Michel Rusquet, Trois siècles de musique instrumentale : Un parcours découverte

 

La musique de clavier de Georg Friedrich Haendel

 

 

Lui-même grand virtuose à l'orgue et au clavecin, et improvisateur particulièrement brillant, Haendel se devait de laisser quelques compositions pour ces instruments. Ce qu'il a fait, sans même lésiner sur la quantité puisqu'en poussant l'inventaire jusque dans les recoins les plus obscurs de sa production, on arrive à un total d'environ quatre-vingt pièces. Des pièces de jeunesse pour une large part, où l'on découvre un compositeur qui assimile avec une belle facilité les différents styles nationaux, l'allemand, l'italien mais aussi celui des clavecinistes français, et les mélange avec une maîtrise étonnante.

Pour autant, on ne cherchera pas ici les marques supérieures du génie : le plus souvent, le musicien donne l'impression d'avoir consigné au fil de l'eau le fruit de ses brillantes improvisations, sans chercher à forcer son talent. Du reste, il ne semble guère s'être beaucoup soucié de publier ces partitions, sauf s'il estimait, comme ce fut le cas pour son Premier Recueil de Suites, devoir mettre le hola aux copies, falsifications et publications clandestines de ses oeuvres.

Les six fugues (ou Voluntaries)

Le premier recueil de suites

Le deuxième recueil de suites

Les autres pièces pour clavecin.

À propos
Contact

Recherche dans le site
S'abonner au bulletin
Liste musicologie.org
Collaborations éditoriales

rss Flux rss

Biographies
Encyclopédie musicale
Articles et études
La bibliothèque

Analyses musicales
Colloques & conférences
Universités françaises

Soutenir musicologie.org

Actualités musicales
Nouveaux livres
Nouveaux cédés
Agenda

Petites annonces
Téléchargements
Presse internationale

musicologie

ISSN2269-9910

Références / musicologie.org 2013

Mardi 14 Octobre, 2014 4:27

Recherche

rectangle

rectangle

rectangle