rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

 

 

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

Hume Tobias

v. 1579-1645

 

Né vers 1579, mort à Londres le 16 avril 1645.

Soldat professionnel, il sert, comme capitaine les armées de Suède, ou celles de Russie. Il ne semble pas avoir eu toute sa raison, et pose la question de la relation de l'art et de la folie.

En 1605, il publie son premier livre de musique, First Part of Ayres, puis un second en 1607, dédicacé à la reine Anne de Danemark pour une partie, Captaine Humes Poeticall Musicke. Ils constituent ses œuvres complètes.

Dans l'édition de 1607, une partie, était détachable, et était imprimée séparément afin de changer la dédicace. Fraude destinée à susciter plusieurs mécènes pour le financement de l'édition.

Dans la préface de son premier livre, il écrit, « Et de ce jour, la noble viole de Gambe pourra avec aisance rendre une harmonie tout aussi variée et artificieuse que celle du luth ». Cela lui vaudra une « réponse » du célèbre luthiste John Dowland.

Vers 1625, il adresse une requête au roi Charles 1er, pour se rendre, à la tête de 120 hommes, en « Mickle Bury Land » (Mecklenburg ?), sur demande du roi de Suède, pour lui remettre toutes les lettres que Charles voudra bien lui remettre. On met cela au compte de la fantaisie du musicien.

En 1629, à la fin du conflit qui oppose la Suède à la Pologne, il rentre à Londres et demande à être admis à la châtreuse (Charterhouse), monastère transformé en hospice. Y sont admis quatre-vingts gentilshommes dans le besoin. L'âge d'admission y aurait été de 50 ou de 60 ans minimum. On en déduit la date de sa naissance, qui serait entre 1570 et 1680.

La chartreuse de Londres

Celle-ci se manifeste encore en 1642, où il fait imprimer un pamphlet, dans lequel il s'octroie une promotion dans la hiérarchie militaire : « Juste pétition du Colonel Hume, telle qu'elle a été présentée aux lords assemblés en la haute cour du parlement ». Il y réclame le haut commandement des troupes envoyées en Irlande, pour briser la rébellion catholique.

Il laisse 116 pièces pour une, deux ou trois violes (ou lyra-violes), y compris 5 airs avec texte.

Préface du Premier livre d'airs

Je ne cultive guère l'éloquence ni ne fais profession de Musique, bien que j'aime grandement l'esprit et chérisse l'harmonie. Ma carrière ayant été vouée aux Armes, comme le fut mon éducation, c'est vers la Musique que s'est tournée la seule part féminine de moi-même, toute générosité car jamais mercenaire.

Célébrer la musique vaudrait autant que déclarer : Le soleil resplendit. Exalter ma propre personne montrerait la vaine gloire de mes labeurs. Aussi dirai-je seulement : mes ouvrages sont fort éloignés de la servile imitation ; à autrui je ne dérobe nulle invention, ne recours à l'italien pour composer mes airs anglais ni ne pille les chansons pour enfler mes volumes.

Ce sont ici Fantaisies de ma façon, exprimées par mon propre Genie ; si elles n'ont l'heur de te plaire, lecteur, produis alors les tiennes - Carpere vel noli nostra, vel ede tua.

Pour user d'honnête brièveté et accourcir mon propos je déclarerai donc que dans son titre réside tout entier le contenu de mon livre, lequel (si je ne m'abuse d'espérances) ne décevra point l'attente des nobles esprits dont l'approbation serait le couronnement de mes malheurs.

Et de ce jour, la noble viole de Gambe pourra avec aisance rendre une harmonie tout aussi variée et artificieuse que celle du luth. Car je proteste ici devant la trinité de la musique, savoir : parties, passion et diminutions, que celles-ci se trouvent réunies avec autant de grâce dans la viole de gambe que dans l'instrument le mieux reçu qui soit : voici ce que, avec la résolution d'un soldat, je soumets à l'acceptation de tous les nobles tempéraments.

Catalogue des œuvres

The First Part of Ayres, French, Pollish and others together … with Pavines, Galliards, and Almaines. London,1605

Captaine Humes Poeticall Musicke … so contrived, that it may he plaied 8. severall waies upon sundry Instruments with much facilitie. London 1607

Bibliographie

  • HARRIS C., A Study and Partial Transcription of  « The First Part of Ayres » by Tobias Hume (thèse) University of London 1971
  • —, Thomas Hume, a Short Biography. Dans « Chelys » (3) 1971, p. 6–18
  • —, The Viol Lyra-Way. Dans « Chelys » (4) 1972, p. 17–21
  • HUME T., The True Petition of Colonel Hume, as it was Presented to the Lords Assembled in the High Court of Paliament. London 1642
  • NEMANN K. Captain Hume's Invention for Two to Play upon One Viole. Dans « Journal of the American Musicological Society » (22) 1969, p. 101–106
  • SULLIVAN W., Tobias Hume's « First Part of Ayres » 1605 (thèse). University of Hawaii 1967

Discographie

The spirit of gambo
Tobias Hume

Emma Kirkby (soprano) ; Paolo Pandolfo (viole basse, viole ténor) ; Guido Balestracci (viole basse, viole ténor) ; Juan manuel Quintana (viole ténor, consort basse) ; Eduardo Ehuez (Théorbe, luth, guitare, pandore). Enregistré dnas l'église de Sométan en décembre 1995. Disque Glossa, GCD 920402.

Musicke : 1. Cease Leaden Slumber. The Queenes New-Yeeres Gift ; 2. The Spirit Of Musicke ; 3. The Pashion Of Musicke. Sir Christopher  Hattons Choice ; 4. An Almaine — The spirit of gambo :  5. Start. The Lady Of Sussex Delight ; 6. A Polish Vialnell ; 7. The Spirit Of Gambo. The Lord Dewys Favoret ; 8. Sweet Ayre. The Earle Of Arundels Favoret ; 9. A Mery Conceit. The Q(ueens) Delight — Captaine Hume :  10. III: Captaine Hume: Captaine Humes Pavan ; 11. A Jigge ; 12. A Souldiers Resolution ; 13. The Earle Of Pembrookes Galiard ; 14. Deth 15. Life ; 16. Captaine Humes Galliard ; 17. This Sport Is Ended. Love : ; 18. My Joyes Are Comming. The Lady Bedfords Delight ; 19. Fain Would I Change That Note ; 20. My Mistresse Hath A Pritty Thing ; 21. Touch Me Lightly ; 22. Tickle Me Quickly ; 23. She Loves It Well ; 24. Hit It In The Middle ; 25. Adue Sweet Love ; 26. Am Melancholy ; 27. What Greater Griefe ; 28. Loves Pastime

Captaine Tobias Hume
Musicall Humors

Jordi Savall (basse de viole). Enregistré dans l'église deBärschwill (Suisse) en février 1982. Disque Astrée, E 7723, 1983-1987.

1. 46. Captaine Humes Pavin ; 2. 48. A Souldiers Galliard ; 3. 6. The Duke Of Holstones Almaine ; 4. 7. My Hope Is Decayed ; 5. 47. Loves Farewell ; 6. 10. Harke, Harke ; 7. 14. Good Againe ; 8. 12. Death ; 9. 13. Life ; 10. 38. Touch Me Lightly ; 11. 95. Beccus An Hungarian Lord His Delight ; 96. The Second Part ; 12. 11. A Shouldiers Resolution ; 13. 42. A Pavin

 

Jean-Marc Warszawski
4 juin 2007

À propos . S'abonner au bulletin .  Liste . Collaborations


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2013

musicologie.org

Jeudi 11 Décembre, 2014 22:42