bandeau texte

musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Raul Midón « Bad Ass and Blind » Mais saoul de soul et pas manchot !

Raul Midón, Bad Ass and Blind, Mack Avenue Records, Artistry Music 2017 (ART7050 ).

5 mai 2017, par Alain Lambert ——

Badass signifiait mauvais garçon, mais le terme a évolué en mieux. Et comme Raul Midón est un grand chanteur et un grand guitariste, le terme lui convient sans doute, avec humour.

Dans la grande tradition de la soul funky et jazzy, façon Steevie Wonder ou Al Jarreau, avec un jeu de guitare acoustique et électrique remarquable, le cédé commence par le morceau éponyme, le plus actuel avec son passage en rap très affûté, précédent un solo qui déchire sur la rythmique hypnotique, avec Richard Hammond à la basse et Lionel Cordew à la batterie, le trio le plus régulier du disque.

Mais dès le second titre, Red, Green, Yellow, l'album retrouve l'intemporel, la voix charmeuse et le chorus  véloce et chaleureux. Avant de multiplier les facettes du grand style funky en changeant les rythmes et les couleurs de la guitare.  Pedal To The Metal est un clin d'oeil, bien sûr, avec un son à la Santana. Wings of Mind débute par des harmonies à la Swingle Singers, avant un solo acoustique qui décoiffe. Si If Only se la joue bossa, avec une guitare aérienne, Sound Shadow continue sur cette lancée latino avec des harmonies à la Crosby, Still and Nash. Jack Robert Lorick, juste pour la voix et les six cordes où les arpèges étincellent. You&I revient au classique du slow enjôleur. All That I Am est jazzy à souhait avec le piano de Gerald Clayton et la trompette de Nicholas Payton, aussi sur Wings Of Mind. Un retour de la grosse guitare marque Gotta Gotta Give, précédant le solo de synthé de Jean Philippe Rykiel. Et l'album se clôt sur le seul morceau qui n'est pas du chanteur, une reprise envoûtante de Steve Miller, Fly Like An Eagle.

À découvrir en live à Sannois le 6 mai, à Toulouse le 9, à Saint-Julien-en-Genevois le 12, à Perpignan le 16 et au New Morning le 19 mai. Puis à Monts le 8 juillet.

 

Alain Lambert
5 mai 2017

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Peeping Tom « Moeder » : la compagnie des « danses de travers »Yves Rousseau et le Christophe Marguet 5tet : Spirit DanceFred Frith « Les chants magnétiques » en plein champsBallet Preljocaj « Spectral Evidence / La Stravaganza » Le choc des corps et des cultures !Ballet Preljocaj, « retour à Berratham » : l'enjeu des mots et des mouvementsSébastien Llinares gratte Erik Satie à la guitareStéphane Bemondo, Alexandre Hérichon, Wallace Roney : la trompette dans tous ses éclats !Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Samedi 6 Mai, 2017 4:06