musicologie.org —— 19e année, vendredi 1er juin 2018.

    Biographies musicales . Encyclopédie . S'abonner au bulletin . Annonces . Textes . Recherche et annuaire

La Gazette musicale

LouisRobyn Orlin, Oh Louis... avec Benjamin Pech et Loris Barrucand : enthousiasmant !

Par Alain Lambert —— Un comédien danseur cabotin, Benjamin Pech,  en gilet plastique bleu et pantalon de survêt rouge nous accueille avec humour dans le théâtre, nous dispose autour de son trône, le fauteuil central de la première rangée sur lequel s'évase un bout de la grande feuille dorée qui s’épand sur la scène. Elle se reflète en vidéo sur un grand écran rond suspendu devenu solaire. Puis il nous fait déguster une orange à l'africaine

●(L'Ardenais) Serge Gaymard reconduit pour cinq ans à la direction de l’Opéra de Reims
●(AFP) Woody Allen et Cecilia Bartoli en 2019 à la Scala, qui s'ouvrira avec Verdi
La fabrique d’un spectacle historiquement informé : déclamer, danser et jouer du violon au théâtre en France au XVIIe siècle, 8 juin 2018, Paris
Françoise Nyssen présente « Tous musiciens d'orchestre » pour permettre à tous les jeunes de pratiquer un instrument en collectif

●Nous apprenons avec beaucoup de tristesse le décès, à l'âge de 37 ans, d'Ina Rheber, directrice d'International Networking Artists (INA).

BelooussovaDécès de Macha Belooussova

Par Jean-Marc Warszawski —— Notre amie Macha Beloousova nous a quittés ce matin, achevant une vie qui aurait dû être bien plus longue, laissant en plan bien des projets tant personnels que musicaux.
Avant que ce foutu cancer qui à peine diagnostiqué foudroya sa vie, elle avait enregistré des œuvres de Reinhold Glière et de Sergueï Rachmaninov en compagnie de sa complice, la violoncelliste Maja Bogdanovic, prévoyait d'enregistrer

 

 

 

 

 

madirossianMalher, Strauss, Schönberg sous la baguette de Vahan Mardirossian : trois musiques en marge du cinéma

Par Alain Lambert —— Malher bien sûr et d'abord son adagietto de la 5e Symphonie devenue inséparable du film Mort à Venise de Visconti, à tel point qu'il finit par exister comme œuvre à part

●(France musique) Jordi Savall : « Chaque musique reflète le caractère d'un peuple »
●(France mpusique) Jiří Kylián élu à l’Académie des Beaux-Arts
●(France musique) Le Conser-vatoire d’Aubervilliers - La Courneuve gravement menacé
●(Le Temps, Suisse) Comment Genève s'est inventée capitale musicale du monde
●(La Tribune de Genève) Riccardo Muti, quand la musique vous dévore
●(AFP) Premier compromis au sein des 28 pour une réforme du droit d'auteur
Daniel Humair fête son 80e anniversaire à radio france le 9 juin 201

André-Ernest-Modeste Grétry André-Ernest-Modeste Grétry (1741-1813)

Son père est violoniste à l'église Saint-Martin de Liège puis à l'église Saint-Denis de Liège où André Grétry est enfant de choeur à l'âge de neuf ans, lequel, dans ses mémoires, se plaint de la sévérité de Wenick, son premier maître de chant à Saint-Denis. Après la mue, il prend des cours de clavecin et de composition avec Nicolas Rennekin, organiste à l'église Saint-Pierre de Liège, puis avec Henri Moreau, maître de musique à l'église collégiale Saint-Paul.

Toutes les chroniques

Frédéric Norac
Alain Lambert
Michel Rusquet
Jean-Luc Vannier
Jean-Marc Warszawski

Biographies musicales
Encyclopédie
Articles et études
Annonces

theorem_of_joy

Thomas Julienne, Theorem of Joy. Inouï distribution 2018.

MozartLes symphonies 35 à 38 de Mozart

Par Michel Rusquet —— Avec ces trois premières symphonies des années viennoises (trois seulement, car la 37e, K 444 en sol majeur, est en réalité une œuvre de Michael Haydn que Mozart se contenta de préfacer d’un Adagio maestoso de son cru), le compositeur nous a laissé trois chefs-d’oeuvre qui sont parfois dignes de comparaison avec sa glorieuse trilogie finale de 1788. C’est d’autant plus remarquable que, du moins pour les deux premières, Mozart les composa dans la plus grande

Modernités de la musique américaine au XXe siècle

Par François Coadou —— En 1876, poussé par les soucis financiers qui l'accablent depuis le début de la décennie 1870, Offenbach accepte de faire une tournée de concerts aux États-Unis. L'année suivante, en 1877, paraissent en forme de récit ses notes de voyage et la chronique de ses concerts sous le titre : Offenbach en Amérique. On retrouve dans ce livre toute la finesse d'observation et toute la finesse d'esprit qui caractérise Offenbach dans ses opéras bouffe — finesse tant prisée, tant admirée, même, d'un Nietzsche — et finesse, hélas, si souvent réduite, depuis, si souvent détruite, même, par le manque d'observation ou par la grossièreté d'esprit de ses interprètes. Toujours est-il que ce livre, Offenbach en Amérique, grâce à cette finesse, se révèle riche de sens aux yeux de l'historien. Il se présente, aux yeux de l'historien, comme un témoignage de premier plan sur la situation des États-Unis en 1876 : un siècle après

BachLes inventions à 2 et 3 voix de johann Sebastian Bach

Par Michel Rusquet —— Quinze Inven-tions à deux voix (BWV 772 à 786) et quinze Inventions ou Sinfonias à trois voix (BWV 787 à 801), classées dans les deux cas en suivant les degrés de l'échelle chromatique de la gamme — d'ut majeur à si mineur — mais en évitant les

Générations LullyLes enfants de la République chez le Roi Soleil

Par Frédéric Norac —— Générations Lully est un ambitieux projet qui associe depuis 2016, à l'initiative et sous l'égide du Centre de musique baroque de Versailles, plusieurs collèges, conservatoires, écoles de musique et de danse et des associations de Trappes en vue de produire

Le clavecin pour les yeux du père Castel

Par Jean-Marc Warszawski —— En novembre 1725, paraissait au Mercure de France, un article du père Louis-Bertrand Castel : Clavecin pour les yeux, avec l'art de peindre les sons et toutes sortes de pièces de musique. Dès les premières lignes, il affirmait clairement son projet : Il ne s'agit pas de réveiller simplement l'idée de parole et de son par des caractères arbitraires et imaginés, tels que sont les lettres de l'alphabet ou les notes de musique ; mais de peindre ce son et toute la musique dont il est capable ; de les peindre, dis-je réellement, t, ce qui s'appelle peindre, avec des couleurs , et avec leurs propres couleurs ; en un mot, de les rendre sensibles et présents aux yeux, comme ils le sont aux oreilles de manière qu'un sourd puisse jouir et juger de la beauté d'une musique [...] et qu'un aveugle puisse juger par les oreilles de la beauté des couleurs. Il livra dans la foulée deux autres articles, puis, 10 ans plus tard revint sur le sujet, en ayant quelque peu

Anton Webern

Anton Webern (1883-1945)

Il forme avec Alban Berg et Arnold Schönberg, ce qu'on nomme la seconde école de Vienne.
Fils de fonctionnaire, il fréquente les écoles à Vienne, Graz et à Klagenfurt.
En 1902, il s'inscrit à l'Université de Vienne, en musicologie, et en 1904, suit les cours de composition de Schönberg,

Pḧilippe JarouskyNoir, c'est noir : Orfeo ed Euridice de Gluck

Par Frédéric Norac —— Le chœur qui vient enterrer la dépouille d’Eurydice dans la terre grise et aride de la Thrace ressemble à s’y méprendre à une communauté paysanne en grand deuil. Ce sont eux qui, enveloppés dans leur linceul et prisonniers d’un cercle de feu, incarneront les Furies

Les cédés

demeter no acces

Marjolaine Reymond, Deme-ter No Access. Cristal Records 2018.

 

broken land

Initiative H, Broken Land. Neuklang 2018.

 

Ivan Jevtic, At the turn of the Century, Complete flute works, Vincent Lucas (flûte), Maja Bogdanović (violoncel-le), Natalija Mladenović (piano), Orchestre Stanislav Binički, sous la direction de Stanko Jovanović. Indésens 2017 (INDE 100).

Rabâb, Rebab, Rabel

Instrument cordophone répandu dans les pays de culture ancienne islamique. Son corps est taillé d'un seul bloc, il comporte un manche rond relativement long (qui peut être recouvert d'une feuille de laiton), sa table d'harmonie est faite d'une peau tendue.  Il comporte deux cordes, très écartées du manche.
Il se joue généralement, posé verticalement à terre ou sur un genou, avec un archet très courbé, dans certaines régions en pinçant les cordes (Afghanistan, Inde). Cet instrument se retrouve sous différentes

Albert RousselAlbert Roussel (1869-1937)

Issu d'une famille d'industriels, il a un an à la mort de son père et huit à celle de sa mère. Son grand-père, Charles Roussel-Defontaine, maire de Tourcoing le recueille. À sa mort ce sera son oncle, Félix Réquillart, qui le prendra en charge. À l'âge de 15 ans, il entre au Collège Stanislas à Paris, passe le baccalauréat, prépare l'École Navale, où il est admis en 1887.
À partir eu 1er octobre, il suit ses études sur Le Borda (ex Valmy), navire-école de 120 canons, ancré à Brest.

Johann Sebastian BachLes sonates et partitias pour violon seul de Johann Sebastian Bach

Par Michel Rusquet —— On l'oublie un peu facilement au moment d'aborder ce recueil où se succèdent trois paires de sonates (BWV 1001, 1003, 1005) et partitas (BWV 1002, 1004, 1006) : le violon fut un des instruments favoris de Bach qui le pratiquait souvent — quand il ne le lâchait pas pour adopter l'alto — au sein des orchestres de chambre de Weimar et de Coethen. Et de fait, ces œuvres pour violon seul « témoignent de la part de leur auteur d'une haute

 Petites annonces 

3e Académie de Musique Sacrée de Lyon à Pont-Saint-Esprit
Compositeur cherche chœur pour création cantate
Le choeur Les vents de la mer de Larmor-Plage recherche un chef de chœur
Recherche (Ière ou Savoie), pianiste, bassiste, violoniste et percussionniste pour pour accompagner chanteuse style oriental
Auteur de chanson (94), cherche jeune chanteuse, beau timbre
Nous recherchons des choristes tous niveaux pour une animation au sein d'une association pour les sans logis (Paris 10e)
Le Festival Messiaen au pays de la Meije (Hautes-Alpes) cherche bénévoles
Stage de chant dans la Drôme
Le groupe Our Queen Liberty de Metz cherche guitariste
Violon et Violoncelle (Sundgau) cherchent piano, alto, violon pour former un groupe d'amateur

Houbart François-Henri, Histoire de l'orgue en Orléanais et dans le Loiret : inventaire des orgues, fac-teurs, organistes, composi-teurs. Delatour France Samp-zon 2016 [480 p. ; ISBN 978-2-7521-0302-4 ; 59 €]

 

 ⏩

⏪⏪ juin 2018 ⏩⏩

L M M J V S D
01 02 03
04 05 06 07 08 09 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30

      2017                       2019

 Agenda 

rectangle

 

rectangle

 

rectangle_actu

trait Les livres trait

Feneyrou Laurent, De lave et de fer. Une jeunesse allemande : Helmut Lachen-mann. « Répercussions », Éditions MF, Paris 2017 (286 p. ; ISBN 978-2-915794-97-7 ; 22 €].

Cugny Laurent, Hugues Panassié : l'œuvre panassié-enne et sa réception. « Jazz en France », Outre mesure, Paris 2017 [166 p. ; ISBN 978-2-907891-92-9 ; 17 €]

Boisnel Juliette et Cas-tanet Pierre Albert (co-ordination), Franck Zappa : l'un  et le multiple. Presses universitaires de Rouen et du Havre, 2017 [306 p. ; ISBN 791024007632 ; 24 €]

 

Qui sommes nous ?
Bulletin d'information
Recherchedans le site et +
Presse internationale

Petites annonces
Téléchargements

Biographies de musiciens
Encyclopédie musicale
Analyses musicales
Cours d'harmonie et d'écriture

Articles et documents

Articles et documents
Nouveaux livres
Nouveaux disques

Colloques & conférences
Universités en France

Soutenir musicologie.org

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil.

☎ 06 06 61 73 41

@Contact

SIRET 533 035 408 00012 - Enregistrement à la CNIL no 1122478

ISSN 2269-9910

2017 : 887 548 lecteurs. Classement Alexa ; 7 883 pages publiques indexées dans le moteur de recherche. 3 229 abonnés au bulletin. Les compteurs Xiti sont homologués par Diffusion et Contrôle (OJD)