rectangle

musicologie

Biographies musicales

rectangle_actu

rectangle

rectangle

bandeau bio

S'abonner au bulletin

 

 

 

Arenski Anton Stepanovich
Antony
Антон Степанович Аренский
1861-1906

 

 

Anton Arenski

Né à Novgorod (Великий Новгород) le 11 août 1861, mort à Terijoki en Finlande, aujourd'hui Zelenogorsk (Зеленогорск) en Russie, le 25 février 1906.

Son père médecin pratiquait le violoncelle, et sa mère, bonne pianiste, fut sa première école de musique. Il commence à composer des mélodies et des pièces pour piano à l'âge de neuf ans.

La famille s'installe à Saint-Petersbourg (Санкт-Петербург). Arenski suit alors des cours de musique à l'école d'un certain K. Sicke.

Il est admis au conservatoire en 1879, où il étudie la composition avec Nicolaï Rimski-Korsakov (1844-1908), pour lequel il réalise un conducteur piano pour son opéra La fille des neiges (1881). Il suit également des cours de contrepoint avec Julius Ernst Christian Johannsen (1826-1908). Il quitte le Conservatoire en 1882, nanti d'une médaille d'or.

JohannsenJulius Ernst Christian Johannsen

Il est directement nommé professeur de composition et de contrepoint au Conservatoire de Moscou, où il a Sergueï Rachmaninov (1873-1943), Alexandre Scriabine (1871-1915) ou Reinhold Glière (1875-1956) comme élèves.

À Moscou, il se lie d'amitié avec Piotr Ilitch Tchaïkovski (1840-1893) et Sergueï Ivanovitch Taneïev (1856-1915).

Entre 188 et 1895, il dirige les concerts de La Société des chœurs russes et plus sporadiquement des concerts symphoniques.

De 1889 à 1893, il enseigne à l'école de musique religieuse de Moscou.

En 1891, son opéra Un rêve sur la Volga, composé pendant ses années de conservatoire à Saint-Petersbourg sous les conseils de Rimski-Korsakov, remporte un grand succès.

En 1894, grâce à la recommandation de Mili Balakirev (1837-1910) pour sa propre succession, Arensky est nommé à la tête de la chapelle impériale de Saint-Petersbourg. Son installation dans cette ville en 1895, le contraint à démissionner de son poste de professeur du Conservatoire de Moscou.

La même année, Raphaël, son second opéra, composé à l'occasion du Premier congrès des artistes russes, ne reproduit pas le même succès que sa précédente œuvre lyrique.

En 1901, il quitte la chapelle impériale, doté d'une pension de 6000 roubles. Il consacre alors sa vie à la composition et a sa carrière de pianiste et de chef d'orchestre.

Alcoolique depuis des années, son état de santé se dégrade rapidement. Il meurt atteint de tuberculose.

Anton ArenskiAnton Arenski, Carte postale de 1901

Nikolaï Rimski-Korsakovµ
(Римский-Корсаков Николай Андреевич)
1844 — 1908
MA VIE MUSICALE
(Летопись моей музыкальной жизни)
1909

Introduction et adaptation d'Ely Halpérine-Kaminsky Paris, Pierre Lafitte & Cie, 1914.

Pendant cet automne, la mort emporta Arensky. Après la fin de ses études au Conservatoire de Saint-Pétersbourg, mon ancien élève devint professeur au Conservatoire de Moscou et vécut plusieurs années dans la vieille capitale. D'après tous les témoignages, sa vie s'était écoulée d'une façon désordonnée, dans les buveries et les jeux de cartes, ce qui pourtant n'entrava pas sa fécondité de compositeur. À un moment donné, il eut même une crise de folie qui passa, toutefois, sans laisser de trace. Ayant abandonné le professorat au Conservatoire de Moscou, il alla habiter Saint-Pétersbourg et fut pendant quelque temps le successeur de Balakirev à la tête de la chapelle de la Cour. Dans cette fonction, il continua de même à mener sa vie désordonnée, quoique à un degré moindre. Il quitta également la chapelle de la Cour et prit la direction du chœur du comte Scheremetiev. Dès lors sa situation devint bien plus enviable. Ayant le titre d'un fonctionnaire pour mission spéciale au ministère de la Cour, Arensky recevait 6.000 roubles de traitement, tout en jouissant de loisir pour s'occuper de ses œuvres. Aussi composait-il beaucoup ; mais en même temps, ses orgies et le jeu reprirent de plus belle et minèrent sa santé. Finalement, il contracta la tuberculose. Parti déjà très bas pour Nice, il revint mourir en Finlande.

Depuis qu'il vint habiter Saint-Pétersbourg, Arensky entretenait des relations amicales avec le cercle Belaïev ; mais en tant que compositeur, il se tenait à l'écart, rappelant sous ce rapport Tchaïkovsky. Quant à ses tendances musicales, il se rapprochait le plus de celles d'Antoine Rubinstein, sans en avoir au même degré la force créatrice, bien qu'au point de vue instrumental, il le dépassait, parce que enfant de son temps. Dans sa jeunesse, Arensky ne fut pas sans subir mon influence et, plus tard, celle de Tchaïkovsky. Mais son souvenir ne lui survivra pas longtemps.

 

Catalogue des œuvres

Partitions dans l'IMSLP

  • 1881, opus 1, Six pièces en canon pour piano : Sympathie (fa mineur), Contradiction (fa majeur), Marche (do majeur), Étourderie (la majeur), Confession (si majeur), Tristesse (fa mineur).
  • 1882, opus 2, Concerto pour piano et orchestre en fa mineur (Allegro maestoso ; Andante con moto ; Scherzo-Finale. Allegro molto).


Concerto pour piano et orchestre
I.Allegro maestoso.
Stephen Coombs (piano)
BBC Scottish Symphony Orchestra
Jerzy Maksymiuk (direction)

  • 1882, opus 3, Лесной царь (Le roi des Aulnes) cantate sur le poème de Wolfgang Goethe (traduction de Zhukovski), pour 1 voix, chœur et orchestre.
  • 1882, opus 13, Intermezzo en sol mineur pour cordes.
  • 1883, opus 4, Symphonie n°1, en si mineur. Adagio-Allegro patetico ; Andante pastorale con moto ; Scherzo. Allegro con spirito ; Finale. Allegro giocoso.
  • 1884, opus 5, Six Pièces pour piano : Nocturne ; Intermezzo ; Romance ; Valse ; Basso ostinato ; Étude.
  • s.d., opus 6, Quatre mélodies pour voix et piano : Встрeчу ль я яркую в нeбe зарю? (rencontreris-je une aube clair au Paradis ?), Ты нe спрашивай (Ne questionne pas), Как дорожу я прeкрасным мгновeньем (comment défionir la beauté du moment ?), Я нe сказал тeбe (Je ne vous dis pas).
  • 1884, Gimn iskusstvu (Hymne aux arts) sur un poème d'Alexandre Ostrovski, d'après Friedrich von Schiller, pour voix solistes, chœur et orchestre.
  • 1884, opus 15, Suite no 1 en fa majeur pour 2 pianos : Romance ; Valse ; Polonaise.


Suite pour 2 pianos no 1 en fa majeur, opus 15.
I. Romance, II. Valse, III. Polonaise
Mark Taimanov et Lyubov Bruk.

trois morceaux pour piano, arenski

  • 1889, opus 20, Bigarrures, 3 pièces pour piano (1. Allegro molto (fa majeur, 2. Presto (re mineur), 3. Vivace (sibémol majeur) .
  • s.d., opus 21, Deux romances pour voix et piano sur des poèmes d'Alexeï Apoukhtine : Разбитая ваза (La valse interrompue), Она была твоя (Elle était vôtre).
  • 1889, opus 22, Symphonie n° 2 en la majeur. Allegro giocoso ; Romanza. Adagio ma non troppo ; Intermezzo. Allegretto ; Finale. Allegro moderato.
  • 1891, opus 14, Anchar, sur un poème d'Alexandre Sergueïevitch Pouchkine, pour chœur mixte.
  • 1891, opus 26, Кантата на 10-летие коронования (cantate pour le 10e anniversaire du couronnement, sur un poème de Kryukov, pour voix solistes, chœur et orchestre.
  • s.d. opus 27, Six romances pour voix et piano : Пeснь рыбки (La chanson du poisson, poème de Mikhail Yuryevich Lermontov), Осeнь (Automne, poème d'Afanassi Fet), Пeвeц (Le chanteur, poème d'Alexeï Stepanovich Khomyakov), Старый рыцарь (Le vieux chevalier, poème de Vasiliy Zhoukovsky), Двe пeсни (Deux chansons, poème d'Alexeï Stepanovich Khomyakov) Ya videl smert' (Je voyais la mort, poème de Pouchkine).
  • 1891, opus 54, Concerto pour violon et orchestre en la mineur.
  • 1892, opus 23, Silhouettes, suite pour 2 pianos : Ученый (Le savant) , Кокетка (La coquette), Паяц (Polichinelle), Мечтатель (Le rêveur), Танцовщица (La danseuse).
  • 1892, opus 25, Quatre pièces pour piano : Impromptu. Andante sostenuto en si majeur ; Rêverie, Andantino en la mineur ; Étude sur un thème chinois, Presto en solbémol majeur, Scherzino, µallegro en do majeur.
  • 1893, opus 24, Trois esquisses, pour piano : Allegro en fa majeur, Vivace en labemol majeur, Presto en fa mineur.
  • 1893, opus 28, Essais sur les rythmes oubliés, pour piano : Logaèdes, Péons, Ioniques, Sari, Strophe alcéenne, Strophe sapphique.
  • s.d., opus 29, Tois duos pour voix et piano : Минуты счастья (Minutes de bonheur), Вчeрашняя ночь (Dernière nuit), Фиалка (La violette).
  • 1890, opus 30, Prélude en do mineur, Sérénade en sol majeur, Berceuse en miu majeur, Scherzo en mi mieur, pour violon et piano.
  • 1893, opus 31, Молитва (Prière) & Ночь (Nuit), pour chœur masculin.
  • 1894, opus 32, Trio avec piano no 1 en re mineur (1. Allegro moderato, 2. Scherzo. Allegro molto, 3. Elegia. Adagio, 4. Finale. Allegro non troppo). À la mémoire de Tchaïkovski et de Karel Davydov.


Trio avec piano no 1 en re mineur
Eileen Joyce (piano), Henri Temianka (violin),
Antoni Sala (cello)
1939

  • 1894, opus 33, Variations pour 2 pianos : Dialogue, Valse, Marche solenelle, Menuet XVIIIe siècle, Gavotte, Scherzo, Marche funèbre, Nocturne, Polonaise.
  • s.d., opus 34, Six pièces de piano à quatre mains pour les enfants : Conte, Le coucou, Les larmes, Valse, Berceuse, Fugue sur un thème russe.
  • 1894, opus 35, Quatuor à cordes no 2 : Moderato ; Variations sur un thême de P. Tcchaïkovski. Moderato ; Finale. Andante sostenuto. (mouvement lent arrangé pour orchestre à cordes opus 35a).
  • 1894, opus 35a, Вариации на тему Чайковского, Variations sur un thème de Tchaïkovski, pour cordes, dédicacées à Leopold Auer (d'après la Légende opus 54 de Tchaïkovski, arrangement du mouvement lent du second quatuor à cordes d'Arenski). Theme. Moderato ; Var.I. Un poco più mosso ; Var.II. Allegro non troppo ; Var.III. Andantino tranquillo ; Var.IV. Vivace ; Var.V. Andante ; Var.VI. Allegro con spirito ; Var.VII. Andante con moto ; Coda. Moderato.
  • 1894, opus 36, 24 pièces caractéristiques pour piano, Prélude, La toupie, Nocturne, Petite ballade, Consolation, Duo, Valse, In modo antico, Papillon, Ne m'oubliez pas, Barcarolle, Intermezzo, Étude, Scherzino, Le ruisseau dans la forêt, Élégie, Le rêve, Inquiétude, Rêverie du printemps, Mazurka, Marche, Tarantella, Andante con variazioni, Aux champs.
  • 1894, opus 37, Рафаэль, Raphaël, opéra en 1 acte sur un livret d'A. A. Kryukov, créé au Conservatoire de Moscou le 16 mai 1894. 1. Chœur des étidiants(Хор учеников) , 2. Arioso de Raphaël (Ариозо Рафаэля), 3. Duo de Rapha¨rl et Fornarina (Дуэт Рафаэля и Форнарины), 4. Aria du Cardinal (Ария Кардинала), 5. Trio (Трио), 6. Finale (Финал).
  • s.d., opus 38, Six Romances pour voix et piano : В тиши и мракe таинствeнной ночи (Dans le calme et le tristesse de la nuit mystèrieuse, poème d'Afanassi Fet, avec violoncelle obligé), Ландыш (Lys des vallées, poème de Piotr Illich Tchaikovski), Нe зажигай огня (Ne pas allumer le feu, poème de Daniil Rathaus), (Нe плачь, мой друг (Ne pleure pas mon ami, poème d'Henry Wadsworth Longfellow), О чëм мeчтаеш ты? (De quoi avez-vou rêvé, poème de Daniil Rathaus), Я видeл иногда (Je regardais parfois, poème de Mikhail Yuryevich Lermontov)
  • 1895, opus 39,Колыьельная песня (Berceuse), Жемчуг и любовь (La perle et l'amour), Серенада (sérénade), pour chœur.
  • 1895, opus 56, Mélodie orientale, Romance, Chanson triste, Humoresque, pour violoncelle et piano.
  • 1896, sans no d'opus, Improvisation (contribution à une œuvre collective avec Tanaïev, Rahcmaninov, Glazounov).
  • 1897, opus 40, 4 chœurs sacrés de la liturgie de saint Jean de Chrysostome.  : Херувимская песнь (chant de Chérubin), Тебе поëм (Nous chantons pour toi), Отче наш (Notre père), Хвалите Господа (Priez le Seigneur).
  • 1896, opus 41, Quatre études pour piano : Allegro molto en mibémolmajeur, Allegro vivaceen fadièse majeur, Allegro en mibémolmineur, Allegro molto en la mineur.
  • 1896, opus 42,Trois pièces pour piano : Prélude, Romance, Étude.
  • 1898, opus 43, Six Caprices pour piano : Allegro molto (la mineur), Vivace (la mineur), Andante sostenuto (do majeur), Allegro (sol majeur), Andantino (re majeur), Allegro moderato (si majeur).
  • 1899, opus 44, Six Romances pour voix et piano sur des poèmes d'Arseny Golenishchev-Kutuzov : орел (L'aigle), Лeтняя ночь (Nuit d'été), Один звук имeни (Au son de ce nom), Дeнь отошол (Le jour s'en est allé), Над озeром (Au-dessu du lac), Есть в сeрдцe у мeня (Il y a dans mon cœur).
  • 1899, opus 45, Deux duos pour voix et piano sur des poèmes d'Alexandre Pleshtcheev: Тихо всë срeд чаруюшeй ночи (Tout est calme dans la nuit ensorcelée), Двe розы (Deux roses).
  • 1899, opus 46, Бахчисарайскмий фонтань (La fontaine de Bakhchisaray), cantate pour voix solistes, chœur et orchhestre, d'après Pouchkine.
  • 1899, opus 48, Fantaisie sur des thèmes d'Ivan Riabinine, pour piano et orchestre.

Fantaisie sur des thèmes d'Ivan Riabinine,
pour piano et orchestre, opus 48.
Daria Karpliuk (piano)
Svetlanov Symphony Orchestra
Stanislav Kochanovsky (direction)
Salle Tchaikovski, Moscou 4 novembre 2012

  • s.d., opus 49, Cinq romances pour voix et piano : День Умер (la journée est morte), Послушай, может быть (Écoute, peut-être, poème de Mikhail Yuryevich Lermontov), Когда поeт скорбит (Quand le poète pleure, poème de Stepan Andreïevski), В альбоме (Dans l'album, poème de Mikhail Yuryevich Lermontov), она уже давно очарован звуками (Il a été longtemps sous les sons enchantés, poème d'Afanassi Fet).
  • 1900, sans no d'opus, Памяти Суворова, À la mémoire de Suvorov, marche pour orchestre de chambre.
  • 1900, opus 50, Эгипецкие ночи (Nuits égyptiennes), opéra en 1 acte sur un livret de M. Fokin, Créé au théâtre Mariinsky de Sankt-Petersburg, le 21 mars 1908.
  • 1900, opus 50a, Эгипецкие ночи (Nuits égyptiennes), suite orchestrale d'après le ballet opus 50 : Ouverture, Danse d'Arsinoé et des esclaves (3), Danse des juives (7), Danse des Ghazies (9), Charmeuse des serpents (10), Pas de deux. Valse (11), Entrée solennelle d'Antoine (6).
  • 1900, opus 51, Quintette avec piano en re majeur (1. Allegro moderato, 2. Variations sur la chanson française « Hier sur le pont d'Avignon j'ai ouï chanter la belle). Andante, 3. Scherzo. Allegro vivace, 4. Finale (in modo antico). Allegro moderato).
  • 1901, opus 52, Près de la mer, 6 esquisses pour piano. 1. Andante sostenuto (mi♭ majeur), 2. Allegro vivace (sol mineur), Moderato (re majeur), Allegro moderato (sol♭ majeur), Allegro scherzando (mi♭ mineur), Presto (mi♭ majeur).

Arenski, près de la mer

  • 1901, opus 53, Six Pièces pour piano : Prélude en mi mineur, Scherzo en mi majeur, Élégie en sol mineur, Mazurka en sol majeur, Romance en fa majeur, Étude en fa majeur.
  • 1903, opus 47, Наль и Дамаянти (Nal et Damayanti), opéra en 3 actes et 6 tableaux, sur un livret de Modest Tchaïkovski, d'après une nouvelle de Vasily Zhukovski (inspirée par le Mahâbhârata), créé au théâtre du Bolchoï de Moscou le 22 janvier 1904.
  • s.d., opus 55, Deux quatuors vocaux (SATB), Ustalo vsyo krugom (tout s'est lassé) ; Oni lyubili drug druga (ils s'aiment les uns les autres).
  • s.d., opus 57, Trois quatuors vocaux a cappella, Серенада, Угасшим звездам (Aux étoiles mourantes), Горячий ключ (Le chaud printemps).
  • 1902, opus 58, Волки (Les loups, poème d'A. K. Tolstoï), Ballade en si majeur, pour vous et orchestre.
  • s.d., opus 59, Детские песни, Six chansons enfantines pour voix et piano : Птичка лeтает (L'oiseau vole), Круговая порука (Resonsabilité mutuelle), Там вдали, за рeкой (Là dans la lointain, au-delà de la rivière), Расскажи, мотылëк (Dis-moi, papillon de nuit), Спи, дитя моë, усни, usni (Dors, mon enfant), Под солнцeм вьюця жаворонки (Sous le soleil, les alouettes s'envolent).
  • s.d., opus 60, Huit romances pour voix et piano : Знакомые звуки (Sons familiers, poème d'Alexeï Nikolaïevitch Plechtcheïev), Я ждал тeбя (Je t'attendais, poème d'Alexis Nikolaïevitch Apoukhtine), В полуснe (À demi éveillé, poème de Munstein), Вчера я коронован благоухающими цветами (Hier j'ai couronné de fleurs odorantes, poème d'Afanassi Fet), Нет, даже в этом случае (Non, même alors, poème d'Afanassi Fet), Страницы милые (Chères pages, poème d'Afanassi Fet), В саду все в цвету (Le jardin est tout en fleurs, poème d'Afanassi Fet), Одна звeзда над всeми дышит (Une étoile souffle au-dessus de tout, poème dd'Afanassi Fet).
  • 1902, opus 61, Кубок (La coupe), cantate sur un poème de Friedrich von Schiller, pour voix soliste, chœur, et orchestre.

Arenski, la coupe

  • 1903, opus 62, Suite no 4 pour 2 pianos : Prélude, Romance, Le rêve, Finale.
  • 1903, opus 63, 12 préludes pour piano. Allegro (la mineur), Moderato (la majeur), Andante con moto (soldièse majeur), Allegretto (labémo majeur), Allegro (sol mineur), Andantino (sol majeur), Andante (mi majeur), Allegro (mibémo mineur), Allegro (mibémo majeur), Adagio (re mineur), Allegretto (re majeur), Allegro moderato (rebémo majeur).
  • s.d., opus 64, Cinq romances pour voix et piano : Лебединая песня (La chanson cygne, poème de Mikhaïl Illarionovitch Golenichtchev-Koutouzov), В садах Италии (Dans les jardins d'Italie, poème de Golenichtchev-Koutouzov), Горными тихо лeтала душа нeбeсами (Doucement, l'esprit s'envola au ciel, poème d'A. K. Tolstoï), Я нe люблю тeбя (Je ne vous aime pas, poème de Mikhail Yuryevich Lermontov), Змeй (Le serpent, poème d'Afanassi Fet).
  • s.d, opus 65, Suite enfantine pour piano à quatre mains : Praeludium, Aria, Scherzino, Gavotte, Elegia, Romance, Intermezzo, Alla polacca.

Arenski, suite enfantine

Le jardin de fleurs, Arenski

  • s.d., opus 70, Cinq mélodies sur des poèmes de Tatiana Lvovna Chtchepkina-Koupernik : Счастье (Bonheur), Осeнь (automne), Всë тихо вокруг (Tout est calme aux alentours), (Нeбосклон ослeпитeльно синий (l'Éclatant horizon bleu), Я на тeбя гляжу с улыбкой (Je te regarde en souriant).
  • 1905, opus 71, Vospominaniya (Souvenirs), sur des poèmes de Constantin Dmitrievitch Balmont, d'après Percy Bysshe Shelley, suite pour voix soliste et piano : Iз дивных днeй (Depuis les jours merveilleux), Над морeм (par-dessus la mer), Друг с другом сосны обнялись (Les pins s'embrasèrent les une les autres), Как тихо всë (Comme tout est tranquile), И долго мы, склонивши взор (Et un long temps, nous avons incliné notre regard).
  • 1902, opus 72, Quatre pièces pour violon et piano.
  • 1905, opus 73, Trio avec piano no 2 en fa mineur (1. Allegro moderato, 2. Romance. Andante, 3. Scherzo. Presto, 4. Tema con Variazioni. Allegro non troppo).
  • 1905, opus 74, 12 études pour piano : Moderato (do majeur), Moderato (do mineur), Allegro non troppo (rebémol majeur), Allegro non troppo (dodiè_se mineur), Andante con moto (re majeur), Presto (re mineur), Andantino (mibémol majeur), Allegro molto (mibémol mineur), Vivace (mi mineur), Allegro (fa majeur), Andante (labémol majeur), Allegro moderato (soldiè_se mineur)
  • 1905, opus 75, Буря, Musique de scène pour La Tempête de William Shakespeare, pour voix solistes, chœur et orchestre.
  • s.d., sans no d'opus, Cinq romances pour voix et piano : Поeзия (poèsie, poème de Semen Jakovlevich Nadson), Гëт забвeния (Le poids de l'oubli, poème de Deniil Rathaus), Мнe снилось вeчeрнeе нeбо (J'ai rêvé le ciel su soir, poème de Nadson), Я ласк твоих страшусь (Je crains tes caresses, poème de de Constantin Dmitrievitch Balmont, d'après Percy Bysshe Shelley), Звeзда блeстяшая сорвалася с нeбeс (L'étoile brillantge frappe depuis les cieux, poème de Daniil Rathaus).
  • s.d., sans no d'opus, Barcarolle en fa majeur, pour piano.
  • s.d., sans no d'opus, Fughetta en rée mineur, pour piano.
  • s.d., sans no d'opus, Valse en labémol majeur pour pîano.
  • s.d., sans no d'opus, Гимн искусству, HYmne à l'art, sur un poème d' Alexandre Ostrovski, d'après Friedrioch Schilller.

Écrits

  • Kratkoye rukovodstvo k prakticheskomu izucheniyu garmonii (Petit guide pour l'étude pratique de l'harmonie), Moscou 1891.
  • Rukovodstvo k izucheniyu form instrumental'noy i vokal'noy muzïki [Guide pour l'étude de la musique instrumentale et vocale). Moscou, 1893.
  • Sbornik zadach (1000) dlya prakticheskogo izucheniya garmonii (Exercices pour l'étude pratique de l'harmonie). Moscou 1897.

Bibliographie

 

Jean-Marc Warszawski
27 juin 2013

 

Musicologie.org
56 rue de la Fédération
93100 Montreuil
06 06 61 73 41

À propos - contact
S'abonner au Bulletin
Liste musicologie.org

Flux RSS

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Articles et études
La petite bibliothèque

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Nouveaux disques
Agenda

Petites annonces
Téléchargements

Presse internationale
Colloques & conférences
Universités françaises

Collaborations éditoriales

Soutenir musicologie.org


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie.org

Vendredi 16 Janvier, 2015 14:26