À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs

Bulletin Officiel
Journal Officiel
Bibliothèque de France
Library of Congress
British Library
ICCU (Opac Italie)
München (BSB)
Deutsche Nationalbib.
BN Madrid
SUDOC
Pages jaunes
Presse internationale

S'abonner au bulletin

 Sylvie Mamy
Antonio Vivaldi

 

 Mamy Sylvie, Antonio Vivaldi. Fayard, Paris 2011
[ 865 p. ; ISBN 978-2-213-63761-7  ; 35 €]
Sources autographes, catalogue des œuvres,
bibliographie, index.

Au-delà des Quatre Saisons qui ont servi à toutes les illustrations sonores, la vie et l'œuvre de Vivaldi restent à découvrir.

Son exceptionnelle virtuosité violonistique, les centaines de concertos et de sonates qu'il a composés pour son instrument ne cachent plus désormais la qualité et l'abondance de ses œuvres vocales : la musique religieuse (psaumes, motets, oratorios, comme la très célèbre Juditha triumphans) et les nombreux opéras, interprétés avec bonheur par les chanteurs d'aujourd'hui.

Sylvie Mamy retrace la vie tumultueuse et pleine de paradoxes de ce compositeur, que tout le monde en son temps appelait le Prêtre roux, alors qu'il ne célébrait pas la messe, et travaillait pour les théâtres, composant, dirigeant, tenant le rôle de l'imprésario, se mêlant aux intrigues, aux procès, aux rivalités entre chanteurs et négociant avec fermeté les contrats pour sa cantatrice favorite, Anna Girô. Elle nous fait connaître le milieu très fermé de l'hospice de la Pietà, où Vivaldi enseignait le violon à des jeunes filles recluses. Elle nous fait ressentir l'animation qui régnait dans les quartiers populaires de la Venise du Settecento, ainsi que l'atmosphère des somptueuses fêtes organisées dans les palais de l'aristocratie vénitienne auxquelles étaient conviés des princes venus de toutes les grandes cours d'Europe. Elle montre comment la notoriété du compositeur se propagea à Vienne, Munich, Prague, Londres, Paris, l'amenant à voyager afin de répondre aux commandes de ses prestigieux mécènes, clients et élèves.

Sylvie Mamy est musicologue, directrice de recherches au CNRS. Elle est l'auteur de plusieurs ouvrages sur les théâtres et sur la musique baroque vénitienne. Elle partage sa vie entre Venise et Paris.

L'éditeur


Références / musicologie.org 2011