bandeau bio

 

 

 Luzzaschi Luzzasco

1547-1607

 

 

Né vers 1545 — Mort à Ferrare le 10 septembre 1607.

Organiste et compositeur, il est un des élèves de Cypriano de Rore (1515 / 1516 - 1565) qui quitte Ferrare en 1558. Il a passé toute sa vie à Ferrare.

En mai 1561, il devient organiste à la cour d'Este, et premier organiste en 1564 après la mort de Jacques Brunel.

Ferrare, le chateau Ferrare, le chateau des Este.

Avant 1570, il participe à la musique de chambre du duc Alfonso. Il compose pour le célèbre Concerto della done, ensemble féminin fondé en 1580 par Alfonso II, duc de Ferrare, qui tenait à garder son répertoire secret. Très virtuose, spécialisé dans le madrigal, l'ensemble disparaît en 1597, à la dissolution de la cour. Des chanteuses comme Lucrezia Bendidio (née en 1547), Tarquinia Molza (1542-1617) et Laura Peverara (v. 1550-1601), étaient connues dans toute l'Italie. Des madrigaux « secrets » de Luzzaschi sont publiés en 1601.

Alfonso II d'Este Alfonso II

Il dirige un orchestre de la cour, la direction du travail des musiciens qui en sont membres, et la charge de composer. Il semble qu'il seconde, avec autorité, Ippolito Fiorini (vers 1549-1621), le maître de chapelle de la cour, où l'activité musicale est intense.

Il est également organiste à la cathédrale de Ferrare, et l'Académia della Morte.

Après la mort d'Alfonso II en 1597, et l'extinction de la lignée, le pape Clément VIII, ne reconnaît pas la succession de Cesare d'Este (de la branche cadette), appuyée par l'empereur Rudolph II. Ferrare est annexée aux États papaux.

Luzzaschi est en relation avec le cardinal Pietro Aldobrandini, gouverneur papal, en charge de Ferrare. Il séjourne à sa cour lors d'un visite à Rome en 1601.

Entre 1599 et 1601, il envoie des compositions au cardinal Federico Borromeo, mais il ne semble pas qu'il ait séjourné à Milan.

Il est surtout honoré de son temps, pour son art d'organiste, mais il tient une place importante dans le mouvement dit « seconda pratica », illustré par Monteverdi, dans l'épanouissement du madrigal, et par la fait qu'il eut de nombreux élèves dont Girolamo Frescobaldi (1583-1643).

Catalogue des œuvres

  • 1571, Il primo libro de madrigali, à 5 voix, Ferrara 1571
  • 1576-1577, Secondo libro de madrigali, à 5 voix, Venezia 1576–1577
  • 1582, Terzo libro de madrigali, à 5 voix, Venezia 1582
  • 1594, Il quarto libro de madrigali, à 5 voix, Ferrara, 1594 (dédié à Gesualdo)
  • 1595, Quinto libro de madrigali, à 5 voix, Ferrara 1595
  • 1596, Sesto libro de madrigali, à 5 voix, Ferrara 1596
  • 1601, Madrigali … per cantare et sonare a uno, e doi, e tre soprani, Rome 1601
  • 1604, Settimo libro de madrigali, à 5 voix, Venezia 1604
  • 1611, Madrigali di Luzasco Luzaschi, et altri autori, à 5 voix, Napoli 1611 (anthologie de madrigaux déjà publiés)
  • 1613, Seconda scelta delli madrigali, à 5 voix (saus 1 madrigal, anthologie d' œuvres déjà publiées)
  • Madrigal, 4vv, 158817, ed. H.B. Lincoln, L'amoroso ero(Albany, NY, 1968)
  • sd., Quelques madrigaux manuscrits
  • 1598, Sacrarum cantionum liber primus, à 5 voix, Venezia 1598
  • sd., Messe à 5 voix, attribuée certainement à tort à Luzzaschi (manuscrit : Biblioteca Nazionale Braidense,Biblioteca Pubblica Statale di Milano)
  • sd., Canzona instrumentale, ricercares

Bibliographie

  • KINKELDEY OTTO, Luzzasco Luzzaschi's Solo-Madrigale mit Klavierbegleitung. Dans « Sammelbände der Internationalen Musikgesellschaft » (9 /  4) juillzt-septembre 1908, p. 538–565
  • ORBAAN J. A. F., Notizie inedite su Luzzasco Luzzaschi. Dans « Bollettino bibliografico musicale » (IV / 1) 1929, p. 9–14
  • RACEK JAN., Les madrigaux à voix seule de Luzzasco Luzzaschi. Dans « Revue musicale » (13) 1932, p. 11–23
  • STRAINCHAMPS EDMOND, Luzzasco Luzzaschi and his Five-Part Madrigals (thèse). Columbia University 1960
  • SPIRO ARTHUR GERALD, The Five-Part Madrigals of Luzzasco Luzzaschi (thèse). Boston University 1961
  • NEWCOMB ANTHONY, Il modo di far la fantasia: An Appreciation of Luzzaschi's Instrumental Style. Dans « EMc » (vii) 1979, p. 34–38
  • LADEWIG JAMES LESLIE, Luzzaschi as Frescobaldi's Teacher : A Little-Known Ricercare. Dans « Studi musicali » (X) 1981, p. 241–264, 241–246
  • DURANTE ELIO  & MARTELLOTTI ANNA, Tasso, Luzzaschi e il Principe di Venosa. Dans M. A. Balsano & T. Walker (éditeurs), « Tasso, la musica (I) :  musicisti ». Florence 1988, p. 17–44  

Discographie

148 / 01
Luzzasco Luzzaschi
Concerto delle Dame di Ferrara
Madrigaux à 1, 2, 3 sopranos
Helena Adonso ; Critina Miatello ; Marinella Pennichi ; Sergio Vartolo
Aura soave, a voix seule  - O Primavera, a voix seule  - Ch'io non t'ami, a voix seule  - Stral pungente d'amore, a deux voix  -  Deh vieni ormai, a deux voix  - Cor mio deh non languire, a deux voix  -  I'mi son giovinetta, a deux voix  -  O dolcezze amarissime d'amore, a trois voix - Troppo ben puo, a trois voix - T'amo mia vita, a trois voix - Non sa the sia dolore, a trois voix  - Occhi del pianto mio, a trois voix – Harmonia Mundi, 1984 / 1985

 

Jean-Marc Warszawski
révision 19 août 2007

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Lundi 15 Décembre, 2014 13:29

musicologie.org

rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle