Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Forqueray Nicolas Gilles
1703-1761

dit « le neveu »

N. G. Forqueray, par Gilles Louis Chrétien, d'après Fournier (v. 1800).

Né à Chaumes-en-Brie le 15 février 1703 — mort à Chaumes-en-Brie, le 22 octobre 1761.

Organiste, neveu de Michel Forqueray. Il étudie avec Dupuis, organiste de l'abbaye de Chaumes-en-Brie, puis s'installe à Paris en 1719.

Il est organiste de la chapelle de Louis XV et de plusieurs églises parisiennes : Saint-Laurent en 1726 (il succède à Fouquet),  les Innocents en 1731, où il succède à Houssu, le beau-père d'Antoine Forqueray, Saint-Eustache en 1733 (il succède également à Fouquet), de Saint-Merry en 1740 en succession à Dandrieu, de Saint-Séverin en 1757 où il succède à son oncle, avant de se retirer, malade à Chaumes-en-Brie.

Il a publié des airs chez Ballard en 1719, 1721 et 1722.

En 1734 il épouse Élisabeth Séjan, et enseigne son filleul et neveu Nicolas Séjan, qui fut organiste de Notre-Dame à Paris. En plus de ses chansons, un dizaine de pièces d'orgue son conservées.

Jean-Marc Warszawski
Révision 20 décembre 2008

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact

S'abonner au Bulletin

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org

Mardi 10 Octobre, 2017