À propos du site
Statistiques du site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Forum
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

Partager

 

 

S'abonner au bulletin
Liens vers des dictionnaires et des collections de notices en ligne

 

| a | b | c | d | e | f | g | h |i | j | k | l | m |
| n | o | p | q | r | s | t | u | v | w | x | y | z

 

Bernier Nicolas
1664-1734


Nicolas Bernier
d'après une gravure d'Étienne Ficquet
(L'Europe illustre 1755-1765)

Né le 28 juin 1664 Mantes-la-Jolie ; mort à Paris le 5 septembre 1734. Compositeur et claveciniste français, théoricien et professeur.

Il reçoit sa première formation musicale à la maîtrise de la cathédrale Notre-Dame de Mantes-la-Jolie, et à celle de la cathédrale d'Évreux.

Selon l' État actuel de la Musique du Roi (1773), il a étudié à Rome avec Antonio Caldara (1670-1736). En 1692, il habite rue Tiquetone (dans l'actuel second arrondissement de Paris) et enseigne le clavecin.

En 1693, il manque le concours pour le poste de Maître de chapelle à la cathédrale de Rouen derrière Jean-François Lalouette (1651-1728) élève et secrétaire de Lully.

Du 17 septembre 1694 au 18 mars 1698, il dirige la maîtrise de la cathédrale de Chartres, puis celle de l'église Saint-Germain-l'Auxerrois à Paris. L'un de ses Te Deum, interprété à Fontainebleau devant le roi en 1700 est un succès ; il est chanté dans diverses églises de Paris jusqu'en 1704.

En 1703, il publie son premier livre de motets, et en 1713 le second.

Le 5 avril 1726 il succède à Marc-Antoine Charpentier comme maître de musique à la Sainte-Chapelle de Paris.

Il use du patronage de Philippe duc d'Orléans pour contourner la règle qui exige le célibat et l'habit ecclésiastique, alors qu'il est marié depuis 1712 avec Marie-Catherine Marais. Contrairement à ce qu'écrit Lecerf de la Vieville, il n'est pas abbé, mais simplement collaborateur autorisé à porter l'habit ecclésiastique.

En 1715, il prend part au divertissement organisé par la duchesse du Maine dans son château de Sceau.

En 1723 il obtient, à la demande du Régent  un des trois quartiers de sous-maître de musique de la chapelle royale détenus par Richard de Lalande. Il  laisse son poste de la Sainte-Chapelle au profit de François de la Croix le18 septembre 1726, après la mort de Delalande et prend en charge l'éducation des pages de la chapelle royale jusqu'en 1733.

Catalogue des œuvres

  • 1703, Premier livre de motets à 1, 2, et 3 voix. Paris 1703, chez l'auteur, dans la cour du Palais à la maîtrise et chez Foucault, rue Saint-Honoré, à la Règle d'or [26 motets]
  • 1713, Deuxième livre de motets. Paris 1713, chez l'auteur, dans la cour du Palais à la maîtrise et chez Foucault, rue Saint-Honoré, à la Règle d'or [15 motets]
  • 1703-1715, Livres 1-4 de cantates profanes à 1 et 2 voix. Sans date ni nom d'auteur, Foucault
  • 1715, Les nuits de Sceaux. Foucault, Paris 1715
  • 1718 & 1723, Livres 6-8 de cantates profanes. Foucault, Paris 1718 ; 1723
  • 1724, Chant des offices de différents saints nouveaux, composés en plain- chant par le sieur Bernier. Ballard, Paris 1724
  • 1741, Recueil de 20 motets. publication posthume,1741 [16 motets de Bernier et 4 de de La Croix]
  • Airs sérieux de Nicolas Bernier. Dans « Ballards Recueils d'Airs sérieux et à boire »
  • 10 grands motets à quatre, pour choeur, solistes et orchestre (manuscrit, Paris, bibliothèque nationale, fonds du Conservatoire)

Éditions

  • Miserere Mei Deus Quoniam (psaume 56) — grand motet. (édité par Gérard Geay, parties instrumentales intermédiaires réalisées par Fabian Balthazart). « Patrimoine Musical Français », Centre de Musique Baroque de Versailles, 2011 (CAH 229)
  • Cantate Domino canticum novum : quia mirabilia fecit (psaume 97). Éditions du Centre de Musique Baroque de Versailles, Versailles 2010 (CMBV — CAH. 189)
  • Les cantates sont rééditées dans la série « The Eighteenth-Century French Cantata », New York 1990
  • Diane et Endimion, cantate pour soprano, basse et continuo. Paroles de Louis Fusellier. Livre II. Réimpression de l’édition de Paris, Foucault, 1703. Minkoff, Genève, 1984
  • Médée et Bachus, deux cantates pour soprano avec violon, et basse avec violon. Livre IV. Réimpression de l’édition de Paris, Foucault 1703. Minkoff Genève 1984

Écrits

Principes de composition / Principles of composition. Translated and edited by Philip Nelson. Brooklyn, N.Y., Institute of Mediaeval Music. v. 1964 [ 65 p.]

Bibliographie

  • BRENET MICHEL [pseudon. de Bobillier Marie], Les concerts en France sous l'ancien régime. Paris 1900
  • Les musiciens de la Sainte-Chapelle. Paris 1910
  • DUFOURCQ NORBERt & BENOIT MARCELLE., A propos de Nicolas Bernier (1665–1734). Dans «Revue de Musicologie» (39) 1957, p. 78-91
  • État actuel de la musique du Roy et des trois spectacles de Paris. Vente, Paris 1773
  • KOTYLO J. A., A Historical and Stylistic Study of the Petit Motet 1700–1730 (thèse). University of Colorado 1979
  • MONTAGNIER J. P., Attributing Early Music: the Case of Nicolas Bernier. Dans « Recercare » (4) 1992, p. 81-104
  • —, De l'air da capo à un embryon français de “forme sonate” : les cas du Confitebor tibi et du Beatus vir de Nicolas Bernier. Dans « Revue de Musicologie » (79) 1993, p. 308-318
  • NELSON PHILIP, Nicolas Bernier (1665–1734) : a Study of the Composer and his Sacred Works (thèse). University of North Carolina 1958
  • —, Nicolas Bernier (1665–1734) : a Bibliographic Study. Dans Pruett J. W, « Studies in Musicology »,  Chapel Hill 1969, p. 109-117
  • —, Nicolas Bernier : a Résumé of his Works. Dans « Recherches sur la musique française classique » (1) 1960, p. 93-98
  • —, Nicolas Bernier. Dans « Recherches sur la musique française classique » (18) 1978, p. 51-87 ; (19) 1979, p. 51-101
  • —, Principes de composition de Mr Bernier. Dans « Recherches sur la musique française classique » (2) 1961-1962, p. 95-98
  • TUNLEY D., The Eighteenth-Century French Cantata. London, 1974; 1997
  • VOLOSHIN M. J., The Secular Cantatas of Nicolas Bernier (thèse) University of Kentucky 1984

Lexicographie

  • Abert Hermann (1871-1927), Illustriertes Musik-Lexikon. Stuttgart, J. Engelhorn Nachf. 1927
  • Bibliothèque Nationale. Catalogue de la collection des portraits français et étrangers conservés au département des estampes. Georges Rapilly, Paris 1866-1911. (la suite, non imprimée est consultable à la bibliothèque)
  • Berthelot André (1862-1838), Derenbourg Hartwig (1844-1908) et al., La grande encyclopédie. Paris, H. Lamirault 1885-1901; Fromann, Bad Cannstatt 1966
  • Blume Friedrich (1893-1975, dir.), Die Musik in Geschichte und Gegenwart [16 v., index]. Bärenreiter Verlag, Kassel 1946-1986
  • Bonafons Louis-Abel de (1737-1806, abbé de Fontenay), Dictionnaire des artistes. Paris, Vincent, 1776 [2 v.]
  • Choron Alexandre-Étienne (1771-1834), Dictionnaire historique des musiciens artistes et amateurs. Paris, Valade et Lenormand 1810-1811 [2 v.]; Hildesheim, G. Olms 1971
  • Daniel de Saint-antoine Hippolyte, Biographie des hommes remarquables de Seine-et-Oise depuis le commencement de la monarchie, jusqu'à ce jour. Angé, Paris et Versailles 1837
  • Dictionnaire de biographie française. Paris, Le Touzey et Ané, à partir de 1933 [113 v., dir.: J. Balteau, M. Barroux, Michel Prévost, Roman d'Amat]
  • Eitner Robert (1832-1905), Biographisch-ibliographisches Quellen-Lexikon der Musiker und Musikgelehrten. Leipzig 1900-1904 [10 v.]; New York, 1947 [10 v.]; Graz, Aka-demische Druck- u. Verlagsanstalt 1959 [11 v.]
  • Enciclopedia universal ilustrada europeo-americana [70 v.]. Madrid, Espasa-Calpe 1907-1930
  • Evans Edward (1789-1835), Catalogue of a collection of engraved portraits the largest ever submitted to the public. E. Evans, London 1836 ; Catalogue of engraved portraits comprising thirty thousand portraits connected with the history and literature of Great Britain. E. Evans, London 1853
  • Fétis FranÇois Joseph (1784-1871), Biographie universelle des musiciens [8 v.]. Firmin-Didot, Paris 1873-1889 [2e éd.]; Bruxelles, Culture et Civilisation 1972 [25 cm]
  • Merseburger Carl Wilhelm (1816-1885, pseud.: Paul Franck), Kurtzgefasstes Tonkünstler-Lexicon für Musiker und Freunde der Musik. Regensburg, Gustav Bosse 1936
  • Michaud Louis-gabriel (1773-1858), Biographie universelle ancienne et moderne [45 v.]. Paris, A. Thoisnier, Déplaces & Michaud 1854-1865
  • Michel François (1926-....), Lesure François (1923-2001) & Fédorov Vladimir (1901-1979), Encyclopédie de la musique. Fasquelle, Paris 1958-1961
  • Moreri Louis (1643-1680), Le grand dictionnaire historique [10 v.]. Paris, Libraires associés 1759
  • Hoefer Jean-chrétien Ferdinand (1811-1878, dir.), Nouvelle biographie générale (universelle) [46 v.]. Paris, Firmin-Didot 1853-1866 ; Rosenkilde og Bagger, Cøbenhavn 1963-1969
  • Riemann Hugo (1849-1919), Musik-Lexikon. Mainz, London, New York, Paris, B. Schott's Söhne 1959-1967 SADIE STANLEY (*1930, dir.), The New Grove dictionary of music and musicians. Macmillan Publishers, London, New-York 1980 [20 v.]; 2001 [29 v.]
  • Schmidl Carlo (1859-1943), Dizionario universale dei musicisti. Milano, Ricordi 1887; Milano, Sonzogno 1928-1929 [sup. en 1938]
  • Singer Hans Wolfgang (*1867), Allgemeiner Bildniskatalog. Leipzig, Karl W. Hier-semann 1930-1936 [14 v., 28 cm]; 1937-1938 [5 v. 27 cm]
  • Zeller Otto (éd.), Internationale Bibliographie der Zeitschriftenliteratur aus allen Gebieten des Wissens. Osnarbrück, Felix Dietrich 1975

 

Jean-Marc Warszawski
2002
Révision 2 avril 2010
Notice plagiée par la Wikipédia française


Références / musicologie.org 2002