Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir 

A   B   C   D   E   F   G   H   I   J   K   L   M   N   O   P     R   S   T   U   V   W   X   Y   Z

Bordes Charles
1863-1909

Charles Bordes

Né à Vouvray (paroisse de Rochecorbon), 12 mai 1863 ; mort à Toulon, 8 novembre 1909.

Professeur et compositeur. Élève de César Franck pour la composition et de Marmontel pour le piano.

Après avoir été employé à la Caisse des Dépôts et Consignations, il est maître de chapelle et organiste à Nogent-sur-Marne de juillet 1887 à mars 1890.

Il est chargé par le ministère de l'éducation publique de rassembler une collection de musiques anciennes basques qui est publiée en 1897 (Archives de la tradition basque).

En 1890 il est nommé maître de chapelle à l'église Saint- Gervais de Paris, où il organise en 1892 « Les Semaines saintes de Saint-Gervais » dont les services sont accompagnés de musiques de la Renaissance française et italienne. Dans ses efforts pour développer le chant choral, il créé « les Chanteurs de Saint-Gervais » dont les membres sont recrutés dans toute la France et en Europe.

En 1894, avec Alexandres Guilmant et Vincent d'Indy, il fonde une société de musique sacrée qui prend le nom de Schola Cantorum. Le 15 octobre 1896, la Schola Cantorum est inaugurée comme école pour le renouveau de la musique religieuse. On redécouvrit là le plain-chant, Victoria, Josquin, Palestrina etc., tout en encourageant la composition d'une liturgie moderne.

Il anime un jounal, « La tribune de Saint-Gervais » qui est en fait celui des promoteurs de la Schola Cantorum.

En 1899, il fonde la Schola Cantorum en Avignon, il est écarté de la direction parisienne en 1903, en 1905 il crée la Schola Catorum de Montpellier. C'est dans cette ville qu'il organise en 1906, le premier « Congrès du chant populaire » et une nouvelle mise en scène de Castor et Pollux de Rameau.

Charles BordesLes fondateurs de la Schola Cantorum. Charles Bordes, Alexandres Guilmant, Vincent d'Indy (Extrait de La Schola Cantorum en 1925. Bloud & Gay, Paris).

Catalogue des oeuvres

Bibliographie

Discographie

Charles Bordes
Mélodies, œuvres pour piano
Sophie Marin-Degor soprano
Jean-Sébastien Bou baryton
François-René Duchâble piano

Enregistré à l'Auditorium de Vincennes (94). Timpani / Journées Charles Bordes de Tours 2012 (1C1196).

1 – Caprice à cinq temps ; 2 – Le Son du cor ; 3 – Promenade matinale ; 4 – Paysage vert ; 5 – Épithalame ; 6 – Sur un vieil air ; 7 – La Bonne Chanson ; 8 – Fantaisie rythmique I ; 9 – Soleils couchants ; 10 – Chanson d'automne ; 11 – L'Heure du berger ; 12 – Promenade sentimentale ; 13 – Fantaisie rythmique II ; 14 – Spleen ; 15 – Triste, ô triste était mon âme ; 16 – Colloque sentimental ; 17 – Fantaisie rythmique III ; 18 – Ô mes morts tristement nombreux ; 19 – La Ronde des prisonniers ; 20 – Fantaisie rythmique IV ; 21 – Dansons la gigue.

Poésies de Paul Verlaine.

Documents

Quelques textes de chansons

Dansons la gigue ! (Paul Verlaine)

Donc, ce sera par un clair jour d'été  (Paul Verlaine)

J'allais par les chemins perfides (Paul Verlaine)

La ronde des prisonniers (Paul Verlaine)

Le son du cor s'afflige vers les bois (Paul Verlaine)

O mes morts tristement nombreux (Paul Verlaine)

Ô triste, triste était mon âme (Paul Verlaine)

L'échelonnement des haies (Paul Verlaine)

Le soleil du matin doucement chauffe et dore (Paul Verlaine)

Spleen (Paul Verlaine)

Sur un viel air (Paul Verlaine)

Mes cheveux dorment sur mon front (Camille Mauclair)

Pensées orientales (Jean Lahor)

Sous vos longues chevelures, petites fées (Jean Moréas)

 

Jean-Marc Warszawski
2002
Refonte du miroir de page, révision de l'iconographie, 1er octobre 2014.
Nouveau miroir de page + discographie 11 décembre 2016.

TéléchargementsPresse internationale -

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil, 06 06 61 73 41

Références / musicologie.org 2016
ISSN 2269-9910

Vendredi 6 Janvier, 2017 18:23