rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

 

bandeau bioS'abonner au bulletin

 

 

Arne Thomas Augustine

1710-1778

 

 

Baptisé à Londres, le 28 mai 1710 ; mort à Londres le 5 mars 1778.

Il est issu d'une famille de tapissiers et d'entrepreneurs de pompes funèbres, actifs dans la Société des Upholders de Londres. Son père loue une grande maison, à Londres, dans King Street, à Covent Garden. Son entreprise,  The Two Crowns and Cushions (Les deux couronnes et cousins)  est prospère, mais il semble qu'il ait laissé mourir son père et son frère en prison pour dettes.

Arne adopte le prénom « Augustine » dans son enfance, peut-être pour marquer son adhésion au catholicisme, religion de sa mère Anne.

D'après Charles Burney, Thomas Arne étudie à Eton, ou sa passion pour la musique se révèle. Il apprend la musique en autodidacte avant de prendre des leçons violon avec Michael Christian Festing (1705-1752)

Arne, selon Burney, est placé en apprentissage chez l'avoué Arthur Kynaston, à Londres, mais il abandonne le droit au profit de la musique, choix que ne rencontre pas d'opposition familiale.

Son père a des parts dans le Théâtre de Haymarket, fondé en 1732, pour promouvoir les opéras anglais. Thomas Arne, avec sa troupe, qui comprend sa sœur Susanna et son frère Robert, produit en mars Amelia d'Henry Carey, et non autorisé, Acis et Galatea d'Handel.


Thomas Arne, « The Morning converted»
Emma Kirkby, soprano
The Parley of Instruments, dir. Roy Goodman

La société de théâtre s'effondre à l'automne. Thomas Arne avec sa troupe est au théâtre Lincoln's in the Field, où il produit Teraminta d'Henry Carey et John Stanley, et son propre opéra Rosamond, sur un livret de Joseph Addison, créé le le 7 mars 1733. Ce livret, une des premières tentatives d'opéra anglais, avait déjà été mis en musique par Thomas Clayton (1673-1725) en 1707, et n'avait obtenu aucun succès.

La saison suivante, son opéra The Opera of Operas, or Tom Thumb the Great (ne pas confondre avec l'opéra, du même titre et même livret  de son futur beau-frère, John Frederick Lampe), et son masque Dido and Aeneas, font de bonnes entrées et tiennent une quinzaine de jours à l'affiche.

En avril 1734, sa sœur Susanna se marie avec l'acteur et dramaturge Theophilus Cibber (1703-1758), dont la compagnie est en résidence à Drury Lane. Arne est appelé à composer les musiques de nombreuses pièces et pantomimes.

Lui-même se marie le 15 mars 1737 avec la célèbre soprano Cecilia Young (1712-1789), qui chante dans les oratorios de Handel. Elle est la fille de l'organiste d'All Hallows Church, un élève de Geminiani. La même année la sœur de Cecilia, Isabella, se marie avec John Frederick Lampe (1703-1751).

Par ses musiques de scène, ses masques, sa musique religieuse, il s'impose comme l'un des plus importants compositeurs d'Angleterre, et pionnier, après Purcell, de l'opéra anglais.

En 1738, il fonde avec Handel, Boyce et Peppush, la Society of Musicians, qui devient plus tard Royal Society.

Après l'échec de son mariage avec Theophilus Cibber, Susanna s'installe à Dublin en décembre 1741. Elle y chante dans la création du Messiah d'Handel, le 13 avril 1742. Le succès d'Handel a peut-être poussé Arne à passer deux ans à Dublin. Il y produit d'anciennes compositions, dont des œuvres d'Handel. Il crée The Death of Abel, Smock Alley Theatre, le 18 février 1744.

Il revient en août 1744 à Londres. En passant par Chester, il rencontre le jeune Charles Burney, qu'il prend comme apprenti.

Il reprend son activité auprès de la troupe de Theophilus Cibber, et compose God bless our noble king, qui a un immense succès, suite à la rébellion de 1745.

Selon Burney,  le dialogue Colin and Phaebe, est aussi un grand succès, qui teint l'affiche durant trois mois à Vauxhall.

En 1747, David Garrick (1717-1779), qui remplace Theophilus Cibber à Drury Lane, préfère d'autres compositeurs, dans les années qui suivent plusieurs de ses œuvres n'ont pas de succès. Suite à des conflits, Susanna, avec quelques autres acteurs de DruryLane rejoint Covent Garden. Arne les suit, avivant ainsi la dure concurrence qui oppose les théâtres de Londres. Mais si ses musiques sont plus appréciées que celles de Boyce, qui compose alors pour Drury Lane, le succès n'est décisif pour aucune des deux institutions.


Joan Sutherland interprètr The soldier tir'd,
de l'opéra  « Artaxerxes » de Thomas Arne

En 1754, il crée son, opéra Eliza, au Little Theatre, qui est retiré après ne seule représentation  « sur ordre supérieur »

En 1755, il est brièvement à Drury Lane, pour produire Britannia, un masque de David Mallet, mais en octobre, il est de nouveau à Dublin, avec son épouse, une de ses élèves, Charlotte Brent (1734-1802), et sa nièce Polly Yong (1749-1799)

À Dublin son ménage se défait, il retourne à Londres avec Charlotte Brent qui devient sa maîtresse, Cecilia et Poly Young restent à Dublin. David Garrick refuse d'engager Charlotte Brent à Drury Lane. Elle obtient de grands succès à Covent Graden, dans les œuvres d'Arne, dont la révision du Beggar's Opera en 1759.

Le 27 juin 1759, il est docteur de l'Université d'Oxford. Puis sa bonne étoile décline.


Thomas Augustine Arne,
Concerto n° 3 en la majeur (1er mouvement, Con Spirito),
extrait de « Six Favourite Concertos »
Paul Nicholson, pianoforte
The Parley of Instruments, dir Peter Holman

En 1762, Cecilia et Polly sont de nouveau à Londres. Malade, Cecilia n'apparaît plus que rarement sur scène, et donne des cours de chant. Polly est soprano, compositrice et claveciniste, et fait ses débuts à Covent Garden en septembre 1762. Elle se marie avec le violoniste et compositeur François Hippolyte Barthélemon (1741-1808) en 1766.

En 1764, son opéra-comique The Guardian Out-Witted, n'est joué que six fois,  son opéra seria L'olimpiade, est retiré après deux représentations en 1765.

En 1766, sa sœur décède et Charlotte Brent se marie avec le violonisteThomas Pinto. À la fin des années 1760, il trouve peu de travail auprès des théâtres, et doit connaître difficultés pécuniaires quand l'avocat de Cecilia, lui réclame 10 £ de retard sur la pension de 40 £ qu'il lui verse chaque année.

Il livre encore des œuvres de grande facture pour diverses pièces de théâtre, se réconcilie avec son épouse en octobre 1777, tombe malade en décembre.

Catalogue des œuvres

  • 1728, The Tender Husband, or The Accomplish'd Fools, pièce de R. Steele, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 25 novembre 1738
  • 1733, Rosamond, opéra en 3 actes, sur un livret de  John Addison, création à Londres, Lincoln's Inn Fields, le 7 mars1733
  • 1733, The Opera of Operas, or Tom Thumb the Great, opéra burlesque sur un livret d'E. Haywood et W. Hatchett, d'après H. Fielding, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 29 octobre 1733
  • 1734, Dido et Aeneas, masque sur un livret de B. Booth, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 12janvier1734
  • 1734, Love et Glory, masque en 2 actes, sur un livret de T. Phillips, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  21 mars1734
  • 1735, Greenwich Parkn, pièce de W. Mountfort, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 10 novembre 1735
  • 1735, Harlequin Orpheus, or The Magical Pipe, pantomime, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  3 mars1735 (perdu)
  • 1735, Harlequin Restor'd, or The Country Revels, pantomime, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 18 octobre 1735
  • 1735, The Miser, pièce de Fielding, d'après « : L'Avare » de Molière, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 13 novembre 1735
  • 1735, The Twin Rivals, pièce de G. Farquhar, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 21 août 1735
  • 1736, A Grand Epithalamium (perdu)
  • 1736, Harlequin Restor'd, or Taste à la Mode, pantomime de  R. Charke, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 12 janvier1736 (perdu)
  • 1736, The Fall of Phaeton, masque sur un livret de W. Pritchard, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 28 février 1736
  • 1736, The Rival Queens, or The Death of Alexander the Great, pièce de N. Lee, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 22 novembre 1736
  • 1736, Zara, pièce de A. Hill, d'après Voltaire, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 12 janvier1736
  • 1737, The King and the Miller of Mansfield, pièce de R. Dodsley, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 29 janvier1737
  • 1738, Comus, masque en 3 actes, de J. Dalton, d'après J. Milton, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 4 mars1738
  • 1739, An Hospital for Fools, fable dramatique de J. Miller, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  15 novembre 1739
  • 1740, Alfred, masque en 2 actes, de D. Mallet et J. Thomson, créarion à Berks, Cliveden House, le 1er août 1740
  •  1740, As You Like It, pièce de William Shakespeare, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 20 décembre 1740
  • 1740, Black-Ey'd Susan, cantate sur un poème de R. Leveridge (perdu)
  • 1740, Don John, or The Libertine Destroy'd, pièce de T. Shadwel, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 13 février 1740
  •  1740, Lethe, or Esop in the Shades, pièce de D. Garrick, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  1er avril 1740
  •  1740, Oepidius, King of Thebes, pièce de J. Dryden et N. Lee, d'après Sophocle, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  19 novembre 1740
  •  1740, The Tempest, pièce de Shadwell et Dryden, d'après W. Shakespeare, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 28 novembre 1740
  • 1740, Twelfth Night, or What You Will, pièce de William Shakespeare, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 15 janvier1741
  •  1741, The Blind Beggar of Bethnal Green, opéra ballade en 2 actes, sur un livret de  Dodsley, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 3 avril 1741
  • 1741, The Merchant of Venice, pièce de William Shakespeare, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 14 février 1741
  •  1741, The Peasant's Triumph on the Death of the Wild Boar, ballet, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 12 février 1741
  • 1741, The Rehearsal, pièce de G. Villiers, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 21 novembre 1741
  • 1742, Miss Lucy in Town, farce ballade, de Fielding, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  6 mai 1742
  • 1742, The Judgment of Paris, masque en 1 acte, de W. Congreve, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 12 mars1742 
  •  1743,  The Mock Doctor, farce d'Addison, créatioon à Dublin, Aungier St Theatre, 2 mai 1743
  • 1744, Cymbeline, pièce de T. Cibber, d'après Shakespeare, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 8 novembre 1744
  • 1744, The Death of Abel, oratorio, sur un poème de Thomas Arne d'après P. Metastasio (perdu)
  •  1744, Theodosius, or The Force of Love, pièce de Lee, création à Dublin, Smock Alley Theatre, le, 26 avril 1744
  • 1745, God bless our noble king, pour solistes, chœur à 3, 2 cors, 2 hautbois, cordes, basse continue
  • 1745, King Pepin's Campaign, opéra burlesque en 2 actes, sur un livret de W. Shirley, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  15 avril 1745
  • 1745, The Picture, or The Cuckold in Conceit, pièce de  Miller, d'après « Sganarelle » de Molière, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  11 février 1745
  • 1745, The Temple of Dullness, opéra burlesque, sur un livret de C. Cibber, d'après les interludes dans « The Happy Captive », de L. Theobald, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 17 janvier1745
  • 1746, Harlequin Incendiary, or Colombine Cameron, pantomime, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  3 mars1746
  • 1746, The She-Gallants, or Once a Lover et Always a Lover, pièce de G. Granville, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  13 mars1746
  • 1747, The Sheep-Shearing, or Florizel et Perdita, pièce de M. Morgan, d'après The « Winter's Tale » de William Shakespeare, création à Dublin, Smock Alley Theatre, en 1747
  • 1747, The Wild-Goose Chase, pièce de J. Fletcher, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  7 mars1747
  • 1748, Much Ado About Nothing, pièce de William Shakespeare, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 14 novembre 1748
  • 1748, The Foundling, pièce de E. Moore, création, Londres, Drury Lane Theatre, le  13 février 1748
  • 1748, The Provok'd Wife, pièce de Garrick, d'après J. Vanbrugh, création, Londres, Drury Lane Theatre, le 21 mars1748
  • 1749, Fair Celia love pretended, cantate sur un poème de W. Congreve, voix soliste et basse coninue
  • 1749, Henry et Emma, or The Nut-Brown Maid (1ère version), drame musical sur un livret de T. Holt, d'après M. Prior, création à Londres, Covent Garden, le 31 mars1749
  • 1749, The Muses' Looking Glass, pièce de T. Randolph création à Londres, Covent Garden, le 9 mars1749
  • 1749, The Triumph of Peace, masque, sur un livret de Dodsley, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  21 février 1749
  • 1750, Don Saverio, opéra comique sur un livret de Thomas Arne, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  15 février 1750
  • 1750, Harlequin Mountebank, or The Squire Electrified, pantomime, création à Lodres, New Wells, Clerkenwell, le 16 avril 1750
  • 1750, Romeo and Juliet, pièce de William Shakespeare, création à Londres, Covent Garden, le, 28 Sept 1750
  • 1750, The Sacrifice of Iphigenia, divertissement, création à Londres, London, New Wells, Clerkenwell, le 16 avril 1750
  • 1751, The Country Lasses, or The Custom of the Manor, pièce de  C. Johnson, création à Londres, Covent Garden, le 14 décembre 1751
  • 1752, The Drummer, or The Haunted House, pièce de Addison, création à Londres, Covent Garden, le, 8 décembre 1752
  • 1752, Harlequin Sorcerer, pantomime d'après Theobald, création à Londres, Covent Garden, le 11 février 1752
  • 1752, The Oracle, pièce de S.-M. Cibber, d'après Saint-Foix, création à Londres, Covent Garden, le 17 mars1752
  • 1754, Eliza, opéra en 3 actes sur un livret de R. Rolt, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 29 mai 1754
  • 1755, Britannia, Masque en 2 actes sur un livret de Mallet, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  9 mai 1755
  • 1756, Catherine et Petruchio, pièce de Garrick, d'après « The Taming of the Shrew » de William Shakespeare, création à Dublin, Smock Alley Theatre, le 2 juin 1756
  • 1756, Injured Honour, or The Earl of Westmorland, pièce de H. Brooke, création à Dublin, Smock Alley Theatre, le, 8 mars1756
  • 1756, Mercury Harlequin, pantomime sur un livret de H. Woodward, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  27 décembre 1756
  • 1756, The Painter's Breakfast, musique de scène, création à Dublin, Smock Alley Theatre, le, 2 avril 1756
  • 1756, The Pincushion, farce sur un livret de Thomas Arne (?), arrtibué à John Gay, création à Dublin, Smock Alley Theatre, le 20 mars1756
  • 1757, Isabella, or The Fatal Marriage, pièce de Garrick, d'après T. Southerne, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  2 décembre 1757
  • 1757, The Fair Penitent, pièce de N. Rowe, création à Londres, Covent Garden, le, 22 avril 1757
  • 1758, The Prophetess, or The History of Dioclesian, pièce musicale de T. Betterton, d'après Fletcher et P. Massinger, création à Londres, Covent Garden, le 1er février 1758
  • 1758, The Sultan, or Solyman et Zaida, masque, création à Londres, Covent Garden, le, 23 novembre 1758
  • 1759 (?), Trick upon Trick, opéra ballade sur un livret de R. Fabian, production non documentée
  • 1759, Cymbeline, pièce de W. Hawkins, d'après Shakespeare, création à Londres, Covent Garden, le 15 février 1759
  • 1759, The Ambitious Stepmother, pièce de Rowe, création : Londres, Drury Lane Theatre, le 1er février 1759
  • 1759, The Beggar's Opera, opéra ballade en 3 actes sur un livret de Gay, création à Londres, Covent Garden, le 10 octobre 1759
  • 1760, The Desert Island, pièce de A. Murphy, d'après P. Metastasio, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  24janvier1760
  • 1760, The Jovial Crew, or The Merry Beggars, opéra-comique en 2 actes, sur un livret de E. Roome, M. Concanen et W. Yonge, d'après R. Brome, création à Londres, Covent Garden, le 14 février 1760
  • 1760, Thomas et Sally, or The Sailor's Return, opéra-comique en 2 actes, sur un livret de I. Bickerstaff, création à Londres, Covent Garden, le 28 novembre 1760
  • 1761, JudithI. Bickerstaf
  • 1761, The Provok'd Husband, or A Journey to London, pièce de Vanbrugh et C. Cibber, création à Londres, Covent Garden, le, 7 avril 1761
  • 1761, The Way to Keep Him, pièce de Murphy, création : Londres, Drury Lane Theatre, le 10 janvier1761
  • 1762, Artaxerxes, opéra en 3 actes, sur un livret de Rolt et Thomas Arne, d'après Metastasio, création à Londres, Covent Garden, le, 2 février 1762
  • 1762, Beauty et Virtue Reconciled, sérénade sur un texte de Thomas Arne, d'après Metastasio, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  26 février 1762
  • 1762, Love in a Village, pasticcio, opéra comique en 3 actes sur un livret de Bickerstaff, d'après « The Village Opera » de Johnson, création à Londres, Covent Garden, le 8 décembre 1762
  • 1763, The Birth of Hercules, masque sur un livret de Shirley, répété en 1763, non produit
  • 1764, The Arcadian Nuptials, masque sur un livret de Thoms Arne (?), création à Londres, Covent Garden, le 19janvier1764
  • 1764, The Guardian Out-witted, opéra comique en 3actes, sur unlivret de Thomas Arne, création à Londres, Covent Garden, le 12 décembre 1764
  • 1765, L'olimpiade, opera seria en 3 actes, sur un livret de G. G. Bottarelli, d'après Metastasio, création : Londres, Kings Theatre in the Haymarket, le 27 avril 1765
  • 1765, The Summer's Tale, pasticcio, comédie musicale, sur unlivret de R. Cumberland, création à Londres, Covent Garden, le, 6 décembre 1765
  • 1766, Miss in her Teens, or The Medley of Lovers, farce sur un livret de Garrick, d'après « La Parisienne  de  Dancourt, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  25 avril 1766
  • 1768, Lionel et Clarissa, pasticcio opéra comique, sur un livret de Bickerstaff, création à Londres, Covent Garden, le 25 février 1768
  • 1770, King Arthur, or The British Worthy, masque en 3 actes sur unlivret de Garrick, d'après Dryden, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  13 décembre 1770
  • 1770, Libera me, pour les funérailles de for the funeral of Francis Pemberton, 28 juin 1770, dirge, S, T, B, SSATB, org, Lbl, ed. A. Lewis (London, 1950)
  • 1771, The Fairy Prince, masque en 3 actes sur un livret de Colman the elder, d'après » Oberon » de B. Jonson, création à Londres, Covent Garden, le 12 novembre 1771
  • 1772, Elfrida, poème dramatique en 5 actes de Colman the elder, d'après W. Mason,  création à Londres, Covent Garden, le 21 novembre 1772
  • 1772, Squire Badger, burletta en 2 actes, sur un livret de Thomas Arne, d'après « Don Quixote in England » de Fielding, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 16 mars1772
  • 1772, The Cooper, divertissement musical en 2 actes sur un livret de Thomas Arne, d'après » Le tonnelier « de N. M. Audinot et A. F. Quétant, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 10 juin 1772
  • 1772, The Pigmy Revels, or Harlequin Foundling, pantomime de J. Messink, création : Londres, Drury Lane Theatre, le 26 décembre 1772
  • 1772, The Rose, opéra comique en 3 actes, sur un livret de Tomas Arne (?), création : Londres, Drury Lane Theatre, le 2 décembre 1772
  • 1773, Achilles in Petticoats, pièce de Colman the elder, d'après John Gay, création à Londres, Covent Garden, le 16 décembre 1773
  •  1773, Alzuma, pièce de Murphy, d'après Dryden et Voltaire, création à Londres, Covent Garden, le 23 février 1773
  • 1773, The Golden Pippin, pasticcio, opéra comique sur un livret de K. O'Hara, création à Londres, Covent Garden, le 6 février 1773
  • 1773, The Trip to Portsmouth, opéra comique sur un livret de G. A. Stevens, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 11 août 1773
  • 1774, Henry et Emma (2e version), drame musical, sur un livret de H. Bate Dudley, d'après Prior, création à Londres, Covent Garden, le 13 avril 1774
  • 1775, May-Day, or The Little Gipsy, farce musicale sur un livret de Garrick, création : Londres, Drury Lane Theatre, le  28 octobre 1775
  • 1776, Caractacus, poème dramatique de Mason, création à Londres, Covent Garden, le, 6 décembre 1776
  • 1776, Phoebe at Court, operetta en 2 actes, sur un livret de Thomas Arne, d'après « The Capricious Lovers » de R. Lloyd, création à Londres, Little ou New Theatre, Haymarket, le 22 février 1776
  • 1776, The Seraglio, opéra comique sur un livret de Dibdin et E. Thompson, création à Londres, Covent Garden, le, 25 novembre 1776
  • 1777, Love Finds the Way, pasticcio, opéra comique, sur un livret de T. Hull, d'après « The School for Guardians » de Murphy, création à Londres, Covent Garden, le 18 novembre 1777
  • s.d., Messe en fa majeur, à 3 voix et orgue (perdu)
  •  s.d., Messe en sol majeur, à 4 voix et orgue
  • s.d., O salutaris hostia, motet

En devenir...

Bibliographie

  • Thomas Arne (1710-1778), dans Roger Slade, « 18th century english Music » [accessible le 18 juin 2010]
  • Parkinson John A., An index to the vocal works of Thomas Augustine Arne and Michael Arne. Dans « Detroit studies in music bibliography » (21), Detroit, Information Coordinators 1972.
  • Dalton John (1709-1763). Comus, a mask : now adapted to the stage : as alter'd from Milton's mask at Ludlow-Castle, which was never represented but on Michaelmas-Day, 1634, before the Right Honble. the Earl of Bridgewater ... The musick was composed by Mr. Henry Lawes. London, Printed by J. Hughs ... for R. Dodsley ..., 1738.[ sans la musique composée par Arne]
  • Burden Michael. Garrick, Arne, and the masque of Alfred : a case study in national, theatrical , and musical politics. Lewiston, Edwin Mellen Press, vers 1994
  • Arne Thomas Augustine (1710-1778). The triumph of peace : a masque perform'd at the Theatre Royal in Drury-Lane on occasion of the general peace concluded at Aix la Chapelle, October 7th, 1748 / written by R. Dodsley ; set to musick by Mr. Arne. London : Printed for R. Dodsley ... and sold by M. Cooper ..., 1749.

Jean-Marc Warszawski
Révision 18-19 juin 2010

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Lundi 26 Janvier, 2015 17:26