Actualités  Encyclopédie  Articles / études  Bibliothèque   Livres  Disques  Agenda Recherche  

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Delalande Michel Richard
1657-1726

Né à Paris le 15 décembre 1657, mort à Versaille, le 18 juin 1726.

Violoniste, organiste, compositeur. Quinzième enfant d'un maître tailleur.

De 1667 à 1672, il chante dans les chœurs de Saint-Germain-l'Auxerrois de Paris dirigés par François Chaperon .

À partir de 1672, il aurait fait une courte carrière de violoniste (et n'aurait pas été admis à jouer dans l'orchestre de l'Opéra). Puis il est actif comme organiste.

Vers la fin des années 1670 et début 1680, il obtient des services dans quatre églises de Paris : Saint-Gervais (intérim entre Charles et François Couperin de 1671 à 1686), Petit-Saint-Antoine, Saint-Paul, et en 1682 à Saint-Jean-en-Grève.

Il compose également des intermèdes pour les tragédies du collège des jésuites de Paris.

En 1680, François Chaperon qui a obtenu des fonctions à la Sainte-Chapelle fait appel à lui pour paticiper aux Ténèbres de la Semaine Sainte.

Il est professeur de clavecin de plusieurs princesses à la cour (les soeurs de Louis XIV, Madame de Montespan, Mademoiselle de Nantes, Mademoiselle de Blois.

Grâce à elles, il donne ses premières musiques profanes à la cour : 1682, La sérénade ; 1683, Les fontaines de Versailles et Le concert d'Esculape. La même année, il est sous-maître pour un quartier à la chapelle royale et obtient un second quartier en  1693, le troisième en 1704, enfin le quatrième en 1714.

En 1684, il épouse Anne Rebel. En 1685 il est compositeur de la cour et compose l'Épithalame pour le mariage du duc de Bourbon et de Mademoiselle de Nantes.

En 1686, son Ballet de la jeunesse remplace Armide de Lully pour les réjouissances du carnaval.

De 1689 à 1719, il est surintendant de la musique de la chambre, en 1690, compositeur de la chambre.

En 1722 son épouse décède, la même années le régent (Philippe d'Orléans) le gratifie de l'ordre de Saint-Michel.

Il se remarie en 1723 avec Marie-Louise Cury, fille d'un chirurgien des Conty.

Delalande

Bibliographie

Partitions

Discographie

Les éléments, opéra-ballet de Destouches et Delalande, ensemble « Les surprises », avec Hasnaa Bennani, Eugénie Lefebvre, Étienne Bazola, Louis-Noël Bestion de Camboulas (clavecin et direction). Éditions Ambronay 2016 (AMY 046).

Lire une présentation plus complète

 

 

Delalande
Petits motets
Les Arts florissants, William Christie dir. Disque Harmonia Mundi 901416, 1992

Miserere à vois seule et choeur : 01 - Miserere mei, Deus ; 02 - Amplius lava me ab iniquitate mea  ; 03 - Ecce enim in iniquitatibus  ; 04 - Asperges me hyssopo  ; 05 - Cor mundum crea in me Deus  ; 06 - Rdees mihi  ; 07 - Libera me  ; 08 - Sacrificium Deo  ; 09 - Tunc acceptabis sacrificium ; 10 - Louis Lemaire : Assumpta est maria ; Vanum est vobis ante lucem  ; 11 - Vanum est vobis  ; 12 - Vovete et reddite ; 13 - Miserator et misericors. Cantique quatrième, sur le bonheur des justes et le malheur des resprouvez : 14 - Heureux qui de la sagesse  ; 15 - De quelle douleur profonde  ; 16 - Infortunés que nous sommes  ; 17 - Pour trouver un bine fragile  ;  18 - De nos attentats injustes  ; 19 - Aussi d'une voix plaintive ; 20 - Jean-Baptiste Morin : Regina Coeli

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 14 avril 2007
Refonte du miroir de page, révisioon de l'iconographie, 15 décembre 2013
Idem, 14 septembre 2016

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41
▉ À propos - contact
▉ S'abonner au Bulletin
▉ Analyses musicales
▉ Cours d'écriture en ligne
▉ Petites annonces
▉ Téléchargements
▉ Presse internationale
▉ Universités françaises
▉ Collaborations éditoriales
▉ Soutenir musicologie.org

ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2016

<

Mercredi 14 Septembre, 2016 22:54