bandeau texte

musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

King Biscuit, « Well, Well, Well » : de la Seine au Mississippi

King Biscuit, Well, Well, Well. Sylvain Choinier (guitare), Frédéric Jouhannet (violon). Label Vibrant 2017

8 février 2017, par Alain Lambert ——

Sylvain Choinier est un guitariste de jazz installé à Rouen, louvoyant aussi entre indé rock et musique expérimentale. Et le voilà qui revient aux racines, au blues du Mississippi toujours actuel entre JL Hoocker et RL Burnside, mais sans oublier ses propres aventures sonores.

Les instruments sont donc préparés ou distordus, un violon joué au bottleneck, ce goulot de bouteille — aujourd'hui tube de verre ou d'acier — dont les bluesmen se servent pour faire des glissandos sur le manche de leur guitare, un mégaphone pour trafiquer la voix du comparse violoniste Frédéric Jouhannet,  une estrade amplifiée pour les percussions pédestres, divers instruments bricolés.

Un cédé vient de sortir ce mois-ci, des compositions originales du duo mais autant d'hommages aux musiciens connus et inconnus qui les hantent et les habitent, comme le magnifique Son House, dont Turn Out pourrait être le second mouvement de ce moment instrumental.

Pour le reste, la voix réverbérée est toujours présente, affolante (Mess Around), sourde (Want You So Bad), enclavée dans les instruments (Well Well)... sauf  dans Lonesome Shark, où, sur fond de guitare acoustique, elle redevient claire et limpide...

Down and Below existe en deux versions, slow et fast, au début et à la fin, pour bien rendre l'ambiance, quand le Mississippi s'écoule langoureusement, et s'affole à la saison des pluies. Follow the River, chantent-ils aussi entre deux méandres et autant de bayous.

Dans Holy Land, la guitare électrifiée cède la place à un son un peu dobro, une autre facette des bords du delta. Comme le choeur lancinant de Down The Shore, pour clore ce voyage étonnant et miroitant, le long des eaux du fleuve toujours renouvelées.

À écouter en live ces jours-ci dans le cadre du festival les Nuits de l'Alligator à Angoulême, à Paris la Maroquinerie et Rouen le 106. En mars au Havre.

Alain Lambert
8 février 2017

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Alexis HK chante Brassens : « Georges et moi », un vrai spectacleRhoda Scott Lady Quartet, « We Free Queens » : Dix ans déjà ! La rêveuse : « Telemann et Händel, l'esprit européen », de Hambourg à Paris Henri Texier « Sky Dancers » : six funambules de l'azur Bohème-Express, « Hirsute Zouzou » : de la musique de l'Est bien à l'Ouest — R2J « Rumble To Jungle » : la quadrature du bluesJean-Claude Gallotta / Groupe Émile Dubois : « My Rock » Eros et Thanatos » en pas de deux ... Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Jeudi 9 Février, 2017 2:57