À propos du site

S'abonner au bulletin
Collaborations éditoriales

Biographies
Encyclopédie musicale
Discographies
Articles et études
Textes de référence

Analyses musicales
Cours d'écriture en ligne

Nouveaux livres
Périodiques

Petites annonces
Téléchargements

Vu et lu sur la Toile
Presse internationale
Forums et listes

Colloques & conférences
Universités françaises
Quelques bibliothèques
Quelques Institutions
Quelques éditeurs


proposer un texte      s'abonner au bulletin      retour à l'index par auteurs

 

Université protestante au Congo
Faculté de Théologie
B.P. 4745
Kinshasa II

Pour une hymnologie
protestante congolaise efficiente.
Lecture de l'hymnographie
de  Noé Diawaku

Par

Maurice MONDENGO Iyoka B.

Table des matières 

 Conclusion générale

Il s'est agi, pour nous, dans cette étude de faire une lecture de l'hymnographie de Noé Diawaku. Notre étude nous a conduit à tirer certaines leçons à partir du  travail hymnologique effectué par cet auteur.  Nous nous sommes rendus compte que l'Eglise protestante congolaise avait plus qu'hier besoin d'une hymnologie identitaire adaptée à l'Eglise. Et cette hymnologie ne peut se forger que par les filles et fils du protestantisme congolais formés en  musique mais aussi informés sur des questions bibliques et théologiques afin de  produire des hymnographies diversifiées dans leurs locutions pour le renouvellement de notre hymnologie protestante. Dans cette démarche l'apport des oeuvres de Diawaku a une place de choix. Car, croyons-nous, si cette hymnologie devra, un jour, se réunir dans un recueil de pages entières seraient réservées à l'hymnographie "diawakienne" qui est pleine d'enseignements, de méditations, d'exhortations, d'exaltations, de prières...

Le premier chapitre a exposé les quelques articulations biographiques de Noé Diawaku où nous avons pris connaissance de  sa vie, de sa personne et sa disparition. C'est le chapitre le plus court de cette étude faute de quasi  inexistence des travaux précurseurs  sur  notre auteur.

Le coup d'œil analytique que nous avons jeté sur l'hymnologie protestante congolaise au deuxième chapitre de cette étude, nous a renseigné sur la compréhension du thème, sa quiddité, des traits caractéristiques qui la différencient des autres hymnologies. Aussi, notre étude dans ce chapitre a démontré combien l'hymnologie protestante congolaise a été une autre main servante de l'œuvre évangélisatrice missionnaire dès ses débuts. Enfin, un cri d'alarme était lancé pour signaler que l'avenir de cette hymnologie était en danger. Persécutée de toutes parts, dans la rue par les Eglises dites de réveil qui y passent dessus et dans la maison par les communautés protestantes elles-mêmes aujourd'hui qui n'ont que faire de chants traditionnels. Car, disent-elles, ces hymnes sont trop vieux et éloignés de notre temps en ces sens qu'ils sont pour beaucoup le reflet de la philosophie missionnaire traduite dans les hymnes qui n'ont pas accordé assez d'espace à l'expérience religieuse des nationaux dans les recueils protestants. C'est ici que naît la révolte des Eglises de réveil voire les Eglises historiques, laquelle révolte passe par la persécution de l'hymnologie protestante missionnaire.

Le troisième chapitre, lui, vient se proposer en pièce à conviction pour prouver que l'expérience religieuse des filles et fils de ce pays peut profondément remplir les pages d'un recueil des hymnes protestants de référence. Nous nous sommes attardés  sur un paradigme de l'hymnographie de Noé Diawaku dia Nseyila, qui est avant un homme qui a vécu, comme tous les mortels, ses expériences personnelles, combattu  non  seulement le combat de la foi mais aussi celui de la vie, un homme qui a incarné et conservé l'hymnologie d'une époque donnée et qui nous la lègue. Nous avons pénétré son hymnographie pour l'analyser et ressortir de ses locutions, son message et ses destinataires. Cette analyse hymnographique a révélé que Diawaku chante encore pour louer, exhorter, conseiller, prier voire prophétiser. Et que le choix de mots dans son hymnographie était toujours judicieux.

Le quatrième chapitre se constituait en notre appréciation sur l'hymnographie "diawakienne" d'une part, elle étalait un nombre de perspectives pour l'efficience de notre hymnologie d'autre part. Dans les lignes de ce chapitre, nous avons fait remarquer la problématique de la place du Saint-Esprit dans l'œuvre hymnographique "diawakienne"  et, celle de  l'absence du message destiné aux non-encore-sauvés qui aujourd'hui sont un complexe politique, économique, social, idéologique, et écologique.    

En ce qui concerne les perspectives,  notre rêve, est beaucoup rendu en un appel pressent lancé aux filles et fils du protestantisme congolais de bonne volonté pour l'avènement d'une hymnologie protestante efficiente qui passe par un objet, une méthode, et un nombre de perspectives à rêver. Cette démarche provoquée par la lecture de l'hymnographie "diawakienne" se propose de repenser le sens et la signification à donner à la théologie (dans le domaine de la pastorale liturgique), à l'ecclésiologie, à l'oecuménisme par rapport à l'hymnologie protestante congolaise qui se veut efficiente comptant sur la richesse culturelle qu'elle dispose en nombre de tribus qui ont en commun l'appartenance au protestantisme congolais mais aussi sur la formation.

L'hymnologie protestante congolaise comme vue dans l'hymnographie "diawakienne", est providentielle. L'avenir est grand devant elle. Il suffit qu'elle apprenne à croire en elle-même d'abord et ensuite. Diawaku a rêvé. Mais il n'a pas rêvé dans le passé. Il a rêvé dans l'avenir de l'hymnologie protestante congolaise. Raison pour laquelle, le travail qu'il nous lègue, après sa mort, est profondément louable à beaucoup de titres. Cette étude n'est qu'une page qui s'ouvre au grand livre de pièces à conviction pour une hymnologie protestante congolaise efficiente capable de contribuer à l'édifice d'une hymnologie qui serait au service de la théologie authentiquement africaine.

Maurice MONDENGO Iyoka B.
Retour à la table des matières

Bibliographie

1. ANONYME, Liturgie de l'Eglise réformée de France, Paris, Berger-Levrault,       1963.

2. ANONYME, The Hymnal for Worship and Celebration, Waco Texas, wordmusic, 1986.

3. AUBOYER, J. , Histoire Générale des religions, Paris, Aristide Quillet, 1960.

4. BERLANDIN, J., Dictionnaire des religions, Paris, PUF, 1984.

5. BLASER, K. , Encyclopédie du Protestantisme, Paris, Cerf, 1955.

6. BOSCH,  D. J., Dynamique de la mission chrétienne, Genève, Labor et Fides,      1995.

7. BOUYER, L., Dictionnaire théologique, Paris, Desclée, 1990.

8. BRUNNER. E., Notre foi, Lausanne, Ed. La concorde, 1951.

9. BULKELEY, T., Etudions L'Ancien Testament, Kinshasa, CEDI, 1995.

10. Cahier de l'IRP n°22, Lausanne, 1995.

11. Cahiers protestants, nouveaux série n°5, Lausanne, 1985.

12. CALAME, O., Musique et liturgie, Lausanne, IRP, 1995.

13. CANDE R. De, La musique, Histoire, dictionnaire, discographie, Paris, Seuil, 1969.

14. CHAMBERS, O., Tout, pour qu'il règne, Neuchâtel, Delachaux & Niestlé, 1940.

15. Document de foi et constitution n°140, Confesser la foi commune, Genève, COE, 1988.

16. DUVANEL. P., La clé des psaumes, Genève, Maison de la Bible, 1961.

17. EMERY, L., Histoire de christianisme, Bruxelles, imprimerie Mathieu, 1954.

18. Encyclopédie Larousse, Paris, Ed. Larousse, 1998.

19. Encyclopaedia Universalis, Paris, 1968.

20. ERROLL, H., An Introduction to the Baptists, England, University Tutorial Press Ltd, 1973.

21. GAGNEBIN, L., Le culte à choeur ouvert: Introduction à la liturgie du culte réformé, Paris, Labor et Fides, 1992.

22. GIMENEZ, D. M., Brève présentation du chant liturgique byzantino-slave, in http:// fr.google.com/bin/query_fr?p=hymnologie.

23. Grand Larousee Encyclopédique, Paris, Larousse, 1961.

24. GRAWITZ, M. , Méthodes des sciences sociales, Paris, 1996

25. HEIDEGGER, M., L'être et le temps, Paris, Gallimard, 1964.

26. International choral Bulletin, vol. XX, 4, Namur, 2001.

27. KIAZAYILA Kingengo, Cours de théologie spirituelle, Dispensé en L2 Théologie, Kinshasa, UPC, 2001-2002 (Inédit).

28. KING Luther M., Jr., Extraits de sermons et discours, publiés sous le titre de  "Les temps de changement",  Le mouvement pour les droits civiques aux Etats-Unis, in Revue « Topic, U.S Information Agency », 1989.

29. KITIKILA Dimonika, Phénoménologie des sectes, Cours dispensé en G3 Théologie, UPC, 2000 (Inédit).

30. KUEN,A., Chantez à l'Eternel un cantique nouveau, sur Internet http://louange.org/articles/_chantezEternel.php3.

31. LADRIERE, J., Temps et Histoire, Art. in Actes des Ve Journées philosophique de Bamanya, Mbandaka, 1989

32. LUND, E & NELSON, P. C., Herméneutique, comment interpréter la Bible,   Miami, VIDA, 1988.

33. LUTHER, M., De la liberté du chrétien, Paris, Aubier Montaigne, 1969.

34. MASIALA ma Solo, Dialogue pastoral dans le contexte africain, Kinshasa, CEDI, 1991.

35. MEHL, R., La théologie protestante, Paris, presses Universitaires de France,    P.U.F, 1967.

36. MENGI Kilandamoko K, L'Evangélisation missionnaire protestante face à la culture Kongo, présentée et défendue à l'Université de Laval, 1981.

37. MERTON, R. K., Elément de théorie et méthode d'approche en sciences sociales, Paris, SIREY, 1960.

38. MOLTMANN, J., L'Eglise dans la force de l'Esprit. Une contribution à l'ecclésiologie moderne, Paris, Cerf, 1980.

39. MONDENGO Iyoka B., La problématique du chant à l'école du dimanche, TFC,  Théologie, 2000.

40. MUNAYI, M., Les vingt cinq ans de la faculté de la théologie protestante au     Zaïre, CEDI, Kinshasa, 1984.

41. MUNDUKU Ngamayamu Dagoga, Recherches sur l'Eglise du Christ au Zaïre. Essai bibliographique, Art. in RZTP n°5, 1991.

42. MUNDUKU Ngamayamu   Dagoga, Théologie de la libération, Cours dispensé, en L2 Théologie, UPC 2002 (Inédit).

43. MUSHILA Nyamankank,  Pensée sociale, Cours dispensé en L1 Théologie,    UPC, 2002 (Inédit).

44. MUSHILA Nyamankank, Cours de Théologie mystique, Dispensé en 3e Graduat Théologie, Kinshasa, UPC, 1999-2000 (Inédit).

45.  MUSHILA Nyamankank, Herméneutique, Cours dispensé en L2 Théologie, Kinshasa, UPC, 2002 (Inédit).

46. MUSHILA Nyamankank, Humanisme et Oecuménisme, Cours dispensé en L2 Théologie, UPC, 2002 (Inédit).

47. MUSHILA Nyamankank, Traits caractéristiques de la société moderne et critique postmoderne, Art.  in RCTP, n° 12, 1998.

48. NGOY Boliya, Patrologie, Cours dispensé en L2 Théologie, UPC, 2002 (Inédit).

49. NGOY Mwaka, Cours de Tradition liturgique, Dispensé en L1 Théologie, Kinshasa, UPC, 2000-2001(Inédit).

50. NKULU Kankote Kisula, L'impact de la communication traditionnelle africaine dans l'ECC, exposé fait lors des Journées scientifiques interfacultaire de l'UPC et Journée annuelle de l'ECC, du 25 au 28 avril 2001.

51. Nkunga mia Kintwadi, Kinshasa, CEDI, 1974.

52. Noé DIAWAKU, Eglise et projet de développement communautaire:  théorie de praxis ecclésiales pour la promotion humaine en Afrique noire. Art. in RCTP N°11, 1997.

53. Nouveau Dicitonnaire Biblique, Saint Légier, Emmaus, 1992.

54. NSUMBU Pezo, Culte et société, le culte chrétien comme réflexion critique      d'une société moderne africaine. Thèse de doctorat,     Uppsala, Sim, 1995.

55. RATZINGER, J., Un chant nouveau pour le Seigneur, Paris, Desclée, 1995.

56. Revue Congolaise de Théologie Protestante, CEDI, 1998.

57. Revue Zaïre - Afrique, Kinshasa, CEPAS, 1984.

58. Robert méthodique, Paris, Ed. Larousse, 1983.

59. Shorter lexicon of the Greek New Testament, The University of Chicago Press, 1983.

60. THEO, Nouvelle Encyclopédie Catholique, Paris, Ed. Droguet Ardent/ Fayard, 1989.

61. THIESSEN, C. H., Esquisse de Théologie Biblique, Forel & Béthel, 1985.

62. TSHONGA Onyumbe, "L'homme vu par l'homme dans la musique zaïroise moderne de 1960 à 1981", art. In Revue Zaïre-Afrique, n° 186, juin-juillet-août, St. Paul, Kinshasa,1984.

63. UGIRASHEBUJA, O., L'Afrique et ses formes de vie spirituelle, Art. In  revue Zaïre-Afrique, Cepas, Kinshasa, septembre 1984.

64. VIBILA Vuadi, Dieu dans sa création,  Cours dispensé en L1, Théologie, Kinshasa, UPC, 2001-2002 (Inédit).

65. VIBILA Vuadi, Théologie contextuelle, Cours dispensé en L2 Théologie, UPC, 2002 (Inédit).

66. WHITE, E. G., La tragédie du siècle, Idaho, Pacific press, 1990.

©Références / Musicologie.org 2006