rectangle

À propos du site

S'abonner au bulletin
Liste de discussion
collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles & études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Annonces et annuaires
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Nouveaux livres
Périodiques

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

bandeau encyclo
S'abonner au bulletin (courriel vide)

 A  B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z

[ 9e siècle ] [ 10e siècle ] [ 11e siècle ] [ 12e siècle ] [ 13e siècle ] [ 14e siècle ]
[ 15e siècle ] [ 16e siècle ] [ 17e siècle ] [ 18e siècle ] [19e siècle] [20e siècle]

Pastiche
Pasticcio

Pastiche, vient de pasticcio (pâté). Ce mot est appliqué à la peinture à  la Renaissance Italienne pour désigner un faux.

La première falsification connue (dans un but frauduleux), est la copie du Portrait de Léon X par Raphaël faite au  XVIe siècle par Andrea del Sarto pour être offerte à Frédéric II de Gonzague.

Ce faux avait été commandé par le pape qui tout en voulant exaucer le désir de Frédéreric II, ne voulait pas se séparer de l'oeuvre.

Mais le trafic des faux tableaux, et le pastiche, s'épanouit au XVIIe siècle avec le prestige grandissant des maîtres.

En musique, le pastiche à plusieurs sens. Dans sa forme dite italienne, il s'agit d'un opéra dont chaque acte est écrit par un compositeur différent, ou bien c'est un pot-pourri, une oeuvre originale écrite à partir d'éléments connus puisés dans d'autres oeuvres. Par exemple la réutilisation d'airs connus avec un nouveau livret et un autre synopsis.

Simplement, il s'agit d'une œuvre lyrique incluant des airs (pièces musicales) reprise d'un ou de plusieurs autres compositeurs. Ce procédé, avec lequel on tentait de rassembler le plus d'airs à la mode possible était apprécié aux XVIIe et XVIIIe siècles.

Le pastiche, est au sens courant moderne un exercice qui consiste à composer une œuvre originale, mais en imitant un style donné.

Musique baroque: Pasticcios et parodies, Les «remix» et les «compils» de la musique ancienne, par Denis Morrier, http://www.junge-kantorei.de/ablage/nabal0600_lamusique.html