rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

John of Salisbury
Jean de Salisbury
Johannes von Salisbury
Johannes de Saresberia
Surnommé Parvus 
v. 1115-1180

 

En 1136, il étudie à Paris auprès de Pierre Abelard, Robert de Melun et Albert de Paris pour la logique et la dialectique, de guillaume de Conches, Richard l'Évêque, Thierry de Chartres et Pierre Élias pour la littérature latine et la rhétorique, de Gilbert de Poitiers, Robert Pullen et Simon de Poissy pour la théologie.

Par la suite, il enseigne les arts libéraux.

En 1147, il est ordonné prêtre et entre au service de l'abbé Petrus Cellensis. Recommandé par Bernard de Clairvaux, il se rend à la cour de l'archevêque Theobald de Canterbury.

Entre 1148 et 1152, il se rend plusieurs fois à Rome à titre d'envoyé. Il est en 1154, secrétaire et conseiller en droit de l'archevêque, en 1155-1157, Entheticus.

De 1056 à 1057, une querelle conduit à sa disgrâce auprès du roi Henry II. Il rédige de 1156 à 1159 son Policraticus, premier traité de politique du Moyen-Âge.

En 1159, il écrti le Metalogicon. En 1162, il entre au service du nouvel archevêque de Canterbury et chancelierr d'Angleterre, Thomas Becket dont il devient l'ami.

Partisan de la liberté de l'église, il est banni en 1163, lors du conflit entre Becket et le roi à propos des prérogatives des pouvoirs respectifs dans le choix des évêques et des abbés.

En 1164, Thomas Becket se réfugie en France. Johannes de Salisbury est accueilli à Reims par Petrus Cellensis. Il y achève son Historia Pontificalis. Il écrit en 1163 la Vita Anselmi, à l'occasion de la canonisation d'Anselm de Canterbury.

Il rentre en 1170 à Canterbury après la réconciliation de Becket et de Henry II. Il se trouve auprès de l'archevêque quand celui-ci est assassiné dans la cathédrale le 29 décembre. Il envoie la relation du crime à Johannes de Poitiers qui devient, en 1173, après embellissement, la populaire Passio sancti Thome. Il est au service de divers prélats anglais. En 1774, il est maître du trésor à Exeter. Il nommé évêque de Chartres en 1176, par l'archevêque Guillaume de Sens et le roi Louis VII.

Le Polycratius qui fait suite au Metalogicus est un ouvrage philosophique, par lequel il tente de réunir Aristote, Platon et la foi chrétienne, sans pouvoir faire la part du naturel et du surnaturel. Ceci se retrouve dans les thèses politiques du Polycratius, dans lequel il assigne aux princes la place d'intermédiaires entre le sacerdoce et les sujets, tout en remarquant que dans le cadre de la république, le prince tient ses privilèges de l'élection populaire. Proche du conceptualisme d'Abélard, il assigne toutefois à la philosophie le but de connaître Dieu, la foi étant la seule source de mérite.

Le Polycratus a été traduit pour le roi Charles V par le Franciscain Denis Foulechat.

Traduction de Denis Foulechatt,
copiée par Henri de Trévou et Raoulet d'Orléans (1372)
(BnF)

Écrits relatifs à la musique

Polycratius (premier traité de politique du Moyen-Âge, le 6e chapitre est consacré à la musique)

De musica et instrumentis et modis et fructi corum

Éditions

  • CHIBNALL MARJORIE, John's Memoirs of the Papal Court. 1986 (1965) [Historia Pontificalis (1163-1164)]
  • DICKINSON JOHN, Traduction anglaise du Policraticus, livres 4-6 et 7-8 en partie. 1927 [ extraits du 4e livre en ligne ]
  • GILES JOHN ALLEN (1808-1883, éd.), Opera omnia, nunc primum in umum collegit et cum codicibus manuscriptis contulit. Oxonii, J. H. Parker, 1848; Zentralantiquariat der Deutschen Demokratischen Republik 1969 [5 v., 22 cm]
  • MARKLAND MURRAY F. J., Policraticus. The Statesman's Book. 1979
  • MCGARRY DANIEL D., The Metalogicon of John of Salisbury. A twelfth-century defense of the verbal and logical arts of the trivium. 1962 (1955) [trad.]
  • MIGNE JACQUES-PAUL (1800-1875), Patrologiae cursus completus. Serie latina [221 v.]. Petit Montrouge 1844-1855; Turnhout 1966, (199) p. 1-1040 [Opera omnia, dont Vita beati Anselmi (1163)
  • MILLOR W. J. & BUTLER HAROLD EDGEWORTH (*1873) & CHRISTOPHER NUGENT LAWRENCE, The Letters of John (I) : The Early Letters, 1153-1161. Brooke 1979 (1955)
  • MILLOR W. J. & CHRISTOPHER NUGENT LAWRENCE, The Letters of John (II) : The Later Letters, 1163-80. Brooke, 1979
  • PEPIN RONALD E., Entheticus (1155-1157). Dans «Traditio» (31) 1975, p. 127-193 [éd.]
  • PIKE JOSEPH B., Traduction anglaise du Policraticus, livres 1-3 et 7-8 en partie. 1938
  • ROBERTSON JAYMES C. & SHEYPPARD JOHYN B., Materials for the History of Archbishop Thomas Becket II. Dans «Rerum Britannicarum medii aevi scriptores» (67) 1876, p. 301-322 [Vita beati Thome (1171-73)]
  • WEBB CLEMENT CHARLES JULIAN (éd.), Metalogicon (1159). 1929
  • —, Policraticus sive de nugis curialium (1156-1159). Oxonii, Clarendoniano 1909 [2 v.]

Bibliographie

  • BLAKE ROBERT, Salisbury. The man and his policies. 1987
  • BRÉHIER ÉMILE, La philosophie au Moyen-Âge. Dans «L'Évolution de l'humanité», Albin Michel Paris 1937; 1971, p. 179
  • BROWN M. A., Johannes of Salisbury. Dans «Franciscan Studies» (19) 1959, p. 241-297
  • BRÜSCHWEILER ROMAN W., Das sechste Buch Policratus von Johannes von Salisbury. 1975
  • CARLYLE R. W. und A. J., A History of Medieval Humanism in the Life and Writings of Johannes of Salisbury. 1950
  • CLEMENT C. J. WEBB, Johannes of Salisbury. 1932
  • FLORI J., La chevalerie selon Johannes de Salisbury nature, fonction, idéologie. Dans «Revue d'histoire ecclésiastique» (77), Louvain 1982, p. 35-77
  • GUTH KLAUS, Johannes of Salisbury (1115/20-1180). 1978
  • —, Standesethos als Ausdruck hochmittelalterlicher Lebensform. Dans « Freiburger Zeitschrift für Theologie und Philosophie » (28), Fribourg/Schweiz, 1981, p. 111-132
  • HELBLING-GLOOR BARBARA, Natur und Aberglaube im Policraticus des Johannes of Salisbury's (thèse). Zürich 1956
  • HENDLEY BRIAN P., Johannes of Salisbury and the Problem of Universals. Dans «Journal of the History of Philosophy» (8) 1970, p. 289-302
  • —, Johannes of Salisbury's Defense of the Trivium. Dans «Arts libéraux et philosophie au Moyen-Âge», 1969
  • HOHENLEUTNER HANS, Johannes Salisbury in der Literatur der letzten zehn Jahre. Dans «Historisches Jahrbuch der Görres-Gesellschaft» (77), München, Freiburg/B. (77) 1958, p. 493-500
  • HUIZINGA JOHAN, Ein praegothischer Geist : Johannes von Salisbury. Dans J. Huizinga, «Parerga», 1945
  • John of Salisbury. Dans « Stanford Enciclopedia of Philosophie »
  • KEATS-ROHAN K. S. B., The Chronology of Johannes of Salisbury's Studies in France. Dans «Studi mediaevali» (28) 1987, p. 193-203
  • KERNER MAX, Die Institutio Traiani : spätantike Lehrschrift oder hochmittelalterliche Fiktion ? Fälschungen im Mittelalter (1) 1988, p. 715-738
  • —, Johannes of Salisbury und die logische Struktur seines Policraticus. 1977
  • KROLZIK UDO, Johannes von Salisbury. Dans « Bilgraphischè-Bibliographisches Lexikon » (III (1992), Verlag Traugott Bautz, col. 549-552
  • LIEBSCHÜTZ HANS (*1893), Chartres und Bologna. Naturbegriff und Staatsauffassung bei Johannes von Salisbury. Dans «Arbeiten zur Kirchengeschichte» (50), Berlin 1968, p. 3-32
  • —, Englische und europäische Elemente in der Erfahrungswelt des Johannes von Salisbury. Dans «Die Welt als Geschichte» (11) 1951, 38-45
  • —, Johannes of Salisbury and Pseudo-Plutarch. Dans «Journal of the Warburg and Courtland Institutes» (6) 1943, p. 33-39
  • —, Mediaeval humanism in the Life and Writings of Johannes of Salisbury. Dans «Studies of the Warburg Institute» (17) 1950
  • LINDER AMNON, The Knowledge of Johannes of Salisbury in the Late Middle Ages. Dans «Studi medievali» (18) 1977, p. 315-355
  • MARTIN JANET, Johannes of Salisbury and the Classics (thèse). Cambridge (Mas.) 1968
  • —, Johannes of Salisbury's Manuscripts of Frontinus and of Gellius. Dans «Journal of the Warburg and Courtland Institutes» (40) 1977, p. 1-26
  • —, Uses of Tradition. Gellius, Pretonius and Johannes of Salisbury. Dans «Viator» (10) 1979, p. 57-76
  • MICZKA GEORG, Das Bild der Kirche bei Johannes of Salisbury. 1970
  • MISCH G., Johannes von Salisbury und das Problem des mittelalterlichen Humanismus. Dans «Geschichte der Autobiographie» (III. 2. 2) 1962, p. 1157-1295
  • MÖLLER JOSEPH, Johannes von Salisbury. Dans «Exempla historica. Epochen der Weltgeschichte in Biographien : Mittelalter» (15) 1984, p. 67-85
  • NEDERMAN C. C., A duty to kill [...] Dans «The Review of Politics» (50) 1988, 365-389
  • —, Aristotelian Ethics and Johannes of Salisbury's Letters. Dans «Viator» (18) 1987, p. 161-173
  • –,      Aristotelianism in Johannes of Salisbury's Policraticus. Dans «Journal of the History of Philosophy» (21) 1983, p. 203-229
  • –,      The Physiological Significance of the Organic Metaphor in Johannes of Salisbury's Policraticus. Dans «History of Political Thought» (8) 1987, p. 211-223
  • ODOJ URSULA, Wissenschaft und Politik bei Johannes von Salisbury. 1974
  • POOLE REGINALD LANE (1857-1939), The Masters of the School of Paris and Chartres in Johannes of Salisbury's Time. Dans «Studies in Chronology and History», Oxford 1934, p. 228
  • ROUSE RICHARD H. & ROUSE MARY A., Johannes of Salisbury and the Doctrine of Tyrannicide. Dans «Speculum» (42) 1967, p. 693-709
  • SCHAARSCHMIDT CARL M. W., Johannes Saresberiensis. 1862
  • SMALLEY BERYL, The Becket Controversy and the Schools. A Study of Intellectuals in Politics. 1973, p. 87-108
  • STRUVE TILMAN, Die Entwicklung der organologischen Staatsauffassung im Mittelalter. 1978, p. 123
  • —, Vita civilis naturam imitetur [...] Der Gedanke der Nachahmung der Natur als Grundlage der organologischen Staatskonzeption Johannes of Salisbury's. Dans «Historisches Jahrbuch der Görres-Gesellschaft» (101), München, Freiburg/B. 1981, p. 341-361
  • TOLAN E. K., Johannes of Salisbury and the Problem of Medieval Humanism. Dans «Études d'histoire littéraire et doctrinale», 1968
  • ULLMANN WALTER (1910), Johannes of Salisbury's Policraticus in the later Middle Ages. Festschrift H. Löwe, 1978, p. 519-545
  • WEEBS CLÉMENT CHARLES JULIAN (1865-1954), John of Salisbury. London 1932; New York, Russel & Russel 1971
  • WILKS MICHAEL (éd.), The World of Johannes of Salisbury» [LUSCOMBE DAVID. A Bibliography 1953-1982. p. 445-457; LUSCOMBE DAVID. Johannes of Salisbury in Recent Literature. p. 21-38; KERNER MAX. Randbemerkungen zur Institutio Traiani. p. 203-206; Duggan Anne J. Johannes of Salisbury and Thomas Becket. The World of Johannes of Salisbury and Thomas Becket. p. 427-438; VAN LAARHOVEN JAN. Thou shalt not slay a tyrant! The socalled theory of Johannes of Salisbury. p. 319-341]

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995-15 octobre 2006

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Dimanche 14 Décembre, 2014 3:22

musicologie.org