Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A     B    C     D    E     F    G    H     I    J    K    L    M    N     O    P     Q    R    S    T    U    V    W    X    Y    Z  

Janequin Clément
vers 1485-1558

Né vers 1485 à Châtellerault ; mort au début 1558 à Paris.

Il n'existe aucun témoin documentaire sur les premières études musicales de Janequin.

En 1505 il est clerc à Bordeaux, au service de Lancelot Du Fau (....-1523), un humaniste, président de la cour des requêtes du Parlement de Bordeaux, curé général de l'archevêché, ayant un canonicat à Saint-André et Saint-Seurin, évêque de Luçon en 1515. C'est de cette période que datent les premiers témoins de l'activité musicale de Janequin.

La bataille de Marignan, par A Sei Voci et l'ensemble instrumental Labyrinthes, sous la direction de Bernard Fabre-Garrus.00

En 1523, après la mort de Lancelot Du Fau, il passe au service de Jean de Foix (évêque de Bordeaux). Ordonné prêtre, il reçoit des prébendes mineures (peu lucratives).

En 1525, il a un canonicat à Saint-Émilion, et en 1526, il a la charge des messes d'anniversaires (procureur des âmes). La même année il est curé de Saint-Michel de Rieufret, en 1530 de Saint-Jean-de-Mézos, et doyen de Garosse. Il rencontre le poète et musicien Eustorg de Beaulieu (1495-1552) qui laissera le récit d'une rencontre avec l'avocat Bernard de Lahet et d'une partie de nuit à chanter des chansons à trois voix.

Jean de Foix meurt en 1529 et Janequin perd le bénéfice de ses prébendes et doit chercher d'autres moyens de subsistance. Sa composition chantons, sonnez trompettes qui célèbre l'entrée de François Premier à Bordeaux est un succès auquel il doit peut-être le titre de chantre du roi.

Toutes les Nuits, par le Le Poème harmonique.

En 1530 il se fixe à Angers ou son frère Simon après avoir été curé de Brossay en 1526 a une prébende de chapelain à la cathédrale depuis 1527.

En 1531, il dirige un temps les jeunes choristes à le cathédrale d'Auch.

En 1533 il est en Anjou où il est curé à Brossay ; en mars de la même année, l'évêque d'Angers le présente comme curé d'Avrillé.

Entre 1533 et 1540, Attaingnant publie 4 recueils de ses chansons ; en 1540, Moderne en publie un.

De 1534 à 1537 il est maître de chapelle de la cathédrale Saint-Maurice d'Angers (dont le clocher de la tour médiane, ayant prit feu en  1533 est en reconstruction).

  La cathédrale Saint-Maurice à Angers en 1699.

Angers en 1576.

En 1537 il est remplacé par Loys Henry. Il semble qu'il soit resté quelques années encore à Angers. Un acte notarié du 10 août 1548 le cite comme étudiant à Anger et curé d'Unverre (à laquelle il n'est peut-être inscrit que pour jouir de quelques privilèges, Il peut aussi avoir besoin de diplômes comme l'exige l'attribution des prébendes d'importance).

L'église d'Unverre.

L'église d'Unverre.

Vers 1540, il est régulièrement à Paris. 1549, il se fixe définitivement à Paris où il est chapelain et musicien du duc de Guise. Il est également inscrit à l'université.

Le début de sa vie parisienne est marquée par une série de procès avec sa famille.

En 1555, il est chantre ordinaire à la chapelle royale (sous Henri II). Vers 1556, il porte le titre de compositeur ordinaire du roi.

Célèbre dans l'Europe entière, il n'a jamais reçu de substantiels bénéfices, jamais rempli une fonction importante. Aucune lamentation n'a été écrite à sa mort.

La Chasse, Ensemble Clement Janequin (Visse, Boterf, Bouchot, Fauché, Delaigue, Bellocq, Moscardo), enregistrement public 1997.

Catalogue des oeuvres

Manuscrits

Édition anciennes

Éditions modernes

Liste des chansons

  1.  A ce joly moys [Merritt, III, 97]
  2. A toy, mon Dieu, mon coeur monte [1549 ; 1559]
  3. A toy, o Dieu, qui es le haut [1559]
  4. Ainsi que la bische rée [1559]
  5. Aller m'y fault [Merritt, I, 7]
  6. Allons, fuyons, bevons [Merrit, II, 45]
  7. Alors qu'affliction me presse [1559]
  8. Alors que de captivité [1559]
  9. Amour ayant de ma grand passion [Merrit, IV [121]
  10. Amour cruel, mon Dieu* [Merritt VI, 246]
  11. Amour cruel de sa nature (M. de Saint-Gelais) [Merrit, II, 72]
  12. Amour et moy avons faict [Merrit, IV [133]
  13. Amour vainc tout [Merrit, VI, 231]
  14. Après avoir constamment attendu [1559]
  15. Assouvy suis [Merritt, I, 8]
  16. Au cri du povre délaissé [1558]
  17. Au despartir triste deul [Merrit, II, 29]
  18. Au joly jeu du pousse avant [Merritt, I [12]
  19. Au moins mon Dieu ne m'abandonne [1556]
  20. Au premier jour du joly moys [Merrit, IV [115]
  21. Au verd boys je m'en iray [Merritt, I [132]
  22. Aussi tost que je voy m'amye [Merrit, IV [156]
  23. Aux parolles que je veux dire [1549 ; 1559]
  24. Avant que partiez de ce lieu [Merrit, V, 202]
  25. Ayé pitié du grant mal (Claude Chappuys) [Merrit, II, 27]
  26. Baisez moy tost [Merritt, III, 83]
  27. Bel aubépin verdissant (P. de Ronsard) [Merrit, VI, 251]
  28. Bien heureux est la personne [1559]
  29. Bien heureux est quiconques sert à Dieu [1559]
  30. Branlez vos piques (La guerre de Renty) [Merrit, VI, 254]
  31. Ca, ces beaulx yeux [Merrit, IV [149]
  32. Ce disoit une jeune dame [Merrit, IV [168]
  33. Ce faux amour [Merrit, VI, 245]
  34. Ce may nous dit la verdure [Merrit, V, 214]
  35. Ce moys de may [Merritt, I [10]
  36. Ce n'est pas moy [Merrit, VI, 239]
  37. Ce n'est point moy mon oeil [Merrit, V [194]
  38. Ce petit dieu qui vole [Merrit, V, 213]
  39. Ce sont gallans [Merrit, II, 57]
  40. Ce tendron est si doulce [Merritt, III, 96]
  41. Celle qui veit son mari [Merrit, II, 71]
  42. Celuy qui du moqueur [1558]
  43. Cent baysers au despartir [Merrit, V [180]
  44. Cent mille foys [Merrit, V [175]
  45. C'est a bon droit [Merrit, II, 28]
  46. C'est a moy qu'en veult [Merrit, V [188]
  47. C'est gloire à Dieu [1558]
  48. C'est mon amy [Merrit, VI, 229]
  49. Chantons, sonnons, trompettes [Merritt, I [17]
  50. Chasse rigueur loing de toy [Merrit, V, 208]
  51. Christ est-il mort (Le devis chrestien) [1556]
  52. Comment se sied seulette et désolée (Lamentations de Jérémie) [1556]
  53. Comment se sied le Seigneur [1556]
  54. Comment sont ils noz Roys [1556
  55. De tes doulx yeulx [Merrit, II, 30]
  56. De céans jusques chez m'amye [Merrit, V, 204]
  57. De labourer je suys cassé [Merrit, II [19]
  58. De pleurs la nuict [1556]
  59. De son amour me donne [Merrit, VI, 225]
  60. De ta bouche tant vermeille [Merrit, V, 215]
  61. De tout mon cueur t'exalteray [1549 ; 1559]
  62. De vostre amour je suys deshérité [Merrit, II, 36]
  63. De vray amour [Merrit, II, 52]
  64. Deba contre mes debateurs [1559]
  65. Des eaux la claire liqueur [1558]
  66. Des ma jeunesse ils m'ont fait mille assaux [1559]
  67. Des qu'adversité nous offense [1559]
  68. D'estre subject [Merrit, II, 47]
  69. Di moy, ma soeur [Merrit, V, 216]
  70. Dictes sans peur (François I) [Merrit, II, 24]
  71. Dictes moy doncq* [Merrit, VI, 228]
  72. Dieu doint le bonjour [Merrit, IV [157]
  73. Donne secours, Seigneur, il en est heure [1549 ; 1559]
  74. Donnez au Seigneur gloire [1559]
  75. Dont vient cela, Seigneur, je te supply [1549]
  76. Dont vient que ce beau temps [Merrit, IV [170]
  77. D'où vient cela Seigneur [1559]
  78. Doulens regretz, ennuys [Merrit, VI, 241]
  79. Du malin les faits vicieux [1549 ; 1559]
  80. Du hault rocher d'éternelle puissance [1556]
  81. Du fons de ma pensée [1559]
  82. D'un seul soleil [Merrit, V, 205]
  83. Dur acier et diamant [Merrit, IV [150]
  84. Elle craint cela [Merrit, II, 33]
  85. Elle mérite pour ses grâces [Merrit, IV [166]
  86. Elle voyant approcher [Merrit, IV [169]
  87. En amour y a du plaisir [Merrit, V [198]
  88. En attendant son heureuse présence [Merrit, II, 21]
  89. En escoutant le chant mélodieulx (Le chant du rossignol
  90. En fut il onc [Merritt, III [105]
  91. En la prison les ennuys [Merrit, VI, 242]
  92. En luy seul gist ma fiance parfaitte [1559]
  93. En me baisant [Merrit, V [177]
  94. En m'en venant de veoir [Merritt, III, 98]
  95. Escoutez tous gentilz (La bataille de Marignan, La guerre), 5 voix [Merrit, VI, 234]
  96. Escoutez tous gentilz (La bataille de Marignan, La guerre), 4 voix [Merritt, I, 3]
  97. Espars sur moi de ton jardin [1556]
  98. Estans assis aux rives aquatiques [1559]
  99. Estant oisif (Le caquet des femmes) [Merritt, III [108]
  100. Est-il possible, o ma maistresse [Merrit, IV [153]
  101. Et vray Dieu qu'il m'ennuye [Merrit, IV [152]
  102. Faictes le moy [Merritt, I [16]
  103. Faisons le dire mensonger [Merrit, IV [164]
  104. Frapper en la roye [Merrit, II, 40]
  105. Frere Frappart troussé [Merrit, V, 207]
  106. Frere Lubin revenant (L. Jamet) [Merritt, III, 99]
  107. Frere Thibault (C. Marot) [Merrit, II, 70]
  108. Fy fy metez les hors [Merrit, II, 44]
  109. Fy fy cela est trop maigre [Merrit, II, 59]
  110. Fyez vous y si vous voulés [Merrit, II, 58]
  111. Gentilz veneurs (La chasse) [Merritt, I, 4]
  112. Grâces à toi, mon seigneur tout puissant [1556]
  113. Gros Jehan menoit [Merrit, IV [126]
  114. Guillot un jour [Merritt, III, 78]
  115. Hélas mon Dieu, y a il (Saint-Gelais) [Merrit, IV [135]
  116. Helas, amy, ta loyauté* [Merrit, VI, 253]
  117. Hellas, mon Dieu, ton ire (G. Guéroult) [Merritt, III [111]
  118. Herbes et fleurs [Merrit, VI, 237]
  119. Ho le meschant [Merrit, V [182]
  120. Honneur, vertu et action de grâces [1556]
  121. Il est permis trouver [Merrit, V [192]
  122. Il estoit une fillette [Merritt, III, 77]
  123. Il faut que de tous mes esprits [1559]
  124. Il feroit bon planter le may [Merrit, V [176]
  125. Il me suffit du temps passé [Merrit, II [18]
  126. Il n'est plaisir ne passe temps [Merrit, II, 46]
  127. Il s'en va tard [Merrit, IV [159]
  128. Incessament je suis* [Merrit, VI, 227]
  129. Incontinent que j'en ouy [1559]
  130. Jamais ne cesseray de magnifier le Seigneur [1559]
  131. J'atens le temps [Merritt, III, 89]
  132. J'ay d'un costé l'honneur [Merrit, V, 206]
  133. J'ay dict, j'ay faict [Merritt, III [103]
  134. J'ay dit en moy de pres je viseroy [1559]
  135. J'ay double dueil [Merrit, IV [119]
  136. J'ay mis en toy mon esperance [1559]
  137. J'ay trop soubdainement aymé [Merrit, VI, 222]
  138. J'ay veu le temps [Merrit, II, 62]
  139. Je demande comme tout esbahy [Merrit, VI, 220]
  140. Je liz au cueur de m'amye [Merrit, IV [158]
  141. Je me veulx tant a son vouloir [Merrit, IV [155]
  142. Je ne congnois femme [Merrit, V [172]
  143. Je ne fus jamais si aise [Merritt, I [13]
  144. Je n'eu jamais de grandz biens [Merrit, IV [143]
  145. Je n'ose estre content (François I) [Merrit, II, 37]
  146. Je suis a vous [Merrit, IV [147]
  147. Je t'aymeray en tout obéissance [1549 ; 1559]
  148. Je veulx que m'amye soit telle (Saint-Romard) [Merrit, IV [125]
  149. Jehanneton fut l'aultre jour [Merritt, III, 75]
  150. J'endure tout, c'est bien raison [Merrit, V [190]
  151. Jusques à quand as estably [1549 ; 1559]
  152. La chasse, voir Gentilz veneurs
  153. La bataille de Marignan, voir Escoutez tous gentilz
  154. La bataille de Mets, voir Or sus branslés
  155. La fausse balance [1558]
  156. La femme sage édifie [1558]
  157. La guerre de Renty, voir Branlez vos piques
  158. La guerre, voir Escoutez tous gentilz
  159. La jalouzie, voir Madame voulés vous scavoir
  160. La meusniere de Vernon [Merrit, V, 211]
  161. La mort plus tost [Merrit, IV [136]
  162. La plus belle de la ville [Merrit, II, 23]
  163. La prise de Boulongne, voir Pour toy ton prince
  164. La sapience a basty sa maison [1558]
  165. La sapience esleve hault sa voix [1558]
  166. La terre au Seigneur appartient [1549 ; 1559]
  167. La, mon amy [Merrit, II, 48]
  168. Laissez cela [Merritt, I [15]
  169. L'alouette, voir Or sus, vous dormés trop
  170. Lamentations de Jeremie, voir Comment se sied seulette et désolée
  171. L'amour, la mort et la vie [Merritt, III, 87]
  172. Las on peult juger [Merritt, III [107]
  173. Las qu'on congneust (François I) [Merritt, III, 86]
  174. Las que crains tu, amy [Merrit, II, 38]
  175. Las si tu as plaisir [Merrit, IV [145]
  176. Las! en ta fureur aiguë [1549 ; 1559]
  177. Las, povre coeur [Merritt, I, 6]
  178. Las, si je n'ay si hault bien [Merrit, II, 36bis
  179. Las, si tu veulx en aultre part [Merrit, IV [154]
  180. Las, viens moy secourir [Merrit, IV [142]
  181. L'aultre jour de bon matin [Merritt, III [112]
  182. L'aveuglé dieu qui partout vole [Merrit, V, 209]
  183. Le caquet des femmes, voir Estant oisif
  184. Le chant des oiseaux, voir Réveillez vous, cueurs endormis
  185. Le chant du rossignol, voir En escoutant le chant mélodieulx
  186. Le devis chrestien, voir Christ est-il mort
  187. Le Dieu, le fort, l'éternel parlera [1559]
  188. Le fol malin en son cuer dit [1549 ; 1559]
  189. Le fruict de vie estoit vif [1556]
  190. Le jeu m'ennuye, jouez m'amye [Merrit, IV [127]
  191. Le lendemain des nopces [Merrit, IV [123]
  192. Le rossignol) [Merrit, II, 68]
  193. Le rossignol, voir En escoutant le chant mélodieulx
  194. Le sage enfant recoit [1558]
  195. Le Seigneur est la clarté [1559]
  196. Le Seigneur ta priere entende [1559]
  197. L'ermaphrodite est estrange [Merrit, II, 34]
  198. Les cieux en chacun lieu [1549 ; 1559]
  199. Les cris de Paris, voir Voulez ouir les cris de Paris
  200. Les gens entrés en ton héritage [1559]
  201. L'espoir confus [Merritt, III, 76]
  202. L'espoux a la premiere nuict (Marot) [Merrit, IV [122]
  203. L'homme en son coeur [1558]
  204. L'homme meschant s'enfuit [1558]
  205. L'omnipotent a mon Seigneur [1559]
  206. Loué soit Dieu qui ma main dextre [1556]
  207. Ma fille, ma mère [Merrit, II, 20]
  208. Ma peine n'est pas grande [Merritt, III [110]
  209. Madame voulés vous scavoir (La jalouzie) [Merritt, III [109]
  210. Madame a soy non aux aultres [Merrit, II, 22]
  211. Maintenant resjouyssons nous [Merrit, II, 43]
  212. Mais en quel ciel [Merrit, IV [140]
  213. Mais ma mignonne [Merrit, II, 39]
  214. Mais que ce fust secretement [Merrit, II, 61]
  215. Maistre Ambrelin confesseur (M. Guyet) [Merrit, V [186]
  216. Malade si fust ma mignonne [Merrit, IV [163]
  217. M'amye a eu de Dieu [Merritt, III, 84]
  218. Martin menoit son porceau (Marot) [Merrit, II, 60]
  219. M'en allé veoir la belle [Merrit, VI, 221]
  220. Mieux vaut un morceau [1558]
  221. Mieux vaut bonne renommée [1558]
  222. Misericorde au povre vicieux [1559]
  223. Mon Dieu, mon roy, ma foy [1556]
  224. Mon confesseur m'a dict [Merrit, II, 53]
  225. Mon ami est en grâce [Merrit, V [197]
  226. Mon Dieu me paist sous sa puissance [1549 ; 1559]
  227. Mon Dieu preste moy l'aureille [1559]
  228. Mon Dieu, j'ay en toy esperance [1549 ; 1559]
  229. Mon Dieu, mon Dieu, pourquoy m'as tu laissé [1549 ; 1559]
  230. Mon fils ne te glorifie [1558]
  231. Mon père m'a tant batu [3e livre de tabulature de leut … Guillaume Morlaye. Paris 1558]
  232. My levay par ung matin [Merritt, I, 9]
  233. Nature ornant la dame (Ronsard) [Merrit, V, 218]
  234. Ne sois fasché si durant ceste vie [1549 ; 1559]
  235. Ne veuillés pas, o Sire [1549 ; 1559]
  236. Ne vous faschez si me voyez [Merrit, IV [165]
  237. N'ensuy le train des malins [1558]
  238. Non feray, je n'en feray rien (Saint-Gelais) [Merrit, VI, 244]
  239. Non point a nous, Seigneur [1559]
  240. Nous sommes en semblable affaire, 3 voix [1556]
  241. O bien heureux celuy dont les commises [1549 ; 1559]
  242. O bien heureux qui juge sagement [1559]
  243. O combien est plaisant et souhaitable [1559]
  244. O cruaulté logée (Marot) [Merrit, II, 73]
  245. O de Sion les enfans tant aimez [1556]
  246. O Dieu qui es ma forteresse [1559]
  247. O doulx aignel de la divinité [1556]
  248. O doulx regard, o parler [Merrit, IV [138]
  249. O dur amour [Merrit, IV [118]
  250. O fortune n'estois tu pas contente [Merritt, III, 88]
  251. O mal d'aymer [Merritt, III [104]
  252. O nostre Dieu et Seigneur amiable [1549 ; 1559]
  253. O peuple heureux, o terre bien partie [1556]
  254. O Seigneur! que de gens [1549 ; 1559]
  255. O, sotes gens qui s'en vont (Saint-Gelais), M iv, n.137]
  256. On a beau sa maison bastir [1559]
  257. On dict qu'amour n'a plus [Merrit, IV [129]
  258. On dit que vous la voulés [Merrit, II, 55]
  259. On vous est allé rapporter [Merrit, IV [124]
  260. Or sus tous humains [1559]
  261. Or as tu bien raison [Merrit, IV [160]
  262. Or avons nous de noz aureilles [1559]
  263. Or ne différez donc [Merrit, IV [162]
  264. Or peut bien dire Israel [1559]
  265. Or sus branslés (La bataille de Mets) [Merrit, VI, 235]
  266. Or sus pas je ne veuls [Merrit, V, 200]
  267. Or sus serviteurs du Seigneur [1559]
  268. Or sus vous dormés trop (L'alouette) [Merritt, I, 5]
  269. Or veit mon cueur [Merritt, III [102]
  270. Or vien ca, vien, m'amye [Merrit, II, 41]
  271. Ou cherchez vous du dieu d'amour* [Merrit, VI, 247]
  272. Ou mettra l'on ung baiser (Saint-Gelais) [Merritt, III, 92]
  273. Ouvrez moy l'huys [Merritt, III [100]
  274. Par mes haultz cris [Merrit, V [171]
  275. Pareille au feu* [Merrit, VI, 252]
  276. Passant au champ [1558]
  277. Petit jardin à Vénus consacré [Merrit, V [179]
  278. Petite nymphe folastre (Ronsard) [Merrit, V, 219]
  279. Petite damoyselle [Merrit, IV [146]
  280. Piteuse echo* (J. Du Bellay) [Merrit, VI, 240]
  281. Pleust a Dieu que feusse arondelle [Merrit, VI, 233]
  282. Plus ne suys ce que j'ay (Marot) [Merritt, III, 82]
  283. Pour certain je suis l'homme [1556]
  284. Pour loyaulment servir [Merrit, IV [131]
  285. Pour toy ton prince (La prise de Boulongne) [Merrit, V, 210]
  286. Pourquoy font bruit et s'assemblent les gens [1549 ; 1559]
  287. Pourquoy tournés vous voz yeux (Ronsard) [Merrit, VI, 250]
  288. Pourquoy voulés vous [Merrit, II, 54]
  289. Propos exquis et profondes parolles [1558]
  290. Propos exquis fault que de mon coeur saute [1549 ; 1559]
  291. Puisque je n'ay pour dire [Merrit, IV [167]
  292. Puisque mon cueur [Merrit, IV [120]
  293. Puisque vers vous aller [Merrit, IV [151]
  294. Quand contremont verras [Merrit, IV [148]
  295. Quand Israel hors d'Egypte sortit [1559]
  296. Quand j'ay esté quinze heures [Merrit, V [189]
  297. Quand je t'invoque, helas! escoute [1549 ; 1559]
  298. Quand je voy ma mignonne [Merrit, V [191]
  299. Quand ne te veoy [Merrit, VI, 223]
  300. Quel Dieu du ciel [Merrit, V [174]
  301. Quelque frapart [Merritt, III [114]
  302. Quelqu'un me disoit l'aultre jour [Merrit, V, 201]
  303. Qu'est ce d'amour (François I) [Merrit, II, 26]
  304. Qu'est ce que fait celuy [Merrit, V [187]
  305. Qui trouvera la femme vertueuse? [1558]
  306. Qui au conseil des malings n'a esté [1549 ; 1559 ; Cauchie 1933, 50]
  307. Qui ayme la doctrine [1558]
  308. Qui diable nous a faict [Merrit, V [193]
  309. Qui en la garde du haut Dieu [1559]
  310. Qui est-ce qui conversera [1549 ; 1559]
  311. Qui souhaittez d'avoir tout [Merrit, V [183]
  312. Qui veult d'amour scavoir [Merritt, III [106]
  313. Qui veult scavoir [Merrit, V [178]
  314. Qui vouldra voir (Ronsard) [Merrit, V, 217]
  315. Réconfortez le petit cueur [Merritt, I [1]
  316. Rendés à Dieu louange et gloire [1559]
  317. Responce douce appaise [1558]
  318. Resveillez vous, c'est trop dormy [Merrit, II, 69]
  319. Reveillez vous, chascun fidelle [1549 ; 1559]
  320. Réveillez vous, cueurs endormis (Le chant des oiseaux), 5 voix [Merritt, I, 2]
  321. Réveillez vous, cueurs endormis (Le chant des oiseaux), 4 voix [Merrit, II, 67]
  322. Revenés souvent, m'amye [Merrit, II, 56]
  323. Revenge moy, prens la querelle [1549 ; 1559]
  324. Rions, chantons, passons temps [Merrit, II, 42]
  325. Robin couché a mesme terre [Merrit, V, 203]
  326. Sans l'espargner par sa forte puissance [1556]
  327. Sans y penser ne vouloir [Merrit, IV [134]
  328. Scavez vous quand je suis bien aise [Merrit, IV [144]
  329. Secouez moy [Merritt, III, 79]
  330. Seigneur Dieu, oy l'oraison mienne [1559]
  331. Seigneur je n'ay point le cueur fier [1559]
  332. Seigneur entens a mon bon droit [1559]
  333. Seigneur garde mon droit [1559]
  334. Seigneur le roy s'esjouira [1559]
  335. Seigneur puisque m'as retiré [1559]
  336. Si est-ce que Dieu est tres doux [1559]
  337. Si a te veoir n'ay ausé [Merrit, IV [161]
  338. Si celle la qui oncques (G. Colin) [Merritt, III, 85]
  339. Si come il chiaro [Merritt, III, 91]
  340. Si de bon cueur [Merritt, III, 93]
  341. Si Dieu vouloit pour chose [Merrit, VI, 240]
  342. Si Dieu vouloit que je feusse [Merrit, VI, 232]
  343. Si d'ung petit de vostre bien [Merrit, II, 31]
  344. Si en aymant je pourchasse [Merrit, II, 25]
  345. Si j'ay esté vostre amy [Merrit, II, 64]
  346. Si je me plains du mal [Merrit, IV [139]
  347. Si je m'y plain [Merrit, VI, 230]
  348. Si le coqu en ce moys [Merrit, IV [141]
  349. Si m'amie a de fermeté [Merrit, V [195]
  350. Si me voyez face triste [Merrit, V [173]
  351. Si tu as veu que pour ton feu [Merrit, V [199]
  352. Si vous l'avez rendez le moy [Merrit, V [185]
  353. S'il est si doulx, 3 voix [Merrit, VI, 226]
  354. S'il est si doulx, 4 voix [Merrit, II, 26bis
  355. Souffrés ung peu [Merrit, II, 51]
  356. Souvienne toy, Seigneur et maistre [1556]
  357. Soy moy seigneur ma garde [1559]
  358. Suivez tousjours l'amoureuse entreprise [Merrit, II, 32]
  359. Sur l'aubépin qui est en fleur [Merrit, V [196]
  360. Sus approchez ces levres [Merrit, IV [132]
  361. Sus loués Dieu mon ame en toute chose [1559]
  362. Sus, sus mon ame il te faut dire bien [1559]
  363. Tant ay gravé au cueur (Saint-Gelais) [Merrit, II, 49]
  364. Tes jugemens, Dieu veritable [1559]
  365. Tétin refaict plus blanc (Marot) [Merrit, II, 66]
  366. Tout bellement s'en est allé* [Merrit, VI, 243]
  367. Tout honneur, louenge et gloire [1556]
  368. Tout mal et travail nous aborde, 3 voix [1556]
  369. Toute homme qui son esperance en Dieu asseurera [1559]
  370. Toutes les nuictz [Merrit, IV [130]
  371. Toy Cupido qui as toute puissance [Merrit, VI, 224]
  372. Tresves d'amours [Merrit, II, 65]
  373. Triste et marry [Merrit, V [178]
  374. Tu as esté, Seigneur, notre retraicte [1559]
  375. Tu as tout seul Jhan (Marot) [Merrit, IV [128]
  376. Un frais matin* [Merrit, VI, 248]
  377. Un gros prieur (Marot) [Merrit, V [181]
  378. Un jour voyant ma mignonne* [Merrit, VI, 236]
  379. Une belle jeune espousée (Saint-Gelais) [Merritt, III, 80]
  380. Une nonnain fort belle (Marot) [Merritt, III [113]
  381. Ung pélerin que les Turcs [Merrit, IV [117]
  382. Ung compaignon joly [Merritt, III, 95]
  383. Ung coup d'essay [Merrit, II, 50]
  384. Ung gay bergier [Merritt, III, 74]
  385. Ung jour Catin venant [Merrit, IV [116]
  386. Ung Jour Colin (Colin) [Merrit, II, 63]
  387. Ung jour que madame (Saint-Gelais) [Merritt, III [101]
  388. Ung jour Robin (Marot) [Merritt, III, 81]
  389. Ung mari se voulant coucher (Saint-Gelais) [Merritt, III, 94]
  390. Ung viellart amoureux [Merrit, II, 35]
  391. Va rossignol [Merritt, III, 90]
  392. Veillés, Seigneur, estre secors [1559]
  393. Ventz hardis et légiers [Merrit, V, 212]
  394. Vers les monts j'ay levé mes yeux [1559]
  395. Veu que du tout en Dieu mon cueur [1549 ; 1559]
  396. Vivons folastres (J.-A. de Baïf) [Merrit, VI, 238]
  397. Voulez ouir les cris de Paris (Les cris de Paris) [Merritt, I [14]
  398. Vouloir m'est pris de mettre [1559]

Attributions incertaines

Bibliographie

Discographie

 Janequin
La Chasse,
Ensemble Clément. Janequin
Harmonia Mundi, 901271
juin 1988

Le caquet des femmes ; Va rossignol ; D'un seul soleil ; Bel aubépin verdissant  ; Gaillarde des dieux ; J'ay double dueil ;  Au verd bois je m'en iray ; Revenés souvent m'amye ; Ce petit dieu qui vole ; Branle de Bourgogne ; La Guerre ; L'espoir confus ; Petite nymphe folastre ;   Pourquoy tournez-vous vos yeux ; C'est à bon droit ; Fantaisie pour luth ; Sur l'aubépin qui est en fleurs ; Ce moys de may ; Las si tu as plaisir ; Ventz hardis et légiers ; Branle gay pour luth ; Plus ne suys ; Frère Thibault, séjourné, gros et gras ; La Chasse

Jean-Marc Warszawski
Révision 16 octobre 2006
Révision 7 septembre 2008
Révision du miroir de page et de l'iconographie, 14 janvier 2018

-

© Musicologie.org 2017.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Mercredi 7 Février, 2018