bandeau texte

musicologie
Actualité . Biographies . Encyclopédie . Études . Documents . Livres . Cédés . Annonces . Agenda rss
Abonnement au bulletin . Analyses musicales . Recherche + annuaire . Contacts . Soutenir

Autour du manuscrit de Bayeux : entre jazz et musique ancienne

Manuscrit de Bayeux (BnF, fr. 9346), partie du fo 3r.

Caen, 22 juin 2017, par Alain Lambert ——

Histoire de prolonger la fête de la musique un jour de classe, le conservatoire a reçu ce jour en quatre séances scolaires plus de 1 600 jeunes auditeurs qui découvraient deux styles musicaux lointains dans le temps, mais pas forcément dans l'esprit.

Étrange histoire que celle de ce petit manuscrit du début XVIe, tout enluminé, sauvé au début du XIXe par le conservateur de la bibliothèque municipale de Bayeux, alors qu'il allait être mis en morceaux pour renforcer d'autres livres. Puis légué à la future bibliothèque nationale [on peut le consulter sur son site Gallica]. Des chansons médiévales collectées en Normandie et dans l'ouest de la France principalement, avec quelques textes d'Olivier Basselin, le poète et chansonnier des Vaux de Vire,  bientôt nommés vaudevilles [voir notre chronique].  Beaucoup de chansons d'amour ou à boire, mais aussi de travail (Dieu merci j'ai bien labouré), de colère (À la duché de Normandie), de tristesse (Hélas Olivier Basselin). Déjà interprétées par le groupe folk normand Sélune ou par l'ensemble ancien Convivencia.

François Chesnel, Bernard Cochin, Annette Banneville, Anne-Catherine Tavard, Elsa Frank, Elvire Duret. Photographie © Stephan Tavard.

L'idée de ce double trio, donner à entendre ces airs et ces textes à l'ancienne ou jazzy, parfois bluesy (Dieu garde celle de déshonneur), en alternant les interprétations, mais aussi en les intercalant dans un même morceau (Le joly mois de may) ou en en proposant successivement deux différentes, mais avec les six musiciens. Comme par exemple pour Gentils galans, compaignons du raisin où le piano de François Chesnel et la contrebasse de Bernard Cochin font une belle rythmique percussive au luth d'Elvire Duret et à la voix « ancienne » d'Anne-Catherine Tavard, avant de reprendre avec la voix jazz d'Annette Banneville, mais aussi avec le hautbois baroque d'Elsa Franck (également aux flûtes), l'ensemble sonnant à la façon d'Oregon, un quartet américain atypique. Ou en les mêlant tout simplement (Bevons ma commère). Le tout sans heurts, tout en jouant sur les tensions, les dissonances, et sur la manière dont la tradition populaire chantée a évolué dans le temps.

On retrouve l'esprit du Folksongs 5tet d'Annette Banneville, en forme trio, mais joliment  dédoublé par ces trois musiciennes classiques et aventurières. Le public scolaire a bien écouté avec attention et  applaudi avec vigueur, mais un « chut » scatté les a vite ramenés au silence.

En espérant que la version longue soit donnée dans le cadre des concerts du mardi l'an prochain. Et pourquoi pas un cédé ? On peut écouter ici.

En attendant, ils seront au Forum à  Falaise, près de Caen, le 18 juillet.

 

Alain Lambert
22 juin 2017

 

Alain Lambert : alain@musicologie.org - Ses derniers articles : Samsara avec Richard Foy en invité : un tribute détonnant à Sonny Simmons !Arkady Shilkloper et Vadim Neselovskyi : Lustrum, un duo jazz triplement insolite !Les doigts de l'homme, Le cœur des vivants : 50 nuances tout en doigté !Aristophane, Agathe Mélinand, Laurent Pelly, Les oiseaux : une chorégie ailéeJan Garbarek Group, plus quelques images (sonores) de Jazz sous les pommiersPlus sur Alain Lambert, tous ses articles.

 

musicologie.org
56 rue de la Fédération
F - 93100 Montreuil
06 06 61 73 41

ISSN  2269-9910

▉ Contacts
▉ À propos

▉ S'abonner au bulletin
▉ Collaborations éditoriales
▉ Cours de musique
▉ Téléchargements
▉ Soutenir musicologie.org
▉ Colloques & conférences
▉ Universités en France
▉ Analyses musicales

▉ Articles et documents
▉ Bibliothèque
▉ Presse internationale
▉ Agenda
▉ Analyses musicales

Recherche dans musicologie.org

 

© musicologie.org 2017

bouquetin

Samedi 24 Juin, 2017 10:39