rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Gui d'Eu de Longpont
v. 1067-1132
Guido Augensis

 

 Moine de Clairvaux envoyé à Longpont. Voir : Bernard de Clairvaux ; Gui de Cherlieu

Gui d'Eu est le théoricien de la réforme du chant romain dans la perspective cistercienne. Il est à l'origine de la transformation (Correction) de l'antiphonaire cistercien qui apparaît à première vue comme un appauvrissement par la suppression des répétitions littéraires et des vocalises. L'ordre cistercien qui se réclame de la pauvreté et de l'austérité, il recherche l'authenticité en opposant nature et usage, il est aussi un ordre d'efficacité, de rationalisation et de rentabilité. Ses abbayes, construites dans des lieux isolés deviennent de véritables industriees et agricoles, à la pointe technologique, sérieusement gérées et immensément riches. La réforme de l'antiphonaire par Gui d'Eu s'inscrit dans un vaste projet religieux, économique, idéologique. Les principes justifiant la modification de l'antiphonaire sont placés sour l'autorité de théoriciens de renom : Réginon de Prüm, Odon, Bernon, Johannes Afflighemensis, Guy d'Arezzo. Les simplifications opérées sont possibles, parce que la théorie atteint une certaine clarté dans ses formulations pratiques. Ceci ne veut pas dire que ces formulations correspondent à la réalité de la pratique musicale. À partir de quelques réflexions morales et éthiques de Bernard de Clairvaux : Le chant doit être tranquille et solennel, dépourvu de sensualité comme de rusticité, il ne ne doit pas être trop difficile à entonner.

Trois règles sont essentielles :

  • Restriction de l'ambitus à dix notes (Décacorde), se justifiant pour faciliter la pratique et par une allusion dans les écrits saints. Il y a donc interdiction de mélanger l'authente et la plagal, mélange qui dépasse cet ambitus de dix notes.
  • Unité de mode. Proscription de la copénétration des modes dans un même chant. Ce qui rejoint la dissociation de l'authente et du plagal. En fait, par copénétration il faut entendre que les pièces furent composées loin des soucis de la théorie modale. On modifie donc ce qui ne correspond pas aux critères modaux ici renforcés.
  • Emploi des transpositions plutôt que d'avoir recours aux altérations.

Écrits relatifs à la musique

Regule de arte musica

Tractatus de cantu (résumé du Regule)

Manuscrits

  • Ms. 2284 Bibliothèque Sainte Geneviève Paris f. 84r-110v, Musica de Caroli loco, début XIIIe siècle. (Regule de arte musica (Cantum a beato papa Gregorio editum), publié par Coussemaker attribué par défaut à Gui de Cherlieu)

Éditions

  • COUSSEMAKER CHARLES-EDMOND-HENRI DE (1805-1876), dans «Scriptorum de musica medii aevi novam seriem a Gerbertina» [4 v.]. Durand, Paris 1864-1876 ; Olms, Hildesheim 1963, (2) p. 150-192 [ Domni Guidonis in Caroli-loco Abbatis Regulae de arte musica, Édition électronique TML / Université d'Indiana]
  • MAÎTRE CLAIRE, Guido Augensis: Regule de arte musica. Paris (Sorbonne) 1980
  • –, La réforme cistercienne du plain-chant. Étude d'un traité théorique. Brecht, 1995

Bibliographie

  • MAÎTRE CLAIRE, Recherches sur les Regule de arte musica de Gui d'Eu. Dans «Les sources en musicologie», Actes des Journées d'études de la Société française de Musicologie» (9) 11 septembre 1979, Paris 1981, p. 79-86
  • –, L'enseignement de la musique au XIIe siècle chez les Cisterciens. Dans «L'enseignement de la musique au Moyen Âge et à la Renaissance : Rencontres de Royaumont» (1985), Royaumont 1987, p. 80-86
  • –, La psalmodie dans les textes de la reforme Cistercienne. Dans «Cantus Planus», Interna-tional Music Society Study Group. Communication à la 4e rencontre de Pécs», 1990, Budapest, 1992, p. 87-97
  • –, Authority and reason in the Cistercian theory of music. Dans «Cistercian studies» (29) 1994, p. 197-208
  • MAROSSZÉKI SOLUTOR RODOLPHE, Les origines du chant Cistercien. Recherches sur les réformes du plain-chant Cistercien au XIIe siècle. Dans «Analecta Sacri Ordinis Cisterciensis» (8) (1-2), Rom 1952
  • MEYER CHRISTIAN, Claire Maître, La réforme cistercienne du plain-chant. Étude d'un traité théorique. Dans «Scriptorium» (51) 1997, p. 193-195 [avec corrections du texte]
  • MORIN GERMAIN, Un essai d'autocritique. Dans «Revue Bénédictine» (12) 1895, p. 385-396
  • RIEMANN HUGO (1849-1919), Geschichte der Musiktheorie im IX.-XIX. Jahrhundert. Leipzig, M. Hesse 1898 ; 1920 ; New York, Da Capo Press 1972 ; 1974 [books I and II, polyphonic theory to the sixteenth century, translated in english, with a pref., commentary, notes by Raymond H. Haggh] p. 105, 108
  • SWEENEY CECILY PAULINE, Unlocking the Mystery of the Regulae de arte musica. Musica Disciplina (46) 1992, p. 243-267
  • –, The Regulae organi Guidonis Abbatis and 12th Century Organum/Discant Treatises. Dans «Musica Disciplina» (43) 1989, p. 7-31 [Édition électronique TML / Université d'Indiana]

 

Jean-Marc Warszawski
Novembre 1995-29 août 2006

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Jeudi 11 Décembre, 2014 1:34

musicologie.org