bandeau texte

musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

The Nordic Fiddlers Bloc, Altan et Ronan le Bars Group, au festival des Traversées Tatihou

Nordic fiddlers blocNordic Fiddlers Bloc. Photographie © Dale Smith.

Saint-Vaast-la-Hougue, 21 août 2017, par Alain Lambert ——

Ce lundi,  première traversée vers le grand chapiteau de Tatihou, permise par les grandes marées pour les cinq jours à venir du festival du nord Cotentin. Un plus petit chapiteau est à quai, à Saint-Vaast, pour les concerts du soir.

D'abord, les trois violonistes virtuoses du Nordic Fiddlers Bloc, le Norvégien Olav L. Mjelva, l'Écossais des Shetlands, Kevin Henderson et le Suédois Anders Hall. Ils nous ont joué l'essentiel de leur cédé « Deliverance » paru l'an passé et facile à acquérir sur la toile, et d'autres airs bien sûr, dont l'éphémère Tatihou Tune, qui change de titre au gré des concerts.

Dans la tradition des groupes nordiques déjà entendus ici, comme les Suédois de Boot ou les Norvégiens de Majorstuen, ce trio reprend, arrange renouvelle et recompose la tradition des violonistes du nord de l'Europe, celle des polskas (The Devil's Polska, Flinken) mais aussi des reels écossais (Da Scallowa Lasses/Lorn's Reel, deux traditionnels Shetlandais, ou la composition de Kevin Anderson Talons Trip to Thompson Island)) puisque les Shetlands, avant d'être vendues à l'Écosse, appartenaient à la Norvège, ce qui enracine dans cette double tradition les musiciens de ces îles, et du trio, dont l'un des thèmes, Hjaltaren, est l'ancien nom des Shetlands.

Mais que les morceaux soient traditionnels ou composés (Hjaltaren, The Hen Hunt, Deliverance, In The Lounge, Nodaret par Olav L. Mjelva, le compositeur principal du trio), qu'ils soient fougueux ou mélancoliques, le jeu des arrangements et des couleurs utilisant l'alto ou le violon Hardanger (violon baroque norvégien avec cinq cordes résonnantes), les accords en arpèges ou le pizzicato, donnent à l'ensemble à la fois une unité et une complexité musicale époustouflante. Un grand moment !

Mairéad Ni MhaonaighMairéad Ní Mhaonaigh. Photographie © D. R.

En deuxième partie, de retour sur l'île vingt ans après, pour leurs trente printemps, Altan est toujours un des grands groupes irlandais, avec la voix extraordinaire de Mairéad Ní Mhaonaigh dans les complaintes, le jeu de flûte du Breton Sylvain Barou en invité, les superbes compositions de l'accordéoniste Martin Tourich, les arrangements soignés des ballades au bouzouki et à la guitare. Juste une remarque qui vaut pour de nombreux groupes irlandais, quand ils démarrent une nouvelle suite de reels ou de jigs à l'unisson, on a l'impression de réentendre celles d'avant, comme si danser ou taper dans les mains devait faire oublier les oreilles des spectateurs. Il faut partir après les rappels, la mer toujours recommencée va noyer bientôt le chemin.

Et la soirée continue sur le port avec Ronan le Bars Group pour une promenade en Bretagne, aussi en Bulgarie, en Écosse ou au moyen-âge,  rehaussée par le jeu du ullean pipe (cornemuse baroque irlandaise) et du low wisttle (pipeau grave irlandais en métal) du leader et compositeur, dans la lignée de l'Irlandais Davy Spillane — qui inaugura il y a plus de vingt ans, le festival des Traversées  — ce qui se reconnaît dans le duo planant avec le clavier d'Aymeric Le Martelot, ou le solo sur fond de cordes enregistrées.

Ronan le Bars et QuemenerRonan Le Bars et Nicolas Quemener. Photographie © D. R.

Sinon du folk un peu jazzy et joliment arrangé, avec la contrebasse de Pierrick Tardivel et le violon de Pierre Stephan. Sans oublier le superbe jeu de guitare de Nicolas Quemener.  Un beau moment de musique itou.

Ce vendredi 25, encore deux concerts sur l'île non encore complets,  avec Bertonlino-Le-Gac puis Sébastien Bertrand avec l'Orchestre régional de Normandie.

Puis grand bal sur l'île entre deux marées basses la même nuit avec trois groupes...

Et à quai à Saint-Vaast le concert de Daga Dana (Pologne-Ukraine) à 21h.

Alain Lambert
21 août 2017

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles :Yacir Rami 4tet à « Jazz dans les prés » pour un somptueux voyage musical en OrientUlf & Eric Wakenius « Father And Son » : 12 cordes entremêlées de père en fils ; « Oscar Piano » par la Compagnie Sans Soucis : un conte poétique et musical au festival Éclats de rue de Caen Bérenger Hainau, Le style Black Metal, Éditions Ædam Musicæ 2017Le premier « Tribute Fest » de Luc-sur-Mer : estival et festifAutour du manuscrit de Bayeux : entre jazz et musique ancienneSamsara avec Richard Foy en invité : un tribute détonnant à Sonny Simmons !Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Jeudi 24 Août, 2017 13:35