bandeau texte

S'abonner au bulletin

 

Quatuor Cambini-Paris : intégrale des quatuors dédiés à Haydn de Mozart

 

Quatuor Cambini-Paris. Photographie © D.R.

Caen, 29 novembre 2015, par Alain Lambert ——

À la Gloriette ce dimanche pour la seconde partie des quatuors dédiés à Haydn, écrits autour de 27 ans, les 3 derniers en moins de trois mois fin 1784, début 1785, en hommage à Bach aussi dont Mozart venait de découvrir les partitions.

Le programme du quatuor Cambini suit l'ordre voulu par le compositeur lors de la réédition de l'œuvre, inversant le 3e et le 4e pour des raisons d'équilibre musical. Julien Chauvin et Karine Crocquenoy sont au violon, Pierre Éric Nimylowycz à l'alto et Atsushi Sakaï au violoncelle.

La soirée commence donc par le no 16 en mi♭majeur, qu'on dit précurseur de Brahms dans son mouvement lent. Le son dans l'église est parfait, presque trop par moments quand les musiciens jouent si bien ensemble que tout paraît presque fondu sinon ouaté, comme au ralenti, en raison sans doute de la facture ancienne des instruments. Mais l'interprétation est excellente, et le public déjà présent la veille le fait sentir dans ses applaudissements dès l'accueil.

Le quatuor suivant, le 18 donc, en la majeur, le prouve complètement. Précurseur de Beethoven selon certains, il est aussi sa première composition en tant que franc-maçon. L'Andante est un régal, pulsé par un violoncelle percussif, en résonance rythmique avec l'alto et le second violon, pour permettre au premier violon de s'épanouir longuement.  Avant un Allegro non troppo chatoyant.

Puis vient le quatuor dit  « Les dissonances », no 19 en do majeur, dont le premier mouvement unit un adagio et un allegro fortement coloré par son préambule quasiment romantique. Le jeu des quatre musiciens est remarquable, et le son des instruments anciens y contribue bien.

Un beau concert donc, et un vrai défi aussi cette intégrale en deux soirées, qu'on peut retrouver sur trois cédés forts remarqués.

Retour au théâtre en décembre : L'histoire du soldat de Stravinski, M. de Pourceaugnac de Molière et Lully, avec les arts florissants, et encore du nouveau cirque vietnamien  pour finir l'année. Toutes les infos sur le site.

 

 Alain Lambert
29 novembre 2015

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2015

musicologie

Mardi 1 Décembre, 2015 14:48

bandeau

musicologie

Soutenir musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert
alain@musicologie.org