bandeau texte

S'abonner au bulletin

 

Maputo-Mozambique Cie Thomas Guérineau dans le cadre du festival Spring

 

Maputo-Mozambique, Compagnie Thomas Guérineau.
Photographie © Lysiane Dany-Ruinet.

Mondeville, 25 mars 2015, par Alain Lambert ——

Maputo, la capitale du Mozambique, à l'opposé de la terre, pour nous, à la Renaissance ce soir, mais l'association des adhérents nous a concocté un petit diaporama coloré pour nous situer un peu mieux le pays et son histoire difficile.

Et c'est le principe même de ce spectacle de nous inviter à une rencontre entre une culture musicale traditionnelle, très actuelle, et le nouveau cirque, par le biais du jonglage, qui sert de lien en fait, sans jamais être technique ni virtuose, mais prétexte aux rythmes, aux chants, aux gestes dansés. Comme le dit Thomas Guérineau, le metteur en scène du spectacle : Mon travail se situe aux confins du jonglage, de la danse et de la musique. D'une manière intuitive, mon univers s'est beaucoup nourri de mon intérêt pour les arts extrêmes orientaux et noirs africains.

Les six chanteurs jongleurs, dont deux compositeurs, forment un chœur très rythmé, que les balles accompagnent en dansant, en l'air, au sol, en frappant sur les tambours, en s'insinuant dans les percussions vocales tout au long de la première étape de ce voyage qui se termine avec des massues tournoyant sur un tambour central, toujours de façon très chorégraphique.

Puis ce sont des rhombes aérophones qui tournent au dessus de la tête des jongleurs, s'échangent de l'un à l'autre, puis vrombissent à trois, de manière très étrange, presque comme des synthétiseurs acoustiques. Ces instruments ont été conçus par le metteur en scène, à partir d'élastiques tendus, sur le modèle de ces instruments très anciens d'Afrique du Sud. L'effet visuel et musical est surprenant.

Le dernier moment est un retour aux chants et aux percussions sur des tas de sacs plastiques oranges, et se termine par un échange en beat box sur cinq, puis quatre, puis trois, puis deux d'entre eux. Très réussi aussi.

Après Granville, Rezé, Tulle, Amiens, toute la troupe rejoindra l'Afrique fin avril pour une grande tournée de plus d'un mois, et au Mozambique le 9 juin.

 

plume Alain Lambert
25 mars 2015

 

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale


ISSN 2269-9910

Références / musicologie.org 2014

musicologie

Vendredi 27 Mars, 2015 0:59

bandeau

musicologie

Soutenir musicologie.org

Les derniers articles
d'Alain Lambert

rectangle

r