Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : Un parcours découverte

 

L'œuvre pour orchestre de Johann Sebastian Bach

 

 

Ne nous sont parvenues qu'une petite trentaine d'œuvres pour orchestre, ce qui ne donne qu'une vue partielle de ce que Bach a pu écrire en ce domaine tout au long de ses années de maturité, principalement à Coethen puis à Leipzig. Dans cette production, à nouveau riche en chefs-d'œuvre, ce sont les concertos qui se taillent la part du lion, avec – particularité notable – une proportion significative de concertos écrits pour deux ou plusieurs solistes.

Est-ce parce que ces œuvres prennent souvent leurs racines dans la musique italienne – celle de Corelli et surtout de Vivaldi – que Bach avait assidûment explorée, et accessoirement (pour les quatre Suites) dans la musique de cour française qu'il avait également fréquentée dans sa jeunesse ? En tout cas, et cela explique sûrement la popularité que ce répertoire s'est acquise auprès d'un très large public, nous avons là en général un Bach particulièrement avenant, qui, sans concession à la facilité, atteint des sommets de séduction en parvenant presque à faire oublier une science et une maîtrise  pourtant omniprésentes.

Les quatre Suites (ou Ouvertures)

Les six Concertos brandebourgeois

Les Concertos pour violon

Les Concertos pour clavecin

Les Concertos pour 2, 3 ou 4 clavecins

Le Concerto pour flûte, violon et clavecin

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

musicologie

ISSN2269-9910

Références / musicologie.org 2013

Vendredi 20 Juin, 2014 21:27

Recherche

rectangle

rectangle

rectangle