrie Gloria ;  Credo ; Sanctus & Benedictus ; Agnus Dei I ; Agnus Dei ; Misericorde au pauvre vicieux (Psaume) ; Hélas ! Seigneur, je te prie sauve-moi ! (Psaume 69) I ; Hélas ! Seigneur, je te prie sauve-moi ! (Psaume 69) II ; Toutes gens loués le Seigneur (Psaume 117) ; Ad Placitum Missa Kyrie ; Gloria ; Credo ; Sanctus & Benedictus ; Agnus Dei I ; Kyrie

Claude Le Jeune
Le Printans
Chansons en vers mesurés à l'antique
Textes de Jean-Antoine de Baïf (1532-1589)
Huelgas Ensemble, Paul Van Nevel. dir. Enregistré en 1995. Disque Sony Vivarte, SK 68 259.
R evecy venir du printans, n° 2 à 2, 3, 4 & 5 ; Voicy le verd et beau May, n° 8 à 4 & 6 ; O Rôze reyne dés fleurs, n° 10 à 3, 4 & 5 ; Ie l'ay, ie l'ay la belle fleur, n° 14 à 3 & 5 ; Cigne ie suis de candeur, n° 17 à 3 & 5 ; Perdre le sens devant vous, n° 19 à 3 & 5 ; La brunelette violette reflorit, n° 26 à 3 & 5 ; L'un émera le violét, n° 27 à 3 & 5 ; D'un coeur fier le refus cruél, n° 30 à 3 & 5 ; Que null' étoille sur nous, n° 31 à 3 & 5 ; Ces amoureus n'ont que douleur et tourment, n° 34 à 3 & 5 ; La Béle gloire, le bél honeur doner, n° 38 à 3 & 5 

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 9 juin 2007

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 16 Août, 2016 15:43