musicologie

Biographies musicales

S'abonner au bulletin

 

 

 

Gossec François-Joseph

1734-1829

 

|| catalogue des œuvres || écrits || bibliographie || discographie || documents ||

 

Né à Vergnies (Belgique), le 17 janvier 1734 — mort à Passy, le 16 février 1829. Compositeur. Son nom de famille à pris différentes formes orthographiques : Gaussé, Gossé, Gossée, Gossei, Gossey or Gossez.

A partir de l'âge de 6 ans, il chante dans des chœurs d'église, puis en 1742 il est choriste à la cathédrale Notre-Dame d'Anvers.

En 1751, avec l'aide de Rameau, il s'installe à Paris, il est engagé comme violoniste et bassiste dans la chapelle privée du fermier général de Paris, A.-J.-J. de La Pouplinière (le protecteur de Rameau).

En 1761, Sa Messe des morts est un succès.

En 1762, à Chantilly, il est directeur du théâtre privé du prince de Condé, Louis-Joseph de Bourbon, Prince of Condé.

En 1765, il compose le pastiche Le tonnelier, en 1766 Les pêcheurs (opéra comique, et en 1767, Toinon et Toinette.

En 1769, il fonde «Le Concert des Amateurs» où en 1773 il dirige pour la première fois en France une symphonie de Haydn.

En 1773 il est directeur du «Concert Spirituel» qu'il réorganise en compagnie de Simon Leduc et Pierre Gaviniès.

En 1773 son premier opéra (Sabinus) est donné à Versailles. En 1779, il compose Les Scythes enchaînés, un ballet pour Iphigénie en Tauride de Gluck. Il révise le troisième acte d' Alceste de Gluck pour sa représentation parisienne. Après le départ de Gluck de Paris, il reprend la composition d'opéras, comme Thésée en 1782.

En 1784, il dirige la nouvelle École Royale de Chant de l'Opéra, avec Méhul et Catel.

Comme beaucoup de musiciens, il est actif dans le mouvement révolutionnaire. En 1792, il compose L’offrande à la liberté, qui comprend une célèbre orchestration de la Marseillaise. Le triomphe de la République, ou Le camp de Grandpré date de 1793 (à la gloire de la bataille de Valmy, 20 septembre 1792).

De 1795 à 1814, il enseigne la composition au nouveau Conservatoire. Il en est inspecteur jusqu'à la dissolution de l'institution sous la Restauration.

Catalogue des œuvres

  • 1753, Sei sonate a due violini e basso ... opera prima, Paris, Le Clerc, vers 1753
  • 1759, Sei sinfonie a più stromenti op. 4, Paris 1759, La Chevardière  éditeur
  • 1761, Le périgourdin, intermède en 1 acte, livret de A. N. Piédefer, Marquis de La Salle d’Offémont, créé au théâtre privé du prince de Conti à Chantilly le 7 juin 1761
  • 1761, Messe des morts, Paris, Henry ; Paris, Le Duc
  • 1761, Sei sinfonie a più stromenti op.5, Paris vers 1761 Bailleux  éditeur
  • 1762, Six symphonies dont les trois premières avec des hautbois obligés et des cors ad lib., et les trois autres en quatuor op. 6, vers1762, Paris, Bailleux  éditeur
  • 1762, Symphonie périodique a piú stromenti, Paris vers 762, La Chevardière éditeur

Par Jacques Noël Marie Fremy 1820

  • 1765, Le faux lord, opéra comique en 3 actes, livret de Parmentier, créé  à la Comédie-italienne de Paris le 27 juin 1765 [comprend La chasse, ballet avec chansons]
  • 1765, Le tonnelier, opéra comique en 1 acte, livret de N.-M. Audinot & A. F. Quétant, Créé à  la Comédie-italienne de Paris le 16 mars 1765 [en collaboration avec Alexandre, Ciapalanti, Kohaut, Philidor, J. Schobert et J. C. Trial]
  • 1765, Sei duetti per due violini op. 7, Paris, Bailleux 1765
  • 1766, Les pêcheurs, opéra comique en 1 acte, livret de La Salle d’Offémont, créé à la Comédie-italienne de Paris le 23 avril 1766 [révisé pour le 7 juin 1766, publié sous le n° d'opus 10)
  • 1766, Six trios pour deux violons, basse et cors ad lib., dont les trois premiers ne doivent s'exécuter qu'à trois personnes et les trois autres à grand orchestre op. 9, Paris 1766, l'Auteur et Bailleux
  • 1767, Le double déguisement, opéra comique en 2 actes, livret de Houbron, créé à la Comédie-italienne de Paris le 28 septembre
  • 1767, Toinon et Toinette, opéra comique en 2 actes, livret de , J. A. J. Desboulmiers, Créé à la Comédie-italienne de Paris le 20 juin 1767 [publié comme opus 11]
  • 1768, Les agréments d’Hylas et Silvie, pastorale sur un livret de M.-R.-J. Rochon de Chabannes, créé à la Comédie-Française de Paris le 10 décembre 1768
  • 1769, Sei quartetti per flauto e violino o sia per due violini, alto e basso op. 14, Paris, Bureau d'abonnement musical 1769
  • 1769, Six Symphonies à grand orchestre op. 12, Paris 1769, Venier éditeur
  • 1771-1774, Symphonie n° 1, Paris, Sieber, vers 1771-1774
  • 1771-1774, Symphonie n° 2, Paris, Sieber, vers 1771-1774 [et dans «Three symphonies composed by Le Duc and Gossec op. 1» London», Longman; sd.

par Edme Quenedey
«d'après le physionotrace»
1813

  • 1772, Six Quatuors à deux violons, alto et basse op. 15, Paris, Sieber & Amsterdam, Hummel 1772
  • 1773, Deux symphonies, dans Gossec et Rigel, «Trois symphonies à grand orchestre», Paris, Bailleux et Mannheim, Gœtz, vers 1773
  • 1774, La Nativité, oratorio, texte de Chabanon, créé le 24 décembre 1774 au Concert Spirituel de Paris [manuscrit]
  • 1774, Sabinus, tragédie lyrique en 5 actes, livret de M.-P.-G. de Chabanon de Maugris, créé à Versailles, le 4 décembre [revu en 4 actes pour l'Opéra de Paris le 22 février 1774 ; Manuscrits en partie autographes aux Bibliothèques nationale de Fra,ce et de l'Opéra de Paris )
  • 1774, Symphonie en fa majeur, dans «Trois Symphonies [...] composées par Mrs Gossec, Haydn et Bach, Paris, Sieber vers 1774
  • 1775, Alexis et Daphné, pastorale en 1 acte, livret de Chabanon de Maugris, créé  l'Opéra de Paris le 26 septembre 1775
  • 1775, Berthe, opéra sur un livret de R. T. R. de Pleinchesne, Créé au THéâtre de la Monnaie à Bruxelles le 8 janvier [collaboration de Philidor, I. Vitzthumb and H. Botson]
  • 1775, Philémon et Baucis, pastorale, 1, Chabanon de Maugris, créé  l'Opéra de Paris le 26 septembre 1775
  • 1776, Symphonie de chasse, Paris, Sieber 1776
  • 1776, Symphonie en ré, dans «Trois symphonies à huit parties composées par Mrs Leduc l'aîné, Stamitz et Gossec» Paris, Le Duc & Henry 1776
  • 1777, Symphonie en ré, dans «Trois symphonies à grand orchestre [...] composées par Mrs. Tœschi, Wannhall et Gossec» Paris 1777
  • 1778, Annette et Lubin, Ballet [manuscrit]
  • 1778, Contredanse pour les enfants, extrait de «La Fête de Village», 1778 [manuscrit]
  • 1778, La fête de village, intermède en 1 acte, livret de Desfontaines [F. G. Fouques], créé à  l'Opéra de Paris le 26 mai 1778 [manuscrit à la Bibliothèque de l'Opéra de Paris]
  • 1778, Symphonie concertante en fa majeur n° 2, à plusieurs instruments, Paris, Sieber 1778
  • 1781, La fête de Mirza, Ballet-Pantomime en 4 actes, créé le 17 février 1781 à l'Opéra de Paris
  • 1781, L'Arche d'alliance, oratorio, créé le 22 avril 1781 au Concert Spirituel de Paris [perdu]

Par  Jules Boilly (1825)

  • 1781, Les Scythes enchaînés, ballet pour Gluck, «Iphigé nie en Tauride»
  • 1782, Thésée, tragédie lyrique en 4 actes, livret d' E. Morel de Chéfdeville, d'après P. Quinault, créé à l'Opéra de Paris le 1er mars1782
  • 1783, Nitrocris, opéra en 3 actes, livret de Morel de Chéfdeville (non représenté)
  • 1785, Athalie, intermezzo et chœurs pour la tragédie de Racine [manuscrit]
  • 1785, Bouquet, scène dramatique pour soprano, basse, chœur et orchestre [manuscrit]
  • 1786, Rosine, ou L’épouse abandonnée, opéra en 3 actes, livret de N. Gersin, créé à  l'Opéra de Paris le 14 juillet 1786
  • 1787, Le pied de bœuf, divertissement en 1 actes, livret de Gardel, créé à l'Opéra de Paris le 17 juin 1787 [avec des musiques de Rameau et de Grétry]
  • 1790, Te Deum pour 3 voix,  chœur d'homme et orchestre d'harmonie, créé en 1790, à la Fête de la Fédération
  • 1791, Hymne sur la translation du corps de Voltaire au Panthéon, poème de M.-J. Chénier, pour chant et cuivres [ou pour 3voix  chœurd'homme et orchestre d'harmonie]
  • 1791, Invocation, poème supposé de M.-J. Chénier, pour  chœur mixte et orchestre symphonique
  • 1791, Le Chant du 14 juillet, poème de M.-J. Chénier) pour 3 voix  chœur d'homme et orchestre d'harmonie, créé le 14 juillet 1791
  • 1792, Chant funèbre en l'honneur de Simoneau [perdu]
  • 1792, Chœur à la liberté, texte de M.-J. Chénier,  pour 4 voix  chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé le 15 avril 1792
  • 1792, Hymne pour l'inauguration des bustes de J.-J. Rousseau, Voltaire et Mirabeau, poème d'Avisse, 1792 [perdu]
  • 1792, L’offrande à la liberté, scène religieuse en I acte, livret de A. S. Boy ou de J.-M. Girey-Dupré, C. J. Rouget de Lisle et M.-J. de Chénier), créé à l'Opéra de Paris le 30 septembre 1792
  • 1792, Ronde nationale, poème de M.-J. Chénier pour 4 voix,  chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé le 15 avril 1792
  • 1793, Air des Marseillais pour le Camp de la Fédération, arrangrement de «la Marseillaise» pour chœur et orchestre d'harmonie, créé le 10 août 1793
  • 1793, Chant patriotigue pour l'inauguration des bustes de Marat et Lepelletier, poème de Coupigny pour Solistes et accompgnement de basse, créé le 27 octobre 1793
  • 1793, Hymne à la Liberté : Decends ô liberté , fille de la nature, poème de M.-J. Chénier, créé le 8 novembre 1793 [perdu]

  • 1793, Hymne à la Liberté, aussi Hymne à la Nation, poème de Varon, pour 4 voix, chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé le 10 août 1793 à la Fête de la Réunion
  • 1793, Hymne à la Nature, aussi Hymne à l'Egalité, poème de Varon,  pour 4 voix, chœur mixte, et orchestre d'harmonie, créé le 10 août 1793
  • 1793, Marche lugubre en ré mineur pour orchestre d'harmonie
  • 1793, Marche religieuse pour orchestre d'harmonie
  • 1793, Quel peuple immense, poème de Varon pour 4 voix,  chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé le 10 août 1793
  • 1794, Chanson patriotique sur le succès de nos armes, poème de Coupigny pour Soliste avec accompgnament de basse, créé le 3 avril 1794
  • 1794, Chant funèbre sur la mort de Ferrand, poème de Coupigny pour Solistes,  4 voix,  chœur d'homme et orchestre d'harmonie
  • 1794, Hymne à J.-J. Rousseau, poème de M.-J. Chénier, pour Soliste et Chœur, avec accompagnement instrumental, 21 octobre 1794
  • 1794, Hymne à l'Etre suprême, poème de Th. Desorgues, pour 4 voix,  chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé le 8 juin 1794
  • 1794, Hymne à l'Être suprême, poème de M.-J. Chénier, pour 4 voix,  chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé le 8 juin 1794
  • 1794, Hymne à l'Etre suprême, poème de Th. Desorgues,  pour Solistes, chœur féminin et orchestre d'harmonie, créé le 8 juin 1794
  • 1794, Hymne pour la fête de Bara et Viala, poème d'Avisse,  pour Solistes, créé en août 1794
  • 1794, Le triomphe de la République, ou Le camp de Grandpré, divertissement-lyrique en 1 acte, livret de Chénier, créé à l'Opéra de Paris, le 27 janvier 1794
  • 1794, Marche funèbre en mi bémol pour orchestre d'harmonie
  • 1794, Marche en fa majeur pour orchestre d'harmonie
  • 1794, Marche religieuse en mi bémol pour orchestre d'harmonie
  • 1794, Marche victorieuse en fa majeur pour orchestre d'harmonie
  • 1794, O salutaris hostia, pour 3 voix et chœur, créé en septembre 1794
  • 1794, Ode sur l'enfance, poème de P. Crassons, pour Soliste et accompagnement de basse
  • 1794, Symphonie en do majeur pour orchestre d'harmonie

  • 1794, Symphonie militaire en fa majeur pour orchestre d'harmonie
  • 1795, Aux mânes de la Gironde, hymne élégiaque de Coupigny, pour 4 voix, chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé en octobre 1795
  • 1795, Hymne à l'Humanite, poème de Baour-Lormian pour 4 voix,  chœur mixte et orchestre d'harmonie, août 1795
  • 1795, Marche en fa majeur pour orchestre d'harmonie
  • 1795, Serment républicain, poème de M.-J. Chénier [Parodie de la scène du serment d'Athalie] pour 4 voix,  chœur mixte et orchestre symphonique, créé le 10 août 1795
  • 1796, Chant martial pour la fête de la Victoire, poème de Lachabeaussière, pour Soliste et refrain pour 4 voix,  chœur mixte et orchestre d'harmonie, créé le  29 mai 1796
  • 1796, Chant pour la fête de la vieillesse, poème de Th. Desorgues pour soliste et accompagnement de basse
  • 1796, Hymne guerrier, poème de M.-J. Chénier, scène dramatique, pour solistes, chœur et orchestre d'harmonie, créé le 29 mai 1796
  • 1797, Le pardon des injures, poème de Mercier [perdu]
  • 1799, Cantate funèbre pour la fête du 20 prairial an VII, poème de Boisjolin, pour soliste avec  accompagnement de basse, créé le 8 juin 1799
  • 1803, Les sabots et le cerisier, opéra, livret de M.-J. Sedaine et de J. Cazotte, créé à Paris le 13 décembre 1803
  • 1809, Symphonie à 17 parties en fa majeur, 1809 [manuscrit]
  • 1813, Dernière messe des vivants, pour 4 voix, chœur mixte et orchestre [manuscrit]
  • 1è82, Electre, ouverture et musiques de scène pour la tragédie de Roquefort [manuscrit]
  • Canon en écrevisse ou rétrograde, logogriphe musical à 4 voix , orchestré [manuscrit]
  • Concertante à 10 instruments pour Harmonie [manuscrit]
  • Les Moulins du Pont de Pontoise, fugue à 4 voix [manuscrit]
  • Mirza, Ballet en 3 actes créé le 18 novembre 1779 à l'Opéra de Paris [revu en 1788 ; manuscrit]
  • sd. Concertante du ballet de Mirza [manuscrit]
  • sd. Symphonies op. 4, Nr. 1, et op. 5, Nr. 1, dans un recueil varié édité par la La Chevardière, paris (perdu)
  • sd., 1ère suite de Noëls pour orchestre [manuscrit]

  • sd., 2ème suite de Noëls pour orchestre [manuscrit]
  • sd., 3 symphonies concertantes [manuscrit]
  • sd., Bostangis ou marche turque [manuscrit]
  • sd., Chagrin d'amour, Romance pour chant et accompagneùment de  [manuscrit]
  • sd., Chant religieux sur la déstruction de l'athéisme, poème de Mercier [perdu]
  • sd., Charmante Gabrielle pour piano [manuscrit]
  • sd., Cœli enarrant pour 3 voix, chœur et orchestre [manuscrit]
  • sd., Deux marches religieuses pour la procession de la Fête-Dieu [manuscrit]
  • sd., Dixit Dominus pour grand chœur [manuscrit]
  • sd., Domine salvam fac rempublicam, salvos fac consules, pour 3voix  chœur mixte et orchestre d'harmonie
  • sd., Domine salvum fac imperatorem pour 4 voix, chœur mixte et orchestre
  • sd., Gavotte en ré pour flûte et cordes [manuscrit]
  • sd., Gustave Vasa, drame lyrique [inachevé ; manuscrit]
  • sd., Hymne à la Liberté, poème de Caron sur un motet de Gossecs
  • sd., L'amour piqué par une abeille, dans «Neuf odes d'Anacréon mises en musique par Mrs Cherubini, Gossec, Le Sueur et Méhul, avec accompagnement de piano ou harpe» Paris, Janet et Cotelle
  • sd., Le papillon léger pour solistes, chœur et orchestre [manuscrit]
  • sd., Les Tricotets, Vive Henri IV et Allemandes I et II, danses pour orchestre de cordes [manuscrit]
  • sd., Messe [manuscrit]
  • sd., O salularis pour 3 chanteurs, Paris, Bailleux
  • sd., Perrin et Perrette, ouverture [manuscrit ; arrangement pour Rameau, «Castor et Pollux»
  • sd., Pièces pour 2 clarinettes, 2 cors et 2 bassons pour S. A. S. Mgr. le Prince de Condé [manuscrit]
  • sd., Quatuor sur la prose des morts [manuscrit]
  • sd., Rondeau pour flûte et orchestre [manuscrit]
  • sd., Sinfonia périodique a più stromenti, Paris, Bailleux
  • sd., Six duos pour deux flûtes ou deux violons op. 2, Paris, Le Clerc (perdu)
  • sd., Six Symphonies à 4 parties op. 3, Paris, Le Clerc éditeur (perdu)
  • sd., Six trios ... op. 9, Paris, Le Clerc (perdu)
  • sd., The periodical overture in 8 parts, London, Bremner
  • sd., Trois grandes symphonies op. 8, Paris, Bailleux  éditeur

Écrits

  • Sur l’introduction des cors, des clarinettes et des trombones dans les orchestres français. Dans «Revue musicale» (5) 1829, p. 217-223
  • Principes élémentaires de musique arrêtés par les membres du Conservatoire, suivis de Solfèges par les citoyens Agus, Catel, Cherubini et Gossec [2 v.]. An VII, an X
  • CHERUBINI, MÉHUL ET GOSSEC, Méthode de chant du Conservatoire de musique, an XI (1800)

Bibliographie

Philidor / CMBV, Gossec et ses mécènes

  • ADAM A., Gossec, Derniers souvenirs d’un musicien. Paris 1859, p. 143-196
  • BARTLET E. C., Gossec : l’Offrande à la Liberté et l’histoire de La Marseillaise. Dans J.-R. Julien and J. Mongrédien (éditeurs) «Le tambour et la harpe», Paris 1991, p. 123-146
  • BRENET M, Les concerts en France sous l'ancien régime. Paris 1900
  • CUCUEL G., Études sur un orchestre du XVIIIe siécle. Paris 1913
  • —, La Pouplinière et la musique au XVIIIe siécle. Paris 1913
  • DUFRANE L., Gossec : sa vie, ses œuvres. Paris-Bruxelles 1927
  • GASTOUÉ AMÉDÉE (1873-1943), Gossec et Gluck à l'Opéra de Paris : le ballet final d'Iphigénie en Tauride. Dans «Revue musicale», mai 1935
  • GRÉGOIR E.-G.- J., Notice biographique sur Gossé, dit Gossec, musicien, né à Vergnies en Hainaut. Mons 1877
  • GRIMM F. M. VON, Correspondance littéraire, philosophique et critique. Paris 1812 -1814); M. Tourneux, Paris 1877-1882, (7) p. 57-59
  • HÉDOUIN P., Gossec : sa vie et ses ouvrages. Valenciennes 1852
  • HELLOUIN F., Gossec et la musigue française à la fin du XVIIIe siècle. Paris 1903
  • LA LAURENCIE LIONEL DE & SAINT-FOIX G. DE, Contribution à l'histoire de la symphonie française vers 1750. Dans «L'Année musicale» 1911
  • MORTIER R. & HASQUIN H. (éditeurs) Fêtes et musiques révolutionnaires : Grétry et Gossec. Bruxelles 1990
  • PIERRE C., Musique des fêtes et cérémonies de la Révolution française. Paris 1899
  • PIERRE C., Les hymnes et chansons de la Révolution, aperçu général et catalogue avec notices historiques, analytiques et bibliographiques. Paris 1904
  • PINCHERLE MARC, Musiciens peints par eux- mêmes, Lettres de compositeurs. Paris 1939
  • PROD’HOMME J. G.,  François-Joseph Gossec. Dans «Euterpe» (8) Paris 1949
  • RINGER A. L., The Chasse as a music topic of the 18th Century. Dans «Journal of the American Musicologicla Society» 1953
  • TIERSOT JEAN, Lettres de musiciens écrites en français [2 v;],  Turin 1924
  • —, Autographes de Gossec de 1789 à 1793. Dans «Bulletin de la société française de musicologie» novembre 1921
  • —, Un autographe inédit de Gossec sur les origines du Conservatoire. Dans «Bulletin de la société française de musicologie» avril 1919
  • TONNARD FERNAND, François-Joseph Gossec, musicien hennuyer de la Révolution française. Bruxelles 1938

Documents

ÉMILE VUILLERMOZ, Gossec. dans «Histoire de la musique», collection Les grandes études historiques, Arthème Fayard, Paris 1949 [8e édition], p. 166-167

L'un des compositeurs qui jouèrent un rôle actif dans le développement de la musique d'inspiration révolutionnaire fut le symphoniste François-Joseph Gossec qui, après avoir triomphé dans les salons aristocratiques du régime précédent et avoir écrit de nombreux ouvrages de théâtre ( Le Faux lord, les Pêcheurs, Le double déguisement, Toinon et Tomette, Rosine, Sabinus, Alexis et Daphné, Philémon et Baucis, Hylas et Sylvie, La Fête du Village, Thésée, La reprise de Toulon, Berthe... etc.) devint l'un des Tyrtées de la République naissante. Son lyrisme civique fut chaleureux et démonstratif. Les titres de ses hymnes et de ses cantates sont des professions de foi : Chant du 14 juillet, à la Nature, à la Divinité, à l'Eire suprême, à l'Humanité, à l'Égalité, à la Liberté, le Serment républicain, l'Apothéose de Rousseau, Offrande à la Patrie, le triomphe de la République, le triomphe de la Liberté... etc. Ces ouvrages de circonstance sont imprégnés d'un enthousiasme sincère et d'une ferveur touchante. Ils sont écrits avec une austère simplicité dans le style «romain » qu'affectionnaient les peintres et les poètes officiels du temps. Son Te Deum et sa Marche lugubre, interprétés, l'un par douze mille choristes et l'autre par un millier d'instruments à vent, traduisirent, tour à tour, l'allégresse et la douleur de la foule parisienne avec une éloquence irrésistible.

Discographie

Gossec
Requiem
Maastricht Kamerchor
Conservatorium
Jos Besselink, chef de chœur
Louis Devos, dir (et mise à
jour musicologique)
Bernadette Degelin, soprano ; Greta Reyghere, soprano ; Howard Crook, Ténor ; Kurt Widmer, Basse
Erato2292-45284-2, 1988 [60/01]

I. Introduzione ; II. Introitus ; III. Te decet hymnus ; IV. Exaudi ; V. Requiem aeternam ; VI. Fuga Lux perpetua ; VII. Dies Irae ; VIII. Tuba mirum ; IX. Mors stupebit ; X. Quid sum Miser ; XI. Recordare ; XII. Inter Oves ; XIII. Confutatis ; XIV. Oro supplex ; XV. Lacrimosa ; XVI. Judicandus ; XVII. Pie Jesu ; XVIII. Vado et non revertar ; XIX. Spera in Deo ; XX. Cedant ; XXI. Sanctus ; XXII. Pie Jesu ; XXIII. Agnus Dei ; XXIV. Requiem aeternam ;

Jean-François Gossec
Six quatuors œuvre XV
Quatuor Ad Fontes : Alice Piérot, violon ; Enrico Parizzi, violon ; Monica Ehrsam, alto ; Reto Cuonz, violoncelle
Enregistré à la chapelle de Notre-Dame de Bon Secours en janvier 2002. Alpha 025, 2002 [60/02]

01-02. Quatuor n° 1 ; 03-04. Quatuor n° 2 ; 05-06. Quatuor n° 3 ; 07-08. Quatuor n° 4 ; 09-10. Quatuor n° 5 ; 11-12. Quatuor n° 6

 

Jean-Marc Warszawski
2005

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
Statistiques du site
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Mercredi 10 Décembre, 2014 16:29

musicologie.org