Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Borge Victor
1909-2000

Né le 3 janvier 1909 à Copenhague ; mort le 23 décembre 2000 à Greenwich (Connecticut).

De son vrai nom Børge Rosenbaum, est né dans une famille de musiciens. Son père est altiste au sein de l'Orchestre royal du Danemark, sa mère est pianiste.

Il donne son premier récital public à l'âge de huit ans, et en 1918, il obtient une bourse pour étudier à l'Académie royale de musique du Danemark.

Il commence une carrière de soliste qui dure quelques années, avec un premier récital en 1926, avant de devenir un musicien humoriste.

Il se marie en 1933 avec Elsie Chilton, une Américaine. Ils auront un fils et adopteront Janet Crowle.

Au moment de l'invasion du Danemark par les troupes allemandes, le 9 avril 1940, il est en tournée en Suède. Il passe en Finlande et peut gagner les États-Unis.

Il commence, en 1941, sous le nom de Victor Borge, à travailler pour l'émission de Rudy Vallee retransmise par la NBC, avant d'être embauché par Bing Crosby pour l'émission de variétés Kraft Music Hall program, également sur la NBC (1933-1949).

En 1942, il est récompensé comme meilleur nouvel artiste de radio, et a sa propre émission sur la NBC.

Il obtient la nationalité américaine en 1948.

La première de son spectacle Comedy in Music a lieu le 2 octobre 1953 au John Golden Theatre de New York, la dernière le 21 janvier 956 et la 849e.

Après le divorce avec Elsie Chilton, il se remarie en 1953 avec Sarabel Sanna Scraper (1917-2000). Ils auront trois enfants, Sanna, Victor Bernhard et Frederikke.

En 1979, il fonde l'American Pianists Association (Fondation Beethoven) avec Julius Bloom et Anthony P. Habig, qui compte à son actif deux concours de piano: les Classical Fellowship Awards et les Jazz Fellowship Awards.

Il a joué avec et dirigé L'Orchestre symphonique de Chicago, L'Orchestre philharmonique de New York, le Nouvel orchestre philharmonique de New York, l'Orchestre philharmonique de Londres, et a été invité en 1992 à diriger l'Orchestre royal du Danemark. Royal Danish Theatre in Copenhagen, Denmark, in 1992.

Dans les années 1990, il donne encore jusqu'à 60 représentations par an.

On le surnommait « le Prince-clown du Danemark », une allusion à Hamlet.

Victor Borge a déridé des salles de concert : il tombait de son tabouret de piano, jouait sens dessus dessous ou à mains croisées, ponctuait ses monologues avec des bruits bizarres, déchirait ses partitions, les recollait, et agrémentait ses concerts de maintes pitreries.

Il a connu une carrière très active, même passé 80 ans, avec des tournées de spectacles et des enregistrements vidéo, dont The Best of Victor Borge, vendu à trois millions d'exemplaires et souvent diffusé sur les ondes de la télévision publique américaine.

Peu avant sa mort il a dirigé, à Cleveland, La Flûte enchantée, de Mozart, et préparait à version concert de l'opéra Carmen, de Bizet.

 

© Musicologie.org 2018.

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

Lundi 15 Janvier, 2018