rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Greif Olivier

1950-2000

Olivier Greif

 

Né à Paris le 3 janvier 1950 — Mort à Paris le 13 mai 2000.

Né en Pologne, son père, revenu du camp d'extermination nazi d'Auschwitz vient en France dans l'intention de prendre des cours de piano auprès de Cortot, mais devient neuropsychiatre.

Olivier Greif entre au Conservatoire Supérieur de Musique de Paris en 1959. Il suit la classe de piano de Lucette Descaves, celle de musique de chambre de Jean Hubeau. Jusqu'en 1967 il étudie la composition avec Tony Aubin. La même année il gagne le premier Prix de composition pour sa seconde sonate pour piano et violon.

Il fréquente les milieux underground de New York et fait la connaissance de Salvatore Dali qui apprécie le jeune pianiste.

En 1969, il est l'élève de Luciano Berio à la Juillard School de New York, il est son assistant en 1970 à l'Opéra de Santa Fé. En 1971 il est de nouveau à Paris.

De 1972 à 1973 il suit les cours d'orchestation de Marius Constant. A partir de 1973, il enseigne chaque été à l'académie des Arcs.

Entre 1795 et 1980, il donne de nombreux concerts dans le monde comme interprète.

En crise de mysticisme, il lit saint Jean-de-la-Croix, Maître Eckhart, le Tao Te King. En 1976, il rencontre un maître indien, Sri Chinmoy, et s'engage pendant 22 années dans une pratique de vie fondée sur la méditation.

En 1977, il reçoit le prix Nicolo de l'Académie des Beaux-Arts (l'Institut de France), pour son œuve de compositeur.

En 1978, il change son prénom en « Haridas » (Serviteur de Dieu)

De 1983 à 1986, il est  co-directeur artistique de l'Académie-Festival des Arcs.

De 1980 à 1990, il donne de nombreux concerts en Europe.

En 1992, son enregistrement de Hasards (quatuor avec piano) de Florent Schmitt obtient le Grand prix de la Nouvelle Académie du Disque.

En 1996 il reçoit pour la seconde fois le prix Nicolo et Chartier décerné par l'Institut de France, pour son œuve de compositeur.

En 1998, il est gratifié du prix Chartier de l'Académie des Beaux-Arts. France-Musique l'invite durant une semaine. À la même époque, il prend des distances avec son maître Sri Chinmoy et porte de nouveau son prénom d'état civil.

En 1999, son renregitrement des œuvres pour piano de Francis Poulenc est crédité d'un Diapason d'Or.

Le 3 janvier 2000, il écrit : « J'ai cinquante ans. Comme homme, j'ai cinq ans. Comme compositeur, j'ai le sentiment que tout reste à faire. »

Liens

Le site de l'association Olivier Greif : http://www.oliviergreif.com

Catalogue des œuvres

De nombreux extraits sonores et un catalogue plus détaillé sur le site de l'association Olivier Greif.

  • 1959, Nausicaa, pour piano (Consrvatoirs National de Musique de Paris) [perdu]
  • 1961, Cinq chansons enfantines, pour voix et piano, poèmes d'Olivier Greif, créées le 14 mai 2001 au théâtre du Tambour Royal à Paris.
  • 1963, Quatre poèmes de Prévert, pour voix et piano, créés le 4  mars 2000 à l'auditorium de l'université de Censier.
  • 1964, Sonate pour piano n° 1
  • 1964., Sonate pour piano n° 2
  • 1966, Quatuor n°1, Créé au Conservatoire National de Musique de Paris par le Quatuor de la Radio Télévision Française
  • 1967, Sonate pour violon et piano n° 1
  • 1967 , Sonate pour violon et piano n° 2, qui lui vaut le premier prix de composition du Conservatoire.
  • 1967, Ostinato, pour piano.
  • 1968, Vingt-trois études pour piano.
  • 1969,   Sonates pour piano n° 3 et n° 4
  • 1969, Sonates pour piano n° 5 à 9. Création de La sonate n° 9, «In memoriam» à la Juilliard School par Olivier Greif
  • 1969, In Paradisum, pour voix de femme, flûte, clarinette, piano et percussion.
  • 1970, Sonate pour piano n° 10 «Heavenly memories».
  • 1970, Sonate pour piano n°11.
  • 1971, Hommage à Raymond Roussel, pour piano
  • 1971, Sonate pour piano n°12.
  • 1972, Le triomphe de la tonalité, pour piano.
  • 1973, Wiener Konzert, cycle de cinq lieder sur des poèmes de Heine, créé à la Société Nationale de Musique.
  • 1974, Cantate sur un poème de Dylan Thomas, And Death Shall Have no Dominion pour soprano, baryton, piano et ensemble instrumental
  • 1974, Sonates pour piano n° 13 et 14
  • 1974, Sonate pour piano n° 15 qdans le goût ancien» créée à la Société Nationale de Musique
  • 1975, Sonate pour piano n° 16 «de guerre», créée à Carnegie Hall en 1977 et à l'abbaye de Royaumont en 1978 par Olivier Greif
  • 1975, Le tombeau de Ravel, pour piano à quatre mains, créé au festival Ravel de Monfort l'Amaury
  • 1975, Eloïse, oratorio en cinq parties pour soli, chœurs et orchestre sur des textes de l'Ancien Testament.
  • 1976, Bomben auf Engelland, pour voix, saxophone et piano, créées à la Société Nationale de Musique.
  • 1976, Sonate pour piano n° 17 «Silver Spring»
  • 1976, Petite cantate de chambre « The Lord is my Shepherd », pour voix de femme et deux pianos (commande de la Radio Suisse Romande), créé à Lausanne
  • 1976, Sonate pour violon et piano n° 3 «The Meeting of the Waters», créée à Paris et en 1993 à Varsovie
  • 1977, Sonate pour piano n° 18 «Love-song to his master»
  • 1977, Sonate pour piano n° 19 «Trois poèmes de Li T'ai Po» créée à Hong Kong
  • 1977, Variations sur la «Galiarda Dolorosa» de Peter Philips, pour violon et piano, créées au Festival méditérranéen des jeunes interprètes
  • 1977, Three poems of Sri Chinmoy, pour voix et piano, créés en 1979 à Pari et à Paris en 1980
  • 1977, Na Pari Tomai, pour alto et piano (commande du conservatoire National de Musique de Paris pour le concours d'alto)
  • 1978, Veni Creator, pour violoncelle et piano, créé à Barceloneet à Annecy
  • 1979, Sonate de Requiem, pour violoncelle et piano. Première version créée par Frédéric Lodéon et l'auteur au théâtre de la Cité Universitaire.
  • 1980, Le Livre du Pélerin, pour voix de femme, violon, flûte, hautbois, clarinette, basson, cor et piano, sur un poème de William Blake et des extraits des Psaumes, créé à la Société Nationale de Musique
  • 1980, Petite Messe Noire, pour voix, choeur d'enfants, quatuor à cordes et piano
  • 1981, Nô, opéra de chambre pour baryton, ténor, soprano, clarinette, cor, orgue électronique, piano et percussion, sur un livret de Marc Cholodenko (commande de l'Opéra de Paris), créé Centre Pompidou
  • 1983, Hiroshima / Nagasaki, cantate pour choeur mixte, créée à Carnegie Hall et à Hiroshima en 1984
  • 1983, Oi Akashe, pour violoncelle et piano (commande du Conservatoire de Paris pour le concours de violoncelle)
  • 1983, Premaloker, pour double choeur mixte, douze voix d'hommes et ensemble instrumental (commande d'État)
  • 1985,  Zubin Mehta, cantate pour choeur mixte, clarinette et violon, créée à New York
  • 1991, Le Rêve du Monde, cycle de lieder sur des poèmes de Hölderlin.
  • 1992, Sonate de Requiem, version définitive, créée et enregistrée à Kuhmo, en Finlande
  • 1993. Sonate pour piano n°20 «Trois pièces sérieuses»
  • 1993, Sonate pour piano n° 21 «Le Rêve du Monde», créée à Varsovie
  • 1993, Lettres de Westerbork, pour voix de femme et deux violons, sur des textes d'Etty Hillesum et des extraits des psaumes (commande de Radio-France)
  • 1993, Am Grabe Franz Liszts, pour piano. Création à France-Musique
  • 1994, Deux mélodies sur des poèmes de Paul Bowles, créées au théâtre du Rond-Point à Paris
  • 1994, The Tailor of Gloucester, pour cor anglais, cor, violon, harpe, célesta et synthétiseur (commande de la ville de Gloucester pour l'inauguration d'une horloge municipale)
  • 1994, Sonate pour piano n° 22 «Codex Domini»
  • 1995, Hymnes Spéculatifs, pour voix, clarinette, cor, violoncelle et piano, sur des extraits des Védas traduits en anglais par Sri Aurobindo
  • 1995, Sonate pour deux violoncelles  «The Battle of Agincourt», créée à La Prée
  • 1996, Chants de l'âme, pour voix et piano, sur des poèmes de William Blake, John Donne, George Herbert, Thomas Carew, Henry Vaughn et Henry King, créés salle Gaveau à Paris
  • 1996, Quintette A Tale of the World, créé au festival de Kuhmo
  • 1996, Quatuor n° 2, avec voix, sur trois sonnets de Shakespeare, créé en 1998 au Prieuré de Saint-Cosme
  • 1998, Les trottoirs de Paris, pour soprano, ténor et piano, sur un texte d'Yves Petit de Voize, créés Conservatoire d'art dramatique de Paris
  • 1997,   Symphonie n° 1, pour voix et orchestre, sur des poèmes de Paul Celan, crééele 1er février à paris à la salle Gaveau
  • 1997, The book of Irish Saints, pour voix et piano, créé le 11 avril 1998 à Deauville
  • 1998, Office des Naufragés, pour soprano, quatuor, clarinette et piano, créé Schauspielhaus de Berlin et à la La Prée le 3 juin 2000
  • 1998, Trio pour piano, violon et violoncelle, créé aux secondes Rencontres Musicales en Artois et aux rencontres de La Prée
  • 1998, Quatuor n° 3 avec voix, «Todesfuge», créé à la Maison de Radio-France
  • 1998, Quadruple concerto «La Danse des Morts“, pour piano, violon, alto, violoncelle et orchestre, créé au festival de Cordes
  • 1998, Sonate pour piano n° 23 «Les plaisirs de Chérence», créée aux Rencontres de La Prée.
  • 1999, concerto pour violoncelle «Durch Adams Fall», créé à Notre-Dame de Paris et le 26 novembre 2000 Salle Pleyel
  • 1999, Portraits et apparitions, pour piano, créés à Paris et en mars à La Prée.
  • 1999, Trois chansons apocryphes, créées aux Rencontres musicales de La Prée et le le 3 juin à l'Auditotium du Louvre (filmée par la chaîne Muzzik et enregistrée par France Musiques)
  • 2000, Ich ruf zu dir, sextuor pour piano, clarinette et quatour à cordes (commande du festival Présences de Radio-France), créé le 13 février 2000 à la Maison de Radio-France
  • 2000, Quatuor n° 4  « Ulysses », créé le 23 avril 2000 à La Prée
  • 2000, Three settings of Musset, pour voix et piano, sur un poème d'Alfred de Musset, création partielle à la Bibliothèque Nationale le 9 mai 2000 ; création intégrale le 31 mai à La Prée (commande de la Bibliothèque nationale de France)

Bibliographie

  • François-Sappey Brigitte, Olivier Grief (1950-2000) - Les œuvres pour violon et piano : « La rencontre des eaux ». Dans Gérard Streletski (éditeur), « Duo Violon Piano. Mémoire et présence d'un genre », Département de musique et musicologie, Université Lumière-Lyon 2, Lyon 2011, p. 205-229.
  • François-Sappey Brigitte & Nectoux Jean-Michel (direction), Olivier Greif : le rêve du monde. Éditions Ædam Musicæ, Château-Gontier 2013 [354 p. + 1 cédé ; ISBN 978-2-919046-15-7 ; 24 €].

Discographie

01/162 
Olivier Greif
Hommage à Olivier Greif

Christoph Henkel, violonvcelle — Mafrie Dellereau, soprano — Stephan Genz, Baryton — Quatuor Sine Domini — Henri Barda, piano — Olivier Greif, piano

01. Sonate de Requiem — 02-04. Trois chansons apocryphes — 05. Le Tombeau de Ravel — 06. Todesfuge

TRITON , TRI 331119, 2000

 

Jean-Marc Warszawski
2006
Ajout bibliographique, 29 avril 2011
Refonte du miroir de page, nouvelle iconographie, ajout bibliographique, 10 septembre 2013

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mardi 22 Novembre, 2016 18:09

musicologie.org