bandeau encyclopédie
Actualités . Biographies . Textes . Annonces . Livres . Cédés . Agenda . Bulletin (abonnement) . . Recherche + annuaires .  Documents .  Analyses musicales . Collaborations . Nous soutenir . Contact

[9e siècle] [10e siècle] [11e siècle] [12e siècle] [13e siècle] [14e siècle]
[15e siècle] [16e siècle] [17e siècle] [18e siècle] [19e siècle] [20e siècle]

A  B  C  D  E   G  H  I  J  K  L  M  N  O  P  Q  R  S  T  U  V  W  X   Z

Erhu

北京打磨場六十六號聲音齋樂器工廠 电

Vièle chinoise à deux cordes, issue d'une tradition millénaire toujours entretenue notamment dans l'accompagnement des opéras et la musique de chambre.

Elle est faite d'un long manche (environ 70 cm) enchâssé dans une petite caisse de résonnance de coupe hexagonale, octogonale ou ronde, recouverte traditionnellement d'une peau de python (interdit depuis 1988).

De bois avec des éléments en os, et le cas échéant en ivoire, l'instrument comporte deux cordes, à l'origine en soie, qui sont jouées avec un archet dont la mèche est passée entre les cordes.

Il couvre une tessiture de deux octaves et demie.

Traditionnellement employé dans l'opéra et soutenir la narration (le son est très proche de celui de la voix et de ses inflexions), il devient un instrument soliste au début du xxe siècle, notamment avec Liu T’ien-hua (1895-1932), qui lui a donné un premier répertoire encore populaire aujourd'hui.

Liu T’ien-hua (1895-1932).

 

 

Xiaochun Qi (erhu et composition), Changzi Ma (piano)

 

Discographie

Ying-Chieh Wang, Arbre nuage, musique contemporaine pour erhu, Ying-Chieh Wang (erhu), Fanny Vicens (accordéon), Jennifer Hymer (piano), Christelle Séry (guitare). Empreinte digitale 2017 (ED 13253).

Lire une présentation par Jean-Marc Warszawski

 

rectangle textes

x

Téléchargements -  Presse internationale -  Universités - À propos.

Musicologie.org, 56 rue de la Fédération, 93100 Montreuil. ☎ 06 06 61 73 41

musicologie.org 2017
ISSN 2269-9910

Lundi 11 Décembre, 2017