créé et maintenu par
Jean-Marc Warszawski

 

 

  Sommaire du site    Retour

 

À propos du site
Statistiques du site
S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Brèves
Agenda
Logiciels
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs
Brèves universitaires

Nouveaux livres
Périodiques

Rechercher sur rEm

Exact

Résultats/page

Google

Bulletin Officiel
Journal Officiel

Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid

 

 Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |

| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z |

 Couperin Marguerite-Antoinette
1705-vers 1778

* Paris 19 septembre 1705 — † Paris vers 1778. Claveciniste, fille de François Couperin (le grand). Elle est active à la cour au moins en 1729 (article dans le «Mercure de France»). Le 16 février 1730 elle reprend de son père (qui lui même succède à d'Anglebert)  la charge d' ordinaire de la musique de la chambre du roi pour le clavecin. Les titulaires de la survivance étant morts, ce poste est changé en «commission» exercée par Marguerite-Antoinette (décret de mars 1636). Le 25 novembre 1741, elle revend cette charge en survivance à Bernard de Bury pour 6000 livres, ne pouvant plus l'assurer elle-même pour des raisons de santé. Elle est maître de clavecin des filles du roi. On ne connaît pas d'oeuvre d'elle. On déduit le date de décès de Marguerite-Antoinette d'actes concernant le survivancier Bernard de Bury.