bandeau texte

musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Kimono invite Christophe Monniot : « musique de chambre avec basse électrique »

Roberto Negro, Stephane Decolly, Christophe Monniot, Adrien Chennebault. Photographie © Gerard Boisnel.

Caen, 7 mars 2017, par Alain Lambert ——

En cette soirée où il y a cent ans parut le premier disque « officiel » de « jass », Kimono représente assez bien la situation actuelle d'un jazz, parmi d'autres, se cherchant entre musique savante (Messiaen, Stravinsky, Ravel...) pour les timbres et les rythmes, ou rock expérimental (Zappa, Magma...) pour le collage et l'énergie, et nourri d'improvisation libre et d'écriture exigeante.

Quatre musiciens donc, le trio de Roberto Negro, piano, avec Stéphane Decolly à la basse et Adrien Chennebault à la batterie, et en invité Christophe Monniot aux sax alto et clavier.

Ce dernier est très fier, malgré le ton blagueur, de revenir dans son conservatoire, de se souvenir de ses profs de solfège et de sax. Aussi d'y avoir étudié le Quatuor pour la fin du temps  de Messiaen  lui ayant justement inspiré la première pièce jouée, Sonate pour une autre terre.

Et en effet tous les éléments notés plus haut se retrouvent dans cette recherche. La forme très classique, très jouée, avec un son de sax superbe, démultiplié par les pédales, et une basse très présente, architecturant l'ensemble, est ponctuée de périodes d'accélération et d'implosion, en particulier un étonnant solo de batterie.

Dans Sonate pour un monoski, du pianiste, les contrastes au cours des quatre mouvements sont encore plus marqués, entre forme classique, bidouillages électroniques, batterie en folie, moments swing ou jazz rock, un joli solo de piano aussi, et des onomatopées en kimono avec mise en scène dada (Satie est né tout près d'ici).

Roberto Negro et Christophe Monniot. Photographie © Gerard Boisnel.

Et pour finir, en bonus, cette énigme existentielle (comme le monoski pour le pianiste)  du saxophoniste : le blé ou le mouton ?

Un concert réjouissant et riche de recherches, avec de jolis moments, même si parfois un peu brouillon dans la volonté de patchwork : le jazz ou le mouton ? Réponse dans le cédé à paraître chez O Jazz en avril.

À venir en jazz au conservatoire, délocalisé à Ouistreham Mingus en trio ce dimanche et à Carpiquet le 26.

Puis le 16 mai un Tribute to Kenny Wheeler avec des professeurs du conservatoire et leurs invités, et par la moitié d'entre eux, un concert autour du trio jazz avec piano le 6 juin.

Et la semaine prochaine, « Aspects des Musiques d'aujourd'hui » avec en invité Philippe Hersant.

Alain Lambert
7 mars 2017

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Ensemble Art Sonic, Le bal perdu : le souffle du printempsPléiades de Xenakis et Alban Richard, avec les Percussions de Strasbourg : un concert de musique et de danseBack To Amy : naissance d'un tribute band à CaenSuPerdoG, In the court of the Crimson King : du jazz progressif encore et en cuivre — ... Plus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Samedi 11 Mars, 2017 3:43