rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bioS'abonner au bulletin

 

 

 

 

Jacques Champion de

Chambonnières

vers 1602-1672

[catalogue des oeuvres] [bibliographie] [discographie]

 

 

 

Né vers 1602 — mort à Paris en 1672.  Petit fils de Thomas Champion (dit Mithou), joueur d'épinette, et fils de Jacques  Champion, également joueur d'épinette et organiste.

On l'a toujours connu sous le nom de Chambonnières (manoir des environs de Paris), hérité de son grand-père maternel. Un document indique qu'il reçoit la survivance de son père, joueur d'épinette à la Chambre du roi et organiste de la chapelle.

Claveciniste et professeur célèbre, il donne des concerts privés à l'« Académie des honnestes curieux ». Il a  comme élèves les trois frères Couperin, Hardel, un Gautier (certainement Pierre), d'Anglebert, Lebègue, Cambert et Nivers.

Vers 1622 il se marie avec Marie Leclerc. Le 25 février 1635, il est danseur dans le Ballet de la marine donné devant le roi à l'Arsenal,  le 23 février 1653 dans le Ballet royal de la nuit avec Louis XIV et Lully, le 14 avril 1654, dans le ballet de l'opéra Le nozze di Peleo e di Theti de Carlo Caproli.

En 1652 il se remarie avec Marguerite Ferret, fille d'un avocat à la cour. En 1654 il essaie de se mettre au service de la reine Christine de Suède, et en 1656, une correspondance avec Christian Huygens (qui fréqente l'Académie des honnestes curieux vers 1635) indique son désir de s'installer à Amsterdam.

Vers 1662 il tombe en disgrâce à la cour (d'après le violiste Jean Rousseau il n'était pas capable d'assurer le continuo), pense s'installer en Brandebourg et vend la survivance de ses charges à Jean Henry d'Anglebert. En 1670 il publie son premier livre de pièces pour clavecin.

On retient de lui des prétentions nobiliaires assez obsessionnelles (il se fait appeler marquis), semble mener une vie dispendieuse, peut  être cause de la séparation de biens demandée et obtenu pas sa seconde épouse. Il s'est fait de solides ennemis. Il est à l'origine de la carrière des Couperins qu'il découvre à Chaumes-en-Brie, il présente Louis Couperin au roi. On dit aussi qu'il est un des précurseurs de la forme suite, à sa manière de regrouper ses compositions par tonalité, ce que font égalemet ses élèves.

Catalogue des œuvres

Bruce Gustafson, The Complete Works of Jacques Champion de Chambonnières (1601/02–1672), JSCM Instrumenta (1), 30 août 2007-30 juillet 2015

Brunold P. & A. Tessier (éditeurs), Jacques Champion Chambonnières : oeuvres complètes. Paris, 1925 ; 1967

Les pièces de clavessin … livre premier. Paris 1670 [édité par T. Dart, Monaco 1969]

    001 Allemande La Rare (la mineur) — 002 Courante & double (la mineur) — 003 Courante (la mineur) — 004 Courante (la mineur) — 005 Sarabande (la mineur) — 006 Gaillarde (la mineur) — 007 Allemande La Dunquerque (1646 ?) (do majeur) — 008 Courante Iris (do majeur) — 009 Courante (do majeur) — 010 Sarabande de la Reyne (1660 ?) (do majeur) — 011 Allemande La loureuse (ré mineur] — 012 Courante La toute belle (ré mineur] — 013 Courante de Madame (1661 ?) (ré mineur] — 014 Courante (ré mineur] — 015 Sarabande (ré mineur] — 016 Les Baricades (1648 ?) (ré mineur) — 017 Gigue La Madelainette (ré majeur) — 018 Gigue (ré majeur) — 019 Allemande (fa majeur) — 020 Courante = n° 101 (fa majeur) — 021 Courante (fa majeur) — 022 Courante (fa majeur) — 023 Sarabande (fa majeur) — 024 Pavane L'entretien des dieux (sol mineur) — 025 Courante (sol mineur) — 026 Sarabande = n° 133 (sol mineur) — 027 Courante (sol mineur) — 028 Sarabande (sol majeur) — 029 Gigue La vilageoise (sol majeur) — 030 Canaris (sol majeur)

Les  pièces de clavessin … livre second. Paris 1670 [édité par T. Dart, Monaco 1969]

    031 Allemande (do majeur) — 032 Courante (do majeur) — 033 Courante (do majeur) — 034 Gaillarde = n° 75 (do majeur) — 035 Gigue La verdinguette  (do majeur) — 036 Allemande (ré mineur) — 037 Courante (ré mineur) — 038 Courante (ré mineur) — 039 Courante (ré mineur) — 040 Sarabande (ré mineur) — 041 Allemande (ré majeur) — 042 Courante (ré majeur) — 043 Courante (ré majeur) — 044 Courante (ré majeur) — 045 Sarabande (ré majeur) — 046 Allemande (fa majeur) — 047 Courante (fa majeur) — 048 Courante (fa majeur) — 049 Sarabande (fa majeur) — 050 Pavanne (sol mineur) — 051 Gigue (sol mineur) — 052 Courante (sol mineur) — 053 Gigue où il y a un canon (sol mineur) — 054 Allemande (sol majeur) — 055 Gigue (sol majeur) — 056 Courante (sol majeur) — 057 Courante (sol majeur) — 058 Courante (sol majeur) — 059 Sarabande Jeunes zéphirs (sol majeur) — 060 Menuet (sol majeur)

Manuscrit Rés.Vm7674–5 Paris, Bibliothèque nationale de France

    061 allemande Le moutier (do majeur) — 102 Courante (fa majeur) — 062 Allemande (do majeur) — 103 Courante (fa majeur) — 063 Allemande (do majeur) — 104 Courante (fa majeur) — 064 Courante (do majeur) — 105 Rondeau (fa majeur) — 065 Autre (do majeur) — 106 Courante (fa majeur) — 066 Courante (do majeur) — 107 Courante (fa majeur) — 067 Courante (do majeur) — 108 Sarabande (fa majeur) — 068 Courante (do majeur) — 109 Courante (fa majeur) — 069 Courante (do majeur) — 110 Volte (fa majeur) — 070 Courante (do majeur) — 111 Sarabande (fa majeur) — 071 Courante (do majeur) — 112 Sarabande (fa majeur) — 072 Autre (do majeur) — 113 Chaconne (fa majeur) — 073 Sarabande (do majeur) — 114 Brusque (fa majeur) — 074 Sarabande (Couperin ?) (do majeur) — 115 Autre brusque (fa majeur) — 075 arabande grave =  n° 34] (do majeur) — 116 Chaconne (Louis Couperin ?) (fa majeur) — 076 Gigue (do majeur) — 117 Courante (sol majeur) — 077 Courante (do majeur) — 118 Courante (sol majeur) — 078 Courante (do majeur) — 119 Courante (sol majeur) — 079 Courante (do majeur) — 120 Sarabande (sol majeur) — 080 Courante (do majeur) — 121 Sarabande (sol majeur) — 081 Chacone de M. de la Chappelle dit Chambonnières (do majeur) — 122 Gigue (sol majeur) — 082 Courante (ré mineur) — 123 Chaconne (sol majeur) — 083 Courante (ré mineur) — 124 Allemande L'affligée (sol mineur) — 084 Courante & double (ré mineur) — 125 Sarabande (sol mineur) — 085 Sarabande (ré mineur) — 126 Gigue (sol mineur) — 086 Sarabande (ré mineur) — 127 Gigue (sol mineur) — 087 Pavanne (ré mineur) — 128 Pavanne (sol mineur) — 088 Sarabande (ré mineur) — 129 La drollerie (la mineur) — 089 Allemande La Mignonne (ré majeur) — 130 Courante (la mineur) — 090 Courante (ré majeur) — 131 Courante (la mineur) — 091 Courante (ré majeur) — 132 Courante (la mineur) — 092 Courante (ré majeur) — 133 Sarabande = n° 26 (la mineur) — 093 Courante (ré majeur) — 134 Sarabande (la mineur) — 094 Courante (ré majeur) — 134 Sarabande (la mineur) — 095 Courante (ré majeur) — 136 Sarabande (la mineur) — 096 Sarabande (ré majeur) — 137 Gigue La cocquette (la mineur) — 097 Courante (ré majeur) — 138 Allemande (si majeur) — 098 Gigue Bruscanbille (ré majeur) — 139 Courante (si majeur) —  —099 Gigue (mi mineur) — 140 Sarabande (si majeur) — 100 Courante (fa majeur) — 141 Gaillarde and double (si majeur) — 101 Courante (fa majeur) = n° 20

Manuscrit Paris, Bibliothèque Sainte-Geneviève : 142 courante, Paschalia (la mineur) [Le printemps en sol majeur dans la collection privée G. Oldham, Londres)

Collection Dart, Londres, King's College Library : Courante & sarabande en ré mineur

Collection privée G. Oldham, Londres : Courante (la mineur) ; Sarabande (sol majeur) ; Sarabande (la mineur, inachévé) ; L'estourdie (sol majeur) ; Gigue (la mineur, inachevée)

Musick's Delight on the Cithren, London 1666 [édité par Gustafson 1979
Sarabande Le Chamboner en do majeur 

Bibliographie

  • BENOIT M., Versailles et les musiciens du roi, 1661-1733. Paris 1971
  • BLUTEAU OLGA, De Mithou à Chambonnières: documents et analyses concernant la dynastie Champion. Dans «Ostinato Rigore», (8-9) 1997, p. 87-102
  • BROSSARD Y. DE, La vie musicale en France d'après Loret et ses continuateurs, 1650-1688. Dans «Recherches sur la musique française classique» (10) 1970, p. 117-193
  • CURTIS A., Musique classique française à Berkeley. Dans «Revue de musicologie» (56) 1970, p. 123-164
  • DUFOURCQ NORBERT, Deux quittances inédites. Dans «Revue de musicologie» (39-40) 1957, p. 205-206
  • ECORCHEVILLE JULES (éditeur), Actes d'état-civil de musiciens insinués au Châtelet de Paris (1539-1650). Paris 1907
  • FULLER D., Sous les doits de Chambonnière. Dans  «Early Music (21) 1993, p. 191-202
  • —, French Harpsichord Playing in the Seventeenth Century : after Le Gallois.  Dans «Early Music» (4) 1976, p. 22-26
  • —, Introduction to J.C. Chambonnières : Pièces de Clavecin, c1665-1685. Bruxelles, Conservatoire de Musique MS 27220. Genève, Geneva 1999
  • GAUSSEN F., Actes d'état-civil de musiciens français 1651–1681. Dans «Recherches sur la musique française classique» (1) 1960, p. 153-203
  • GUSTAFSON B. & FULLER D., A Catalogue of French Harpsichord Music, 1699-1782. Oxford 1990
  • —, French Harpsichord Music of the 17th Century: a Thematic Catalogue of the Sources with Commentary. Ann Arbor 1979
  • HARDOUIN P. Notes sur quelques musiciens français du XVIIe siècle. Dans «Revue de musicologie» (38) 1956, p. 62-67
  • JONCKBLOET W. J. A. &   J. P. N., LAND (éditeurs), Correspondance et oeuvres de Constantin Huygens. Leiden 1882
  • JURGENS M., Documents du minutier central concernant l'histoire de la musique (1600–1650). Paris 1967-1974
  • KITCHEN J., The Harpsichord Music of Seventeenth-Century France: the Forms, their Origins and Developments, with Particular Emphasis on the Work of Louis Couperin (thèse). University of Cambridge 1979
  • LE GALLOIS J., Lettre [...] à Mademoiselle Regnault de Solier touchant la musique. Paris 1680
  • LE MOEL M., Les dernières années de J. Champion de Chambonnières (1655–1672). Dans «Recherches sur la musique française classique» (1) 1960, p. 31-46
  • LEDBETTER D., Harpsichord and Lute Music in 17th-Century France. London 1987
  • LESURE FRANCOIS, Chambonnières, organisateur de concerts (1641). Dans «Revue belge de musicologie» (3) 1949, p. 140-144
  • —, Une querelle sur le jeu de la viole en 1688 : Jean Rousseau contre Demachy. Dans «Revue de musicologie» (46) 1960, p. 181-199
  • MERSENNE M. Harmonicorum instrumentorum libri IV. Paris 1636
  • Oeuvres complètes de Christiaan Huygens. Den Haag, 1888-1950 (I-II ; V ; XXII)
  • OLDHAM G., Louis Couperin : a New Source of French Keyboard Music of the Mid-17th Century. Dans «Recherches sur la musique française classique» (1) 1960, p. 51-59
  • PIRRO ANDRÉ, Louis Couperin. Dans Revue de musicologie (1) 1920, p. 1-21 ; (2, 4) 1921, p. 129-150
  • QUITTARD HENRI, Un claveciniste français du XVIIe siècle, Jacques Champion de Chambonnières. Dans « Tribune de Saint-Gervais» (7) 1901, p. 1, 33, 71, 105, 141-149
  • REIMANN M., Untersuchungen zur Formgeschichte der französischen Klavier-Suite. Regensburg 1940
  • TALLEMANT DES RéAUX G., Historiettes. Paris 1834-1835 [réédité par A. Adam, Paris 1960-1961)
  • TITON DU TILLET E., Le Parnasse françois. Paris 1732

Discographie

1
Jacques Champion de Chambonnières
Pièces de clavecin
Skip Sempé, clavecin
Harmonia Mundi 77210, 1992
Suite en do : 01 Prélude - 02 Allemande - 03 Courante - 04 Courante - 05 Prélude - 06 Sarabande grave - 07 Gigue - 08 Pavanne L'Entretien des Dieux - 09 Prélude - 10 Prélude - 11 Chaconne - 12 Prélude - 13 Prélude - 14 Paschalia - Suite en sol : 15 Prélude à l'imitation de Froberger - 16 Prélude - 17 Allemande dit L'Affligée - 18 Prélude - 19 Sarabande - 20 Canaris - 21 Prélude - 22 Gaillarde - 23 Pavanne -Suite en la : 24 Allemande La Rare - 25 Courante - 26 Sarabande - 27 La Drollerie - Suite en ré : 28 Allemande La Mignonne - 29 Courante - 30 Sarabande - 31 Tombeau de Mr. de Chambonnières (Jean-Henri D'Anglebert)

2
Pièces pour clavecin
Françoise Lengellé, clavecin
Enregistré en 1985 au musée de Conques
Lyrinx 066
01 Pavane - Suite en fa : 02 Allemande - 03 Courante - 04 Sarabande - 05 rondeau - 06 Autre brusque - 07 Chaconne - 08 La drollerie - 09 Le preintemps -Suite en do : 10 Allemande - 11  2e Allemande - 12 Courante - 13 Autre - 14 Sarabande - 15 Gigue -  Suite en sol : 16 Allemande dite l'affligée - 17 Courante - 18 Sarabande - 19 Gigue -  20 Pavane - 21 Gaillarde ; double de la gaillarde

3
La belle Homicide
Musique française du XVIIe siècle
Johanne Couture, clavecin
Early-music.com
EMCCD 7758
Pièces en la mineur : 01 Louis Couperin (1626-1691) Prélude à l'imitation de Mr. Froberger - 02 Jacques Gallot ( ?- v.1690) Allemande le Bout de l'An de Mr Gautier - 03 Ennemond Gaultier (1575-1651) Courante « La belle Homicide» / Double - 04 4 Jacques Gallot : Sarabande « La Pièce de huit heures » - 05 Jacques Gallot :  Canaris «Les Castagnettes» - 06. Jacques Gallot :  Chaconne «Le Doge de Venise» - Pièces en do majeur : 07 Jacques C. Chambonnières (1601-1672) Allemande «Le Moutier» / Double de la Mesme - 08. Ennemond Gaultier / Jean-Henry D'Anglebert (1626-1691) Allemande «La Vestemponade» - 09 Anonyme : Courante - 10 Ennemond Gaultier : Sarabande - 11 Ennemond Gaultier / Jean-Henry D'Anglebert : Chaconne du Vieux Gautier - Pièces en ré mineur :   12 François Dufault (c1610-c1670) Prélude - 13 Anonyme :  Allemande «La Verdure» - 14 Ennemond Gaultier : Courante «L'Immortelle» / Double - 15 Anonyme : Courante - «Le Printemps» - 16 Ennemond Gaultier : Sarabande / Double - 17 Ennemond Gaultier / Perrine : Canaris - 18 Ennemond Gaultier : Gigue « L'Estourdie » - 19 Ennemond Gaultier / Perrine : Tombeau de Mezangeau -   Pièces en fa majeur : 20 Germain Pinel : Prélude - 21 - Germain Pinel Allemande «La Théologie» - 22 Anonyme : Courante «La Discretion» / Double - 23 Ennemond Gaultier : Chaconne «La Cascade» - 24 Louis Couperin : Tombeau de Mr. Blancrocher

Jean-Marc Warszawski
2004

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

Samedi 15 Août, 2015 21:23

musicologie.org