rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

 

 

 

Couperin Armand-Louis

 1727-1789

 

 

 

 

 

N& à Paris 25 février 1727, mort à † Paris 2 février 1789.

Compositeur, organiste et claveciniste. Fils de Nicolas Couperin. Sa mère décède alors qu'il  a 17 mois. Il est élevé par son père et une servante.

On ne sait rien sur ses études musicales. En 1748, il a 21 ans quand son père meurt. Il hérite de ses charges de l'église Saint-Gervais et de l'appartement de fonction.

En 1752 il se marie avec Elisabeth-Antoinette Blanchet, musicienne et fille du meilleur luthier de l'époque. Elle amène au couple une dote de 40.000 livres.  De ses quatre enfants, trois atteignent l'âge adulte et deviennent musiciens : Pierre-Louis, Gervais-François et Antoinette-Victoire. Avec leurs parents, ils forment une petite entreprise familiale qui, avec leurs élèves, assurent les nombreuses charges qu'Armand-Louis accumule en plus de celles de Saint-Gervais (Saint-Barthélemy en 1772 ; Saint-Jean-en-Grève, le couvent des Carmes-Billettes, un trimestre à Notre-Dame à partir de 1775 ; la Sainte-Chapelle à partir de 1760) ; Sainte-Marguerite, un semestre à la chapelle royale à partir de 1770).

Avec son épouse, qui est professeur et organiste à l'abbaye de Montmartre, il donne des cours de clavecin.

Sa vie durant, il ne se consacre qu'à ses charges d'organiste et a ses leçons de clavecin. Il n'apparaît pas aux programmes des «Concerts spirituels», ne compose pas pour le théâtre, ne voyage pas.

Il est cité (Burney) pour ses improvisations sur le Te deum, et passe pour être l'un des meilleurs organistes de son temps.

Il est tué dans un accident de la circulation.

Grand collectionneur de livres, l'inventaire après décès comptabilise 885 volumes.

Édition moderne des oeuvres

  • Armand-Louis Couperin : Selected Works for Keyboard. Dans « Recent ReSuper Musicalis Weboru (SMW)es in the Music of the Classical Era » (D. Fuller éditeur), 1975
  • Sonate en pièce de clavecin. Dans «Collection Bouvet», Paris
  • Extraits de L'Amour médecin. Dans «Collection de la cantate aux 17e et 18e Siècles», Paris, J. Arger
  • Pièces de piano. Dans «Les maîtres français du clavecin des XVIIe et XVIIIe Siècles», Brunold, Paris

Catalogue des oeuvres

Musiques publiées à Paris ou conservées à la Bibliothèque nationale de France.

  • sd., Le printemps, La jeunesse et la vieillesse, cantatilles [cité dans l'avant propos de L'amour médecin]
  • sd., Domine in templo sancto suo, motet (attribution incertaine)
  • 1750, L'amour médecin, cantatille pour soprano, 2 violons et basse continue.
  • 1751, Pièces de clavecin
  • 1765, Sonates en pièces de clavecin op.2
  • 1770, Sonates en trio (clavecin, violon, violoncelle) op.3
  • 1772, 3 quatuors (2 clavecins) [n°1 et n° 3 incomplets]
  • 1773 (vers 1773), Simphonie de clavecins (2 clavecins)
  • 1775 (vers 1775) Air, Vous l'ordonnez, Variations de Mr Couperin
  • 1775 (vers 1775), La chasse (clavecin, orgue)
  • 1775, Dialogue entre le chalumeau et la basson avec accompagnement de flûtes au clavier d'en haut (orgue)
  • 1779, 2 motets pour chœur et orchestre [cité dans l'inventaire des «concerts spirituels» de 1779]
  • 1781, Aria con variazione del Sr Couperin (piano)
  • 1784, Air de Richard Coeur-de-Lion, varié par Mr Couperin Père. Dans « Journal de clavecin par les meilleurs maîtres» ( III  / 12) 1784, p. 94 [et aussi dans «Choix de musique» (XXIV) (1784)]
  • 1787, Élévation ou Mottet au Saint Sacrement, pour trois voix

Discographie

01 / 115
Claude Balbastre
Armand-Louis Couperin
Jacques Duphly
Oeuvres pour clavecin

Gustav Leonhardt, clavecin

DHM 74321-32328-2

BALBASTRE : 01-16. Pièces de clavecin (1759) — COUPERIN : Pièces de clavecin (1751) — DUPHLY : 12. Courante en do mineur, La Boucon (1744) — 13. Menuets en do mineur (1744) — 14.La Du Buq (1768) — 15. Les Colombes, rondeau (1748) — 16. La De Vaucansson (1768) — La Pathoüin, rondeau (1768)