musicologie

Biographies musicales

S'abonner au bulletin

 Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

 

Denisov Edison
Эдисон Васильевич Денисов
1929-1996

 

|| catalogue des oeuvres || discographie || bibliographie

Né à Tomsk (Sibérie), le 6 avril 1929 ; mort à Paris le 24 novembre 1996.

Son père physicien meurt en 1941, sa mère est médecin et dirige l'hôpital de Tomsk à partir de 1943.

Il commence des études musicales suivies à l'âge de 15 ans et à partir d 1946 suit les cours de l'école supérieure de musique de Tomsk qui prépare en quatre ans l'examen d'entrée au Conservatoire. Il étudie la physique puis les mathématiques à l'Université de Tomsk.

Parallèlement il suit des cours de piano avec Olga Kotliarevskaia, de contrepoint et de composition avec Eugeny Korchinsk sous la direction duquel il commence à composer.

En 1950, il envoie ses partitions à Dmitri Chostakovitch qui l'encourage et le prend en amitié. Il n'est pas admis cette année-là au Conservatoire de Moscou.

En 1951 il obtient son doctorat de mathématiques avec une thèse sur l'analyse des fonctions. Il est admis au Conservatoire en 1952 où il suit pendant 5 ans les cours de Vissario Chelabine. Il est aussi l'élève de Nikolaï Rakov en orchestration, Viktor Zuckerman en analyse, Vladimir Belov en piano.

Il se marie en 1959, compose la même année son premier opéra Ivan Soldat et devient professeur d'analyse des formes musicales et d'orchestration au Conservatoire de Moscou. Son fils Mitia naît en 1960.

Dans les années 1960 il découvre les musiques de Schönberg, Berg, Webern grâce à André Volkonski et la pianiste Maria Youdina, mais aussi grâce à des musiciens de passage à Moscou, comme Glenn Gould.

Il fonde un groupe d'avant-garde musicale avec Andrei Volkonski, Alfred Schnittke, Sofia Goubaidoulina, Valentin Silvestrov.

En 1962 il est nommé professeur de composition au conservatoire de Moscou. La même année il rencontre pour la première fois Luigi Nono.

En 1964 il est programmé à l'Automne de Varsovie. Son cycle Soleil des Incas quil est donné en première audition à Leningrad sous la direction de Guennady Rozhdestvensky. En 1965, l'oeuvre est donnée à Darmstadt puis au «Domaine Musical» de Paris sous la direction de Bruno Maderna. Cette oeuvre fait rapidement le tour du monde. Sa fille Katia naît en 1966, la même année ses Chansons italiennes sont créées à Leningrad.

En 1967 il est joué à la Biennale de Zagreb de musique romantique, Leonard Bernstein crée Crescendo et Diminuendo à New York. Il rencontre Pierre Boulez à Moscou.

Pleurs, commande de la Biennale de Zagreb est créé à Bruxelles en 1969 sous la direction de Pierre Bartolomée. Automne pour douze voix est créé au Festival de Royan. Il découvre les oeuvres de Boris Vian. En 1970 il reçoit la première commande du ministère de la Culture français pour laquelle il compose le Trio à cordes.

Sa première oeuvre pour grand orchestre, Peinture, date de 1973, année où il le Concerto pour violoncelle et orchestre à Leipzig et La Vie en rouge d'après Boris Vian à Zagreb. En 1976 la flûtiste Aurèle Nicolet crée le Le Concerto pour flûte et orchestre à Zagreb. L'année suivante il est invité en France par Henri Dutilleux.

En 1978, Ghidon Kremer crée son Concerto pour violon et orchestre à la Scala de Milan, il est nommé «Dozent» au Conservatoire de Moscou, la station de radio allemande «West Deutsche Rundfunk» (WDR) lui commande le Concerto pour flûte, hautbois et orchestre.

Son Requiem est créé à Hambourg en 1980 et il rencontre Giorgy Ligeti. Son opéra L'Écume des jours est créé à l'Opéra-Comique de Paris. Il reçoit ne seconde commande du Ministère de la Culture français pour la Symphonie de chambre.

Le ballet Confession d'après la nouvelle d'Alfred de Musset est créé à Tallin en 1984.  En 1986, l'Ensemble Inter Contemporain qui fête ses dix années d'existence lui commande le cycle Au plus haut des cieux d'après Georges Bataille, et les Berliner Festwocher le Concerto pour alto et orchestre, joué par Youri Bashmet. Il reçoit en France les insignes des Arts et des Lettres et dirige son premier séminaire au Conservatoire de Lucerne. Il se remarie avec Ekaterina Kuproskaia en 1987. Sa fille Anna naît en 1988. La même année, Daniel Barenboïm lui commande une symphonie pour le vingtième anniversaire de l'Orchestre de Paris. Elle est créée Salle Pleyel, et le chef la dirige à trois reprises à Chicago en 1991. Son opéra Quatre filles d'après un roman de Pablo Picasso est créé à l'Opéra de Moscou en 1990, il devient président, lors de sa fondation, de l'«Association de musique moderne» à Moscou. La même année sa fille Macha vient au monde. Il séjourne une année à l'IRCAM à Paris où il crée en 1991 Sur la nappe de l'étang glacé.

En 1993, Grand Prix de la Ville de Paris lui est décerné.


Denisov avec Pierre Boulez en 1990

Catalogue des œuvres

  • 1960, Sonate pour flûte et piano
  • 1961, Musique pour 11 instruments à vent et timbales
  • 1961, Quatuor à cordes n° 2
  • 1961, Variations pour piano
  • 1962, Canti di Catullo, pour voix basse et 3 trombones
  • 1963, Sonate pour violon et piano
  • 1964, Chansons Italiennes, pour soprano, flûte, cor, violon et clavecin
  • 1964, Le Soleil des Incas, pour soprano et ensemble
  •  1965, Crescendo et diminuendo, pour clavecin et 12 cordes
  • 1966, Fünf Geschichten von Herrn Keuner, pour ténor et 7 instruments
  • 1966, Les Pleurs, pour soprano, piano et percussion
  • 1967, Trois Pièces pour piano à quatre mains
  • 1957, Trois Pièces pour violoncelle et piano
  • 1968, Automne, pour 13 voix solistes
  • 1968, Musique romantique, pour hautbois, harpe et trio à cordes
  • 1968, Ode, pour clarinette, piano et percussion
  • 1969, Chant des oiseaux, pour piano préparé et bande magnétique
    D.S.C.H., pour clarinette, trombone, violoncelle et piano
  • 1969, Silhouettes, pour flûte, 2 pianos et percussion
  • 1969, Trio à cordes
  • 1970, Deux Poèmes d'Ivan Bounine, pour soprano et piano
  • 1970, Peinture, pour orchestre
  • 1970, Sonate pour saxophone alto et piano
  • 1971, Canon en mémoire d'Igor Stravinsky, pour flûte, clarinette et harpe
  • 1971, Chant d'automne, pour soprano et orchestre
  • 1971, Solo pour flûte
  • 1971, Solo pour hautbois
  • 1971, Sonate pour violoncelle et piano
  • 1971, Trio, pour violon, violoncelle et piano
  • 1972, Concerto pour violoncelle et orchestre
  • 1972, Solo pour trompette
  • 1972, Sonate pour clarinette
  • 1972, Trois Pièces pour clavecin et percussion
  • 1973, La Vie en rouge, pour voix, flûte, clarinette, violon, violoncelle et piano
  • 1973, Prélude et air, pour flûte et piano
  • 1974, Concerto pour piano et orchestre
  • 1974, Deux Pièces pour saxophone alto et piano
  • 1974, Signes en blanc, pour piano
  • 1974, Aquarelle, pour 24 cordes 
  • 1975, Choral varié, pour trombone et piano
  • 1975, Concerto pour flûte et orchestre
  • 1976, Enfantines, orchestration de l'oeuvre de Moussorgsky pour soprano et orchestre
  • 1977, Concerto piccolo, pour 4 saxophones (1 exécutant) et 6 percussionnistes
  • 1977, Concerto pour violon et orchestre
  • 1977, Quatre Pièces pour flûte et piano
  • 1977, Sonate für Flöte und Gitarre
  • 1978, Blätter, pour soprano et trio à cordes
  • 1978, Deux Pièces pour trois instruments du même groupe
  • 1978, Sonate pour violon
  • 1979, Sonate pour violon solo
  • 1979, Cinq Poèmes de Baratynsky, pour voix et piano
  • 1979, Concerto pour flûte, hautbois et orchestre
  • 1979, Douleur et silence, pour mezzo-soprano, clarinette, alto et piano
  • 1980, Sur le Tournant, pour voix et piano
    Feuilles mortes, pour clavecin
  • 1980, Pour Flore, pour voix et piano
  • 1980, Requiem, pour soprano, ténor, choeur et orchestre
  • 1980, Ton Image charmante, pour voix et piano
  • 1981, Colin et Chloé, pour soprano, mezzo-soprano, ténor, choeur et orchestre ; suite de l'opéra L'Ecume des jours
  • 1981, L'Ecume des jours, drame lyrique en 3 actes et 14 scènes
  • 1981, Les Annonces, orchestration de l'oeuvre d'Alexandre Mossolov pour voix et  ensemble
  • 1981, Partita, pour violon et orchestre ; d'après la partition n°2 en ré mineur BWV 1004 de Bach
  • 1981, Sans Soleil, orchestration de l'oeuvre de Moussorgsky pour voix basse et orchestre
  • 1981, Sonate pour guitare
  • 1981, Sur le Bûcher de neige, pour voix et piano
  • 1981, Trio, pour hautbois, violoncelle et clavecin
  • 1981, Trois scènes enfantines, orchestration de l'oeuvre d'Alexandre Mossolov pour voix et ensemble
  • 1982, Ave Maria, orchestration de l'oeuvre de Franz Schubert pour orchestre de chambre
  • 1982, Concerto pour basson, violoncelle et orchestre
  • 1982, La Marche turque de Ludwig van Beethoven, orchestration pour orchestre de chambre
  • 1982, Musique de chambre, pour alto, clavecin et orchestre à cordes
  • 1982, Sonate pour basson seul
  • 1982, Sonate pour flûte
  • 1982, Sonate pour violon et orgue
  • 1982, Symphonie de chambre, pour orchestre de chambre
  • 1982, Tod ist ein langer Schlaf, variations sur un thème de Haydn pour violoncelle et orchestre
  • 1982, Ton Image charmante, pour voix et orchestre
  • 1982, Valses de Franz Schubert opus 9a, orchestration
  • 1983, Chants et danses de la mort, orchestration de l'oeuvre de Moussorgsky
  • 1983, Cinq Etudes pour basson
  • 1983, Epitaphe, pour orchestre de chambre
  • 1983, Grätzer Walzer de Franz Schubert opus 91a, orchestration
  • 1983, Hommage aux Belles Viennoises de Franz Schubert opus 67, orchestration
  • 1983, Sonate pour flûte et harpe
  • 1984, Concerto pour deux altos, clavecin et orchestre à cordes
    Confession, ballet en 3 actes et 16 scènes
  • 1984, Deux Pièces pour flûte
  • 1984, Es ist genug, variations sur un thème de Bach pour alto et piano
  • 1984, Etude en Ut dièse mineur n° 4 opus 10, orchestration de la pièce de Frédéric Chopin
  • 1984, In Deo Speravit Cor Meum, pour violon, guitare et orgue
  • 1984, Le Cahier Bleu, pour soprano, récitant, violon, violoncelle et 2 pianos
  • 1984, Letzte Walzer de Franz Schubert opus 127, orchestration
    Sextuor
  • 1984, Valses de Franz Schubert opus 9b, orchestration
  • 1984, Venue du printemps, pour choeur a capella
  • 1985, Cinq Caprices de Paganini, pour violon et orchestre à cordes
  • 1985, Confession, suite du ballet
  • 1985, Duo, pour flûte et alto
  • 1985, Happy End, pour deux violons, violoncelle, contrebasse et orchestre à cordes
  • 1985, Hommage à Pierre, pour ensemble
    Paysage au clair de lune, pour clarinette et piano
  • 1985,  Trois Tableaux de Paul Klee, pour alto et ensemble
  • 1986, Au plus haut des cieux, pour voix et orchestre de chambre
    Concerto pour alto et orchestre
  • 1986, Concerto pour hautbois et orchestre
  • 1986, Es ist genug, variations sur un thème de Bach pour alto et ensemble (ou orchestre de chambre)
  • 1986, Le Bateau passe près du quai, pour accordéon, piano et ensemble de percussion
  • 1986, Valses de Franz Schubert opus 18a, orchestration
  • 1986, Variations sur un thème de Haendel, pour piano
  • 1986, Variations sur un thème de Schubert, pour violoncelle et piano
  • 1986, Wishing Well, pour mezzo-soprano, clarinette, alto et piano
  • 1987, Au Plus Haut des Cieux...
  • 1987, Paysage hivernal, pour harpe
  • 1987, Quintette, pour clarinette, 2 violons, alto et violoncelle
  • 1987, Quintette, pour 2 violons, alto, violoncelle et piano
    Symphonie
  • 1988, Les Cloches dans le brouillard, pour orchestre
  • 1988, Points et lignes, pour 2 pianos à 8 mains
  • 1988, Tendre Lumière, pour choeur a cappella
  • 1989, Concerto pour clarinette et orchestre
  • 1989, Etoile de Noël, pour voix, flûte et orchestre à cordes
  • 1989, Légendes des eaux souterraines, pour 12 voix solistes
  • 1989, Pièces pour enfants, pour piano
  • 1989, Chant du Monde
  • 1989, Pour Daniel, pour piano
  • 1989, Quatre Poèmes de Gérard de Nerval, pour voix, flûte et pianoQuatuor, pour flûte, violon, alto et violoncelle
  • 1989, Reflets, pour piano
  • 1989, Trois Extraits du Nouveau Testament, pour contre-ténor, 2 ténors, baryton, flûte et cloches
  • 1989, Trois Pièces pour instruments à percussion, pour trois percussionnistes
  • 1990, Variations sur un thème de Mozart, pour 8 flûtes
  • 1991, Concerto pour guitare et orchestre
  • 1991, Dédicace
  • 1991, Kyrie (Hommage à Mozart), pour choeur et orchestre
    Octuor
  • 1991, uatre Pièces pour quatuor à cordes
  • 1991, Quintette, pour 4 saxophones et piano
  • 1991, Sur la Nappe d'un étang glacé, pour neuf instruments et bande magnétique
  • 1992, Histoire de la vie et de la mort de notre Seigneur Jésus Christ, pour ténor, basse, choeur et orchestre
  • 1993, Concerto pour flûte, vibraphone, clavecin et cordes
  • 1993, Morgentraum, pour soprano, choeur et orchestre
    Sonate pour clarinette et piano
  • 1994, Cinq Romances, orchestration de l'oeuvre d'Ekaterina Kouprovskaïa pour soprano et ensemble
  • 1994, Postludio in memoriam Witold Lutoslawski, pour orchestre de chambre
  • 1994, Symphonie de chambre n°2, pour orchestre de chambre
  • 1996, Concerto pour flûte, clarinette et orchestre

La Symphonie de chambre n° 2 (1994)

La Symphonie de chambre n° 2 est certainement l'oeuvre la plus proche et la plus aimée de l'Ensemble ACM. Le compositeur l'a créée spécialement pour notre collectif, et sa première a eu lieu à Tokyo, en juillet 1994, à peine deux semaines après que Denisov eût achevé la partition.

Cette oeuvre est entourée de circonstances tragiques. En se rendant à la première répétition decette Symphonie, Denisov a été victime d'un horrible accident de voiture, qui lui a finalement coûté la vie deux ans plus tard, en novembre 1996.

La Symphonie de chambre n°2 ouvre la troisième et dernière période - courte mais brillante - dans la musique de Denisov. Jusqu'à la fin de sa vie, déjà gravement malade, il composait continuellement, et nous a offert nombre d'oeuvres remarquables. Elles sont le fruit de tout le savoir-faire accumulé par le compositeur au cours de toutes ces années de travail. Cela concerne le langage musical, toujours en évolution, ainsi que tout un arsenal de techniques compositionnelles qui lui sont liées. Sans parler d'une étonnante profondeur philosophique nouvelle et de diversité d'images.

Pour moi, la Symphonie de chambre n° 2 est l'une des oeuvres les plus proéminentes dans l'histoire nouvelle de notre pays ; c'est une partition magistrale que l'on peut placer au même niveau que les chefs-d'oeuvre des classiques, Prokofiev et Chostakovitch.

A coté de la Symphonie de chambre n° 2, d'autres oeuvres remarquables  de Denisov font partie du répertoire régulier de l'Ensemble ACM, en Russie comme à l'étranger, citons Femme et oiseaux ou encore Sur la nappe d'un étang glacé.

Livret de concert
New Music ensemble de Moscou
Grame, Lyon novembre 2010

Bibliographie

  • JEAN-PIERRE ARMENGAUD, Entretiens avec Denisov : un compositeur sous le régime soviétique. Éditions Plume, Paris 1993

Discographie

01 / 55
Edison Denissov
Cycle de mélodies
Elena Vassilieva, soprano
Jacques Schab, piano
Le Chant du Monde. LCD 278 951 
2 mélodies sur des poèmes de Bounine : 01. Crépuscule  — 02. Automne . 04-06. A Flore, Trois mélodies sur des poèmes d'Attila Josef. Brasier de neige 24 mélodies sur des poèmes de blok : 07. Solitude — 08. Elégie ; La Nuit —  09. Chemin de neige — 10. Ma Destinée — 11. Brasier de neige— 12. Confusion — 13. Avertissement — 14. Fleurs de neige — 15. Petites lumières — 16. Attente — 17. Crépuscule — 18. A tes pieds — 19. Second baptême — 20. Signe convenu — 21. Voyageur solitaire — 22. Dans le désert — 23. Dernière rencontre — 24. Moi aussi j'ai aimé — 25. Les années s'écoulent — 26. Avant la nuit — 27. Sur la croix — 28. A nouveau la neige — 29. Dernier voyage

02 / 56
Edison Denisov
Concerto pour deux altos, clavecin et cordes
Musique de chambre pour alto, clavecin et cordes
Variations sur le thème du choral «Es ist genug» de Jean-Sébastien Bach
Épitaphe pour orchestre de chambre
Nobuko Imai, alto ; Patra Vahle, alto ; Annelie de Man, clavecin ; Nieuw Sonfonietta Amsterdam, Lev Markiz, dir. Disques BIS, 518 (1991)
01 - Concerto pour deux altos, clavecin et cordes — 02 - Musique de chambre pour alto, clavecin et cordes03 - Variations sur le thème du choral «Es ist genug» de Jean-Sébastien Bach04 - Épitaphe pour orchestre de chambre

03 / 56
Percussions de Strasbourges Percussions de Strasbourg
Georges van Gucht, dir.
Jean-Paul Bernard
Guillaume Blaise
Christian Hamouy
Keiko Nakamura-Baur
Claire Talibart
Vincent Vergnais
Claude Delangle, saxophone
Odile Delangle,  Madalena Soveral, Jean-louis Haguenauer, piano
01 SONATE, pour Saxophone alto et Piano - 1970 (10'57) Claude Delangle (saxophone), Odile Delangle (piano) — 02  NUAGES NOIRS, pour Vibraphone solo - 1984    (9'32) Georges Van Gucht (vibraphone) — 03 APPARITIONS & DISPARITIONS, pour deux Percussionnistes - 1986 (4'48) Christian Hamouy, Vincent Vergnais (percussions) — 04 RAYONS DES ÉTOILES LOINTAINES DANS L'ESPACE COURBÉ, pour les Percussions du métal - 1989 (7'02) Keiko Nakamura-Baur, Jean-Paul Bernard. Guillaume Blaise (percussions) — TROIS PIÈCES, pour Piano à quatre mains - 1967   (11'44) Madalena Soveral, Jean-Louis Haguenauer (piano) — 05 PIECE I (4'20)   —   06 PIÈCE II (3'15) — 07 PIÈCE III (4'09) — 08 CONCERTO PICCOLO, pour quatre Saxophones successifs et six Percussionnistes - 1977 (21'48) Claude Delangle (saxophones), Keiko Nakamura-Baur, Claire Talibart, Jean-Paul Bernard, Guillaume Blaise, Christian Hamouy, Vincent Vergnais (percussions)
Disques Pierre Verny. PV 790112 (1990)

Jean-Marc Warszawski
Révision 17 décembre 2004

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
Statistiques du site
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Lundi 8 Décembre, 2014 14:50

musicologie.org