Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

fabricius werner

Né à Itzehoe le 10 avril 1633, mort à Leipzig le 9 janvier 1679.

Compositeur, organiste et musicoghraphe.

Son père Albert Fabricius est organiste, sa mère Elisabeth, est la fille du pasteur Michael Michaelis. Peu après la naissance de Werner, la famille s'intalle à Flensburg.

Il étudie à Flensburg sous la direction de son père puis du cantor Paul Moth. À l'âge de 12 ans, il est admis au Johanneum (Lycée) de Hamburg sous la direction de Thomas Selle. Il suit également les leçons de l'organiste Heinrich Scheidemann.

flensburg en 1588Flensburg en 1588.

En 1650, il engage des études de philosophie, de droit et de mathématiques à l'université de Leipzig. Après avoir obtenu ses diplômes il s'établit comme notarius publicus Caesareus (notaire public impérial).

En 1656, il est nommé directeur de la musique et organiste de la Paulinerkirche, l'église de l'université de Leipzig, et à partir de mai 1658, joue l'orgue de la Nikolaikirche.

Paulinekirche Leipzig vers 1700Leipzig, Paulinerkirche vers 1700.

leip^zig nikolaikirche en 1952Leipzig, Nikolaikirche en 1592.

En 1657, il postule le poste de cantor de la Thomaskirche, en remplacement de Tobias Michaels qui est décédé, Sebastian Knüpfer obtient le poste.

En 1662, ses Eistliche Arien, Dialogen, und Concerten reçoivent une dédicace très élogieuse d'Heinrich Schütz.

À la mort de Thomas Selle en 1663, il est un des sept candidats à postuler pour son remplacement au Johanneum de Hamburg, mais c'est un élève de Schütz, Christoph Bernhard, qui reçoit le plus de suffrages.

Il se marie le 3 juillet 1665 avec Martha, la fille du pasteur Johannes Corthum, de Bergedorf. Elle meurt le 22 novembre 1674, son filsJohann Albert Fabricius, seul survivant de trois enfants, né 11 novembre 1668, sera un érudit, bibliothécaire du pasteur Johann Friedrich Mayer (1650-1712) à Hamburg.

Parmi ses élèves on dénombre Johann Georg Preisensin de Leipzig, organiste à la Thomaskirche, und Johann Friedrich Alberti, orgnaniste à la cour de Merseburg, Valentin Hausmann.

Fabricius WernerWerner Fabricius, gravure de Philip Kilian d'après Samuel Bottschild (1671).

Catalogue des œuvres

Écrits relatifs à la musique

Manuductio zum General Bass bestehend aus lauter Exempeln (Leipzig, 1675, copie du manuscrit, Newberry Library)

Werneri Fabrici [...] Unterricht, wie man ein neu Orgelwerk, obs gut und beständig sey, nach allen Stücken, in- und auswendig examinieren, und so viel möglich, probiren soll

Der Music Tugend und Liebe, Zusammenstimmung bey ehelichen Verloben Christian Reicherts ... mit Sara Elisabeth Michelin, Leipzig 1654.

fabricius werner

Bibliographie

 

Jean-Marc Warszawski
novembre 1995-13 mars 2013

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact

S'abonner au Bulletin

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org

Mardi 10 Octobre, 2017