rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

Bridge Frank

1879-1941

Né à Brighton, 26 février 1879, mort à à Friston, près d'Eastbourne, 10 janvier 1941

Il est plus important des compositeurs britanniques entre Ralph Vaughan Williams (1872-1958) et Benjamin Britten (1913-1976).

Son père, lithographe, chef d'orchestre dans un music-hall, s'est reconverti en professeur de violon.

En 1886, il entre au Royal College of Music à Londres pour y étudier le violon avec Achille Rivarde, et aussi le piano.

En 1899, une bourse lui permet d'étudier la composition pendant quatre années avec Charles Villiers  Stanford (1852-1824), professeur dans l'établissement depuis 1883.

En 1902, il est distingué par le Prix Arthur Sullivan pour la composition musicale, et en 1903 il reçoit la 1903 la Tagore Gold Medal, pour ses mérites d'étudiant.

Il gagne rapidement une bonne réputation de chef d'orchestre et de chambriste. Ses talents d'interprète lui permettent d'assurer son quotidien.

Elegie pour violoncelle et piano, H 47, 1904. Oystein Birkeland (violoncelle), Vebjorn Anvik (piano)

En 1904, il est second violon du quatuor Jessie Grimson, en 1906, suite à l'indisposition d'Emanuel Wirth, il prend sa place au sein du Quatuor Joacchim, puis intègre en 1907 l'English String Quartet jusqu'en 1915.

Dans cette dernière formation, retrouve la violoniste Ethel Sinclair avec laquelle il se marie en 1908.

Parallèlement, il a de nombreux engagements de direction d'orchestres, supervise les répétitions du tout jeune Nouvel orchestre symphonique,  dirige, en 1910-1911, des opéras au Savoy Theatre, dirige d'importants orchestres tel le London Symphonie Orchestra, se produit au Covent Garden.

Il est capable de maîtriser les programmes les plus difficiles en de courts délais, et Henry Wood fait appel à lui pour ses célèbres « Promenade Concerts » (Proms ou par la suite BBC Proms), créées en 1895.

Au début des années 1900, il compose de nombreuses  œuvres de chambre et des mélodies, sachant s'adapter au goût du public et aux capacités des interprètes, influencé par la tradition Brahmsienne de son maître Charles Villiers  Stanford.

Il présente par trois fois une Phantaisie au concours organisé par le moderniste mécène Walter Willson Cobbett (1847-1937). Ses œuvres sont à chaque fois primées. La seconde (pour piano, violon et violoncelle, en do mineur)  remporte le premier prix en 1907, mais c'est la troisième de 1910 (pour quatuor avec piano, en fa♯ mineur) que la postérité retiendra.

Phantasie, quatuor avec piano, en fa♯ mineur H 94, 1910. Amsterdam Chamber Soloists.

Profondément pacifiste, la Première Guerre mondiale l'affecta. Après son Quintette avec piano en mineur, achevé en 1912, sa musique devint plus audacieuse et prit place parmi la vague moderniste de l'entre-deux-guerres, usant de chromatismes, de polytonalité et d'atonalité, sans perdre de ses qualités expressives. Son Troisième quatuor à cordes, en 1925 est résolument atonal.

Frank Bridge, Summer, H 116, poème symphonique (1914).. BBC Symphony Orchestra, sous la direction de Richard Hickox.

Après la guerre, les difficultés financière le forcent à donner deux jours par semaine des leçons particuoières de violon.

Invité en 1923, par la pianiste et mécène américaine de la musique de chambre Elizabeth Sprague Coolidge (1864-1953) au festival qu'elle organise à son domicile, près de Pittsfield, dans le Massachusetts, il enchaîne par une tournée qui le mène à Boston, Cleveland, Detroit et New York. Il est doté par la riche musicienne d'une confortable pension à vie.

Elizabeth Sprague Coolidge, Ethel and Frank Bridge, en 1923.

La même année, il se fait sconstuire une maison à Friston, entre Eastbourne et Brighton.

Benjamin Britten fut son seul élève en composition.

The Sea, suite orchestrale, H. 100, 1910-1911. I. Seascape, II. Sea-foam, III. Moonlight, IV. Storm . London Symphony Orchestra sous la direction de Frank Bridge en 1923.

Catalogue des œuvres

Numérotation « H » de Paul Hindmarsh.

Paritions dans l'IMSLP

1900, H 1, Trio avec piano no 1 en mineur.

1900, H 2, Une Lamentation d'amour, romance  pour violon et piano.

1900, H 3, Quatuor à cordes en si♭majeur.

1900, H 4, ‍3 Dances : Adagio ben sostenuto e con tristezza, en mineur ; Allegretto, en majeur ; Moto perpetuo, en mineur, pour violon ou violoncelle et piano [révision 1911].

1901, H 10, Coronation March, pour orchestre.

1901, H 11, Adagio ma non troppo en sol mineur, pour orgue.

1901 (vers 1901), H 12, If I Could Choose, sur un poème de Thomas  Ashe, pour voix et piano.

1901 (vers 1901), H 13, ‍The Primrose, sur un poème de James Merrick, pour voix et piano.

1801-1802, H 18, Trois pièces pour petit orchestre : 1. Chant de tristesse ; Chant d'espérance ; Chant de gaieté.

1902 (vers 1902), H 19, Scherzetto, pour violoncelle et piano ou orchestre

1902 (vers 1902), H 19a, Scherzo, pour violoncelle et piano [d'après H19]

1901, H 5, When Most I Wink, sur le sonnet 43 de William Shakespeare, pour voix et piano.

1901, H 6, Scherzo Phantastick, pour quatuor à cordes.

1901, H 7, Quintette à cordes en mi mineur.

1901, H 8, Berceuse en si♭ majeur, pour violon ou violoncelle et piano [aussi versions pour violon et orchestre à cordes, pour piano, pour petit orchestre].

1901, H 9, Berceuse, sur un poème de Dorothy Wordsworth, pour soprano et orchestre.

1901-1912, H 106, Second Book of Orgue Pieces : Andante con moto, en re ♭ majeur ; Andantino, en fa mineur ; Allegro ben moderato, en si mineur.

1901-1912, H 108, ‍3 pièces pour piano,  1. Columbine, 2. Minuet, 3. Romance.

1902, H 14, ‍The Hag, sur un poème de James Merrick, pour baryton et orchestre.

1902, H 15, Quatuor avec piano en do mineur.

1902, H 16, Pensées fugitives, en fa mineur, pour piano (no 1 seulement).

1902, H 17, Valse,  Intermezzo en mi mineur, pour orchestre à Cordes.

1902, H 20, Scherzettino, en sol mineur, pour piano.

1903, H 21, ‍A Dirge, sur un poème de Percy Bysshe Shelley, pour voix moyenne et piano.

1903, H 22, Con Moto, pour violon et piano.

1903, H 23, Serenade, pour violon ou violoncelle et piano [aussi versions pour piano ; orchestre].

1903, H 24, Autumn, sur un poème de Percy Bysshe Shelley, pour chœur mixte a cappella.

1903, H 25, ‍The Devon Maid, sur un poème de John Keats, pour voix moyenne et piano.

1903, H 26, Rising When the Dawn Still Faint Is, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix et piano.

1903, H 26a, Dawn et Evening, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix et piano ou orchestre.

1903, H 27, ‍2 mélodies de Heine : 1. Where E'er My Bitter Teardrops Fall ; E'en as a Lovely Flower, pour ténor et piano [aussi version pour ténor et petit orchestre].

1903 (vers 1903), H 28, ‍The Mountain Voice, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix et piano [inachevé].

1903, H 29, Moderato en mi mineur, pour piano.

1903, H 30, Mid of the Night, poème symphonique.

1903, H 31, Music When Soft Voices Die, sur un poème de Percy Bysshe Shelley, pour voix aiguë et piano.

1903, H 32, Tempo di Mazurka, pour violoncelle et piano.

1903, H 33, Blow, Blow Thou Winter Wind, sur un poème de William Shakespeare, pour voix médiane et piano.

1903, H 34, Go Not, Happy Day, sur un poème d'Alfred Tennyson, pour voix et piano.

1903 (vers 1903), H 35, ‍2 Recitations, pour récitant et piano : 1. The Lovers' Quarrell, sur un poème de Robert Browning,  2. The Maniac, sur un poème de Matthew Gregory Lewis.

1904, H 36, Night Lies on the Silent Highways, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix médiane et piano.

1904, H 37, Music When Soft Voices Die, sur un poème de Percy Bysshe Shelley, pour chœur mixte a cappella (voir 1903, H 31)

1904, H 39, ‍A Dead Violet, sur un poème de Percy Bysshe Shelley, pour voix médiane et piano.

1904, H 39, Sonate pour violon et piano en mi♭majeur.

1904, H 40, ‍2 Songs : 1. Fall Now Cold My Thoughts ; 2. Fly Home My Thoughts, pour voix et orchestre.

1904 (vers 1904), H 41, Harebell et Pansy, pour voix et orchestre [ incomplet]

1904, H 42, Song Cycle : 1. Love ; 2. Life ; 3. Death [incomplet], pour voix et piano.

1904, H 43, ‍3 Pièces quatuor à cordes.

1904, H 44, ‍3 Novelletten, pour quatuor à cordes.

1904, H 45, Romanze, pour violon et piano.

1904 (vers 1904), H 46, Cradle Song, sur un poème d'Alfred Tennyson, pour voix et piano.

1904, H 47, ‍Élégie, pour violoncelle et piano.

1904, H 48, Souvenir, pour violon et piano.

1904-1905, H 49, Quintette avec piano en re mineur (1re version en 4 mouvements).

1912, H 49a, Quintette avec Piano en re mineur (2e version en 3 mouvements).

1904-1906, H 75, Valse Fernholt, pour quatuor avec piano.

1905, H 50, Lean Close Thy Cheek against My Cheek, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix et piano.

1905, H 51, Fair Daffodils, sur un poème de James Merrick, pour voix et piano.

1905, H 52, Capriccio no 1 en la mineur, pour piano.

1905, H 53, ‍2 Pièces  pour alto et piano : 1. Pensiero, en fa mineur, 2. Allegretto, en la majeur [complété par Paul Hindmarsh en 1980].

1905, H 54, ‍2 Solos pour Piano : Sea Idyll, en mi majeur, 2. Capriccio no 2, en fa♯ mineur.

1905, H 55, Phantasie, quatuor à cordes en fa mineur (second prix en 1905 à la Cobbett Chamber Music Competition).

1905, H 56, First Book of Orgue Pieces : Allegretto grazioso ; Allegro comodo, en si♭majeur ; Allegro marziale e ben marcato, en re majeur.

1905, H 57, Adoration, sur un poème de John Keats, pour voix médiane et piano.

1905, H 58, ‍Étude rhapsodique, en la mineur, pour piano.

1905, H 59, Amaryllis, en re majeur, pour violon et piano.

1905, H 60, Norse Legend, en sol mineur, pour pour violon et piano [également pour piano seul, et en 1938 pour petit orchestre].

1905, H 61, So Perverse, sur un poème de Robert Bridges, pour voix médiane et piano.

1905, H 62, Tears, Idle Tears, sur un poème d'Alfred Tennyson, pour voix médiane et piano.

1905, H 63, ‍3 pièces pour orgue : 1. Andante moderato, en do mineur ; Adagio, en mi majeur ; Allegro con spirit, en si♭majeur.

1905 (vers 1905), H 64, ‍3 pièces pour quatuor à cordes.

1905-1906, H 65, ‍2 Songs of Robert Bridges :  1. Praise the Tender Flower ; 2. Thou Didst Delight My Eyes, pour baryton et orchestre.

1906, H 66, Dramatic Fantasia, pour piano.

1906, H 68, ‍3 Idylls, pour quatuor à cordes (la 2e est la source des Variations sur un thème de Frank Bridge de Benjamin Britten.

1906, H 68, ‍3 Sketches, pour piano, 1. April, 2. Rosemary, 3. Valse Capricieuse.

1906, H 69, ‍The Violets Blue, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix et piano ou quatuor à cordes.

1906, H 70, Quatuor à cordes no 1 en mi mineur.

1906, H 71, Come to Me en My Dreams, sur un poème de Matthew Arnold, pour voix et piano.

1906, H 72, My Pent Up Tears Oppress My Brain, pour voix et piano.

1906 (vers 1906), H 73, Dramatic Overture, pour orchestre.

1906, H 74, ‍The Rag, pour quatuor à cordes.

1906-1907, H 76, ‍3 Songs, pour voix médiane, alto obbligato et piano : 1.   Far, Far from Each Other; sur un poème de Matthew Arnold, 2. Where Is It That Our Soul Doth Go ? sur un poème de Heinrich Heine, 3. Music When Soft Voices Die, sur un poème de de Percy Bysshe Shelley.

1906-1908, H 90, Pièce sans titre.

1906-1912, H 107, Sextuor à cordes en mi bémol majeur.

1908-1936, H 68b, Rosemary, orchestration du no 2 des Sketches pour piano, H.68.

1907, H 77, All Things That We Clasp, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix et piano.

1907, H 78, Isabella, Poème symphonique d'après un poème de John Keats.

1907, H 79, Fantasy, trio avec piano (premier prix en 1908 à la Cobbett Chamber Music Competition).

1907, H 80, Gondoliera en mi mineur, pour violon et piano.

1907, H 81, Love Is a Rose, sur un poème de Leah Durand, pour voix et piano.

1907-1908, Allegro Appassionato en si mineur, pour alto et piano.

1907-1908, H 83, Morceau caractéristique, pour violon et piano.

1908, H 84, Dance Rhapsody, pour orchestra.

1908, H 85, Dear, When I Look into Thine Eyes, sur un poème de Heinrich Heine, pour voix et piano.

1908, H 86, ‍An Irish Melody, pour quatuor à cordes.

1908 (vers 1908); H 87, ‍3 Miniatures, pour trio avec piano, 1. Minuet, 2. Gavotte; 3. Allegretto con moto.

1908 (vers 1908), H 88, ‍3 Miniatures, pour trio avec piano, 1. Romance, 2. Intermezzo,  3. Salterello.

1908 (vers 1908), H 89, ‍3 Miniatures, pour trio avec piano, 1. Valse russe, 2. Hornpipe, 3. Marche militaire.

1908, 1938, H 86a, ‍An Irish Melody, pour quatuor à cordes.

1909, H 91, Hilli-Ho! Hilli-Ho !, sur un poème de Thomas Moore, chœur mixte a cappella.

1909, H 92, O Weary Hearts, sur un poème de Henry Wadsworth Longfellow, pour chœur mixte a cappella.

1909-1910, H 93, Prélude, Intermezzo, Nocturne, Finale, pour orchestre à cordes.

1909-1929, H 179, ‍The Christmas Rose, opéra pour enfants, en 3 scènes, sur un livret de Margaret Kemp-Welch et Constance Cotterell.

1910, H 94, Phantasie, quatuor avec piano, en fa♯mineur.

1910, H 95, ‍The Two Hunchbacks, 5 Entr'actes, musique de scène pour la pièce de Emile Cammaerts.

1910, H 96, Cradle Song en fa majeur, pour violon ou violoncelle et piano.

1910-1911, ‍The Sea : Seascape, Sea Foam, Moonlight, Storm, suite pour orchestre.

1911, H 97, Coronation March, Musique de scène pour orchestre.

1911, H 98, ‍The Pageant of London, pour harmonie militaire et chœur d'hommes, musique de scène pour le Festival of Empire

1911 , H 99, ‍Mélodie en do♯ mineur, pour violoncelle ou violon et piano.

1911-1915, H 101, ‍2 pièces pour 2altos : 1. Caprice, en re majeur [manuscrit perdu], 2. Lament, en do mineur.

1912, H 102, Isobel, sur un poème de Digby Goddard-Fenwick, pour voix et piano.

1912 (vers 1912), H 103, Easter Hymn (Ein frölicher Gesang), sur un hymne allemand du xviie siècle, pour voix et piano [version pour chœur mixte].

1912 (vers 1912) H 104, ‍4 courtes pièces pour pour violon ou violoncelle et piano, 1. Meditation, en do majeur, 2. Spring Song, en sol majeur, 3. Lullaby, en re majeur, 4. Country Dance, en si♭ majeur.

1912 (vers 1912), H 105, O That It Were So, sur un poème de Walter Savage Landor, pour voix et piano ou orchestra.

1913, H 109, Strew No More Red Roses, sur un poème de Matthew Arnold, pour voix et piano.

1913, H 110, ‍The Bee, pour chœur mixte a cappella.

1913, H 111, Dance Poem, pour orchestre.

1913-1914, H 112, ‍4 pièces caractéristiques pour piano, 1. Solitude, 2. Ecstacy, 3. Sunset, 4. Arabesque.

1913-1917, H 125, Sonate en re mineur, pour violoncelle et piano.

1914, H 113, Where She Lies Asleep, sur un poème de Mary Elizabeth Coleridge, pour voix et piano ou orchestre.

1914, H 114, Love Went A-Riding, sur un poème de Mary Elizabeth Coleridge, pour voix et piano ou orchestra.

1914-1915, H 115, Quatuor à cordes no 2 en sol mineur.

1914-1915, H 116, Summer, poème symphonique.

1915, H 117, Lament (à la mémoire des victimes du naufrage Lusitania), pour orchestre à cordes [aussi une version pour piano]

1915, H 118, ‍2 Poèmes d'après Richard Jefferies, pour orchestre, 1. Andante moderato e semplice, 2. Allegro con brio.

1916, H 119, ‍2 Old English Songs,  pour quatuor à cordes, 1. Sally en Our Alley, 2. Cherry Ripe [aussi version pour orchestre à cordes, version pour piano à 4 mains].

1916, H 120, Lullaby, sur un poème de Veronica Mason, pour chœur de femmes et piano ou orchestre à cordes.

1916, H 121, ‍The Graceful Swaying Wattle, sur un poème de Veronica Mason, pour chœur à 2 parties et piano ou orchestre à cordes.

1916, H 122, For God et King et Right, sur un poème de Veronica Mason, pour chœur à l'unisson et piano ou orchestra.

1916, H 123, Peter Piper, sur un teste traditionnel, pour chœur à 3 voix égales a cappella.

1915, 1918, H 140, ‍A Prayer, sur un poème de Thomas à Kempis, pour chœur mixte et orchestre.

1917, H 124, Thy Hand en Mine, sur un poème de Mary Elizabeth Coleridge, pour voix et piano ou orchestre.

1917, H 136, ‍4 pièces caractéristiques pour piano : 1. Water Nymphs, 2. Fragrance, 3. Bittersweet, 4. Fireflies.

1917, H 127, ‍3 Miniatures Pastorals (1), pour piano.

1917, H 128, Fairy Tale, pour piano, 1. The Princess, 2. The Ogre, 3. The Spell, 4. The Prince.

1917, H 129, To You en France, sur un poème de Helen Dircks, pour voix et piano.

1918, H 130, So Early en the Morning, O, sur un poème de James Stephens, pour 8 voix et piano.

1918, H 131, Mantle of Blue, sur un poème de Padraic Colum, pour voix et piano ou orchestre.

1918, H 132, Blow Out, You Bugles, sur un poème de Rupert Brooke, pour ténor et orchestre, ou piano avec trompette possible.

1918, H 133, Morning Song, pour violoncelle et piano.

1918, H 134, « ‍3 Improvisations » pour piano main gauche : 1. At Dawn ; 2. Vigil ; Revel [composé pour Douglas Fox, qui a perdu son bras droit au cours de la Première Guerre mondiale].

1918, H 135, ‍A Litany, sur un poème de Phineas Fletcher, pour chœur de femmes avec orgue ad libitum.

1918, H 138, ‍The Last Invocation, sur un poème de Walt Whitman, pour voix et piano.

 1918, H 137, Sister, Awake, sur un poème de Thomas Bateson, pour chœur de sopranos et piano.

1918, H 138, Lay a Garland on My Hearse, sur un poème de Beaumont et Fletcher, pour 2 parties vocales en canon avec piano.

1918, H 139, Lento (in memoriam C.H.H.P.), pour orgue (pour le service funéraire de Hubert Parry).

1918, H 141, ‍3 Variations sur « Cadet Rousselle », pour voix et piano [version pour orchestre].

1919, H 142, When You Are Old, sur un poème de William Butler Yeats, pour 8 voix et piano.

1919, H 143, Into Her Keeping, sur un poème de Henry Dawson Lowry, pour voix et piano.

1919, H 144, Lantido Dilly, sur un poème anonyme du xviie siècle, pour chœur de femmes et piano.

1919, H 145, What Shall I Your True Love tell ? sur un poème de Francis Thompson, pour voix et piano.

1919, H 146, ‍ 'Tis But a Week, sur un poème de Gerald Gould, pour voix et piano.

1919 (vers 1919), H 147, ‍The Turtle's Retort, one-step pour piano

1919-1920, Suite pour piano, 1. ‍The Hour Glass Dusk, 2. The Dew Fairy, 3. The Midnight Tide.

1921, H 149, ‍3 Miniature Pastorals (2), pour piano

1921, H 150, ‍3 Miniature Pastorals (3)

1921, H 151, Threads, 2 Intermezzi pour piano: 1. Andante molto moderato, 2. Tempo di valse [musique de scène pour la pièce de Frank Stayton; orchestration en 1938]

1921, H 152, In the Shop, ballet, pour piano à 4 mains.

1921-1924, Sonate pour piano.

121-1924, ‍3 Lyrics, 1. Heart's Ease, pour piano : 2. Dainty Rogue, 3. The Hedgerow [1921, H 161a, version pour violon et piano].

1922, H 153, Golden Slumbers, sur un poème de Thomas Dekker, pour chœur de femmes a cappella.

1922, H 184, Hence care, sur un poème anonyme de 1595, pour chœur de femmes a cappella.

1922, H 155, Sir Roger de Coverley, A Christmas Dance, pour 2 violons, alto et violoncelle [aussi version pour orchestre].

1622, H 156, ‍The Fairy Ring, sur un poème anonyme, pour chœur de femmes avec piano optionnel.

1922, H 157, ‍A Spring Song, sur un poème de Mary Howitt, pour voix à l'unisson et piano ou orchestre à cordes.

1922, H 159, Evening Primrose, sur un poème de John Clare, pour chœur de femmes et piano.

1922-1925, H 164, ‍3 Songs of Rabindranath Tagore, 1. Day after Day, 2. Speak to Me My Love, 3. Dweller en My Deathless Dreams, pour voix et piano.

1922, 1924, H 158, Pan's Holiday, sur un poème de James Shirley, pour chœur d'hommes et piano, ou orchestre à cordes (1924).

1924, H 162, In Autumn Retrospect ; Through the Eaves, pour piano.

1925, H 163, ‍The Pneu World, pour violoncelle et piano.

1925, H 165, Golden Hair, sur un poème de James Joyce, pour voix et piano.

1925, H 166, Vignettes de Marseille, pour piano, 1. Carmelita, 2. Nicolette, 3. Zoraida, 4. En fête [1938, version orchestrée : Vignettes de danse, 1.Nicolette, 2. Zoraida, 3. Carmelita]

1925, H 167, Journey's End, sur un poème de Humbert Wolfe, pour ténor ou baryton et piano.

1925, H 168, Winter Pastoral, pour piano.

1925–1927, H 175, Quatuor à cordes no 3.

1926, H 169, Canzonetta (Happy South), pour piano [aussi version pour orchestre]

1926, H 170, Graziella, pour piano.

1926, H 171, ‍A Dedication, pour piano.

1826 (vers 1926), H 172, Hidden Fires, pour piano.

1926-1927, H 174, Enter Spring, rhapsodie.

1927, H 173, There Is a Willow Grows Aslant a Brook, pour petit orchestre, d'après l'acte IV de Hamlet de William Shakespeare [transcription pour alto et piano, par Benjamin Britten]

1928, H 176, Rhapsody, trio à cordes.

1928, H 177, Gargoyle, pour piano.

1928-1929, H 178, Trio avec piano no 2.

1929-1930, H 180, Oration, Concerto Elegiaco, pour violoncelle et orchestra.

1931, H 181, Todessehnsucht (Come Sweet Death), pour piano [aussi version pour orchestre à cordes, 1936].

1921, H 182, Phantasm, rhapsodie pour piano et orchestre.

1932, H 183, Sonate pour violon et piano.

1934, H 184, ‍A Royal Night of Variety, Épilogue pour orchestre.

1934, H 185, ‍A Merry, Merry Xmas, pour hautbois, clarinette, trombone et piano.

1934-1938, Divertimenti, 14. 1. Prélude, 2. Nocturne, 3. Scherzetto, 4.Bagatelle, pour flûte, hautbois, clarinette et bassoon.

1935-1936, H 186, Sonate pour alto et piano [incomplet].

1935 (vers 1936), H 187, Mouvement pour quatuor à cordes.

1937, H 188, Quatuor à cordes no 4.

1939, H 190, ‍3 pièces pour orgue, 1. Prelude, 2. Minuet, 3. Processional.

1940, H 191, Rebus, Ouverture, pour orchestra.

1940-1941, H 192, Allegro Moderato, fragment pour une symphonie pour orchestre à cordes.

1. Berceuse, 2. Mantle of blue, 3. Day after day, 4. Speak to me, my love!. Sarah Connolly (Mezzo-soprano), BBC National Orchestra of Wales, sous la direction de Richard Hickox.

Bibliographie

Grove, Payne Anthony, Paul Hindmarsh, Lewis Foreman

Universalis, Féron Alain

MGG, Abgaham Gerald

Antcliffe Herbert (1875-1964), Frank Bridge. Dans « Sackbut » (v), 1925, p. 286–288.

Bray Trevor, Frank Bridge (1879-1941), 2013

Bray Trevor, Frank Bridge and Mrs Coolidge. Dans « Music AMD Musicians » (xxvi / 2), 1977–1978), p. 28–30.

Hindmarsh Paul, Frank Bridge: a Thematic Catalogue 1900–1941. Faber London 1983.

Howells Herbet (1892-1983), Frank Bridge. Dansd « Music & Letters » (xxii), 1941, p. 208–215

James Ivor, Obituary : Frank Bridge. Dans « Royal College of Music Magazine » (xxxvii), 1941, p. 22–24.

Little Karen R., Frank Bridge: a Bio-bibliography. Dans « Music 36 », Westport, CT, 1991 ; Greenwood Press, London 1991.

Payne Anthony (1936-….) et Foreman Lewis, Frank Bridge. London, 1976

Payne Anthony (1936-….), Frank Bridge: Radical and Conservative. Thames Publishing, London 1984.

Payne, Anthony, Lewis Foreman, John Bishop. The Music of Frank Bridge. Thames Publishing, London 1976.

Pirie Peter J. (1916-1997), Frank Bridge. Triad Press, London, 1971.

Westrup Jack Allan (1904-1975), Frank Bridge. Dans Alfred Louis Bacharach, « British Music of our Time », Penguin Books , Harmondsworth, 1951, p. 74–80.

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2015

Vendredi 12 Juin, 2015 20:39