bandeau texte musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda Abonnement au bulletin . Analyses . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir .   rss

Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : un parcours découverte : La musique instrumentale en Italie au temps de Mozart et de Haydn.

Les œuvres d'Alessandro Rolla (1757-1841)

Alessandro rolla

Virtuose du violon (et de l’alto), Rolla fit toute sa carrière en Italie, à Parme d’abord, où il eut brièvement comme élève un certain Paganini, puis à Milan où il fut premier violon et directeur de l’Orchestre de la Scala entre 1803 et 1833. Par son ampleur, sa production (près de six cents œuvres) est en rapport avec l’exceptionnelle longévité d’un musicien qui se paya le luxe d’être le contemporain de Haydn et Mozart, puis de Berlioz et Chopin. On lui a fait la réputation d’un habile faiseur de musique agréablement divertissante, sans grandes surprises, mais charmeuse et virtuose. Cependant, la fréquentation de ce catalogue qui, entre Boccherini et Paganini, entretient la grande tradition instrumentale italienne face à la domination croissante de l’opéra, révèle plus qu’un petit maître. Dans ses innombrables partitions de chambre (du duo au quintette), comme dans ses concertos (pour violon, pour alto, voire pour clarinette), on est sans cesse séduit par ce cantabile si naturel, ce lyrisme ensoleillé et cette écriture virtuose, pleine de panache, qui évoque parfois Paganini, en moins échevelé toutefois. « À défaut d’une puissante originalité, il y a dans la musique de Rolla de belles mélodies pour charmer, une bonne humeur omniprésente pour réjouir, des traits virtuoses pour impressionner, quelques idées atypiques et malicieuses pour surprendre, pour amuser. »1  C’est dire en même temps le savoir-faire d’un musicien qu’il faut aussi saluer pour tout ce qu’il a apporté à un instrument qu’il pratiquait et affectionnait, l’alto, car il a beaucoup fait pour lui donner ses lettres de noblesse.

1. Grégory Serge, dans « Répertoire » (134), avril 2000.

Alessandro Rolla, Duo concertant pour violon et alto en ut majeur, par Augustin Dumay & Gérard Caussé.

 

Alessandro Rolla, Concerto pour alto en mi♭majeur, opus 3, II. Largo, par Massimo Paris et I Musici.

 

musicologie.org
 rss

 

 

À propos - contact | S'abonner au bulletin Biographies de musiciens Encyclopédie musicaleArticles et études | La petite bibliothèque | Analyses musicales | Nouveaux livres | Nouveaux disques | Agenda | Flux RSS | Petites annonces | Téléchargements | Presse internationale | Colloques & conférences | Universités françaises | Collaborations éditoriales | Soutenir musicologie.org.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil ☎ 06 06 61 73 41

ISNN 2269-9910

© musicologie.org 2018

bouquetin

Vendredi 26 Avril, 2019 18:13