Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Denéréaz Alexandre
1875-1947

Denéréaz

Né à Lausanne, 31 juillet 1875, Mort à Lausanne, 25 juillet 1947.

Il est le fils de Charles-César, pianiste, violoniste, chef de chœur, maître de musique, et de Charlotte-Élise Pilet, pianiste.

Il suit les cours du Conservatoire de musique de Lausanne parallèlement à sa scolarité.

Hésitant à s’inscrire aux Beaux-Arts, il choisit finalement la musique et intègre le Conservatoire de Dresden en 1892 (il a 17 ans), où il suit les enseignements de Karl-Heinrich Döring (piano), Julius Johannsen (orgue), Felix Draeseke (composition). Il y obtient le Premier Prix de Composition en 1896, avec sa première symphonie.

La même année, il est de retour à Lausanne, il y obtient la tribune de l’église Saint-François, et la classe d’orgue et de composition du Conservatoire, succédant ainsi à son ancien professeur, Charles Blanchet. Il  aura Ernest Ansermet parmi ses élèves.

L'Andante de sa seconde Symphonie, « pathétique », est créé au grand théâtre de Genève en mars 1898.

De 1898 à 1935, il dirige le Chœur d'hommes de Lausanne.

En 1899, il est membre fondateur de l'association des musiciens suisses.

Les concerts qu'il organise font appelle à des solistes réputés comme Pablo Casals, Jacques Thibaud, Eugène Ysaÿe ou Pablo de Sarasate.

Il compose en 1903, à la demande du Conseil d’État, la Cantate pour le centenaire de l'indépendance vaudoise, sur un texte de René Morax, destinée aux commémorations de « L’Acte de médiation » napoléonien du 14 avril 1803, officialisant l’intégration à la confédération Suisse.

Il compose la musique se scène pour La dîme, une pièce de René Morax, créée le 15 avril 1903 dans le petit Village de Mézières. Le succès est si grand, qu’on y construit le Théâtre de Jorat (1000 places), tout en bois pour s’intégrer à l’environnement. Il sera un grand lieu de créations dont en 1921, Le roi David, un drame de Morax, avec une musique d’Arthur Honegger, dont sera tiré le célèbre oratorio.

rss

 

De 1918 à 1945, il est chargé de cours d'esthétique musicale à l'université.

En 1933, il épouse la pianiste Marguerite Chaillet.

Il laisse un catalogue de 137 numéros et des écrits.

Catalogue succint des  œuvres

3 Quatuor à cordes.

2 Symphonies.

1 Symphonie avec orgue.

s.d., Chanson de chasse, pour choeur d'hommes a cappella.

s.d., Chanson de Mr. de la Palisse, pour choeur d'hommes a cappella.

s.d., Chanson du printemps, chœur à 4 voix d'hommes a cappella.

s.d., Christophe Colomb, chœur à 4 voix d'hommes a cappella.

s.d., Fleur de main, pour chœur mixte

s.d., Il di ei cheu

s.d., Il rosèr (canzun per chor viril)

s.d., Le gondolier nocturne

s.d., Le jardin sous la neige, chant et piano

s.d., Le sapin de noël, chœur mixte à quatre voix

s.d., Les saisons : III : Quand l'automne empourpre les bois

s.d., Noël de mon pays, choeur à 4 voix d'hommes a capella.

s.d., Pestalozzi, cantate pour chœur mixte, chœur d'enfants et orgue ou piano.

s.d., Quand le printemps s'éveille

s.d., Quand l'hiver envahit la montagne

s.d., Voyage de découvertes, « allons en mer », chœur d'hommes a cappella.

s.d., La couronne d'étoiles, chœur à 4 voix d'hommes a cappella.

s.d., Vieux Noël.

s.d., Sans amour, pour chœur mixte a cappella.

s.d., Le retour de l'hirondelle, pour chœur mixte a cappella.

s.d., La soumission, pour chœur mixte a cappella.

s.d., L'étoile des Rois Mages, Noël, chœur à 4 voix mixtes a cappella.

s.d., Rhapsodie pour Piano

1899, Cantate de fête, École supérieure et Gymnase de la ville de Lausanne : jubilé, 1849-1899.

1908, Le rêve, Intermède symphonique.

1911, Scènes de la vie d’un cirque, variations symphoniques.

1914, Musique de scène pour La dîme de René Morax.

1925, Au tombeau de Tut-Ankh-Amon, poème symphonique.

1925, La harpe printanière : Fleur des bruyères, Mélodie populaire, pour chœur d'hommes a cappella.

1625, La branche de lilas blanc, pour choeur d'hommes a cappella.

1927, Le Corbeau et le Renard, pour choeur d'hommes à quatre voix a cappella, sur la fable de Jean de La Fontaine.

1928, Le Choeur d'hommes, collection de chants variés et faciles pour chorales d'hommes à 4 voix sans accompagnement.

1929, L'Arbre qui refleurit, choeur à quatre voix d'hommes a cappella. sur un poème d'A. Van Hasselt.

1929, Pour un seul mot, choeur à quatre voix d'hommes a cappella. sur un poème d'A. Van Hasselt.

1932, Le Luth silencieux, choeur à sept voix a cappella, sur un poème d'A. Van Hasselt.

1934, Concerto pour violon et piano.

1935, Loin de vous, choeur à quatre voix d'hommes a cappella.

1936, Mai, choeur à quatre voix d'hommes a cappella. Texte romanche de Conrad Erni. Adaptation française par Mia Denéréaz Musique imprimée / Lausanne Paris Foetisch Rouart, Lerolle 1936

1936, Pour les adieux d'un pasteur, choeur à quatre voix mixtes a cappella ou avec accompagnement d'orgue (ad libitum). Texte de Mia Denéréaz.

1936, Pour la réception d'un pasteur, choeur à quatre voix mixtes a cappella, ou avec accompagnement d'orgue (ad libitum). Paroles de Mia Denéréaz.

1942, Allegretto pour 4 violoncelles.

1947, Memnonn, « un colosse de pierre », choeur à 4 voix d'hommes a cappella (publié à Laudanne en 1947).

1956, Rose sauvage fleurit à nouveau sur le buisson ..., chœur pour 4 voix mixtes a cappella, en si majeur, surt un adapté du romanche par Mia Denéréaz (puboié à Lausanne en 1956).

Écrits

Die Entwicklung der musikalischen Kunst von ihren Anfängen bis zur Gegenwart. Stammbaum. G. Bridel & Cie, Lausanne 1919.

Lucien Bourguès et Alexandre Denéréaz, La musique et la vie intérieure : essai d'une histoire psychologique de l'art musical. F. Alcan , Paris 1921.

L'évolution de l'art musical depuis les origines jusqu'à l'époque moderne : arbre généalogique.  G. Bridel & cie. , Lausanne 1923.

L'harmonie moderne et les Phénomènes d'ordre (complémentaire). Bericht über den Musikwissenschaftlichen Kongress in Basel, 1925.

Rythmes humains, rythmes cosmiques. G. Vaney-Burnier, Lausanne 1931

Données physiques, historiques, psychologiques. Cours d'harmonie. Cavel (Lausanne), Foetisch frères (Vevey), ouart, Lerolle et Cie Paris), 1937

Deux lettres d'Alexandre Denéréaz à Nadia Boulanger, 1936 (manuscrit, BnF).

La gamme, ce problème cosmique : considérations sur la gamme « naturelle ». Hug, Zürich 1930 ; 1940.

Bibliographie

Scherrer Antonin, 150 ans Conservatoire de Lausanne, 1861-2011. Infolio éditions, Gollion 2011.

Matthey Jean-Louis et Rey-Lanini Martine, Alexandre Dénéréaz, inventaire du fonds musical, catalogue des œuvres (avant-propos par Jean-Jacques Rapin). BCU, Lausanne 2000.

Matthey Jean-Louis, Qui était Alexandre Dénéréaz, musicien encyclopédiste, pédagogue, organiste et compositeur. Dans « Revue musicale de Suisse romande  » (2/31) 1997.

Werke von Alex Denéréaz, anlässlich seines 70. Geburtstages, 31.7.1875. Zürich 1945.

Discographie

Alexandre Denéréraz, 1. Au tombeau du Tut-Ankh-Amon, 2. Le rêve, 3. Scènes de la vie du cirque, Orchestre symphonique de Volgograd, sous la direction d'Emmanuel Siffert. Gallo 2006 (GALLO CD-1227).

[+...] Lire la présentation de Jean-Marc Warszawski

 

 

 

 Jean-Marc Warszawski
12 avril 2019

© Musicologie.org 2019.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Vendredi 12 Avril, 2019