Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda . Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .  

A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

Cotton Mather
1663-1728

12 février 1663, Boston ; 13 février 1728, Boston.

Fils de Increase Mather, milieu des grands prédicateurs puritains, fondateurs de la colonie de Nouvelle-Angleterre.

En 1678, il est bachelier à Harvard, il prononce son premier sermon en 1679. En1680, il assiste son père, pasteur de la « Seconde Église » (North Church) de Boston.

En 1688, suite à l'instauration du Dominion, son père embarque pour l'Angleterre afin de plaider la cause (relative indépendance) de la « Plantation du Seigneur ». Il assure l'intérim à la tête de la congrégation.

En 1689, suite aux troubles en Angleterre (débarquement incertain de Guillaume d'Orange à Douvres), il participe à la « Glorieuse révolution ». Boston se soulève et emprisonne le gouverneur. Il rédige les doléances, la « Declaration of Gentlemen and Merchants ».

En 1692, il intervient dans la vague d'hystérie qui trouble Sallem (les sorcières), publie l'année suivante The Wonders of the Invisible World (Les merveilles du monde invisible), de 1694 à 1702, Magnalia Christi Americana, somme érudite visant à donner un fondement divin à la création de l'Amérique.

En 1713, il est membre de la Royal Society à Londres.

En 1721, lors de l'épidémie de variole, il est un fervent partisan de la « variolisation ».

Il puboie en 1710, Bonifacius: Essays to Do Good. Benjamin Franklin, le parodie dans les Letters of Silence Do-good (1722).

À la mort de son père en 1723, il le remplace comme titulaire à la North Church de Boston.

Écrits relatifs à la musique

The accomplished singer. Instructions how the piety of singing with a true devotion, may be obtained and expressed; the glorious God after an uncommon manner glorified in it, and His people edified. Intended for the assistance of all that would sing Psalmes with grace in their hearts; but more particularly to accompany the laudable endeavors of those who are learning to sing by rule and seeking to preserve a regular singing in the assemblies of the faithful

Notes

1. Increase Mather (1639-1723), voir la notice.

2. Benjamin Franklin (1706-1790), Imprimeur et journaliste, scientifique (travaux sur l'électricité), fondateur de l'université de Pennsylvanie, politique. Prend le parti de l'indépendance, et vient en France, chargé de plaider la cause du Congrès auprès du roi. Il fut un paroisien de C. Mather.

3. L'auteur de la notice de l'Encyclopédia Universalis prétend que Mather fit une active campagne pour la vaccination. Il s'agit d'un anachronisme. Il faudra en effet attendre les travaux d'Edward Jenner (1749-1723) sur le « cow-pox » pour parler sinon de vaccin (Pasteur), du moins d'immunisation. Il s'agit ici de la « variolisation », méthode de protection (la seule), utilisée en Chine (vers l'an 1000) et aux Indes. Il s'agissait d'administrer par scarification du pus infecté. L'effet pouvait être désastreux.

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Vendredi 23 Mars, 2018